La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Validation des items du B2I collège Qui fait quoi?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Validation des items du B2I collège Qui fait quoi?"— Transcription de la présentation:

1 Validation des items du B2I collège Qui fait quoi?

2 Le rôle du professeur principal Dire aux élèves quels professeurs de léquipe pédagogique peuvent valider des items Regarder les résultats de la classe chaque trimestre pour les évoquer au conseil de classe Faire un point chaque trimestre avec lensemble des élèves pour les stimuler, faciliter leur implication, relever leurs difficultés, les inciter à lentraide Faire un point chaque trimestre avec léquipe pédagogique

3 Prendre en main le logiciel GIBII (plateforme académique), Informer les élèves des compétences quils peuvent lui demander dattester et des critères dévaluation (niveau dexigence, degré dautonomie attendu, nécessité ou non de justifier…), en informer également le professeur principal. En cas dauto-positionnement, lors des 1ères demandes de validation, apprendre aux élèves à sauto-évaluer (justifier les éventuels refus). Aller regarder les demandes chaque semaine sur GIBII pour valider celles qui peuvent lêtre. En débutant (ou en terminant) une séquence, évoquer quels items du B2I vont être (ou ont été) mis en œuvre. Recenser les situations pédagogiques (disciplinaire ou non) où les élèves peuvent acquérir ces compétences Le rôle de lenseignant

4 Prendre connaissance des items Prendre en main le logiciel GIBII Sinformer chaque année auprès des enseignants pour savoir quelles items il peut se faire attester et comment Repérer ses acquis et en demander la validation Demander si nécessaire des explications complémentaires (sur les modes de validation, les critères dévaluation, la motivation des refus…) aux enseignants concernés Lélève doit simpliquer :

5 Comment valider une compétence du B2i ? -A partir dune action -A partir dune déclaration -A partir dune interrogation -A partir dune production

6 A partir dune action (le professeur a observé lélève agir, et utilisé éventuellement un aide-mémoire pour se souvenir du niveau de maîtrise observé) Item : Je m'interroge sur les résultats des traitements informatiques (calcul, représentation graphique, correcteur...). Exemple fictif « Quand on a fini le dossier sur leau en IDD le professeur de physique a vu que je vérifiais si la moyenne quon avait trouvée était logique. Et je nai pas accepté toutes les corrections dorthographe que lordinateur proposait »

7 Cet élève de 6 ème sait que la professeur de français la vu agir pendant la séance en salle informatique, et demande maintenant la validation de litem c.3.1. Exemple vécu

8 A partir dune déclaration (lélève décrit et explicite ce quil sait faire par oral ou par écrit. Cette explicitation peut avoir pour destinataire lenseignant ou un autre élève. Ce mode dévaluation ne nécessite pas davoir vu lélève mettre en œuvre la compétence) Item : Je m'interroge sur les résultats des traitements informatiques (calcul, représentation graphique, correcteur...). Exemple fictif « Quand jécris un texte je fais corriger les fautes par lordinateur mais quand cest un nom propre il ne sait pas toujours. Quand je fais un calcul avec la calculatrice je calcule un peu dans ma tête pour voir si le résultat est normal »

9 Cet élève de 3 ème na pas été vu en action par le professeur qui lui a demandé de faire une recherche. Son explication permet cependant au documentaliste de valider litem C.4.1. Exemple vécu

10 Item : Je m'interroge sur les résultats des traitements informatiques (calcul, représentation graphique, correcteur...). A partir dune interrogation (le professeur interroge lélève par oral ou par écrit) Le professeur fait faire un graphique à laide d un tableur. Il profite des tâtonnements pour faire réfléchir collectivement les élèves, à laide dun vidéoprojecteur, sur les sources possibles derreur. Il procède de même avec lutilisation dun correcteur orthographique quand les élèves utilisent le traitement de texte. Pour vérifier quels élèves ont acquis lhabitude de sinterroger, il introduit dans certains contrôles des questions telles que « comment pouvez-vous vérifier si pour réaliser ce graphique on a sélectionné les bonnes valeurs ? » Exemple fictif

11 Item : Je m'interroge sur les résultats des traitements informatiques (calcul, représentation graphique, correcteur...). A partir dune production (la qualité et la pertinence du résultat montre la maîtrise des outils utilisés, des précisions sur la démarche pouvant être fournies par écrit ou par oral ) «Dans mon dossier sur la démographie jai fait un graphique. Jai vérifié sil était bien juste. Jai aussi utilisé la correction automatique, je pense que je nai pas de fautes.» Exemple fictif

12 (Cet élève de 4 ème a sélectionné les résultats en fonction de la demande du professeur et lui demande maintenant la validation de litem) Exemple vécu


Télécharger ppt "Validation des items du B2I collège Qui fait quoi?"

Présentations similaires


Annonces Google