La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr Claude LECLERCQ, médecin attaché EHPAD Godeliez-Bolvin, référent aromathérapie CH Cambrai Amélie DUBOIS, psychologue EHPAD CH Cambrai ALTERNATIVE AUX.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr Claude LECLERCQ, médecin attaché EHPAD Godeliez-Bolvin, référent aromathérapie CH Cambrai Amélie DUBOIS, psychologue EHPAD CH Cambrai ALTERNATIVE AUX."— Transcription de la présentation:

1 Dr Claude LECLERCQ, médecin attaché EHPAD Godeliez-Bolvin, référent aromathérapie CH Cambrai Amélie DUBOIS, psychologue EHPAD CH Cambrai ALTERNATIVE AUX ANTALGIQUES DANS LES DOULEURS ARTICULAIRES

2 Laromathérapie à Cambrai Formation en 2009 de 20 personnes des services de long séjour (USLD, EHPAD) : cadres de santé, médecins, kiné, animatrices, ergothérapeute, IDE, AS et psychologue. Réunion dinformations auprès des autres membres de léquipe et des bénévoles

3 Démarche de soins Protocoles prescrits et validés par le Docteur Leclercq Flacons préparés et étiquetés selon le symptôme (constipation par exemple) Le mode dadministration (gommettes rouges pour la diffusion) Mise en place de grilles dévaluation

4 Les protocoles diffusion/respiration Nuit calme : HE lavande (sédative, antidépressive), HE marjolaine à coquilles (anxiolytique). Aujourdhui en rupture de stock, nous utilisons les essences dagrumes. Assainissement : essence de citron (antiseptique)

5 Détente, relaxation dans le cadre du Snoezelen : Essences dagrumes (orange douce, mandarine, petit grain bigarade ou pamplemousse) HE ylang ylang (lâcher prise) HE lavande fine (détente pour le sundowning) HE saro (recommandée pour les personnes agitées) HE marjolaine à coquilles (nervosité, anxiété) Synergies utilisées selon les disponibilités.

6 Les protocoles diffusion/respiration Agressivité/angoisse : HE ylang ylang HE marjolaine à coquilles. Aujourd'hui : HE ylang ylang avec une essence dagrumes. Antigrippe : HE ravintsara (antiviral, antibactérien, anti catarrhale), HE eucalyptus radié (antiviral, antibactérien, décongestionnant nasal), HE saro (anti-infectieux) Utilisation de HE niaouli (encombrement des bronches)

7 Les protocoles ingestion Constipation : HE gingembre – 1 càc miel Bucca : HE tea tree (mauvaise haleine et anti-infectieux) Aujourdhui en rupture de stock. Remplacée par HE menthe poivrée (mauvaise haleine) diluée à 50 % dans HV tournesol

8 Les protocoles application massage Hématomes : HV arnica – HE hélichryse italienne. Agressivité/angoisse : HE ylang ylang (régulateur cardiaque) HE marjolaine à coquilles (sédative ) Détente : HE petit grain bigarade HE Lavande fine HE marjolaine à coquille HV noyaux dabricots Synergies Douleurs

9 Synergies douleurs Circulatoires : HE cyprès (tonique veineux), HE géranium bourbon (décongestionnant veineux), HV calophylle (anti-inflammatoire naturel) Généralisées / fin de vie : HE ylang ylang (antalgiques) HV amande douce (vertus calmantes)

10 Synergies douleurs Articulaires : HE gaulthérie couchée (aspirine naturelle, cicatrisante, antalgique), HE eucalyptus citronnée (anti-inflammatoire, antidouleur, antispasmodique et apaisante pour la peau), HE romarin camphré (relaxant musculaire et tendineux), 70 % HV arnica Toxicité faible / allergisant minime.

11 Etude de cas Méthodologie : Public concerné : 15 résidants (2 hommes et 13 femmes) atteints de douleurs de type nociceptif (arthrose) aux genoux ou aux épaules ou dans les lombaires.(3 épaules G, 1 D, 5 genoux D et 5 G) Des EHPAD Godeliez Bolvin, Pasteur et du Pavillon Saint Julien du centre hospitalier de Cambrai. Âgés de 69 ans à 94 ans. En moyenne 83 ans. 13 résidants sont atteints dun syndrome démentiel. Chacun ayant des capacités phasiques (expression et compréhension) suffisantes pour évaluer le niveau de douleur ou de bien-être. Traités ou non par antalgiques de palier I

12 Etude de cas Déroulement : Acceptation du résidant à la participation à létude : aromathérapie seule : pas de prise dantalgique de palier I pendant la durée de létude. Application massage loco dolenti (2 min) de 5 gouttes de la synergie articulaire 3 fois par jour pendant 5 jours. Fenêtre thérapeutique de 2 jours. Eviter la dépendance Evaluer lefficacité Applications massages réalisées par les IDE, stagiaires IDE, aides- soignants et animatrices.

13 Etude de cas Evaluation quantitative : EVS de 0 à 4 le matin avant/après soin 0 = pas de douleur 1 = jai un peu mal 2 = jai mal 3 = jai très mal 4 = jai une douleur insoutenable Demande de la prise dantalgiques supplémentaires Evaluation qualitative : Ressenti des résidants / satisfaction ou non Attitude et discours du résidant lors des applications

14 Résultats 1 EHPAD : Le personnel étant en sous-effectif, lapplication na pas pu être réalisée dans de bonnes conditions. 3 personnes ont refusé les massages. Les 2 autres ont reçu des soins incomplets. Les résultats sont donc inexploitables. Les résidants réclament leur traitement médicamenteux donc arrêt de létude. 2 autres EHPAD : résultats positifs pour les 10 résidants

15 Stabilisation voire diminution des mesures EVS avant les soins depuis le début de la session jusque la fin. De 4 à 2, voire 1 De 3 à 2 De 2 à 1 Diminution des mesures EVS avant/après : De 2,15 à 1,03 sur EHPAD en moyenne De 1,45 à 1,05 sur PSJ Réclamation des antalgiques de palier I pour une résidante : proposition dun placebo (gélules vides) + massage : résultats positifs. Il serait intéressant de mener une étude en double aveugle placebo/aroma vs antalgique I/aroma

16 EVALUATION MOYENNE DES 9 PERSONNES

17 Sommeil plus serein et plus réparateur, moins de réveils nocturnes : apaisement le matin (4/9) Vie sociale retrouvée : avant létude, une résidante pleurait continuellement. Aucune plainte pendant le massage. Mme participe aux animations plus activement et agrandit son réseau social. Une plainte par rapport aux fragrances (massage épaule gauche) mais reconnaît le bien-être et réclame une extension du massage à la nuque.

18 Augmentation du périmètre de marche dune résidante : avant laroma parcours limité uniquement réalisé avec le kiné. Le jour même, ne ressentant plus la douleur, elle décide de marcher seule. Le soir : elle ressent la douleur. Placebo + massage = 0 douleur Baisse de lanxiété : écoute lors du massage. Reconnaissance de leffet chaleur, bien-être et contact humain par tous les résidants. Confort et réconfort.

19 Evolution Massages réclamés lors de la fenêtre thérapeutique de 2 jours. Diminution progressive du nombre de massages selon le ressenti et le besoin : le matin avant la toilette ou le soir pour un sommeil plus serein. Jusque arrêt quand il ny a plus de plainte exprimée. Reprise progressive si nécessaire.

20 Etude de prix Dafalgan : 16 gélules : 1,74 Sur 5 jours : 30 gélules : 3,26 Synergie articulaire : flacon 100 ml = 38,30 TTC 5 gouttes = 0,2 ml Application sur 2 articulations, 3 fois par jour pendant 5 jours = 6 ml = 2,30 Avantages : Résultats sur la douleur Non toxicité Baisse de lanxiété Sommeil réparateur Elargissement du réseau social Bien appliquée, laromathérapie ne paraît pas plus onéreuse que le Dafalgan. Choix hospitalier (budgets différents) Inconvénient relatif : Temps du soignant : 3 * 2 min de massage par jour.

21 Conclusion Résultats positifs de leffet chauffant et de la détente procurée. Importance du contact humain : toucher et parole. Nécessité dune relation soignant/soigné : façon de se présenter, de proposer le massage, de masser… Etudes ultérieures en double aveugle… Un grand remerciement à tout le personnel qui a accepté de nous aider dans cette étude.


Télécharger ppt "Dr Claude LECLERCQ, médecin attaché EHPAD Godeliez-Bolvin, référent aromathérapie CH Cambrai Amélie DUBOIS, psychologue EHPAD CH Cambrai ALTERNATIVE AUX."

Présentations similaires


Annonces Google