La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SUPPORT BO L’incidence de l’orpaillage sur le quotidien des autochtones du Haut-Maroni (Guyane française) PRESENTATION Solidarité Guyane J.P. Havard –

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SUPPORT BO L’incidence de l’orpaillage sur le quotidien des autochtones du Haut-Maroni (Guyane française) PRESENTATION Solidarité Guyane J.P. Havard –"— Transcription de la présentation:

1 SUPPORT BO L’incidence de l’orpaillage sur le quotidien des autochtones du Haut-Maroni (Guyane française) PRESENTATION Solidarité Guyane J.P. Havard – Mars 2010

2 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 2 Confidentiel Genève – Mars 2010 Haut-Maroni

3 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 3 Confidentiel Genève – Mars 2010 SOMMAIRE  Géographie politique & Ethnies  Orpaillage  Incidences de l’orpaillage n Plan médical et sanitaire n Plan social n Plan sécuritaire n Plan environnemental  Harpie2  Et demain…

4 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 4 Confidentiel Genève – Mars 2010 Populations amérindiennes du Haut-Maroni  Commune de Maripasoula : km² habitants (3000 agglomérés)  Ethnies amérindiennes : Wayana et Teko (1000 et 200)  Villages : n Sur le Litani : Twenké, Taluhwen, Antecume, Pilima n Sur le Tampoc : Elahé, Cayodé n Côté Surinam : Anapaïké, Kumakapan  Structure sociale traditionnelle n Chef coutumier n Organisation familiale n Zones de droits d’usage  Quotidien : n Vie en symbiose avec la Nature n Occidentalisation ethnocide, scolarisation inadaptée n Dépendance (subsides Etat) et déstructuration sociale

5 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 5 Confidentiel Genève – Mars 2010 Orpaillage  Méthodes d’exploitation : orpaillage alluvionnaire n Utilisation de lance-monitors (lessivage des sols) et création de barranques n Utilisation de mercure (1,2kg de mercure pour 1kg d’or) n Mobilisation du mercure naturel et remobilisation du mercure des anciens sites  Rejets de boues chargées de mercure inorganique dans les cours d’eau n Bio-amplification : libération du mercure dans les eaux des cours d’eau et sous l’action des bactéries le processus d’oxydation transforme le mercure minéral en mercure organique : bio-méthylation => Hg devient MeHg (Méthyl-mercure) n Bio-accumulation : le méthyl-mercure se concentre dans les tissus végétaux (phytoplancton) et animaux (poissons herbivores puis carnivores) => empoisonnement de la chaîne alimentaire  Plusieurs centaines de sites, plus de clandestins  Connivences légaux – illégaux, lobbies n Fourniture du matériel, des approvisionnements, écoulement de l’or extrait

6 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 6 Confidentiel Genève – Mars 2010 Incidences de l’orpaillage sur les populations (1/2)  Plan médical et sanitaire : n Rappel des moyennes et des seuils : Cayodé en 2005 : moyenne enfants OMS) moyenne adultes : 13,1 µg (avec 62%>OMS) n Maladies déclarées ou différées n Dues à la pollution de l’eau (maladies intestinales et de peau) n Dues au mercure (traverse barrière placentaire et hémato-encéphalique) n Dues aux modifications alimentaires (Cardio-vasculaires, déficit en protéines) n Méfaits du mercure : accumulation au niveau du cerveau n Conséquences neurologiques (effets irréversibles si contamination in utero et <7ans) n Dès 6 ppm : altération des fonctions auditives, visuelles et contrôle moteur fin n De 7 à 10 ppm : troubles cognitifs (mémoire, langage, organisation visio-spatiale) n De 9,5 à 11 ppm : retards à la marche n Incidences génétiques (modification de l’expression de plusieurs gènes) n Paludisme et MST Population guyanaise Métro de Guyane Amérindiens Wayana Moyenne mondiale Limite maxi OMS(1) Limite maxi EFSA(2) 3 µg/g1,7 µg/g12 µg/g2 µg/g10 µg/g4,4 µg/g

7 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 7 Confidentiel Genève – Mars 2010 Incidences de l’orpaillage sur les populations (2/2)  Plan social : n Déstructuration sociale, perte des repères traditionnels n La chasse et la pêche ne suffisent plus aux besoins alimentaires n Drogue, suicides, désespérance (non prise en compte de leurs doléances par les autorités) n Une jeunesse perdue entre tradition et occidentalisation  Plan sécuritaire : n Menaces verbales et physiques, pressions psychologiques pour intervenir sur leurs zones de vie n Vols (moteurs, pirogues) n Pillage d’abattis n Zones de non-droit (plusieurs morts par semaine chez les clandestins)  Conséquences environnementales : n Faune décimée (chasse intensive des orpailleurs) et déforestation n Milieu aquatique pollué pour des décennies n Eaux turbides et polluées (MES, mercure, hydrocarbures, …) n Raréfaction de la faune piscicole (photosynthèse) n Abandon de déchets toxiques (en surface ou enfouis) : matériel, fûts vides, rejets d’huiles, …

8 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 8 Confidentiel Genève – Mars 2010 Niveaux de mercure à Cayodé de 2004 à 2009 Enfants (Age ≤ 7)Nb Mini Hg ( µ g/g) Maxi Hg ( µ g/g) Moyenne Hg ( µ g/g) > 10 µ g/g (limite WHO)* % Nb> WHO > 4,4 µ g/g (limite EFSA) % Nb> EFSA* Cayode ,3821,9711, Cayode ,4226,612, Cayode , Cayode ,414,38, Cayode ,325,59, Cayode ,724,611, *EFSA = European Food Safety Authority *WHO = World Health Organization Adultes (Age > 14)Nb Mini Hg ( µ g/g) Maxi Hg ( µ g/g) Moyenne Hg ( µ g/g) > 10 µ g/g (limite WHO)* % Nb> WHO > 4,4 µ g/g (limite EFSA) % Nb> EFSA* Cayode ,421,1312, Cayode ,5925,8213, Cayode ,313,511, Cayode ,520,711, Cayode ,620,711, Cayode ,421,916,

9 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 9 Confidentiel Genève – Mars 2010 Harpie 2 dans le Haut-Maroni  Différentes interventions des autorités n Poste de Gendarmerie à Cayodé (1999) n Opérations Anaconda ( ) n Plan Harpie (2008) n Plan Harpie 2 (2009)  Réalité des interventions n Mise en place orchestrée médiatiquement, puis, n Levée progressive de l’étreinte n Barrage avec contrôle des passages, mais n Pas de poursuites des orpailleurs illégaux n Non éradication des sites en activités en amont du barrage n Gendarmes en poste non aguerris au milieu forestier n Non utilisation des connaissances des locaux  Multiplication des pistes de contournements n Mise en place de structures d’approvisionnement à partir du Surinam

10 DSM/IB Confidentie l Solidarité Guyane 10 Confidentiel Genève – Mars 2010 Et demain …  Arrêt d’Harpie 2 n Levée du barrage sur le Tampoc  Réinvasion des orpailleurs illégaux n Reprise du trafic de pirogues sur le fleuve (d’octobre 2007 à fin janvier 2008 : 240 pirogues sont passées devant le village de Cayodé) n Accentuation du trafic via les contournements mis en place par les orpailleurs pendant Harpie, n Multiplication des sites, des trafics, de la pollution, de l’empoisonnement des populations locales  Et le Parc National ? n Zone non protégée car en ZLA (zone de libre adhésion) et non en coeur de parc n La Charte (en cours de définition) risque de permettre aux orpailleurs légaux de réinvestir les sites qu’ils avaient abandonnés en 2006  Non reconduction des plans de prévention de la DSDS  Une ou deux générations d’amérindiens sacrifiées


Télécharger ppt "SUPPORT BO L’incidence de l’orpaillage sur le quotidien des autochtones du Haut-Maroni (Guyane française) PRESENTATION Solidarité Guyane J.P. Havard –"

Présentations similaires


Annonces Google