La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Développement personnel. Développement Personnel Professionnalisation Interactive Compétences Responsabilité Engagement Développement Individuel Apprentissages.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Développement personnel. Développement Personnel Professionnalisation Interactive Compétences Responsabilité Engagement Développement Individuel Apprentissages."— Transcription de la présentation:

1 Développement personnel

2

3 Développement Personnel Professionnalisation Interactive Compétences Responsabilité Engagement Développement Individuel Apprentissages collectifs Développement des stratégies « Faire face » à des problèmes complexes « Autonomie » Prise de risque Leadership- éthique Culture commune Réflexion continue sur les pratiques Construction du « sens » IC

4 Communication interpersonnelle Un outil professionnel simple et efficace. Cadres Managers Salariés Chercheurs d’emploi Cadres Managers Salariés Chercheurs d’emploi Pour Soi :à améliorer la communication (avec l’autre ou avec soi-même. En entreprise :à mieux négocier, former, conseiller et recruter. à mieux manager (motiver, gérer un conflit). Pour Soi :à améliorer la communication (avec l’autre ou avec soi-même. En entreprise :à mieux négocier, former, conseiller et recruter. à mieux manager (motiver, gérer un conflit). A quoi ça sert ?

5 Son projet professionnel Son parcours professionnel Sa stratégie professionnelle Son projet professionnel Son parcours professionnel Sa stratégie professionnelle Pour mieux appréhender:

6 Les objectifs des modules Combiner ses compétences techniques aux aptitudes relationnelles. Valoriser son l’image dans ses relations professionnelles. Méthode pédagogique Essentiellement interactive, elle utilise la mise en situation À travers des jeux de rôles, de l’expérience pratique avec un support théorique apportés tout au long du module. Développer son potentiel

7 Présentation des modules : Développer son charisme Communication positive Faire face au stress Stimuler sa créativité Gérer ses priorités en temps limité Savoir gérer les conflits Réussir les changements difficiles

8  ATAT  AT l’ A nalyse T ransactionnelle Un outil de communication Simple et efficace Un outil de communication Simple et efficace Ingenious Consulting 2014 © Partie 1: L’Analyse Transactionnelle Les états du Moi (enfant) Les états du Moi (adulte et parent) Les transactions Les drivers Les positions de vie et les strokes

9  ATA T  AT introdduction l’ A nalyse T ransactionnelle Partie 2 Ingenious Consulting 2014 © sOmmaire: Rappel des états du Moi Les jeux des pouvoirs Le triangle dramatique sOmmaire: Rappel des états du Moi Les jeux des pouvoirs Le triangle dramatique Partie 1 Partie 1: L’Analyse Transactionnelle Les états du Moi (enfant) Les états du Moi (adulte et parent) Les transactions Les drivers Les positions de vie et les strokes

10

11 « Dans cet état-là, la personne pense, agit, parle,sent et réagit exactement comme le faisait l’un de ses parents ou une figure d’autorité ». « C’est état du Moi, la personne examine objectivement son environnement, en calcule les possibilités et probabilités sur la base de l’expérience passée ». « l’individu peut être créatif indépendant et spontané, mais aussi soumis face au cadre donné ou il peut avoir une attitude de rebelle »

12 Nous avons pris l’habitude de les acquérir en mettant en place des scénarios qui ont pu être positifs ou négatifs. Ces états du Moi s’élaborent depuis la petite enfance : En fonction des relations que nous avons eues avec les personnes de notre entourage. En fonction des relations que nous avons eues avec les personnes de notre entourage. Nous avions besoin d’attention et de reconnaissance.

13 Au fil du temps, nous rejouons ces scénarios. inconsciemment ces scénarios. +/++/++/-+/- -/+-/+ -/--/-MoiAutres

14 David dit à sa fille majeure qui est très remuante : « Tu vas te tenir tranquille, oui ? » Il se positionne en tant que Parent et va déclencher Enfant chez elle une réaction d’Enfant Si c’est une Enfant Rebelle, Si c’est une Enfant Rebelle, elle peut lui répondre : « ça fait plus de 30 minutes qu’on attend! » Dans cette situation, ils sont tous les 2 -/--/- perdantsperdants

15 Si elle est soumise : « D’accord, je vais essayer de ne plus bouger » Dans cette situation, il est elle est libre Si au contraire elle est libre, elle peut répondre : « Quel vieux schnock tu fais ! » Là dans cette situation +/-+/- gagnant et elle perdante +/-+/- Elle est gagnante et il est perdant

16 S’il formule : « Tu as vraiment besoin de gigoter qui me fatigue », Adulte Il se positionne en Adulte et génère normalement une Adulte réaction d’Adulte chez sa fille : « Je te prie de m’excuser, je ne me suis pas rendue compte que je pouvais te fatiguer. Je vais faire en compte que je pouvais te fatiguer. Je vais faire en sorte de me tenir tranquille. » sorte de me tenir tranquille. » Ils fonctionnent dans le respect mutuel. +/++/+ Ils sont tous les 2 gagnants.

17

18 Un jeu de pouvoir est une stratégie utilisée dans la perspective de contrôler l’autre. Il permet d’en tirer un avantage ou un bénéfice secondaire. Un jeu de pouvoir est une stratégie utilisée dans la perspective de contrôler l’autre. Il permet d’en tirer un avantage ou un bénéfice secondaire.

19 Il est fréquent de voir apparaître des difficultés relationnelles qui s’installent inconsciemment. Il est fréquent de voir apparaître des difficultés relationnelles qui s’installent inconsciemment.

20 Ces jeux de pouvoir peuvent être plus ou moins destructeurs. Ces jeux de pouvoir peuvent être plus ou moins destructeurs.

21 La relation peut être perturbée, voir même destructrice, ce qui peut générer des frustrations, des rancœurs, des colères et des sentiments négatifs multiples. La relation peut être perturbée, voir même destructrice, ce qui peut générer des frustrations, des rancœurs, des colères et des sentiments négatifs multiples. Si nous analysons ces mécanismes (conscients ou inconscients)

22 Comment détecter un jeu de pouvoir (conscients ou inconscients) mal-être Nous débusquons le jeu de pouvoir au mal-être que nous ressentons parfois quand nous communiquons avec quelqu’un. Sans être en mesure de l’expliquer, nous avons une sensation négative vague et désagréable sensation négative vague et désagréable qui génère des tensions dans la relations. L’origine d’un jeu de pouvoir est: une peur inconsciente

23 Il peut s’agir.. (conscients ou inconscients) de la peur de la rupture la peur du changement la peur de vivre la peur d’être abandonné la peur d’être ignoré la peur de ne as exister aux yeux de l’autres…. la peur de la mort

24 chaque fois que ces peurs arrivent, nous avons besoin de de nous protéger de cette faiblesse nous sentir fort, de nous protéger de cette faiblesse. chaque fois que ces peurs arrivent, nous avons besoin de de nous protéger de cette faiblesse nous sentir fort, de nous protéger de cette faiblesse. Quand nous communiquons avec une (conscients ou inconscients) personne (conscients ou inconscients)

25 nous abaissant pas à demanderencore en protégeant l’autre Nous nous rassurons en ne nous abaissant pas à demander, ou encore en protégeant l’autre. le pouvoir l’illusion faiblesse ! Nous prenons le pouvoir sur lui ayant l’illusion de maîtriser la situation, alors que nous faisons que masquer notre faiblesse ! nous abaissant pas à demanderencore en protégeant l’autre Nous nous rassurons en ne nous abaissant pas à demander, ou encore en protégeant l’autre. le pouvoir l’illusion faiblesse ! Nous prenons le pouvoir sur lui ayant l’illusion de maîtriser la situation, alors que nous faisons que masquer notre faiblesse ! Quand nous communiquons avec une (conscients ou inconscients) personne (conscients ou inconscients)

26 L’origine des jeux de pouvoir C’est dans notre petite enfance que nous apprenons à communiquer. De la même façon que nous avons besoin de nous nourrir, d’avoir un toit.. Il est vital pour chacun d’entre nous de recevoir deux choses de la part des personnes de notre entourage : Des signes de reconnaissance, des preuves de notre existence +/- Des signes de reconnaissance, des preuves de notre existence +/-

27 Des repères en terme de structuration du temps Afin de rester en vie, l’être humain organise son temps, de façon tout à fait inconsciente, à recueillir les signes de reconnaissance dont il a besoin. Ils lui sont à ce point vitaux que s’ils ne sont pas en nombre suffisant, l’individu peut décider que la vie ne vaut pas le coup d’être vécue.

28 Très tôt, il apprend à structurer son temps pour recevoir sa ration quotidienne. Très tôt, il apprend à structurer son temps pour recevoir sa ration quotidienne. une stratégie La personne qui a besoin de recevoir des marques d’attention de l’autre va déclencher, si elle ne reçoit pas une stratégie ayant pour objectif d’obtenir cette attention qui lui est nécessaire. Ainsi se créent inconsciemment les jeux de pouvoir utilisés pour se sentir exister par l’autre. Ainsi se créent inconsciemment les jeux de pouvoir utilisés pour se sentir exister par l’autre.

29 est le positionnement de : Parmi les jeux de pourvoir, celui que l’on rencontre le plus fréquemment est le positionnement de : VICTIME BOURREAU SAUVEUR Le triangle dramatique de Karpman

30 L’attitude de la Victime

31 Elle se plaint, gémit, s’apitoie sur elle-même. On peut avoir pitié d’elle ou la fuir… Elle cherche désespérément à être aimée et à vouloir attirer l’attention. Elle se plaint, gémit, s’apitoie sur elle-même. On peut avoir pitié d’elle ou la fuir… Elle cherche désespérément à être aimée et à vouloir attirer l’attention. « Je suis abusée, ma souffrance est prioritaire, j’ai tous les droits » Son leitmotiv : le rejet, le conflit et la colère. Sa souffrance vient du manque de confiance en sa force intérieure. Elle ne s’autorise pas sa propre agressivité par peur du jugement et du rejet des autres. le rejet, le conflit et la colère. Sa souffrance vient du manque de confiance en sa force intérieure. Elle ne s’autorise pas sa propre agressivité par peur du jugement et du rejet des autres. Sa plus grande peur :

32 La solitude, l’isolement et l’agressivité…. La victime attire précisément ce qui lui fait peur : La solitude, l’isolement et l’agressivité…. La victime attire la sympathie du sauveur avec qui elle s’associe contre le bourreau parce qu’elle à peur de ce dernier : elle se sent menacée

33 L’attitude du bourreau du persécuteur

34 Il est colérique, violent et dominateur, fait peur. Il cherche désespérément à être aimé … Il affiche sa force quand il se sent impuissant et rejeté. Il est colérique, violent et dominateur, fait peur. Il cherche désespérément à être aimé … Il affiche sa force quand il se sent impuissant et rejeté. « On me trompe, ma souffrance est prioritaire, j’ai tous les droits… » Son leitmotiv : D’être abandonné, de ne pas être reconnu par l’autre. Sa colère est une réaction défensive qui masque ses sentiments de peine, d’impuissance, de culpabilité. D’être abandonné, de ne pas être reconnu par l’autre. Sa colère est une réaction défensive qui masque ses sentiments de peine, d’impuissance, de culpabilité. Sa plus grande peur :

35 Le rejet. Le bourreau attire exactement ce qui lui fait peur : Le rejet. L’agressivité du bourreau ne se déclenche que si on a peur de ses menaces..

36 L’attitude du sauveur

37 Il est gentil, généreux et rempli d’intentions louables. On ne peut que l’aimer. Il cherche désespérément à être aimé. Il se fait reconnaître pas l’obsession à s’occuper des autres. Il est gentil, généreux et rempli d’intentions louables. On ne peut que l’aimer. Il cherche désespérément à être aimé. Il se fait reconnaître pas l’obsession à s’occuper des autres. « Les autres ont besoin de moi, je donne sans compter, je m’accorde tous les droits… » Son leitmotiv : S’il peut aider la victime, ça veut dire qu’il n’est pas une victime. En protégeant sa victime, il est à la recherche de sa force. S’il peut aider la victime, ça veut dire qu’il n’est pas une victime. En protégeant sa victime, il est à la recherche de sa force. Sa plus grande peur :

38 ne pas avoir de la valeur, être faible comme la victime. Le sauveur attire exactement ce qui lui fait peur : ne pas avoir de la valeur, être faible comme la victime. Il est dans la toute- puissance et dans la fuite. Au lieu de se trouver, il va se perdre dans l’autre. Il est dans la toute- puissance et dans la fuite. Au lieu de se trouver, il va se perdre dans l’autre.

39 pour être sa victime. La victime a besoin d’un : pour être sa victime. pour se plaindre d’être une victime. La victime a besoin du : pour se plaindre d’être une victime. pour justifier sa colère Le bourreau a besoin de la : pour justifier sa colèred’incompris. pour renforcer sa colère. Le bourreau a besoin du : pour renforcer sa colère. pour qu’il y ait une Le sauveur a besoin du : pour qu’il y ait une victime à sauver. pour justifier qu’il est Le sauveur a besoin de la : pour justifier qu’il est capable de la sauver. capable de la sauver.

40 Les mécanismes du jeu de pouvoir

41 1.Persécuteur, Sauveteur, Victime? 2.Ne mordez pas à l’hameçon 3. Un « best of » des jeux psychologiques 1.Persécuteur, Sauveteur, Victime? 2.Ne mordez pas à l’hameçon 3. Un « best of » des jeux psychologiques

42 Pour remédier à chacune de ces attitudes Elle accepte d’être quelqu’un qui sait fixer ses limites et se faire respecter. Elle prend conscience qu’elle n’a pas tous les droits. Il accepte d’être quelqu’un qui a aussi ses faiblesses. Il s’occupe de lui, se met à l’écoute de son être profond, définit sa juste place et la prend par rapport à lui. Il accepte d’être quelqu’un qui a de la valeur indépendamment du regard des autres. Il s’occupe de lui, se met à l’écoute de son être profond, définit sa juste place et la prend par rapport à lui.

43 L’attitude Adulte responsable

44 Pour vous connecter à votre pouvoir personnel Développer la conscience de vos pensées. Mieux comprendre lequel de vos besoins n’a pas été satisfait dans votre relation avec la personne. Il est juste question de formuler une demande objective à l’autre.

45 Chacun d’entre nous est libre de perpétrer les jeux de pouvoirs destructeurs ou de développer le pouvoir de la connaissance de lui-même. C’est nous qui choisissons car nous sommes pleinement responsables de nos actes et donc de notre qualité de vie.

46 De ce fait, nous n’aurons plus besoin de prendre le pouvoir sur les autres pour avoir la sensation d’exister. Nous nous comptons plus que sur nous-mêmes pour donner de l’expansion à nos valeur. Nous découvrons ainsi notre authenticité. De ce fait, nous n’aurons plus besoin de prendre le pouvoir sur les autres pour avoir la sensation d’exister. Nous nous comptons plus que sur nous-mêmes pour donner de l’expansion à nos valeur. Nous découvrons ainsi notre authenticité.

47  ATAT  AT l’ A nalyse T ransactionnelle Partie 2 Ingenious Consulting 2014 ©


Télécharger ppt "Développement personnel. Développement Personnel Professionnalisation Interactive Compétences Responsabilité Engagement Développement Individuel Apprentissages."

Présentations similaires


Annonces Google