La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CAS CLINIQUE (2) AUTOMEDICATION Facultés de Médecine Toulouse DCEM4 Module 11 Thérapeutique Générale 2011 – 2012 Service de THERAPEUTIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CAS CLINIQUE (2) AUTOMEDICATION Facultés de Médecine Toulouse DCEM4 Module 11 Thérapeutique Générale 2011 – 2012 Service de THERAPEUTIQUE."— Transcription de la présentation:

1 CAS CLINIQUE (2) AUTOMEDICATION Facultés de Médecine Toulouse DCEM4 Module 11 Thérapeutique Générale 2011 – 2012 Service de THERAPEUTIQUE

2 Mme Z., 82 ans, vit seule à son domicile de façon autonome. Elle est traitée par AMLOR 5 mg : 1 gélule par jour pour une HTA et une insuffisance coronarienne (non documentée) et présente depuis plusieurs années des lombalgies et gonalgies dorigine arthrosique. Pour calmer la symptomatologie douloureuse elle se satisfait de la prise occassionnelle de 1 à 2 cp de Diclofénac 75 mg qui lui avait été prescrit précédemment lors dune poussée douloureuse. Elle se plaint de gastralgies quelle rattache à lAMLOR quelle avoue ne pas prendre tous les jours et prend « à la place » 1 cp de TAGAMET (Cimétidine) 200 mg.

3 1 – Quelles hypothèses pouvez-vous retenir pour expliquer les gastalgries de la patiente ? Quels conseils donnez-vous ?

4 1 – Quelles hypothèses pouvez-vous retenir pour expliquer les gastalgries de la patiente ? Quels conseils donnez-vous ? RGO et DHP Ulceration OGD Diclofenac Anti H2 non validé

5 2 – Depuis lété elle prend sans succès du DAFLON (flavonoïdes) pour des oedèmes des membres inférieurs. Sa voisine lui a conseillé un médicament qui lui « réussit » et qui fait « partir » les oedèmes en augmentant la diurèse : elle prend environ 1 cp tous les 2 jours depuis 15 jours. Elle consulte pour étourdissements avec palpitations et oedèmes des membres inférieurs. 2 a) Précisez la nature probable de lautomédication de Mme Z. 2 b) En quoi cette automédication vous paraît-elle injustifiée et dangereuse ? 2 c) Quelles sont vos hypothèses pour expliquer la symptomatologie de la patiente ?

6 2 – Depuis lété elle prend sans succès du DAFLON (flavonoïdes) pour des oedèmes des membres inférieurs. Sa voisine lui a conseillé un médicament qui lui « réussit » et qui fait « partir » les oedèmes en augmentant la diurèse : elle prend environ 1 cp tous les 2 jours depuis 15 jours. Elle consulte pour étourdissements avec palpitations et oedèmes des membres inférieurs. 2 a) Précisez la nature probable de lautomédication de Mme Z. Diurétique HCTZ ou Diu de lanse

7 2 b) En quoi cette automédication vous paraît-elle injustifiée et dangereuse ? hypokaliémie aythmogéne deplétion hydro sodée hypotension ortho volemie VD et ICa 2 c) Quelles sont vos hypothèses pour expliquer la symptomatologie de la patiente ? OMI des Ica et transsudation Majoration OMI pdt été et risque de deshydratation accru


Télécharger ppt "CAS CLINIQUE (2) AUTOMEDICATION Facultés de Médecine Toulouse DCEM4 Module 11 Thérapeutique Générale 2011 – 2012 Service de THERAPEUTIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google