La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr LANDRU J ANESTHESIE LOCO-REGIONALE ANESTHESIE LOCO-REGIONALE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr LANDRU J ANESTHESIE LOCO-REGIONALE ANESTHESIE LOCO-REGIONALE."— Transcription de la présentation:

1 Dr LANDRU J ANESTHESIE LOCO-REGIONALE ANESTHESIE LOCO-REGIONALE

2 Dr LANDRU J Anesthésie sélective dune région devant subir le geste douloureux. Anesthésie sélective dune région devant subir le geste douloureux.

3 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES ANESTHESIES TRONCULAIRES ANESTHESIES PLEXIQUES Dr LANDRU J

4 CONDITIONS DE REALISATION ALR = ANESTHESIE ALR = ANESTHESIE Conditions de réalisation identiques Conditions de réalisation identiques

5 Dr LANDRU J CONDITIONS DE REALISATION - Prémédication sans particularité - Jeûne selon les normes habituelles - Voie veineuse (important !) - Confort et respect de lintimité

6 Dr LANDRU J CONDITIONS DE REALISATION SECURITE - AU BLOC OPERATOIRE - APRES UNE CONSULTATION DANESTHESIE - PAR UN MEDECIN (SFAR – Décret) - ABORD VEINEUX ET MONITORAGE - DROGUES DE REANIMATION DISPONIBLES

7 Dr LANDRU J CONDITIONS DE REALISATION Rasage du point de ponction: - Ponction simple: pas de rasage, désinfection en 2 temps - Cathéter: rasage/épilation, désinfection non alcoolique type chirurgical Rasage du point de ponction: - Ponction simple: pas de rasage, désinfection en 2 temps - Cathéter: rasage/épilation, désinfection non alcoolique type chirurgical Gants, masque, calot toujours recommandés Désinfection cutanée chirurgicale (cathéter+++)

8 Dr LANDRU J CONTRE-INDICATIONS Allergie aux anesthésiques locaux Epileptiques non contrôlés Instables psychiques Trouble de conduction auriculo-ventriculaire non appareillé Zone dinjection infectée Antécédents neurologiques (lésion rachis, moelle, SEP, polynévrites) Anti-coagulants Porphyries Antécédents dhyperthermie maligne Allergie aux anesthésiques locaux Epileptiques non contrôlés Instables psychiques Trouble de conduction auriculo-ventriculaire non appareillé Zone dinjection infectée Antécédents neurologiques (lésion rachis, moelle, SEP, polynévrites) Anti-coagulants Porphyries Antécédents dhyperthermie maligne

9 Dr LANDRU J SURVEILLANCE du BLOC - Débute avec linstallation et jusquen post-op - Test sensitif et moteur avant la pose des champs - Si échec partiel: bloc de complément - Si échec total: AG plutôt que sédation hasardeuse

10 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES rachianesthésie péridurale rachi-péri combinées rachianesthésie péridurale rachi-péri combinées

11 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES Cornes postérieures sensitives Cornes postérieures sensitives Cornes antérieures motrices Cornes antérieures motrices

12 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES

13 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES NOTION de METAMERES NOTION de METAMERES

14 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES NOTION de METAMERES NOTION de METAMERES

15 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES Innervation Métamerique des Viscères Innervation Métamerique des Viscères

16 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES SYSTEME NERVEUX VEGETATIF SYSTEME NERVEUX VEGETATIF

17 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES REPERES ANATOMIQUES REPERES ANATOMIQUES

18 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES

19 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES

20 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES

21 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES RACHIANESTHESIE

22 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES RACHIANESTHESIE Rôle de la position

23 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES PERIDURALE

24 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES PERIDURALE

25 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES PERIDURALE

26 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES PERIDURALE

27 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES PERIDURALE Brèche de la dure mère: 1% des APD Non grave ne soit Traitement codifié: réhydratation décubitus dorsal antalgiques standards caféine blood-patch Brèche de la dure mère: 1% des APD Non grave ne soit Traitement codifié: réhydratation décubitus dorsal antalgiques standards caféine blood-patch

28 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES PERIDURALE Blood patch : Injection de sang, Prélevé de façon extemporané, Injecté dans lespace péridural Au niveau de la précédente ponction Blood patch : Injection de sang, Prélevé de façon extemporané, Injecté dans lespace péridural Au niveau de la précédente ponction

29 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES COMPLICATIONS Echec Brèche de dure mère, céphalées Hypotensions, collapsus Toxicité des anesthésiques locaux Méningites Complications des adjuvants Echec Brèche de dure mère, céphalées Hypotensions, collapsus Toxicité des anesthésiques locaux Méningites Complications des adjuvants

30 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES Position de ponction assise

31 Dr LANDRU J ANESTHESIES MEDULLAIRES Position de ponction en décubitus latéral droit

32 Dr LANDRU J ANESTHESIE LOCOREGIONALE BLOCS PLEXIQUES ET TRONCULAIRES BLOCS PLEXIQUES ET TRONCULAIRES EXEMPLE DU MEMBRE THORACIQUE

33 Dr LANDRU J NEUROSTIMULATION Principe Courant de neurostimulation (mA) Temps

34 Dr LANDRU J NEUROSTIMULATION Principe

35 Dr LANDRU J NEUROSTIMULATION

36 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR Anatomie 1

37 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR Anatomie 2 PLEXUX BRACHIAL AU COU

38 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR

39 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR Anatomie 3 PLEXUS BRACHIAL au CREUX AXILLAIRE PLEXUS BRACHIAL au CREUX AXILLAIRE

40 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR Anatomie 4 PLEXUS BRACHIAL au CREUX AXILLAIRE

41 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR

42 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR Plexus brachial au Creux axillaire Ponction axillaire et cathéter Plexus brachial au Creux axillaire Ponction axillaire et cathéter

43 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR

44 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR

45 Dr LANDRU J ALR MEMBRE SUPERIEUR

46 Dr LANDRU J ALRIV Anesthésie locorégionale intraveineuse ALRIV Anesthésie locorégionale intraveineuse Chirurgie brève du membre supérieur Uniquement lidocaïne Pas dadjuvants Durée minimale 20 minutes Nombreux effets secondaires mineurs Pas danalgésie post-opératoire Chirurgie brève du membre supérieur Uniquement lidocaïne Pas dadjuvants Durée minimale 20 minutes Nombreux effets secondaires mineurs Pas danalgésie post-opératoire

47 Dr LANDRU J ALRIV

48 Dr LANDRU J MEDICAMENTS Anesthésiques locaux Adjuvants Morphiniques

49 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX 1.Lidocaïne (Xylocaïne®) 2.Bupivacaïne (Marcaïne®) 3.Naropeïne

50 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX XYLOCAÏNE PROPRIETES: Anesthésique local du groupe amide Base faible, 65% liée aux protéines PROPRIETES: Anesthésique local du groupe amide Base faible, 65% liée aux protéines ACTIVITE ANESTHESIQUE: Rapide Courte: 1 à 2 heures ACTIVITE ANESTHESIQUE: Rapide Courte: 1 à 2 heures

51 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX XYLOCAÏNE SORT DU MEDICAMENT: absorption influencée par le tissus et la présence dadrénaline distribution dans les organes les plus vascularisés en premier métabolisme hépatique passage transplacentaire par diffusion simple SORT DU MEDICAMENT: absorption influencée par le tissus et la présence dadrénaline distribution dans les organes les plus vascularisés en premier métabolisme hépatique passage transplacentaire par diffusion simple

52 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX XYLOCAÏNE Effets indésirables XYLOCAÏNE Effets indésirables NEUROLOGIQUES: agitation, bâillements, tremblement, céphalées, bourdonnements doreille convulsions, dépression du SNC NEUROLOGIQUES: agitation, bâillements, tremblement, céphalées, bourdonnements doreille convulsions, dépression du SNC CARDIO-VASCULAIRES: Dépression de linotropisme, hypotension troubles de conduction, BAV, FV CARDIO-VASCULAIRES: Dépression de linotropisme, hypotension troubles de conduction, BAV, FV IMMEDIATS OU RETARDES !

53 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX Lidocaïne (DCI) Par flacon de 20ml Xylocaïne® 1% 200mg Xylocaïne® 2% 400mg Xylocaïne® 1% adrénalinée 200mg Xylocaïne® 2% adrénalinée 400mg

54 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX MARCAÏNE PROPRIETES: Anesthésiques du groupe amide 95% liée aux protéïnes Très liposoluble PROPRIETES: Anesthésiques du groupe amide 95% liée aux protéïnes Très liposoluble ACTIVITE ANESTHESIQUE: Installation lente longue durée daction (2 à 4 heures) ACTIVITE ANESTHESIQUE: Installation lente longue durée daction (2 à 4 heures)

55 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX MARCAÏNE Bupivacaïne (DCI) Par flacon de 20 ml Marcaïne® 0.25% 50 mg Marcaïne® 0.5% 100 mg Marcaïne® 0.25% adrénalinée 50 mg Marcaïne® 0.5% adrénalinée 100 mg Marcaïne® rachianesthésie 5% 20 mg dans 4 ml

56 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX Doses maximales mg/kg non adré mg/kgadré Dose max Non adré Dose max adré Lidocaïne Bupivacaïne

57 Dr LANDRU J ANESTHESIQUES LOCAUX EFFETS des ANESTHESIQUES LOCAUX EFFETS des ANESTHESIQUES LOCAUX

58 Dr LANDRU J ADJUVANTS 1.adrénaline: augmente la durée daction des APD et des blocs 2.clonidine (Catapressan®): augmente la durée daction, fixe le niveau supérieur des APD, augmente la durée des blocs 2.clonidine (Catapressan®): augmente la durée daction, fixe le niveau supérieur des APD, augmente la durée des blocs 3.Morphine, fentanyl et sufentanil: augmentent la durée daction et la puissance des anesthésies médullaires 3.Morphine, fentanyl et sufentanil: augmentent la durée daction et la puissance des anesthésies médullaires

59 Dr LANDRU J CONCLUSION METHODES ELEGANTES INDICATIONS TECHNIQUES INDISPENSABLE METHODES ELEGANTES INDICATIONS TECHNIQUES INDISPENSABLE

60 Dr LANDRU J CONCLUSION (suite)


Télécharger ppt "Dr LANDRU J ANESTHESIE LOCO-REGIONALE ANESTHESIE LOCO-REGIONALE."

Présentations similaires


Annonces Google