La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accident de décompression. Cause Cause Symptômes Symptômes Facteur favorisant Facteur favorisant Conduite à tenir Conduite à tenir Prévention Prévention.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accident de décompression. Cause Cause Symptômes Symptômes Facteur favorisant Facteur favorisant Conduite à tenir Conduite à tenir Prévention Prévention."— Transcription de la présentation:

1 Accident de décompression

2 Cause Cause Symptômes Symptômes Facteur favorisant Facteur favorisant Conduite à tenir Conduite à tenir Prévention Prévention

3 Rappels Les ADD sont liés à la loi d’Henry Les ADD sont liés à la loi d’Henry « A T°c donnée et à saturation la quantité de gaz dissoute dans un liquide est proportionnelle à la pression du gaz au dessus de ce liquide » Composition de l’air: Composition de l’air: Azote (N2): 79% ; Oxygène (O2):20,9%;Gaz carbonique (CO2):0,03%;Gaz rares (Néon,Argon,…:0,07% Simplification: N2=79% et O2=21%

4 La cause

5 L’air que le plongeur respire va être mis en contact avec les tissus de l’organismes(sang,muscles..). L’O2 va être « brûlé » par les muscles et donner du CO2, qui va être éliminé par la respiration.

6 Pendant la plongée Plus le plongeur descend, plus la pression de l’air respiré va augmenter et plus les tissus vont absorber une grande quantité d’N2.

7 A la remontée L’N2 contenu dans l’organisme va L’N2 contenu dans l’organisme va reprendre sa forme gazeuse reprendre sa forme gazeuse

8 Si vous remontez normalement A chaque expiration de l’N2 est éliminé par les poumons, en quantité suffisante. A chaque expiration de l’N2 est éliminé par les poumons, en quantité suffisante. Des bulles d’N2 circulantes se forment normalement en quantités et grosseur limitées. Elles sont filtrées par les poumons

9 Si vous remontez trop rapidement ou sans respecter les paliers Les bulles d’N2 circulantes deviennent de plus en plus Les bulles d’N2 circulantes deviennent de plus en plus nombreuses. Leur taille va augmenter avec la baisse de la pression (voir Mariotte). nombreuses. Leur taille va augmenter avec la baisse de la pression (voir Mariotte). L’N2 ne peut-être correctement éliminé par la respiration les poumons sont débordés. L’N2 ne peut-être correctement éliminé par la respiration les poumons sont débordés. Elles vont se former dans les différents tissus et suivre la circulation sanguine et gêner l’oxygénation des cellules de l’organisme =ADD Elles vont se former dans les différents tissus et suivre la circulation sanguine et gêner l’oxygénation des cellules de l’organisme =ADD Les symptômes vont dépendre de leur localisation et de leur taille. Les symptômes vont dépendre de leur localisation et de leur taille.

10

11 Les symptômes

12 L’ADD est très sournois au sens que ses effets ne sont pas immédiats. L’ADD est très sournois au sens que ses effets ne sont pas immédiats. Les symptômes peuvent apparaître entre la sortie de l’eau et les 12 heures suivantes Les symptômes peuvent apparaître entre la sortie de l’eau et les 12 heures suivantes

13 Accidents de TYPE 1 Les accidents cutanés. Les accidents cutanés. (dû à des dégazages d’N2 sous la peau) *Démangeaisons,picotements (puces) *Des gonflements douloureux sous la peau (moutons) Les accidents ostéo- articulaires.(Bends) Les accidents ostéo- articulaires.(Bends) *Vive douleur à une articulation: *Vive douleur à une articulation: Epaule, genou, coude Epaule, genou, coude

14 Accidents de TYPE 2 Accidents centraux Accidents centraux *Troubles respiratoires et cardiaques *Troubles respiratoires et cardiaques *Difficultés à respirer,douleur aiguë localisé au niveau de la poitrine (oppression) *Difficultés à respirer,douleur aiguë localisé au niveau de la poitrine (oppression)

15 Accidents neurologiques (Dû à un dégazage au niveau du système central, cerveau, moelle épinière) Accidents neurologiques (Dû à un dégazage au niveau du système central, cerveau, moelle épinière) *Fatigue intense, pâleur,maux de tête,angoisse,refroidissement. *Fatigue intense, pâleur,maux de tête,angoisse,refroidissement. *Douleur violente localisée au bas du dos. *Douleur violente localisée au bas du dos. *Fourmillement dans les bras ou les jambes (engourdissement) *Fourmillement dans les bras ou les jambes (engourdissement) *Impossibilité d’uriner. *Impossibilité d’uriner. *Crise de type épileptique. *Crise de type épileptique. *Toutes les formes de paralysie (hémi; para; quadraplégie) *Toutes les formes de paralysie (hémi; para; quadraplégie) *Déficit musculaire. *Déficit musculaire. *Syncope et mort *Syncope et mort

16 Accidents vestibulaires Accidents vestibulaires (Dû à un dégazage dans l’oreille interne ce qui perturbe l’audition et l’équilibre) (Dû à un dégazage dans l’oreille interne ce qui perturbe l’audition et l’équilibre) *Vertiges, nausées,vomissements,audition difficile ou impossible. *Vertiges, nausées,vomissements,audition difficile ou impossible.

17 Facteurs favorisant

18 L’âge: au-delà de 40 ans, le système circulatoire est moins performant. L’âge: au-delà de 40 ans, le système circulatoire est moins performant. L’obésité: les graisses fixent plus facilement l’N2. L’obésité: les graisses fixent plus facilement l’N2. Le tabac,l’alcool,la drogue: modifient et altèrent la circulation sanguine. Le tabac,l’alcool,la drogue: modifient et altèrent la circulation sanguine. Les médicaments: certains peuvent perturber la décompression. Les médicaments: certains peuvent perturber la décompression. Fatigue,stress,mauvaise condition physique ou psychique: ils prédisposent aux ADD. Fatigue,stress,mauvaise condition physique ou psychique: ils prédisposent aux ADD. Effort physique important Effort physique important L’essoufflement: l’excès de CO2 favorise l’ADD. L’essoufflement: l’excès de CO2 favorise l’ADD.

19 Le froid: réduit la vitesse d’élimination de l’azote. Le froid: réduit la vitesse d’élimination de l’azote. La profondeur et le temps de plongée: plus on plonge profond et longtemps, plus notre organisme se charge en N2. La profondeur et le temps de plongée: plus on plonge profond et longtemps, plus notre organisme se charge en N2. Les plongées successives trop rapprochées. Les plongées successives trop rapprochées. Une mer agitée: dans ce cas la réalisation correcte des paliers est rendue difficile et aléatoire. Une mer agitée: dans ce cas la réalisation correcte des paliers est rendue difficile et aléatoire. Un mauvais lestage: il rend difficile la tenue des paliers Un mauvais lestage: il rend difficile la tenue des paliers

20 Conduite à tenir

21 Toute apparition de symptômes doit être prise au sérieux, intervention rapide. Déséquiper et allonger la victime, les jambes surélevées pour soulager le travail cardiaque. Déséquiper et allonger la victime, les jambes surélevées pour soulager le travail cardiaque. Alerter les secours Alerter les secours Sécher, réchauffer, rassurer la victime. Sécher, réchauffer, rassurer la victime. Si consciente lui proposer de l’aspirine (500mg/l) et lui faire boire beaucoup d’eau. Si consciente lui proposer de l’aspirine (500mg/l) et lui faire boire beaucoup d’eau. Lui donner de l’Oxygène Lui donner de l’Oxygène Noter sur un papier TOUS les paramètres de la plongée. Noter sur un papier TOUS les paramètres de la plongée.

22 Ne jamais reimmerger l’accidenté, cette méthode est dangereuse et sans grande efficacité. N’abandonnez jamais un traitement entrepris et une procédure d’évacuation, même si l’état de la victime s’améliore ou paraît revenir à la normale. normale.

23 Prévention

24 Avant Ne pas plonger si l’on est fatigué (physiquement ou moralement) Ne pas plonger si l’on est fatigué (physiquement ou moralement) Ne pas plonger si l’on a pris des médicaments Ne pas plonger si l’on a pris des médicaments Ne pas plonger si l’on n’en a pas envie Ne pas plonger si l’on n’en a pas envie Ne pas plonger si prise d’alcool ou de drogue. Ne pas plonger si prise d’alcool ou de drogue. Pas d’effort avant la plongée. Pas d’effort avant la plongée.

25 Pendant Faire une plongée ne nécessitant pas de palier si la houle rend celui de 3m impossible. Faire une plongée ne nécessitant pas de palier si la houle rend celui de 3m impossible. Pas de profil inversé. Pas de profil inversé. Pas de plongée « yoyo » Pas de plongée « yoyo » Pas d’effort physique Pas d’effort physique Respecter la vitesse de remontée Respecter la vitesse de remontée Respecter les paliers de décompression. Respecter les paliers de décompression.

26 Après Pas d’effort physique Pas d’effort physique Pas d’apnée ( attendre 6h) Pas d’apnée ( attendre 6h) Attendre minimum 12h avant de prendre l’avion. Attendre minimum 12h avant de prendre l’avion. Etre attentif aux autres. Etre attentif aux autres.


Télécharger ppt "Accident de décompression. Cause Cause Symptômes Symptômes Facteur favorisant Facteur favorisant Conduite à tenir Conduite à tenir Prévention Prévention."

Présentations similaires


Annonces Google