La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les empreintes génomiques •Certains gènes s’expriment à partir du chromosome paternel ou maternel mais pas les deux •Quels sont les mécanismes derrières.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les empreintes génomiques •Certains gènes s’expriment à partir du chromosome paternel ou maternel mais pas les deux •Quels sont les mécanismes derrières."— Transcription de la présentation:

1 Les empreintes génomiques •Certains gènes s’expriment à partir du chromosome paternel ou maternel mais pas les deux •Quels sont les mécanismes derrières ce choix? •Quels sont les conséquences niveau santé •Quel est l’intérêt pour des cellules diploïdes d’utiliser un seul gène quand 2 sont présents

2 Transfert des pronoyau

3 Disomy et développement

4 Les gènes avec des empreintes sont méthylés ( circles rouges) dans les gamètes. La méthylation est maintenue dans les cellules somatiques. Par contre dans les cellules germinales il faut que les empreintes soit effacés et ensuite rétablis.

5 Un gène peut avoir une empreinte dans un ou plusieurs tissus

6 Dopa carboxylase (Ddc): 2 transcripts produits à partir des allèles maternels et paternels dans tous les tissus sauf le coeur Grb10:Paternel allèle exprimé dans le cerveau  comportement social Maternel allèle exprimé partout  métabolism de glucose et homeostase

7 La demethylation au debut du développement •a•a

8 Imprinting Models

9 Empreintes sur les gènes H19 et Igf2 L’ADN maternel n’est pas méthylé et le CTCF peut se fixer. Le CTCF empêche l’enhancer d’activer l’expression du gène Igf2. La méthylation sur le chromosome paternel empêche le CTCF de se fixer et l’enhancer peut activer l’expression du gène Igf2

10 Les ARN non-codants sont souvent associés avec les empreintes génétiques

11 Informations générales sur les empreintes…. •-dans les régions avec des empreintes il y a souvent plusieurs gènes sous le contrôle d’un IC (imprinting centre) -les empreintes ne sont pas toujours conservés entre la souris et l’homme -les gènes avec une empreinte ( pas exprimé) sont répliqués tard dans le cycle cellulaire ( marquage avec BrdU) -LOI ( loss of imprinting) est souvent associé avec le développement des cancers ( Igf2 et Wilms tumour, BWS) -les gènes avec des empreintes n’ont pas une distribution uniforme: 50% se trouve sur le chromosome 7 chez la souris -le chromosome X dans le trophoblast montre une empreinte

12 La transcription de l’ARN Kcnq1ot1 mène à la production d’un domaine où il n’y a pas de transcription. RNA-FISH (Kcnq1ot1-vert) DNA-FISH-rouge (Igf2- sans empreinte, Ascl2,empreinte placenta, Cdkn1c empreinte placenta et embryon)

13 Rôle des ARN non-codant dans la répression de la transcription Délétion du promoteur du gène Kcnq1ot1: expression de plusieurs gènes normalement sous l’empreinte et non- exprimés Modification de l’état de méthylation dans les regions DMR: RIP (RNA Immunoprecipitation) avec anticorps contre Dnmt1 Interaction soit direct ( peut-être indirect?) entre l’ARN non- codant et la méthylase. La présence du transcrit guide l’enzyme sur les sites qu’il faut méthylé ….Kcnq1ot1 peut aussi recruter les protéines qui inhibent la transcription ( polycomb, histones modifiées)

14 Expression et la réplication des gènes avec les empreintes génomiques •Les gènes avec des empreintes sont répliqués tard dans le cycle cellulaire •Les empreintes sont établis pendant la gametogenèse

15 Réplication des gènes avec des empreintes •-Culture de cellules avec la mitose synchronisé •-marquage avec BrdU •-analyse d’un gène avec une empreinte qui est polymorphique entre mâle et femelle •-analyse des échantillons pendant le cycle cellulaire par Southern blot et les anti-corps contre BrdU •-l’allèle sans l’empreinte ( exprimé) est toujours répliqué avant l’autre •Juste avant la méiose les empreintes sont modifiés et tous les gamètes portent le même empreinte

16 Beckwith-Wiedemann Syndrome 2 loci sur le chromosome 11 CDKN1C: inhibiteur d’un kinase qui freine la proliferation cellulaire IGF2: Insulin Like Growth factor 2 Absence del’expression de CDKN1C et trop d’expression de IGF2  syndrome a

17 Beckwith-Wiedemann Syndrome -Phénotype variable -Souvent enfants obèse -plus de cancer ( Wilm’s Tumour, Rhabdomyosarcoma) -Plus fréquente chez les jumelle monozygotique -anomalies avec les oreilles et la langue -85% des cas sont sporadiques -20% meurt avant 12 mois

18 Angelman Prader Willi

19 Les syndromes de Prader-Willi et Angelman a

20 Mechanisms of imprinting of the Prader–Willi/Angelman region American Journal of Medical Genetics Part A Volume 146A, Issue 16, pages , 14 JUL 2008 DOI: /ajmg.a Volume 146A, Issue 16,

21 Mechanisms of imprinting of the Prader–Willi/Angelman region American Journal of Medical Genetics Part A Volume 146A, Issue 16, pages , 14 JUL 2008 DOI: /ajmg.a Volume 146A, Issue 16,

22 Prader-Willi et Angelman Syndrome

23 Trisomy Rescue

24 PWS:Une maladie complexe: critères du diagnostic clinique (Cassidy 2001) •Critères majeurs (>60%) •Hypotonie néonatale sévère •Retard global du développement •Hyperphagie qui conduit à une obésité •Problèmes de comportement (troubles psychiatriques) •Hypogonadisme •Déficits cognitifs •Défauts d’articulation •Grattage •Mains et pieds de petite taille •Critères mineurs (<50%) •Anormalités des yeux •Scoliose, ostéoporose •Température instable •Insensibilité à la douleur •Apnées du sommeil dues à des problèmes de respiration •Caractéristiques faciales • Habileté à réaliser des puzzles

25 PWS:Une maladie évolutive •0 à 2 ans: hypotonie importante. Problèmes de succion et de déglutition •2 à 6 ans: histoire de l’hypotonie + retard du développement •6 à 12 ans: hyperphagie et problèmes de comportement •13 ans à adulte: fonctionnement intellectuel réduit,hyperhagie, obésité, hypogonadisme comportement obsessif-compulsif,crises de colères.

26 Les modifications génétiques chez les personnes atteints de PWS donnent les phénotypes différents •IQ range : Pour tous les Prader-Willi 20 – 100 ; mean = 50 – 70 Verbal IQ: mieux chez les malades avec uniparental disomy •Capacité pour faire des puzzles: mieux chez les malades avec une déletion •Mémoire pour les photos etc: mieux avec le uniparental disomy •D’une manière générale leur progrès académique est moins bon par rapport à leurs capacités cognitifs

27 P8 NECDIN is implicated in PWS NECDIN is never expressed in Prader-Willi patients. NECDIN is strongly expressed in the Nervous System Necdin-deficient mice phenotype mimics PWS : - Partial early postnatal lethality (respiratory distress) - Growth developmental delay - Increased skin scraping activity - Improvement of spatial learning - Sensory-motor defects - Alteration of pain threshold Reduction of the number of GnRH and oxytocin neurons ……incomplete studies (obesity with high fat diet..) Mutant Wild-type (Human Molecular Genetics 2000, Manuscript submitted and data not published)

28 Cellular function in sensory neurons Increase of 41% apoptosis in Necdin deficient embryos (Manuscript submitted) Loss of specified sensory neurons (at E13.5, P0) NF Tunel Brdu Tunel +/+ +/-

29 Test psychomotrice

30 Stochastic loss of silencing of the imprinted Ndn/NDN allele, in a mouse model and humans with prader-willi syndrome, has functional consequences. Rieusset A, Schaller F, Unmehopa U, Matarazzo V, Watrin F, Linke M, Georges B, Bischof J, Dijkstra F, Bloemsma M, Corby S, Michel FJ, Wevrick R, Zechner U, Swaab D, Dudley K, Bezin L, Muscatelli F. PLoS Genet. 2013;9(9):

31 Angelman Syndrome – People with Angelman syndrome love water and have a fascination for reflective surfaces, plastic, and balloons. They enjoy being in the company of others and watching TV, especially slapstick humour. With progression into adulthood the behaviour becomes quieter and concentration span increases

32 Angelman Syndrome Absence de l’expression du gène Ube3A: ubiquitin ligase essentiel pour envoyer les protéines vers le proteasome pour dégradation. Délai de développement important, QI très réduit. Peu de language, ataxia. Happy puppet: mouvement des bras comme un marionnette. Très souriante. Durée de vie normale; systèmes reproductives normales Incidence: 1/15000

33 Copyright ©2010 Society for Neuroscience Chamberlain, S. J. et al. J. Neurosci. 2010;30: Figure 1. In normal individuals, UBE3A is expressed from both the paternal (blue) and maternal (magenta) chromosomes 15 in most tissues

34 Copyright ©2010 Society for Neuroscience Chamberlain, S. J. et al. J. Neurosci. 2010;30: Figure 2. Genomic imprinting of chromosome 15q11-q13 and epigenetic silencing of UBE3A in neurons

35 Comment fonctionne la protéine UBE3A •L’activité neuronal  activation de la transcription du gène Ube3A: plus de transcription chez la souris dans un environnement ‘intéressant •UBE3A important pour la dégradation d’une protéine ARC •En présence de ARC le nombre de récepteurs AMPA est réduit aux synapses •Les synapses avec moins de récepteurs APMA marchent moins bien pendant l’apprentisage  syndrome d’Angelman •Cell

36

37 Pourquoi existent-elles les empreintes génomiques? •1. Compétition entre les mâles et les femelles. Une femelle peut avoir plusieurs partenaires et du coup des embryons avec des pères différents dans la même portée. Les empreintes femelles sont pour limiter la croissance des embryons pour que tous les embryons puissent survivre. Les empreintes mâles aident la croissance des embryons: chaque mâle veut que ses propres embryons survivent et pas forcement les autres. •2. Ovarian time bomb: le développement d’une ovocyte non-fécondé peut facilement donner un cancer. Pour éviter ce possibilité il faut inactiver les gènes dans le génome femelle qui augmente la croissance et activer les gènes qui freinent la croissance. Chez le mâle il faut inhiber l’expression des inhibiteurs pour permettre un développement normal. •3. Pour permettre une évolution plus rapide de l’allèle non-exprimé •4. Pour assurer une contribution mâle et femelle dans chaque embryon •5. L’expression des deux allèles est létale pour la cellule


Télécharger ppt "Les empreintes génomiques •Certains gènes s’expriment à partir du chromosome paternel ou maternel mais pas les deux •Quels sont les mécanismes derrières."

Présentations similaires


Annonces Google