La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La planification et la gestion de la charge d’entraînement en hockey sur glace Martin Roy Jonathan Chevrier « La planification de l’entraînement est un.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La planification et la gestion de la charge d’entraînement en hockey sur glace Martin Roy Jonathan Chevrier « La planification de l’entraînement est un."— Transcription de la présentation:

1 La planification et la gestion de la charge d’entraînement en hockey sur glace Martin Roy Jonathan Chevrier « La planification de l’entraînement est un art autant qu’une science; alors, laissez l’artiste en vous s’exprimer… en respectant les principes en la matière… » (Thibault, 2009).

2 Planification de l’entraînement : une définition  Un agencement rationnel (principes) et systématique…  de tâches et de charges d’entraînement (volume, intensité),  établies à plus ou moins long terme,  orientées sur l’atteinte d’objectifs (priorisés) et  déterminées selon :  le profil du joueur (capacités, besoins) et son évolution;  son contexte d’entraînement;  ainsi que sur les exigences du hockey (inspiré de Cardinal, 1999; 2003; Plisk et Stone, 2003; Weineck, 1997). Analyses (Activité-Sportif-Contexte) Prévision (Objectifs) Planification de l’entraînement (Court - Moyen - Long terme) Mise en œuvre de l’entraînement Figure 1. Modèle d’intervention en entraînement sportif.

3 Planification et gestion de l’entraînement : un effort concerté  Le succès de l’entraînement sportif implique un effort concerté des divers intervenants, dont le maître d’œuvre, le chef d’orchestre, est l’entraîneur-chef. Figure 2. Nécessité de l’arrimage de l’intervention des divers intervenants en entraînement (O.S.S., février 2005; ARKAS Volleyball – Turquie, 2013). Entraîneur-chef Psychologue Préparateur physique Entraîneur adjoint Nutritionniste Personnel médical

4 Le plan annuel d’entraînement  Le plan annuel d’entraînement est un document reflétant un effort rationnel qui présente : 1.Les objectifs d’entraînement dans l’année ; 2.L’importance relative (priorités) des objectifs d’entraînement ; 3.L’agencement judicieux des tâches d’entraînement (habiletés et aptitudes) dans le temps, selon les principes d’entraînement.  … afin que l’athlète atteigne la forme sportive optimale ou l’objectif terminal lors des moments importants de la saison (Cardinal, 1999; 2003). « … Il ne faut toutefois pas composer tout de suite de manière trop précise, car cela compliquerait inutilement le travail… plus tard, vous détaillerez… en tenant compte du plan, mais aussi de l’évolution de la situation… » - Thibault (2009)

5 Principes d’entraînement 1.Charge périodisée : La performance sportive augmente de façon plus marquée si le plan d’entraînement est divisé en cycles, chacun étant caractérisé par des éléments particuliers sur lequel on met l’accent. L’entraîneur ne peut tout entraîner en même temps (Cardinal, 2003; Thibault 2009).  Les objectifs et les priorités changent dans l’année… 2.Progression : La charge et les méthodes d’entraînement doivent être respectivement élevées et ajustées graduellement dans le temps pour l’athlète et son niveau de développement (Cardinal, 1999; 2003; Marion,1995).  Du plus simple au plus complexe… 3.Adaptation : L’adaptation recherchée (gains, habituation) requiert une charge suffisante en ce qui concerne l’intensité, le volume et la fréquence d’entraînement (Cardinal, 1999; 2003; Marion, 1995).  Entraîner suffisamment les habiletés pour espérer progresser…

6 Principes d’entraînement 4.Spécificité : Les effets et la charge d’entraînement recherchés sont déterminés par les exigences de l’activité sportive (Cardinal, 1999; 2003; Zatsiorsky, 1995). Il est toutefois nécessaire de respecter un équilibre réduisant ainsi les risques de blessures… un équilibre entre « général » et « spécifique ».  Doser entre le général (hors-glace) et le spécifique (préparation aux matches)… 5.Maintien des acquis : Les gains résultant de l’entraînement ne sont pas permanents: si les entraînements ne sont pas assez fréquents ou difficiles, il y aura désentraînement ou perte des acquis (Cardinal, 1999; Marion, 1995).  Si ce n’est plus entraîné, ça se perd…

7 Figure 3. Exemple abrégé d’un plan annuel d’entraînement d’un programme de hockey. Plan annuel/saisonnier

8 Le plan mensuel d’entraînement (mésocycle)  Le plan mensuel d’entraînement est un document reflétant un effort rationnel et systématique qui présente : 1.Les objectifs d’entraînement (priorisés), tiré du plan annuel/saisonnier ; 2.Les moments déterminants du mois (camp d’entraînement, compétitions, etc.) ; 3.L’agencement judicieux : a)des objectifs (développer, maintenir); b)des tâches d’entraînement (habiletés et aptitudes); c)des charges d’entraînement (volume, intensité); d)de la récupération dans le temps.  … selon les principes d’entraînement.

9 Principes d’entraînement 6.Surcharge : La charge doit être suffisante pour provoquer une diminution temporaire du niveau fonctionnel de l’organisme (fatigue)... sortir l’athlète de sa zone de confort (Calder, 2008; Marion, 1995).  Sortir l’athlète de sa zone de confort… 7.Récupération : L’état de surcompensation (gain) qui fait suite à une surcharge n’est possible que si l’organisme a la possibilité de récupérer de la fatigue (Marion, 1995; Rushall et Pyke, 1990).  Pas de récupération, pas de progression…

10 Principes d’entraînement 8.Interférence : L’entraînement d’une aptitude/habileté peut affecter de façon temporaire ou permanente l’expression de la performance d’une autre aptitude/habileté, si celles-ci sont entraînées en même temps, avec une charge importante (Cardinal, 1999; 2003; Marion, 1995; Thibault, 2009).  Beaucoup de musculation en même temps que le hockey? 9.Agencement judicieux des tâches d’entraînement : Lorsque qu’un cycle ou séance d’entraînement vise le développement de plusieurs aptitudes/habiletés…  Les exercices visant (a) un apprentissage, (b) un niveau élevé de concentration, (c) une exécution motrice fine ou complexe ou (d) de la puissance doivent être effectués dans un état reposé afin de progresser;  Les exercices visant (a) le maintien, (b) l’endurance ou (c) la flexibilité peuvent être effectués en état de fatigue plus avancé.

11 Figure 4. Exemple d’un mésocycle d’entraînement. Plan mensuel (mésocycle)

12 Nécessité de la gestion de la charge d’entraînement  La planification de l’entraînement doit être perçue comme un processus cyclique qui fait place à une évaluation systématique : l’information recueillie y est utilisée afin d’améliorer la démarche d’entraînement (Lyle, 2010). Figure 5. Modèle d’intervention en entraînement sportif. Évaluation de la démarche (a) Mesure et évaluation (b) Compétition (c) Régulation Analyses (Activité-Sportif-Contexte) Prévision (Objectifs) Planification de l’entraînement (Court - Moyen - Long terme) Mise en œuvre de l’entraînement  Peu d’entraîneurs mettent en place des protocoles de planification et de gestion de la charge d’entraînement basés sur des outils pratiques (Richard, 2011; Robson- Ansley et al., 2009; Wallace et al., 2008). Ces tâches reposent souvent sur l’intuition et l’expérience de l’entraîneur.

13 Gestion de la charge d’entraînement : Contribution de l’entraîneur et du joueur  L’entraînement doit reposer sur une combinaison de données objectives (mesures de performance, tâches réalisées, etc.) et de subjectivité (perceptions) afin (a) d’apprécier la charge globale d’entraînement et (b) d’apporter des ajustements à la planification à partir de (Siff, 2003) : 1.L’évaluation de la qualité d’exécution à l’entraînement (Plisk et Stone, 2003) ; 2.La perception de l’effort de l’athlète. Exercice Série 1Série 2Série 3Série 4 Q.E. (Entr.) P.E. (Part.) VCVCVCVC #1 #2 #3 Figure 6. Exemple d’un plan de séance intégrant différentes sources d’information pour gérer la charge d’entraînement (inspiré de Siff, 2003). Approche par observation Approche subjective

14 Échelle de perception de difficulté de l’entraînement sur glace Niveau d’effort sollicité par l’habileté Exigences de vitesse et puissance Récupération Durée d’effort Figure 7. Échelle de perception de difficulté de l’entraînement sur glace.

15 Échelle de perception de difficulté de l’entraînement hors glace Tension musculaire Effort musculaire Établissement/maintien de la vitesse Exigences cardio-respiratoires Figure 8. Échelle de perception de difficulté de l’entraînement physique (inspirée de Richard, 2011).

16 Échelle de perception de fatigue Sommeil Appétit Fréquences cardiaques Courbatures musculaires Temps de réaction Motivation Humeur Figure 9. Échelle de perception de fatigue (inspirée de Richard, 2011).

17 Mise en œuvre du plan d’entraînement et pratique réflexive  Afin de devenir compétents, les entraîneurs doivent apprendre : (a) à cerner les problèmes auxquels ils sont confrontés, (b) à prendre les bonnes décisions, selon les facteurs contextuels et (c) à développer et (d) à évaluer leurs stratégies d’intervention (Abraham & Collins, 1998; Trudel & Gilbert, 2006). Figure 10. Guide de réflexion sur la planification de l’entraînement

18 Merci de votre attention… Questions?


Télécharger ppt "La planification et la gestion de la charge d’entraînement en hockey sur glace Martin Roy Jonathan Chevrier « La planification de l’entraînement est un."

Présentations similaires


Annonces Google