La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le socle commun Sa validation ne se fait qu’en fin de collège A.Catanzano.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le socle commun Sa validation ne se fait qu’en fin de collège A.Catanzano."— Transcription de la présentation:

1 Le socle commun Sa validation ne se fait qu’en fin de collège A.Catanzano

2 Le socle commun • un ensemble de compétences à acquérir au cours des années du collège • C’est le palier 3

3 combinaison de : • Chacune de ces grandes compétences est une combinaison de : • connaissances fondamentales dans différentes matières, • capacités à les mettre en œuvre dans des situations variées attitudes indispensables tout au long de la vie. • d'attitudes indispensables tout au long de la vie.

4 palier 3= 7 compétences • Maitrise de la langue française ( fin de 3 ème ) • Pratique d’une langue étrangère ( fin 4 ème ) • Culture scientifique / mathématiques/ technologique ( fin 3 ème ) • Maitrise du B2i ( fin 4 ème ) • Culture humaniste ( fin 3 ème ) • Compétences sociales et civiques • Autonomie et initiative

5 Compétence 1 • Domaine 1.1 • -item 1.1.1= c’est lui qui est renseigné • -item 1.1.2= quand on l’a jugé acquis • -item 1.1.3= en notant la date de la validation • Domaine 1.2 • -item • -item • Etc. ….

6 Seule la compétence est validée • Quand l’ensemble des items des différents domaines sont acquis

7 Un item est renseigné lorsque : • La ou les connaissances • La ou les capacités • La ou les attitudes  Sont jugées acquises • il faut alors mettre la date de l’évaluation positive

8 Ces évaluations ont lieu dans des situations variées • Taches complexes • Taches simples • pour l’élève Seul, en binôme ou en équipe

9 Evaluer / valider ( par nos IA-IPR) EvaluerValider C’est donner une valeur graduée à une production ponctuelle C’est dire oui ou non C’est la décision du professeur C’est une décision collégiale C’est un acte pédagogiqueC’est un acte institutionnel C’est un acte renouvelable, évolutif C’est un acte définitif ( une compétence validée le reste )

10 Qui fait quoi? • Le professeur • Il regarde les items qu’il peut travailler et valider au cours de l’année • Le professeur principal • Il valide la compétence avec l’équipe éducative de manière globale même si tous les items ne sont pas renseignés ( il y a discussion) lors d’un pré conseil • Le principal • lors du conseil de classe du 3°trimestre valide le socle commun si les 7 compétences sont validées sinon il nomme les compétences non validées

11 • Chacun se sentira plus près d’une compétence, d’un domaine particulier mais de nombreuses fois les items chevauchent les matières et font que plusieurs professeurs peuvent évaluer le même item dans leur matière spécifique c’est le principe même de l’évaluation des compétences. • La compétence 6.7 est aussi validée par les CPE et les Professeurs documentalistes.

12 Pourquoi ? • On détermine les points faibles / forts de l’élève: on l’aide à se construire un profil pour son orientation • On peut proposer des activités personnalisées aux élèves pour remédier aux difficultés rencontrées • On peut ainsi ré -évaluer les items non acquis • L’élève n’est plus classé- il progresse à son rythme.

13 Comment faire ? • Pour pouvoir valider par compétence il faut formaliser des étapes qui existent déjà dans la pratique de chacun • c’est contraignant mais une fois fait, cela ne change pas même lors des changements de programmes.

14 • relever dans le socle ce qui doit être acquis en fin de 3ème dans sa matière ( des connaissances, des capacités et des attitudes ) • Il va y avoir des redondances avec les autres matières : d’où l’intérêt de se partager le travail cela est moins pénible ensuite d’où l’intérêt aussi de travailler en équipe de manière horizontale avec les mêmes critères de façon à suivre l’élève sur 4 ans • Déterminer pour une capacité ce qui doit être acquis à chaque niveau : c’est la progressivité de l’apprentissage • Déterminer les critères de réussite pour arriver à acquérir cette capacité • Ces critères de réussite deviendront vos critères d’évaluation • Déterminer au cours de l’année le nombre de fois où cette capacité sera travaillée et où elle sera évaluée de manière formative • Définir en fonction du nombre de réussite le moment où on peut évaluer la classe ou un élève sur l’acquisition d’une capacité, d’une connaissance. • Pour évaluer Mettre en œuvre une tâche complexe où l’élève réinvestira cette capacité par lui-même devant un problème nouveau. • Définir la remédiation pour l’élève en difficulté

15 Exemple : d’une tâche simple – le dessin d’observation • faire un dessin d’observation est une technique de communication scientifique avec des règles précises. • Le dessin permet de rendre compte de ce que l’on a découvert lors d’une observation • Le dessin est une interprétation de ce que l’on voit en fonction de l’hypothèse que l’on teste • Il permet de la valider ou non : il a valeur de compte rendu.

16 Le dessin d’observation : critères de réussite exigé quand X pour une classe 6°5°4°3° 1. J’observe un objet Aide avec diaporama Flexcam ( FX) X ; FxX 2. j’utiliser mon matériel de dessin pour dessiner et pour écrire : crayon à papier fin et bien taillé- gomme- règle Xx xx 3. je présente ma feuille soigneusement avec une marge d’environ 6cm pour y placer la légende Xx xx 4. je fais un dessin assez grand, je respecte les proportions, je dessine la réalité (dessin des grandes lignes + détails lisibles)- les traits sont fins, nets, réguliers sans raccords. Pas de hachure ni coloriage Dessin des grandes lignes – propreté exigée Grandes lignes + détail + propreté xx 5. Je place des traits de rappel à la règle, horizontaux, ne se croisant pas, s’arrêtant à la marge, sur chaque détail que je dois légender en ayant soin de mettre la flèche vers l’objet que je montre. X traits ne se croisant pas X traits horizontaux xx 6. J’écris les légendes dans la marge en cursive, à l’extrémité des flèches de rappel, sans fautes d’orthographe, X exiger l’orthographe x xx 7. je mets un titre à mon dessin en lettres capitales que je souligne Il contient le nom de l’échantillon- le moyen d’observation- la coloration utilisée si nécessaire- la coupe réalisée Vocabulaire scientifique utilisé pertinent xx Xx 8. j’indique le grossissement ( calcul si nécessaire) de mon appareil optique ou bien je mets l’échelle Juste une indication de la taille mais sans calcul Calcul oui xx

17 « faire un dessin d’observation » est une tâche simple : l’ élève va tout d’abord apprendre à en faire au cours de quelques activités

18 Nom le dessin d’observation classe de 6 ème Critères de réussite qui seront évaluésN°1N°2N°3N°4N°5N°6 Pour le dessin : Je centre mon dessin sur ma feuille et je le fais à une taille adaptée à la place disponible - Je représente la réalité- Je dessine au crayon à papier bien taillé- Je fais un tracé net et soigné, sans colorier. Je respecte les proportions des éléments du dessin- Pour les annotations Je mets des légendes en colonnes sur un côté J’écris les légendes complètes et sans fautes J’écris tout au crayon à papier à l’extrémité des traits de rappel. Je trace les traits de rappel à la règle, horizontalement, non croisés, à l’extérieur du dessin Je mets le titre souligné au crayon à papier sous le dessin, il est complet et sans fautes – (coloration, condition d’observation)-

19 • De la 6 ème à la 3 ème : ils communiquent certains résultats par un dessin d’observation • 1 ère : objets macroscopiques observés à l’œil nu • 2 ème : objets observés à la loupe binoculaire • 3 ème : objets observé au microscope • en 5°, 4°: objets microscopiques • Toutes ces observations sont insérées dans des tâches simples • En 3° : au cours d’une tâche complexe ils feront un compte rendu d’une observation avec un dessin

20 • Les critères de réussite sont donnés à l’élève pour une tâche simple ( sous item). • Il les utilise au cours de sa formation. Il est évalué de manière formative. • Il y a N activités en cours d’année avec critères à sa disposition • Il y a une activité  pas de critères  évaluation. • Il faudra ensuite voir si l’élève sait réinvestir cette capacité, attitude ou connaissance dans une tâche complexe avec une consigne globale.

21 • Exemple d’une tâche complexe où les élèves devront faire un dessin d’observation comme moyen de compte rendu pour répondre au problème posé. • les Exemples qui suivent sont issus de la banque de données mise en ligne par nos inspecteurs. IA-IPR

22

23

24

25 • Exemple d’une évaluation des connaissances

26 Version 1: Annoter et titrer le document. Ajouter des flèches pour montrer les mouvements. Localiser les foyers des séismes( T simple ) Version 2: rédiger un court texte qui explique l’origine du séisme au Chili. Utiliser le schéma pour illustrer votre réponse ( TC)

27 Il faut utiliser un ou des documents de synthèse • Un document professeur pour le suivi des élèves donc un par élève • Un document élève qu’il puisse savoir à quoi correspond la notation barbare de CxDxIx • il doit ou nous devons, le conserver pendant les 4 années collèges, afin de faire de la transmission de données entre collègues d’année en année.

28 • Les documents travaillés au collège sont mis en ligne sur le site bon courage à tous Anne


Télécharger ppt "Le socle commun Sa validation ne se fait qu’en fin de collège A.Catanzano."

Présentations similaires


Annonces Google