La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SMP et Thrombose Syndrome myéloprolifératif (SMP) : Jak2 et complications thrombotiques H.R. Büller (Amsterdam) Résumé 6 et 571 ASH 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SMP et Thrombose Syndrome myéloprolifératif (SMP) : Jak2 et complications thrombotiques H.R. Büller (Amsterdam) Résumé 6 et 571 ASH 2006."— Transcription de la présentation:

1 SMP et Thrombose Syndrome myéloprolifératif (SMP) : Jak2 et complications thrombotiques H.R. Büller (Amsterdam) Résumé 6 et 571 ASH 2006

2 PREVAIL Les accidents thrombotiques •Première cause de morbi-mortalité dans les polyglobulies de Vaquez (PV) et les thrombocytémies essentielles (TE) •Incidence annuelle des événements cardio-vasculaires dans la PV : •2,5 % chez le patient jeune •5 % chez le patient de plus de 65 ans ou ayant un antécédent thrombotique. => Atteintes microcirculatoires •Erythromélalgies, troubles visuels ou neurologiques transitoires •Surtout caractéristique des TE •Excellente réponse à l’aspirine. => Atteintes veineuses •Moins fréquentes •Redoutées dans leur localisation intra-abdominale : –Première cause identifiée : syndrome myéloprolifératif (syndrome de Budd- Chiari, thrombose de la veine porte et de la veine mésentérique) –Enquête étiologique transformée par la recherche de la mutation Jak2 : •Facilitation du diagnostic du syndrome myéloprolifératif (SMP) •Repérage des formes latentes (avec hémogramme normal et exploration hématologique négative) Contexte VAN GOGH SMP ET THROMBOSE

3 PREVAIL 1- Syndrome myéloprolifératif et thrombose  Corrélation mutation de Jak2 et risque thrombotique •Rationnel : les patients TE avec la mutation Jak2 ont une élévation du chiffre de leucocytes et de plaquettes •Hypothèse renforcée par la démonstration du bénéfice par rapport à l’anagrélide d’un traitement par hydroxyurée sur la prévention de la thrombose chez les patients TE •La corrélation doit être confirmée par d’autres études, en particulier prospectives.  Evaluation du risque thrombotique • Recherche des facteurs de risque vasculaire habituels • Intérêt discuté de la recherche de thrombophilie => à limiter aux patients avec une histoire thrombotique personnelle ou familiale ? TE= thrombocytémie essentielle T. Barbui et G. Finazzi, Myeloproliferative disease in pregnancy and other management issues, ASH 2006 p SMP ET THROMBOSE

4 PREVAIL  Recommandations italiennes en prévention primaire •Patients avec PV : •Maintien du taux d’hématocrite dans les normes avec les saignées •Aspirine à faible dose •Traitement cytoréducteur à discuter chez le sujet âgé (> 60 ans) en cas de contrôle difficile avec les saignées ou de splénomégalie majeure •Patients avec TE : •Maintien du taux d’hématocrite dans les normes avec les saignées •Traitement cytoréducteur recommandé •chez le sujet âgé (> 60 ans) lorsque le chiffre plaquettaire dépasse G/L •chez les sujets plus jeunes avec un chiffre plaquettaire > G/L et des facteurs de risque vasculaires. •En Italie, la prévention systématique par aspirine n’est pas recommandée chez le sujet TE asymptomatique (l’incidence des thromboses dans les TE étant plus faible que dans les PV). 1- Syndrome myéloprolifératif et thrombose PV= polyglobulie de Vaquez TE= thrombocytémie essentielle T. Barbui et G. Finazzi, Myeloproliferative disease in pregnancy and other management issues, ASH 2006 p SMP ET THROMBOSE

5 PREVAIL 2- SMP et facteurs de risque vasculaire Population étudiée Syndromes myéloprolifératifs (n=463) Age moyen 59 ans (17-89) Thrombocytémies essentielles (n=173) Myélofibroses (n=43) Polyglobulie de Vaquez (n=142) SMP=syndrome myéloprolifératifVincelli et al. (Reggio Calabria, Italie) ASH 2006, résumé 3595 SMP ET THROMBOSE

6 PREVAIL Facteurs de risque retrouvés L’âge, l’hypertension artérielle, le diabète, un antécédent d’accident cardio-vasculaire et l’ancienneté de la maladie 2- SMP et facteurs de risque vasculaire Résultats Facteurs de risque non retenus Les données de l’hémogramme (p = 0,147 pour l’hyperleucocytose > 10 G/L) Le tabagisme (p = 0,45). 164 événements cardiovasculaires * SMP=syndrome myéloprolifératif (*) 80 % des patients étaient sous antiplaquettaires lorsque l’événement cardio-vasculaire est survenu. Vincelli et al. (Reggio Calabria, Italie) ASH 2006, résumé 3595 SMP ET THROMBOSE

7 PREVAIL 3- TE et facteurs de risque vasculaire Population étudiée: le sujet jeune Thrombocytémies essentielles (n=126) Age moyen 31 ans (5-40) Traitement cytoréducteur (n=69) Prévention par acide acétyl salicylique (n=59) et /ou Médiane de suivi = 11 ans TE= thrombocytémie essentielle A. Alvarez-Larran et al. (Barcelone, Espagne) ASH 2006, résumé 3598, SMP ET THROMBOSE

8 PREVAIL 2- TE et facteurs de risque vasculaire Résultats: attention au tabac 31 événements thrombotiques* (16% à 10 ans) TE= thrombocytémie essentielle (*) fréquence élevée des événements thrombotiques chez ces sujets jeunes, proche de celle observée chez les sujets âgés. (**) dont 3 patients sous antiplaquettaire 11 saignements majeurs** (8% à 10 ans) % patients • Numération plaquettaire très élevé (1 279 G/L, ) • Mutation Jak2 chez 42% des patients - Sans relation avec les complications thrombotiques - Retrouvée chez les 5 patients ayant évolué vers une polyglobulie de Vaquez Influence marquée du tabagisme A. Alvarez-Larran et al. (Barcelone, Espagne) ASH 2006, résumé 3598, SMP ET THROMBOSE

9 PREVAIL Après qu’eut été rappelé la place des accidents thrombotiques dans l’évolution des syndromes myéloprolifératifs, l’analyse de plusieurs séries de patients a montré que : •La corrélation mutation Jak2 / risque thrombotique apparaît de plus en plus vraisemblable •Les facteurs de risque vasculaire des syndromes myéloprolifératifs restent ceux le plus couramment observés • Une influence marquée du tabagisme a été retrouvée dans les facteurs de risque vasculaires spécifiques de la thrombocytémie essentielle Conclusion H.R. Büller (Amsterdam) Résumé 6 et 571 ASH 2006 SMP ET THROMBOSE


Télécharger ppt "SMP et Thrombose Syndrome myéloprolifératif (SMP) : Jak2 et complications thrombotiques H.R. Büller (Amsterdam) Résumé 6 et 571 ASH 2006."

Présentations similaires


Annonces Google