La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

S t a f f A.L.R. 2 0 d é c e m b r e 2 0 1 2. Statistiques 100 blocs octobre 2012 au hasard 63 membre supérieur : 40 blocs axillaires 37 membre inférieur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "S t a f f A.L.R. 2 0 d é c e m b r e 2 0 1 2. Statistiques 100 blocs octobre 2012 au hasard 63 membre supérieur : 40 blocs axillaires 37 membre inférieur."— Transcription de la présentation:

1 S t a f f A.L.R. 2 0 d é c e m b r e

2 Statistiques 100 blocs octobre 2012 au hasard 63 membre supérieur : 40 blocs axillaires 37 membre inférieur : 28 blocs fémoraux 82 CR : résultat du bloc non mentionné 56 : règles de sécurité non remplies 39 : règles d’asepsie non complétées 22 cas où le cahier d’hygiène de la sonde a été rempli

3

4 Règles générales Installation, concentration Explications au patient Prémédication : complicité du patient Badigeonnage large Écho à portée de main

5 Règles de sécurité Calculer toujours la dose max Utiliser le doppler vasculaire +++ Pré-injection 1 ml Stopper l’injection si la diffusion n’est pas visualisée Arrêter si douleur ou résistance dure Garder le contact avec le patient Demander systématiquement les signes d’intoxication Surveiller soit même son patient en salle d’accueil Garder le patient ponction + 2 heures

6 Importance du CR L’examen neuro préanesthésique Consignation des règles de sécurité Consignation des règles d’hygiène

7 Importance du cahier d’hygiène de la sonde En cas d’infection (BMR +++) En réa : estimée à environ 30 % des cas de transmission de BMR Transmission d’infections graves Conflit avec le chirurgien pour l’infection du site opératoire

8 B.I.S. Installation Bloc dynamique : toujours commencer en supra- claviculaire Suivre les racines Ascenseur supérieur : la rentrée des racines dans les trous de conjugaison typique Injecter entre C4-C5 et C5-C6 Ulnaire souvent non anesthésié : contingent C7 Bloc analgésique souvent

9

10 Bloc axillaire A privilégier pour le membre supérieur Installation du bras perpendiculaire Commencer toujours par le radial Faire les 4 nerfs (jouer sur les doses) Éviter la neurostimulation : très douloureuse au membre supérieur

11

12 Bloc fémorale Neurostimulation +++ ¾ dose en postérieur In-plane +++

13

14 Bloc sciatique au 1/3 inferieur de la cuisse Installation DV au mieux sinon DL Neurostimulation +++ imagerie dynamique Out-of-plane ++ Au niveau de la fusion tibial et fibulaire Installation longue 30 à 40 minutes Attention à l’artère profonde floue > 20 ml

15

16 Quel produit ? Ambulatoire –Lidocaine : meilleur AL : installation rapide, durée courte –LidocaÏne 1,5% adrénalinée –ou LidocaÏne 1% adré si chirurgie de courte durée < 1 heure, diabète ancien, patient âgé

17 Quel produit ? Hospitalisation Lidocaine : si postopératoire non douloureux Ropivacaine : si analgésie postopératoire RopivacaÏne : calculer la dose max puis choisir la concentration en fonction du volume nécessaire : 0,475% ou 0,75% 0,20 % non utilisable en single shoot

18 Quel volume ? BIS analgésique : 15 à 20 ml BIS anesthésique : 20 à 30 ml BAX : 20 à 30 ml BF analgésique : 15 à 20 ml BF anesthésique : 20 à 30 ml BS : > 20 ml


Télécharger ppt "S t a f f A.L.R. 2 0 d é c e m b r e 2 0 1 2. Statistiques 100 blocs octobre 2012 au hasard 63 membre supérieur : 40 blocs axillaires 37 membre inférieur."

Présentations similaires


Annonces Google