La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Terminales1- Alimentation en eau des locaux Alimentation en eau des locaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Terminales1- Alimentation en eau des locaux Alimentation en eau des locaux."— Transcription de la présentation:

1 Terminales1- Alimentation en eau des locaux Alimentation en eau des locaux

2 Terminales1- Alimentation en eau des locaux Introduction Utilisation de l’eau en hôtellerie-restauration Comme eau de consommation ou milieu de cuisson dans les préparations culinaires. Pour l’entretien des locaux, du linge, le lavage de la vaisselle. Les sanitaires (baignoire, lavabo, douche, toilette…)

3 Terminales1- Alimentation en eau des locaux Les critères de potabilité Eau potable : Définition Eau convenant à la boisson et à la préparation des aliments. Elle ne doit pas être susceptible de porter atteinte à la santé à court terme et à long terme.

4 Terminales1- Alimentation en eau des locaux Les critères de potabilité Paramètres organoleptiques : Inodore, incolore et sans saveur Paramètres physico-chimiques : pH compris entre 5 et 9 Substances indésirables : hydro carburant, détergeant, pesticides (nitrates, nitrites, utilisés dans l’agriculture, passage dans les nappes phréatiques) Substances toxiques : cyanure, mercure, plomb… Paramètres microbiologiques : microorganismes (bactéries…)

5 Terminales1- Alimentation en eau des locaux LA DURETE DE L’EAU Eau dure : Définition Une eau dure est une eau qui contient en grande quantité des sels de calcium et de magnésium, donc des ions Ca 2+ et Mg 2+.

6 Terminales1- Alimentation en eau des locaux Mesure de la dureté de l’eau. titre hydrotimétrique - Définition : Le titre hydrotimétrique d’une eau indique la quantité d’ions calcium et magnésium dissous dans cette eau. Il est exprimé en degré TH. 1° TH correspond à 4 mg de Ca2+ par litre d’eau.

7 Terminales1- Alimentation en eau des locaux La formation du calcaire Ion hydrogenocarbonate SOLUBLE dans l’eau Chaleur carbonate hydrogene SOLUBLES dans l’eau

8 Terminales1- Alimentation en eau des locaux La formation du calcaire carbonate Ion calcium SOLUBLE dans l’eau Carbonate de calcium = calcaire INSOLUBLE dans l’eau

9 Terminales1- Alimentation en eau des locaux La formation du calcaire Observation de cristaux de carbonate de calcium au microscope électronique

10 Terminales1- Alimentation en eau des locaux Inconvénients des dépôts de calcaire

11 Terminales1- Alimentation en eau des locaux Inconvénients des dépôts de calcaire Résistance d'un chauffe- eau alimenté en réseau après une consommation de 37 m³ pendant 3 mois:1,02 Kg de tartre récupéré.

12 Terminales1- Alimentation en eau des locaux LE TRAITEMENT DES EAUX DURES

13 Terminales1- Alimentation en eau des locaux LE TRAITEMENT DES EAUX DURES 2- L’eau dure traverse une résine échangeuse d’ions. Sur les billes de cette résine sont fixés des ions Na+. Ces billes vont libérer les ions Na+ dans l’eau et capter les ions Ca2+ et Mg2+ pour lesquels elles ont plus d’affinité. Les ions Ca2+ et Mg2+ responsables de la dureté de l’eau sont ainsi piégés. Remarque : Cet échange ionique se produit jusqu'à ce que la résine ait libéré tous les ions sodium dont elle était chargée. Arrivée à ce point, elle est dite saturée, et n'est plus en mesure d’adoucir de l’eau. 1- Alimentation en eau 3- L’eau sortant de la résine est alors adoucie, elle est envoyée vers les points d’utilisation. Les ions Na+ étant solubles dans l’eau, ils ne produisent aucun dépôt.

14 Terminales1- Alimentation en eau des locaux LE TRAITEMENT DES EAUX DURES a Raccordem ent aux réseaux b vannes by- pass c Raccordem ent à l’égout d réserve de sel e corps d'échange

15 Terminales1- Alimentation en eau des locaux ComposantFonction réalisée a Raccordement aux réseaux b vannes by-pass c Raccordement à l’égout d réserve de sel e corps d'échange Alimentation en eau de l’adoucisseur et distribution de l’eau adoucie aux différents équipements. Vannes permettant de placer l’adoucisseur en fonctionnement normal ou en cycle de régénération. Permet d’éliminer l’eau très riche en Ca2+ et Mg2+ après un cycle de régénération. Permet de concentrer l’eau en Na+ lors du cycle de régénération. Cuve contenant la résine qui piège les ions Ca2+ et Mg2+ et qui les remplace par du Na+ LE TRAITEMENT DES EAUX DURES

16 Terminales1- Alimentation en eau des locaux LE TRAITEMENT DES EAUX DURES

17 Terminales1- Alimentation en eau des locaux LES EAUX USEES : le siphon Rôles : - évite la remontée d’odeurs, d’insectes… - permet de récupérer certains objets

18 Terminales1- Alimentation en eau des locaux LES EAUX USEES

19 Terminales1- Alimentation en eau des locaux LES EAUX USEES Séparateur à fécule ; placé à la suite d’une éplucheuse à abrasif. L’amidon produit par les éplucheuses forme des mousses qui entrent en fermentation et bouchent les canalisations. Les mousses sont neutralisées par une rampe d’arrosage. L’amidon est retenu dans un panier filtre. C’est une entreprise spécialisée qui nettoie ces filtres et recueille l’amidon. Le débourbeur permet de séparer par décantation les matières les plus lourdes. L’évent permet d’évacuer les gaz de fermentation. Le séparateur à graisse permet de retenir les graisses qui, moins denses que l’eau sont retenues en remontant à la surface. Le regard permet de vérifier la propreté de l’eau sortant du débourbeur et de décider son nettoyage. Les eaux usées débarrassées de l’amidon, des matières lourdes et des graisses sont envoyées vers les égouts.


Télécharger ppt "Terminales1- Alimentation en eau des locaux Alimentation en eau des locaux."

Présentations similaires


Annonces Google