La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Club de plongée Odyssée - Sète. École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay * Réglementation - Prérogative du niveau 1 * Notion de pression & les Barotraumatismes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Club de plongée Odyssée - Sète. École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay * Réglementation - Prérogative du niveau 1 * Notion de pression & les Barotraumatismes."— Transcription de la présentation:

1 Club de plongée Odyssée - Sète

2 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay * Réglementation - Prérogative du niveau 1 * Notion de pression & les Barotraumatismes * La flottabilité * Le froid et les essoufflements * Matériel de plongée * La gestion de l’air et l’autonomie * Décompression * Plongeur responsable et l’environnement * La sécurité du plongeur * Biologie sous-marine

3 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay La mer, les océans, ne sont pas l’environnement naturel de l’être humain. Le corps de l’homme n’est pas adapté à ce milieu, ce qui fait de la plongée une activité à risques. Les risques sont cependant connus et maîtrisables pour peu que l’on applique les procédures simples et adaptées à chacun de ces risques potentiels, et que l’on respect certaines précautions de simple bon sens.

4 En surface, on subit une pression atmosphérique de 1 bar en bord de mer (en montagne la pression diminue) Cette pression augmente avec la profondeur Tous les 10 mètres = + 1 Bar Exemple: à 10 mètres de profondeur 1 bar d’eau + 1 d’air = 2 bar A 20 m : 2 bar d’eau + 1 d’air = 3 bar A 30 m :3 bar d’eau + 1 d’air = 4 bar Etc… École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay

5 La zone de 0 à 10 mètres est la plus impactée par la pression. Entre 0 et 10 m, on double la pression, on passe de 1 à 2 bars. Cette forte variation de pression a des incidences. Les effets de la pression concernent plus particulièrement : * les plongeurs débutants, * les plongeurs niveau 1. École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay

6 La pression augmente avec la profondeur. Pour respirer normalement sans effort, le détendeur adapte la pression de l’air que nous respirons à la pression ambiante. Donc, on résume : à la surface, vous respirez de l’air à 1 bar, à 10 mètres vous respirez de l’air à 2 bars, et à 20 mètres vous respirez de l’air à 3 bars…

7 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Donc, plus on plonge profond… … plus vite on vide la bouteille … moins on reste longtemps !

8 Les incidences dès les premiers mètres sont IMPORTANTES partout où l’homme a des cavités d’air. Pourquoi ? Lorsque la pression augmente (sous l’eau) l’air dans les cavités diminue … École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay

9 Quand la pression augmente, les volumes gazeux diminuent proportionnellement Exemple: à 20 mètres (3 bar), un gilet contient 1 litre d’air A la surface (1 bar) = si on ne purge pas, le gilet contient 3 litres, et donc la remontée sera trop rapide ! École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay

10 Baro – Traumatisme … Les barotraumatismes sont des traumatismes liés aux variations de pression. Les parties solides du plongeur ne sont pas compressibles (os, eau, etc…) mais les cavités aériennes OUI … …Soit là où il y a de l’air !

11 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Dés les premiers mètres de l’immersion, notre corps subit les effet de la pression. La pression agit sur toutes les cavités aériennes qui sont : - Le masque - Les oreilles - Les sinus - Les dents - Les poumons - L’estomac et les intestins

12 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay En surface le masque emprisonne un certain volume d’air. Lors de la descente la pression augmente et le volume diminue, et donc la jupe du masque se déforme et le masque se « plaque » alors sur le visage. Des douleurs aux yeux peuvent être ressenties si l’on insiste trop, et des hématomes peuvent apparaître.

13 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay PREVENTION A la descente, souffler de temps en temps dans le masque, par le nez, pour rétablir l’équilibre des pressions. Cette manœuvre deviendra très vite un automatisme.

14 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay ASTUCE Pendant la descente En pratiquant la manœuvre de VASALVA, alternativement, 1 fois nez pincé et 1 fois SANS pincer le nez … vous équilibrerez à la fois le masque et les oreilles quasiment dans le même geste !

15 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay ASTUCE Pendant la descente Détendeur en bouche, si l’on touche le palais avec la pointe de la langue, l’expiration se fait automatiquement par le nez !

16 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Notre oreille est composée de 4 parties : - L’oreille externe (1) - Le tympan - L’oreille moyenne (2) - La trompe d’eustache

17 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay L’oreille externe est en contact avec le milieu et la pression ambiante L’oreille moyenne est en contact avec les voix aériennes supérieures via la trompe d’Eustache Le tympan est une membrane relativement souple qui, outre sont rôle dans l’audition, sépare l’oreille moyenne et l’oreille externe

18 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay La trompe d’eustache joue un rôle majeur dans l’équilibre de l’oreille, puisque c’est elle qui en s’ouvrant permet de faire passer l’air et d’équilibrer les pressions. La trompe d’eustache s’ouvre naturellement toutes les 2 à 3 minutes ou lorsque l’on baille en encore lorsque nous déglutissons.

19 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Lors de la descente, la pression dans l’oreille externe augmente rapidement comprimant ainsi le tympan et l’air contenu dans l’oreille moyenne. Le tympan est relativement souple et peut se déformer (comme un baffle de haut parleur) mais cette surpression peut provoquer une gène qui peut aller jusqu’à la douleur intense et à la rupture du tympan. Ce phénomène appelé « barotraumatisme de l’oreille » est la plupart du temps bénin. Il nécessite une interruption temporaire de la plongée jusqu’au rétablissement. C’est le barotraumatisme le plus fréquent en plongée.

20 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Lors de la descente, la pression dans l’oreille externe augmente rapidement comprimant ainsi le tympan et l’air contenu dans l’oreille moyenne. Le tympan est relativement souple et peut se déformer (comme un baffle de haut parleur) mais cette surpression peut provoquer une gène qui peut aller jusqu’à la douleur intense et à la rupture du tympan. Il faut donc COMPENSER les pressions !

21 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Il suffit d’équilibrer régulièrement, et dès l’immersion, les pressions en pratiquant une manœuvre adaptée, sans attendre une gène ou une douleur. Cette manœuvre, aussi appelée « manœuvre de compensation », provoque l’ouverture de la trompe d’eustache et ramène la pression de l’oreille moyenne au même niveau que celle de l’oreille externe. COMPENSATION

22 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Il existe plusieurs méthodes de compensation, la plus courante est appelée « manœuvre de VASALVA » soit pincer le nez et souffler bouche fermée jusqu’à percevoir le mouvement des deux tympans (« PLOP »). Cette manœuvre doit être effectuée sans forcer dès l’immersion de la tête sous l’eau, en anticipant toujours le gène aux oreilles (éviter les traumatismes). COMPENSATION

23 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Que faire en cas de douleur ? Si, en fin de plongée vos oreilles sont douloureuses ou que vous entendez mal, rincez vos oreilles à l’eau douce et n’hésitez pas à consultez un médecin ORL.

24 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay ASTUCE Oreilles sensibles ? Un rinçage à l’eau douce et quelques gouttes d’huile d’amandes douce préservent vos oreilles.

25 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay A LA REMONTEE … Aucune manœuvre particulière n’est nécessaire pendant la phase de remontée en surface. Les pressions s’équilibrent naturellement … mais … en cas de gène ou de déséquilibre (vertiges) pendant la remontée, il faut : - Prévenir son guide de palanquée - Redescendre de quelques mètres - Attendre que la gène passe - Remonter très lentement.

26 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Les sinus subissent, comme les oreilles, les effets de la pression. Mais à l’inverse de ces dernières, nous n’avons aucune action possible, à la descente ou à la remontée, pour contrôler l’équilibre des pressions.

27 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay L’équilibre des pression s’effectue naturellement par les canaux, sauf si ceux-ci sont obstrués (rhume, sinusite). SYMPTOMES Lors de la descente le plongeur peut ressentir de violentes douleurs au niveau du front, dans le cas des sinus frontaux, ou au niveau des gencives ou des dents, dans le cas des sinus maxillaires.

28 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay L’utilisation de vasodilatateur (aérosol nasal) est INTERDIT Car si ça passe à la descente, les sinus peuvent bloquer à la remontée ! Si apparition des symptômes à la remontée : - prévenir le moniteur - redescendre doucement - remonter très lentement.

29 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Les caries forment des petites poches d’air qui en se comprimant pendant la descente peut provoquer des douleurs plus ou moins importantes selon la gravité de l’infection. L’apparition de douleurs doit amener à interrompre la plongée et à consulter un dentiste. Lors de la remontée la décompression de l’air captif dans les cavités peut provoquer une fissure de la dent et des douleurs extrêmement violentes.

30 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Préventions : Consulter un dentiste régulièrement et au moins une fois par an. Ne pas plonger avec une ou plusieurs dents infectées ( caries, couronnes, etc.)

31 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay A la remontée, la pression diminue, le volume augmente ! La remontée est une phase sensible de la plongée. Un blocage partiel ou total de la respiration pendant cette phase peut avoir de très graves conséquences.

32 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Les poumons n’étant pas très extensibles, une surpression d’air peut engendrer une destruction totale ou partielles de l’outil respiratoire. Ce phénomène est appelé « Surpression pulmonaire »

33 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay Prévention de la surpression pulmonaire : Il suffit de ne jamais bloquer sa respiration pendant le remontée. Pas d’apnée, ni de remontée tête vers le bas. L’approche surface se réalise avec le guide de palanquée qui remonte en premier et qui sert donc de repère aux plongeurs.

34 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay En cas de digestion sous l’eau (plongée assez longue), ou en cas de stress sous l’eau entrainant de l’air avalé dans l’estomac (mauvaise route), les organes digestifs peuvent contenir de l’air qui décompressé peut entraîner des douleurs.

35 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay La prévention passe par une alimentation équilibrée et adaptée (éviter les repas trop copieux avant une plongée, les féculents, les boissons gazeuse, etc.) Solution: évacuer l’air en excès

36 École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay

37 * Réglementation - Prérogative du niveau 1 * Notion de pression & les Barotraumatismes * La flottabilité * Le froid et les essoufflements * Matériel de plongée * La gestion de l’air et l’autonomie * Décompression * Plongeur responsable et l’environnement * La sécurité du plongeur * Biologie sous-marine École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay


Télécharger ppt "Club de plongée Odyssée - Sète. École de plongée Odyssée – Sète Isa & Jissay * Réglementation - Prérogative du niveau 1 * Notion de pression & les Barotraumatismes."

Présentations similaires


Annonces Google