La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Adaptation française des présentations Olivier Caya Jacques Lavallée Danielle Perras.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Adaptation française des présentations Olivier Caya Jacques Lavallée Danielle Perras."— Transcription de la présentation:

1 Adaptation française des présentations Olivier Caya Jacques Lavallée Danielle Perras

2 Chapitre 15 La gestion des systèmes mondiaux Diapositives préparées par Olivier Caya, Jacques Lavallée et Danielle Perras (Université de Sherbrooke) © ERPI, 2010.

3 1.Quels grands facteurs favorisent l’internationalisation des affaires ? 2.Quelles stratégies permettent la mondialisation des affaires ? 3.Comment les systèmes d’information soutiennent-ils les différentes stratégies mondiales ? 4.Quels problèmes les systèmes d’information mondiaux posent-ils et quelles solutions de gestion permettent de les surmonter ? 5.Quels problèmes et quelles solutions techniques doit-on considérer lorsqu’on développe des systèmes d’information internationaux ? 3 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, Objectifs d’apprentissage

4 SEVERSTAL CRÉE UNE INFRASTRUCTURE DE LA TI POUR LA MONDIALISATION DE L’ACIÉRAGE Problème : Besoin d’une plateforme de production mondiale; l’infrastructure de la TI de SNA consistait en un mélange de différents systèmes et l’information ne pouvait circuler librement entre les différents secteurs fonctionnels. Solution : Uniformiser tous ses systèmes avec Oracle E-Business Suite 12, une suite d’applications d’entreprise comprenant des modules pour de multiples fonctions. L’intégration des applications a permis d’optimiser les processus dans leur totalité au lieu d’optimiser les processus individuels. Le nouveau SI permet ainsi de fournir au bon moment une information de qualité à la société mère en Russie. Cela illustre que la TI peut permettre aux organisations de réagir avec souplesse aux diverses possibilités offertes à travers le monde. 4 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

5 L’essor des systèmes d’information mondiaux De nos jours, l’émergence d’une économie mondiale et d’un ordre mondial se trouve favorisée par des réseaux et des systèmes d’information de pointe. L’essor du commerce international a radicalement changé les économies nationales du monde entier. La production et la conception de nombreux produits électroniques haut de gamme sont ainsi réparties dans divers pays. –Par exemple : l’ordinateur portable de Hewlett-Packard. 5 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

6 L’essor des systèmes d’information mondiaux 6 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

7 L’essor des systèmes d’information mondiaux La création d’une architecture internationale de SI Comprendre l’environnement mondial –Les incitatifs d’affaires poussant l’industrie vers le marché mondial. –Les facteurs négatifs qui constituent des enjeux de gestion. Élaborer une stratégie concurrentielle d’entreprise –Comment permettre à l’entreprise de concurrencer dans un environnement mondial ? Structurer l’organisation et répartir le travail –Où installer la production, l’administration, la comptabilité, le marketing et les ressources humaines ? Tenir compte des questions de gestion –La conception des processus d’affaires constitue une étape. Choisir la plateforme technologique 7 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

8 L’essor des systèmes d’information mondiaux 8 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

9 L’essor des systèmes d’information mondiaux 9 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

10 L’essor des systèmes d’information mondiaux 10 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

11 L’essor des systèmes d’information mondiaux L’état actuel des choses Beaucoup d’entreprises ont hérité de systèmes internationaux disparates reposant souvent sur les notions de traitement de l’information utilisées dans les années 1960: –Des rapports produits par lots, l’entrée manuelle de données d’un système à l’autre, peu de contrôle à la saisie et peu de communication. La construction d’une bonne architecture internationale comporte des difficultés importantes : –Planification d’un système qui corresponde bien à la stratégie mondiale de l’entreprise. –Structuration de l’organisation des systèmes et des unités fonctionnelles. –Résolution des problèmes d’implantation. –Choix de la plateforme technique adéquate. 11 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

12 L’organisation des systèmes d’information internationaux Les stratégies mondiales et l’organisation des affaires Trois principaux types de structures organisationnelles : –Structure centralisée : à partir du pays d’origine –Structure décentralisée : dans les unités étrangères locales –Structure coordonnée : égale participation des diverses unités Quatre grandes stratégies mondiales : –L’exportateur de produits nationaux –La multinationale –Le franchiseur –La société transnationale 12 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

13 L’organisation des systèmes d’information internationaux 13 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

14 L’organisation des systèmes d’information internationaux Des systèmes mondiaux adaptés à la stratégie La configuration, la gestion et le développement des systèmes devraient suivre la stratégie mondiale choisie. Quatre principaux types de configurations de systèmes : –Les systèmes centralisés : systèmes dont la conception, le développement et l’exploitation relèvent totalement du siège social national. –Les systèmes dupliqués : systèmes conçus et développés au siège social national, mais exploités dans les diverses unités autonomes des pays étrangers. –Les systèmes décentralisés : systèmes qui sont des solutions conçues et produites par les unités étrangères selon leurs besoins. –Les systèmes en réseau : systèmes conçus et exploités par toutes les unités de manière commune, intégrée et coordonnée. 14 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

15 L’organisation des systèmes d’information internationaux 15 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

16 L’organisation des systèmes d’information internationaux Les principes à suivre pour mettre sur pied une entreprise mondiale et une structure de SI qui la soutienne : –Organiser les activités à valeur ajoutée en fonction d’avantages comparatifs. Par exemple, les ventes et le marketing doivent se trouver là où ils pourront le mieux accomplir leur tâche, au moindre coût et avec l’influence la plus grande. –Élaborer et exploiter des unités de systèmes pour toutes les dimensions de l’entreprise : région, pays et monde entier. –Établir au siège social international un seul service responsable du développement des systèmes internationaux et créer un poste de chef de l’information mondial. 16 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

17 La gestion des systèmes mondiaux Les principaux problèmes de gestion que pose le développement des systèmes internationaux : –S’entendre sur les besoins communs des utilisateurs. –Apporter des changements aux processus d’affaires. –Coordonner les développements des diverses applications. –Coordonner les implantations des nouvelles versions des logiciels. –Encourager les utilisateurs locaux à soutenir les systèmes internationaux. 17 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

18 La gestion des systèmes mondiaux Un scénario typique : la désorganisation à l’échelle mondiale Une multinationale ayant son siège social aux États-Unis, fabriquant des produits de consommation et exploitant ses activités en Europe aimerait se lancer sur les marchés asiatiques. Le siège social mondial et la gestion stratégique sont aux É.-U. –Son seul système centralisé est celui qui effectue le contrôle financier. Sa production et son marketing sont répartis dans des centres régionaux et nationaux. Chacune de ses filiales étrangères peut concevoir et mettre en place ses propres systèmes. Elle possède un véritable méli-mélo de matériel, de logiciels et de télécommunications. Les systèmes de courrier électronique sont incompatibles. 18 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

19 La gestion des systèmes mondiaux La stratégie mondiale des systèmes La définition des principaux processus d’affaires La détermination des systèmes clés nécessitant une coordination centralisée Le choix d’une méthode : progressive, de grande envergure ou par étapes –Les méthodes fragmentées ou de grande envergure sont souvent vouées à l’échec. –Une méthode progressive de mise à niveau des applications existantes en faveur d’applications transnationales réussira mieux. Une explication claire des avantages –Les systèmes internationaux favorisent une gestion et une coordination de qualité supérieure. –Ils assurent une meilleure efficience. –Ils donnent accès à un marché élargi et permettent des économies d’échelle. –Ils optimisent l’utilisation des fonds grâce à une assise financière plus large. 19 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

20 La gestion des systèmes mondiaux 20 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, Les coûts d’agence et les autres coûts de coordination augmentent lorsque l’entreprise passe de systèmes à caractéristiques locales à des systèmes régionaux et mondiaux. Cependant, les coûts de transaction liés à la présence sur les marchés internationaux diminuent probablement lorsque l’entreprise élabore des systèmes mondiaux. Une stratégie raisonnable consiste à réduire les coûts d’agence en n’instaurant que quelques systèmes internationaux clés essentiels pour les activités internationales et en laissant les autres systèmes aux soins des unités régionales et locales.

21 La gestion des systèmes mondiaux La stratégie mondiale des systèmes Seuls les systèmes clés valent vraiment la peine d’être partagés. –Les systèmes clés sont les systèmes qui soutiennent les fonctions absolument cruciales pour l’organisation. Les autres systèmes, qui ont en commun des éléments clés, ne nécessitent qu’une coordination partielle. –Ils n’ont pas besoin d’être entièrement identiques de part et d’autre des frontières nationales. –Une certaine diversité sur le plan local est non seulement acceptable, mais aussi souhaitable. Les systèmes périphériques et véritablement provinciaux… … doivent uniquement répondre aux besoins locaux. 21 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

22 La gestion des systèmes mondiaux Les solutions de gestion La recherche d’une entente sur les besoins communs des utilisateurs –On établit une courte liste des processus d’affaires et des systèmes clés. –Cela aide à trouver un terrain commun de discussion pour comprendre les éléments communs et les qualités uniques à considérer localement. L’introduction de changements dans les processus d’affaires –Un agent de changement réussira si sa légitimité et son autorité sont reconnues, s’il arrive à faire participer les utilisateurs au processus de préparation du changement. La coordination du développement des diverses applications –Il s’agit de coordonner les changements par petites étapes. –Il est préférable de réduire au strict minimum l’ensemble des systèmes transnationaux, pour réduire les coûts de coordination. 22 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

23 La gestion des systèmes mondiaux Les solutions de gestion (suite) La coordination de l’implantation des nouvelles versions des logiciels –Il serait profitable d’instaurer des procédures de sorte que toutes les unités opérationnelles adoptent en même temps les nouvelles versions des logiciels. La recherche du soutien des utilisateurs locaux concernant les systèmes internationaux –La clé est de les faire participer au processus de conception. –La récupération : l’intégration de l’opposition dans le processus de conception et de mise en application d’une solution sans abandonner le contrôle du projet à des intérêts exclusivement locaux. Plusieurs possibilités : Donner à chaque division nationale la possibilité de développer une application transnationale. Créer des centres d’excellence transnationaux. 23 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

24 La gestion des systèmes mondiaux SESSION INTERACTIVE : LA GESTION Le sourire Colgate-Palmolive à l’échelle planétaire Lisez le texte dans le manuel et discutez des questions suivantes : 1.Pourquoi la méthode traditionnelle consistant à allouer les ressources de la TI aux projets n’était-elle plus efficace ? 2.Pourquoi est-il important, pour la direction de l’entreprise aux États-Unis, de comprendre la répartition mondiale des ressources humaines et financières de la TI ? 3.Parmi les quatre stratégies mondiales décrites dans ce chapitre, laquelle Colgate-Palmolive applique-t-elle et comment cette stratégie a-t-elle influé sur son choix d’un système de gestion des ressources de la TI ? 4.Quels éléments de la section « Les solutions de gestion » retrouve-t-on dans cette étude de cas ? Quels éléments manquent ? 24 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

25 Les problèmes et les possibilités technologiques des chaînes de valeur mondiales Les défis technologiques des systèmes mondiaux L’intégration des plateformes informatiques et des systèmes –Comment les nouveaux systèmes clés s’intégreront-ils à l’ensemble des applications conçues ailleurs dans le monde par différentes divisions ? –Il faut normaliser les données, les interfaces, les logiciels, etc. La connectivité –Internet ne garantit aucun degré de service. –La plupart des entreprises doivent recourir à des : réseaux privés pour la transmission des données sensibles; réseaux privés virtuels (RPV) pour les communications avec une sécurité moindre. –Dans de nombreux pays en développement, le taux de pénétration des ordinateurs personnels est faible et l’infrastructure est désuète. 25 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

26 Les problèmes et les possibilités technologiques des chaînes de valeur mondiales Les défis technologiques des systèmes mondiaux (suite) La localisation –Les logiciels : Il existe des problèmes d’intégration des nouveaux logiciels avec les anciens. S’ajoutent les problèmes liés à la conception de l’interface pour des utilisateurs de culture et de langue différentes. Les interfaces utilisateur doivent alors s’adapter à différentes langues et même à différentes conventions. –Les applications logicielles les plus importantes : Les systèmes internationaux se concentrent sur les systèmes transactionnels de base et les systèmes d’information de gestion (SIG). De plus en plus, les entreprises se tournent vers les systèmes de gestion de la chaîne logistique et les systèmes d’entreprise pour normaliser les processus d’affaires. Les systèmes de collaboration, le courrier électronique et les vidéoconférences contribuent à augmenter l’efficacité des équipes de travail internationales. 26 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.

27 Les problèmes et les possibilités technologiques des chaînes de valeur mondiales 27 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, Le pourcentage de la population totale qui utilise Internet est beaucoup moins élevé dans les pays en voie de développement qu’en Amérique du Nord et en Europe.

28 Les problèmes et les possibilités technologiques des chaînes de valeur mondiales SESSION INTERACTIVE : LES ORGANISATIONS Le téléphone cellulaire peut-il combler la fracture numérique à l’échelle mondiale ? Lisez le texte dans le manuel et discutez des questions suivantes : 1.Quelles stratégies appliquent les entreprises de téléphonie cellulaire pour « combler la fracture numérique » et commercialiser les téléphones auprès des populations les plus pauvres du monde ? 2.Pourquoi les économistes prévoient-ils que la généralisation de l’usage du téléphone cellulaire aura un effet sans précédent sur la croissance des pays en développement ? 3.Donnez quelques exemples de la façon dont le téléphone cellulaire pourrait améliorer la qualité de vie des habitants des pays en développement. 4.Croyez-vous que les téléphones cellulaires proliféreront en Afrique et en Asie ? Oui ou non ? Pourquoi ? 28 CHAPITRE 15 La gestion des systèmes mondiaux © ERPI, 2010.


Télécharger ppt "Adaptation française des présentations Olivier Caya Jacques Lavallée Danielle Perras."

Présentations similaires


Annonces Google