La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier Assainissement Productif, 2012-04-18 1. Le projet ”Triple Vert” 2. Introduction à l’assainissement productif Linus Dagerskog,SEI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier Assainissement Productif, 2012-04-18 1. Le projet ”Triple Vert” 2. Introduction à l’assainissement productif Linus Dagerskog,SEI."— Transcription de la présentation:

1 Atelier Assainissement Productif, Le projet ”Triple Vert” 2. Introduction à l’assainissement productif Linus Dagerskog,SEI

2 ASSAINISSEMENT PRODUCTIF CAPTAGE D’EAU DE PLUIE ET IRRIGATION SUPPLEMENTAIRE AGRICULTURE DE CONSERVATION “Triple Vert” : Recherche sur l’effet synergique de la gestion des éléments nutritifs, de l’eau et des sols (UAM, SEI, EEA )

3 Quatre composantes: 1. Evaluer l’effet sur la production (rendements) 2. Evaluer l’effet sur les cycles de carbone, azote et eau (scenarios par modelisation en cours) 3. Evaluer la situation au Niger : Etudes de l’état des lieux sur l’agriculture de conservation (INRAN), le captage d’eau de pluie (UAM) et l’assainissement productif (CREPA)– technologies, niveau de difusion, obstacles, opportunités, besoins etc. 4. Appuyer des initiatives nationales d’adoption ( AP) Projet de recherche Triple Vert

4 0,9 kg des fertilisants chimiques/an/ha 56 kg des elements nutritifs/an/ha Au Niger: Le défi de la fertilité des sols

5 La fertilité du sol et le lien avec l’assainissement

6 10/21/20146 Le défi sanitaire enfants meurent au Niger chaque année à cause de diarrhée Dans le monde: 3,5 milliards de personnes infectées par des parasites Le péril fécal: 92% en zone rural au Niger (2006)

7 10/21/20147 Excréta humains - DANGERS et RESSOURCES N P K Matière organique Éléments traces Fèces et urines 50 kg 500 l

8 10/21/20148 N = 2,8 kg P = 0,4 kg K ~ 1,3 kg N = 2,8 kg P = 0,4 kg K ~ 1,3 kg ExcrétaHomme Aliments Champ ≈ VALEUR ≈ 4000 CFA/an Fertilisants humains – un trésor négligé Urée = 6 kg TSP = 2 kg KCL ~ 2,6 kg ≈ 60 milliards FCFA/an

9 10/21/20149 Urine et fèces d’une famille de 9 personnes 1 sac d’urée + 1 sac de NPK par année

10 Caractéristiques de l’urine et des fèces → Pour la santé : Eliminer danger dans les fèces! → Pour l’engrais: Récupérer l’urine!

11 10/21/ ECOSAN/AP = Le lien entre l’assainissement et l’agriculture Eaux Pluie Nourriture Nappe phréatique Eaux grises Résidus organiques Urine FècesTraitement Eau de surface

12 « Assainissement Productif (AP) / Assainissement Ecologique (ECOSAN)» Les systèmes AP/EcoSan sont conçus pour faciliter la valorisation d’une manière saine les ressources dans l’excréta (fertilisants et matière organique) dans la production agricole « Assainissement durable » Des systèmes de l’assainissement qui protègent la santé humain, minimisent la dégradation environnemental et l’épuisement des ressources. Ils sont techniquement et institutionnellement appropriés, culturellement acceptables et économiquement viables à long terme. Définitions

13 10/21/ Le cycle AP/ECOSAN COLLECTER CONSOMMER REUTILISER HYGIENISER

14 10/21/ Le cycle AP/ECOSAN COLLECTER CONSOMMER REUTILISER HYGIENISER

15 10/21/ Pour collecter l’urine – pas besoin d’une latrine! Urine

16 10/21/ Exemples urinoirs simples

17 Des processus qui accélèrent la réduction des pathogènes dans les fèces ProcessusExemple de technologie (type de toilette) CompostageLatrines à compost (avec ou sans separation d’urine) Séchage / augmentation du pHLatrines sèches – separation d’urine (souvent dit ”latrines EcoSan”) Fermentation (digesteur)Latrine connecté à un digesteur de biogaz Lacto-fermentationLatrine ”Terra Preta” Traitement avec l’uréePeePoo bag

18 10/21/ LATRINE A COMPOST: Des latrines qui favorisent le traitement

19 10/21/ Des latrines qui facilite le traitement des fèces

20 10/21/ Des latrines qui favorisent le traitement LATRINE SECHE:

21 10/21/ Séparation d’urine - options

22 10/21/ Le cycle AP/ECOSAN COLLECTER CONSOMMER REUTILISER HYGIENISER

23 10/21/ TRAITEMENT: STOCKAGE ET FERMETURE HERMETIQUE PENDANT 30 jours Hygiénisation - Urine

24 10/21/ Hygiénisation – Matière fécale Latrines à compost Recommendation > 12 mois de compostage

25 10/21/ Hygiénisation – Matière fécale Latrines sèches TRAITEMENT: STOCKAGE 6-8 MOIS AJOUT DE CENDRE, CHALEUR

26 10/21/ AVANT HYGIENISATION Fèces Urine APRÈS HYGIENISATION Takin Ruwa Taki Bussasché Transformation

27 10/21/ Le cycle AP/ECOSAN COLLECTER CONSOMMER REUTILISER HYGIENISER

28 10/21/ Vidange des fertilisants solides

29 10/21/ Taki Buchaché (engrais solide) Riche en P, matière organique et oligo-éléments Engrais de fond

30 10/21/ APPLICATION DU TAKI BUCHACHÉ 1-2 petite boîtes ou poignées de Taki Buchaché par poquet Remplace fertilisant de base (NPK)

31 10/21/ APPLICATION DU TAKIN RUWA Evitez d’appliquer l’urine sur les feuilles! Evitez d’appliquer l’urine lorsque les cultures sont en début de maturation. Takin Ruwa = riche en azote = remplace l’urée Fumier/compost toujours important comme engrais du fond! ~ 5 g N/l ~ 0,5-1 g P/l ~ 1 g K/l

32 10/21/ FICHE TECHNIQUE POUR LE NIGER

33 10/21/ MALI RESULTATS

34 10/21/ Urine Sans urine MALI RESULTATS

35 10/21/ RESULTATS GUINEE Maïs Urine Sans urine

36 10/21/ Mais fertilisé avec le Takin Ruwa (1 litre/pied)

37 10/21/201437

38 10/21/ Le cycle AP/ECOSAN COLLECTER CONSOMMER REUTILISER HYGIENISER

39 10/21/ Prélèvements sur les produits récoltés Conclusion des analyses des produits ECOSAN au laboratoire LNSP - Analyses microbiologiques de la tomate fraîche: RésultatsCritère microbiologique (UFC/g) Décision (réglementation française) Coliformes00< 1,0Satisfaisant Coliformes thermotolérants00< 1,0Satisfaisant Escherichia coli00< 1,0Satisfaisant SalmonellaAbsenceAbsence/25 gSatisfaisant Conclusion : produit de bonne qualité, conforme à la réglementation

40 10/21/201440

41 10/21/201441

42 10/21/  Chine et Japon – réutilisation des excrétas pendant des centaines des années pour maintenir les sols fertiles.  Marché pour les engrais naturels: Années 1800, Paris grand exportateur de fertilisants Ancienne réutilisation des excrétas Histoire de l’approche AP/ECOSAN COLLECTER CONSOMMER REUTILISER HYGIENISER

43 10/21/ Histoire de l’approche AP/ECOSAN 1950 Vietnam 1970 Mexique 1980 Suède 1990 BEAUCOUP PROJETS PILOTES 2000 Aller à l’échelle!

44 NOUVELLES DIRECTIVES OMS 2006 “Réutilisation” Plus en plus d’intérêt pour la réutilisation Proposer des normes basé sur une analyse de risques Objectif: Protéger la santé des populations, agriculteurs et consommateurs Consensus scientifique – meilleure recherche disponible Directives adaptés – plus d’exigence pour les systèmes à large échelle (ville) par rapport aux petits systèmes (ménage) Accent sur barrières multiples

45 ABATTEMENTS DES PATOGENES TOUT AU LONGUE DE LA CHAINE – BARRIERES MULTIPLES BarrièreRéduction des pathogènes (log) Réduction des pathogènes (%) Traitement/stockage des excréta (urine et fèces) selon les directives 699,9999 Enfouissement de l’urine ou les fèces dans le sol lors de l’application 190 Un mois entre dernière application et la récolte 4-699,99 – 99,9999 Laver les produits récoltés avec de l’eau190 Utiliser un produit désinfectant et ensuite laver les produits récoltés avec de l’eau propre 299,9 Éplucher les produits récoltés299 La cuisson des produits récoltés6-799, ,99999

46 Ces normes manquent souvent au niveau nationale Les directives OMS à adapter au contexte nationale : socioculturel environnementale (climat) économique

47 10/21/ Etude institutionnelle au Niger (2009) Est-ce que l’approche AP est conforme aux stratégies et cadres institutionnelles en ce qui concerne l’assainissement et l’agriculture au Niger? Assainissement: Ministère de l’Hydraulique (direction de l’hydraulique rural) Etat de lieux latrines a faire avant 2015… PN-AEPA - Latrines sèches est parmi des options acceptés Accent sur l’infrastructure – pas tout le cycle…traitement/valorisation? Agriculture: Cadre juridique: Interdiction de l’utilisation des boues de vidanges sur les cultures proches du sol/consommés crus, et interdiction de l’utilisation des eau usées. - Urine/fèces hygiénisées ne sont pas mentionnés - Liste des fertilisants « acceptés » par ministère de l’agriculture n’inclut pas urine/fèces hygiénisées SDR: Cadre propice. Directeur exécutif très intéressé par AP, mais aimerais plus d’information et recherche sur l’hygiénisation (avec Ministère de la Santé) et l’efficacité fertilisant (avec ICRISAT ou INRAN)

48 Bénéfices considérables Niger > 85 % agriculteurs  Agro: 60 milliards CFA de fertilisants passent à travers les Nigériens chaque année…AP aide à optimiser la valorisation saine de ces ressources locales « négligés ».  Santé: La bonne gestion de l’excréta permet une réduction des maladies liés au péril fécal.  Comment procéder ensemble? Conclusion

49 10/21/ Fumier Fumier+Takin Ruwa MERCI POUR VOTRE ATTENTION!


Télécharger ppt "Atelier Assainissement Productif, 2012-04-18 1. Le projet ”Triple Vert” 2. Introduction à l’assainissement productif Linus Dagerskog,SEI."

Présentations similaires


Annonces Google