La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°1 De l’Université à l’emploi : Formation et insertion professionnelle des étudiants de lettres.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°1 De l’Université à l’emploi : Formation et insertion professionnelle des étudiants de lettres."— Transcription de la présentation:

1 Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°1 De l’Université à l’emploi : Formation et insertion professionnelle des étudiants de lettres et langues, sciences humaines et sociales Le portfolio de compétences dans le cadre d’un master européen Erasmus Mundus Jean-François Cerisier Faculté des Lettres et des Langues Université de Poitiers

2 Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°2 Une étude de cas : Euromime Le master professionnel en ingénierie des médias pour l’éducation (MIME) forme des chefs de projets dans le domaine des technologies éducatives –existe en présentiel depuis 1985 (22ème promotion) –existe depuis 2000 en enseignement à distance –existe depuis peu au Liban (double diplôme) Depuis l’année universitaire , le master IME a obtenu le label Erasmus Mundus dans le cadre du consortium européen Euromime –trois universités européennes (UNED de Madrid, UT de Lisbonne et Poitiers) –quatre université latino-américaines (ULA d’Osorno au Chili, PUCP de Lima, UnB de Brasilia et UNAM de mexico) –un parcours de formation de quatre semestres dans les trois universités européennes –Le label Erasmus Mundus nous engage dans le cercle vertueux d’une démarche qualité (aspects scientifiques, pédagogiques et logistiques)

3 Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°3 Euromime, des problèmes spécifiques Sept problématiques d’ingénierie de formation inhérentes à la mise en œuvre d’Euromime (amplification de questions relatives à MIME) –Comment élaborer un véritable projet pédagogique partagé et non un collage de circonstance ? –Comment informer efficacement les candidats au master dans un contexte multiculturel et multilingue alors qu’il n’existe pas de nomenclature universelle des métiers auxquels nous formons ? –Comment aider les étudiants à se construire une représentation fine de leurs profils professionnels ? –Comment permettre, symétriquement, aux employeurs d’évaluer ces profils ? –Comment mettre en place un dispositif de régulation de la formation (contenus) par l’aval (l’emploi) ? –Comment assurer un suivi des étudiants dans un contexte de mobilité ? –Comment évaluer les apprentissages des étudiants dans des situations peu favorables aux modalités traditionnelles d’évaluation (mobilités internes aux universités du consortium, stages, mémoires, travaux de groupes)

4 Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°4 Première étape - Compétences 1) Élaboration d’un référentiel de compétences –Travail amorcé dans le cadre d’un programme de recherche-action de l’Université de Poitiers (SAFIRE/SACO) pour transposer nos syllabus en un référentiel de compétences, avec nos partenaires universitaires et industriels –Le référentiel se présente sous une forme arborescente (axes principaux, groupes de compétences et compétences) Axe enseigner/apprendre, groupe conception, compétence scénarisation pédagogique –Le référentiel est complété par des exemples en situation professionnelle (Concevoir le cahier des charges pédagogiques d’une formation à distance avec une équipe d’enseignants) des liens vers la structure en UE, disciplines et contenus –Le référentiel est ouvert pour distinguer les compétences exigées des compétences complémentaires

5 Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°5 Première étape - Compétences 2) Rôles joués par le référentiel (processus d’élaboration et produit) –Objet dont la construction (permanente) permet le travail partagé entre les universités et avec les entreprises –Support de communication en direction des étudiants et des employeurs affichage d’une version du référentiel sur le site web de la formation) –Facilite l’évaluation des candidatures et l’instruction des demandes de VAE

6 Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°6 Deuxième étape - Portfolio 1) Élaboration d’un portfolio numérique (P-nélope) –Logiciel libre composé d’un carnet de bord (blog) d’un gestionnaire de compétences (lié au référentiel) accessible en ligne –Les étudiants tiennent à jour leur portfolio des figures imposées (feuillet de positionnement, feuillets mensuels, stages, projets collectifs, mémoire) des figures libres

7 Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°7 Deuxième étape - Portfolio 2) Rôles joués par le portfolio –assure les conditions d’un suivi partagé des étudiants pour répondre aux exigences de leur mobilité (Euromime et EAD) pour permettre des accès croisés (des enseignants et des étudiants) –facilite l’évaluation des étudiants autoévaluation (régulation de la formation par l’étudiant, construction d’une identité professionnelle, élaboration d’un supplément au diplôme) évaluation des compétences lors de situations d’apprentissages critiques (stages, mémoires, projets collectifs) Évaluation formative tant pour l’étudiant que pour la régulation de la formation par l’équipe pédagogique (régulation dans la maquette et collecte d’informations pour l’évolution de la maquette) –Participe à la dynamique communautaire

8 Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°8 Deuxième étape - Portfolio 3) Difficultés (expérimentation) –Référentiels de compétences et portfolios sont des projets d’équipes qui nécessitent beaucoup d’investissement ‘conception et développement) –L’usage d’un portfolio exige beaucoup de temps de travail des étudiants (importance de l’affichage de consignes d’utilisation précises) –La mise en œuvre d’un tel projet nécessite une formation spécifique des étudiants (aux principes, aux outils) –L’usage d’un portfolio repose sur des compétences spécifiques (savoir écrire, planifier son travail… ) et des profils (dimension culturelle en particulier) 4) Perspectives (généralisation) –Poursuivre l’expérience en faisant évoluer le dispositif (évolution du référentiel et changement d’outil) –Poursuivre l’évaluation des usages du dispositif (programme de recherche) –Utiliser les acquis de l’expérience dans l’élaboration de notre nouvelle offre de formation


Télécharger ppt "Séminaire de la CEDUL - vendredi 13 octobre 2006 – Page n°1 De l’Université à l’emploi : Formation et insertion professionnelle des étudiants de lettres."

Présentations similaires


Annonces Google