La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La complotologie pop; qu’arrive-t-il au biopouvoir dans l’ère de l’impuissance?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La complotologie pop; qu’arrive-t-il au biopouvoir dans l’ère de l’impuissance?"— Transcription de la présentation:

1 La complotologie pop; qu’arrive-t-il au biopouvoir dans l’ère de l’impuissance? Guy Lanoue, Université de Montréal,

2 The_Hill_Guns_Dont_Kill_People_The_Government_Does-T-link.jpg ad/ http://www.deviantart.com/downlo ad/ /Dale_Gribble_de cartoonified_by_chewymonkey.jpg Le « vrai » Dale Gribble après sa libération des studios de la chaine Fox, où les réalisateurs de l’émission King of the Hill Mike Judge (Beavis and Butt-head) et Greg Daniels l’ont tenu prisonnier pour 12 ans pour qu’il puisse être le modèle du protagoniste de la bande dessinée qu’ils projetaient; Judge et Daniels sont des extra-terrestres de la planète Propanus. /wikipedia/en/3/31/KOTHlogo.jpg Dale Gribble, voisin de Hank Hill à Arlen, banlieue de Dallas, a incarné pour 12 ans la voix du complot sur la chaine Fox. Exterminateur de profession et collectionneur de fusils par vocation, il est possible que l’ingestion massive de poisons et le manque d’oxygène au cerveau dû au fait d’avoir fumé depuis l’âge de 9 ans l’ont poussé à croire que le gouvernement est engagé dans un complot énorme, dont le but n’est jamais clair. Il croit également dans toutes les légendes urbaines, sans exception.

3 La croyance que les complots existent est répandue parmi plusieurs segments de la population occidentale (mais pas exclusivement); voir, p.e., deception.com/ ou pour explorer l’étendu du phénomène. À la base, cependant, semble exister un paradoxe: selon les croyants de complot, il y a d’extraterrestres, de sociétés secrètes, de secteurs cachés du gouvernement, qui exercent un pouvoir incroyable sur le déroulement de l’histoire. Ces individus ont une influence démesurée sur les autres humains. Par contre, la grande majorité est victime; incapable de pénétrer les secrets ni d’influencer les événements. Nous sommes (je n’appartiens à aucune de ces sociétés secrètes, alors je me place avec la majorité) des moutons; on s’aveugle (selon les complotologues) à la « réalité ». C.-à-d., certaines personnes sont « illuminées » et d’autres sont incapables ou refusent de comprendre leur condition subordonnée. Pourquoi?http://www.great- deception.com/http://www.conspiracywatch.info/ JjDIlQ/TWSrdVthJfI/AAAAAAAACB0/FOYHz1NAB4k/s320/tril.gif Par contre, de groupes qui réunissent des puissants, comme la Trilateral Commission (symbole à gauche) et le Bilderberg Group, existent vraiment (http://www.trilateral.org/; le fait d’avoir de sites WEB ne signifie pas que leurs discussions soient disponibles au public.http://www.trilateral.org/

4 Il faut distinguer le complot du secret d’État. P.e., un gouvernement qui lance un programme d’expériences sur une arme chimique, qu’il ne veut pas dévoiler à la communauté internationale, ne fait pas partie d’un complot. C’est un secret stratégique. Un complot, par contre, est secret, mais le mot est utilisé pour parler d’un programme qui s’exerce (ou qu’on propose exercer) contre le pouvoir établi. L’opération Valkyrie organisée par des officiers allemands contre le régime nazi était un complot (pour lequel ils ont payé avec leurs vies), mais la projection et la construction en secret de la fusée V2 par le même régime était un secret caché à la population allemande, mais pas par peur d’un soulèvement général qui les aurait obligés d’abandonner leurs plans. Quand les Nazis accusaient les Juifs de contrôler le système financier international pour déstabiliser le statuquo du monde « aryen », ils parlaient d’un complot parce que les Juifs, admettant qu’ils avaient le pouvoir de contrôler la finance internationale (et donc, disposaient, prétendument, d’un pouvoir considérable), n’avaient pas la protection du pouvoir officiel et formel. Donc, ils auraient pu être bloqués par les instances du pouvoir officiel, si ces derniers avaient connu leurs intentions. Le complot est le secret d’un group parfois puissant, mais qui peut être bloqué, vaincu, ou contraint de changer de cap s’il est découvert. media//09/ F555A7.jpg À gauche, un secret; à droite, un complot (la bombe censée tuer Hitler, juillet 1944).

5 X-Files L’affiche I want to believe (la 1 ère diapo) est renommée: de 1993 à 2002, il adornait le bureau de Fox Mulder, vedette de la série télévisée X-Files et agent du FBI qui croit dans l’existence d’un complot massif pour nier que des visiteurs extraterrestres se sont infiltrés parmi nous pour conquérir la terre. Le complot implique le gouvernement et diverses organisations secrètes parrainées par des élites non identifiées. L’émission était parmi les plus populaires des années org/wikipedia/en/8/88/Csm1.jpg ess.com/2007/07/xfiles.jpg s.com/media/2009/04/aliens-mars-attacks.jpg Le film Mars Attacks!, 1996: «Ack! Ack! Ack!» [trans: ‘I sure like that Scully’] CSM (le méchant), Mulder et Scully «First contact» avec 7 of 9, Star Trek Voyager

6 Le complot et la peur de l’inconnu /calendrier/images/juin/24/karnld1.gif L’histoire contemporaine des OVNIs commence en 1947, quand l’homme d’affaires et pilote américain Kenneth Arnold voit des objets mystérieux autour de Mt Rainier, Washington, lors qu’il pilote son avion monoplace (l’illustration n’est pas une photo, évidemment, mais une interprétation artistique basée sur la description d’Arnold). Il établit leurs traits pour les observateurs subséquents: route de vol irrégulier, vitesse incroyable, et apparence brillante. Notez les différences entre les deux illustrations.

7 Roswell En 1947 (avant l’affaire Arnold, mais Roswell est placé au cœur des théories de complot seulement plus tard), un OVNI (selon ces théories) s’écrase près de la petite communauté de Roswell (New Mexico); ceci serait lié, dit-on, aux tests atomiques qui ont eu lieu au Nevada Test Site dès 1944 (un total de 739); les extraterrestres seraient venus contrôler le progrès américain. Roswell est près de la renommée Area 51, base militaire américaine secrète où les savants tentent, avec la rétro-ingénierie, de s’approprier des engins extraterrestres récupérés du site de l’écrasement. Wikipedia fournit une liste* de plusieurs collisions d’OVNI, ce qui explique peut-être pourquoi les «complotolgues» ne mentionnent jamais les tentatives du gouvernement américain de récupérer l’équipement de navigation des extraterrestres: ils sont rapides, mais ne savent pas piloter. * Corps d’un extraterrestre supposément récupéré après l’«incident» Roswell et transporté à Area 51. Area 51, vu de Google Earth Fragments d’OVNI récupérés du site Roswell

8 Les enlèvements Un flot de témoignages d’enlèvements par des extraterrestres inonde les journaux peu après les incidents Roswell et Arnold. Le plus fameux, qui va ouvrir les vannes du barrage, est celui de Barney et Betty Hill en Les Hills, un couple mixte et de la classe moyenne à l’époque où ce genre de mariage était pratiquement inconnu prétendent qu’ils ont été enlevés de leur voiture sur une route du New Hampshire et qu’ils ont été soumis à des examens médicaux. Ce témoignage définit un autre archétype pour les croyants: un laps de la mémoire (les extraterrestres possèdent la technologie pour effacer les souvenirs de l’expérience, bien que les victimes éventuellement se rappellent l’évènement); des tests bizarres qui impliquent des sondes anales et la manipulation des organes génitaux; la taille réduite et les yeux énormes des kidnappeurs extraterrestres. Dessin basé sur une description des extraterrestres fournie par Barney Hill errevalcourt/DisqueTableau2.jpg Divers types d’OVNIs

9 Pénétrer le corps social: les colons et le côlon Alien est le mot utilisé par les Américains pour décrire soit les immigrants, soit les extraterrestres. Il souligne le caractère étranger et menaçant de l’Autre, humain ou non. Est-ce un hasard que plusieurs récits d’enlèvement soulignent le rôle de la pénétration rectale? Pénétrer le monde des ET signifie inviter la pénétration du Soi. Le complot cache-t-il des problèmes qui entourent les frontières du Soi, dont pénétrer le complot serait un acte de puissance? Pensons à la signification politique de l’acte de pénétration. Une catégorie d’aliens en attente d’être incorporés dans le corps social américain, 1903, Ellis Island. Une autre catégorie d’alien fait la queue en attente que les corps américains incorporent leurs sondes rectales. C’est une métaphore puissante pour violer et posséder l’Autre. GirSoqdtEI/AAAAAAAAAkU/DX_RlPPLVUA/s320/101.gif De l’épisode Cartman gets an anal probing de l’émission South Park (émission 1:1, ).

10 Pas seulement la pénétration anale, mais aussi des rapports sexuels avec des extra- terrestres: parfois de vrais contacts, parfois des prélèvements de matériel biologique, avec l’intention (selon des récits de personnes ayant subies l’expérience) de créer une race hybride. Les récits ressemblent aux scénarios de l’émission X-Files. Quatre ans avant l’incident des Hills, le jeune étudiant brésilien Antonio Villas-Boas prétend qu’il a été obligé d’avoir un rapport intime (en fait, deux) avec une femme hybride à bord d’un vaisseau spatial. L’incident est devenu iconique dans les recits des personnes enlevées. Penn and Teller Bullshit:

11 MIB: Men in Black Les films Men in Black de 1997 et de 2002 mettent en scène certains éléments du complot: le gouvernement américain aurait des agents (les Men in Black, justement) dont la tâche est de conserver le secret que les extraterrestres sont parmi nous depuis des décennies. Ils possèdent ainsi les secrets de la technologie extraterrestre, incluant la capacité d’effacer la mémoire de personnes étant tombées sur le secret. Plusieurs émissions télévisées – X-Files, Roswell, UFO (GB), Invasion, Third Wave, Torchwood (GB), Project UFO, Alf, et même American Dad, parmi d’autres – reprennent le thème de complot. images/.simpson-in-black-1024_m.jpg Les Simpsons, version Men in Black Après la sortie du premier film, émergent les témoignages de la part de certains individus qui prétendent d’avoir été visités par des Men in Black après leur enlèvement par des ETs; la visite d’agents habillés en l’uniforme iconique de la postmodernité est citée comme preuve de l’existence d’un complot qui nie l’existence des ETs. Bizarrement, les lunettes de soleil des MIB évoquent le look alien. bums/Animaux_drole/singes_men_in_black.jpg AIB: Apes in Black

12 Les traits du complot extraterrestre La croyance au complot semble être liée au climat de peur qui a dominé la scène internationale après la guerre, surtout la peur des armes nucléaires. Au Japon, ceci assume la forme du personnage monstrueux, Godzilla, né de tests atomiques, ennemi et puis sauveteur du Japon. En Amérique (surtout, mais aussi en Europe occidentale), ceci se manifeste par la croyance que les ETs sont venus nous observer (nous possédons des armes nucléaires) et nous sauver de nous même. /gif/conspiracy-theory-5.jpg

13 L’univers des «comploteurs» est dominé par: 1)une croyance que le gouvernement veut cacher l’existence des extraterrestres du «petit peuple»; 2)Une croyance que le gouvernement protège les forces occultes qui exécutent le complot; 3)un postulat que les extraterrestres possèdent une technologie extraordinairement puissante qu’ils ont partagée, volontairement ou non, avec le gouvernement; 4)la conviction que leur interprétation du complot est hermétique (les données qui contredisent le complot sont de fausses pistes semées par les organisateurs, et les personnes non croyantes ont eu le cerveau lavé); 5)ne forme d’imitation des forces occultes (les Men in Black portent de grandes lunettes qui imitent les yeux des extraterrestres; les KKK hyperprotestants portent des vêtements qui imitent ceux des prêtres catholiques; les ultradroitistes de la John Birch Society sont organisés en cellules secrètes comme les communistes clandestins qu’ils voient partout, etc.). history/1-segregated/images/kkk-robe-l.jpg

14 “IF YOU ARE ABDUCTED BY ALIENS THE HELMET WILL WORK FOR YOU” - ( ) ALIEN ABDUCTEE FROM KENTUCKY WEARING A THOUGHT SCREEN HELMET "Since trying Michael Menkin's Helmet, I have not been bothered by alien mind control. Now my thoughts are my own. I have achieved meaningful work and am contributing to society. My life is better than ever before. Thank you Michael for the work you are doing to save all humanity." de la 2 e Guerre mondiale. Velostat est imprégné de noir de carbone et est normalement utilisé pour emballer des pièces électroniques. Puisqu’il bloque les ondes électromagnétiques, l’inventeur a pensé qu’il pourrait aussi bloquer les commandes télépathiques envoyées par les extraterrestres. Le matériel utilisé est Velostat, de 3M. Il faut 8 couches de cette pellicule. On conseille un casque de pilote ALIEN ABDUCTEE FROM AUSTRIA WEARING A THOUGHT SCREEN HELMET SHE MADE FROM DIRECTIONS ON THIS WEB SITE. "I have been abducted by aliens for years and found stopabductions.com by a happy coincidence. The Thought Screen Helmet, invented by an expert, has stopped the unwelcome visitations and has raised me and my family`s quality of life. Therefore I highly recommend it."

15 Quelques complots inexpugnables La présence de visiteurs extraterrestres censés sauver l’humanité (années ) ou la planète (1990- aujourd’hui), ou nous conquérir (années ) est niée par le gouvernement, soit pour ne pas déranger le statuquo économique, soit pour ne pas affoler la population. Ceci n’est pas l’unique complot qui alimente les peurs des individus ayant de la difficulté à s’encadrer dans la culture contemporaine dominée par l’idéologie et par les pratiques néolibérales qui déracinent les personnes de leurs cadres et communautés de référence. Mentionnons les complots commençant avec la mort de Kennedy en 1963, jusqu’à un des derniers, le complot qui prétend que les évènements du 11 septembre 2001 ont été planifiés et exécutés par des éléments du gouvernement américain (soit directement, soit en laissant les évènements planifiés par Al-Qaeda se dérouler sans intervenir). Selon cette vision, «les Américains» étaient désireux de déclencher une guerre pour étendre leur hégémonie et leur pouvoir sur le Moyen-Orient afin d’assurer les sources de pétrole nécessaires pour soutenir leur style de vie basé sur l’hyperconsommation. Ce dernier complot semble réémerger dans divers médias depuis l’élection du Président Obama en 2008, dont la race semble avoir soulevé de craintes inconscientes autour de la question de l’évolution de la société américaine. Le «visage» dans la fumée serait celui de Satan (ou de Howie Mandel), «démontrant» que la civilisation américaine est condamnée pour ses excès; l’avion aurait été «modifié» par le gouvernement, la seule institution capable de le faire; ceci est preuve qu’il existe un complot. Voir:

16 Les symboles liés à la franc-maçonnerie sur la monnaie américaine sont preuve qu’ils ont fondé les États-Unis pour héberger leur organisation. Étonnement, il y a aussi un certain nombre de symboles chrétiens e sont les églises chrétiennes que les complotologues survolent, ce sont les églises chrétiennes qui s’opposent le plus farouchement à la franc-maçonnerie. Quoi que ce soit leur vraie origine, les franc-maçons se sont « orientalisés » au 19 e siècle; c’était la manie de l’époque. Voir PPT L' Orientalisme. Les États-Unis fondés par les francs-maçons

17 L’assassinat de Kennedy organisé par le gouvernement «Certains» éléments du gouvernement américain auraient tué le Président Kennedy, soit parce qu’il a) a brisé le pacte qu’il avait avec la Mafia de Chicago, qui lui a fait gagné l’élection de 1960; b) a tenté d’assassiner Fidel Castro, qui cherchait à le repayer; c) n’a pas suffisamment appuyé l’invasion ratée de Cuba (Bay of Pigs, 1962) planifiée par la CIA, qui veut se venger pour l’humiliation soufferte aux mains de Castro d kennedy-assassination-conspiracy-theories-photoshop1.jpg L’assassinat de Lee Oswald, présumé assassin de Kennedy, par Jack Ruby, un petit mafieux de Dallas

18 L’atterrissage sur la lune a eu lieu dans un studio hollywoodien (j’ai même entendu que ceci a lancé la carrière de Steven Spielberg) Le tout aurait été accompli avec des modèles miniatures et avec des cordes pour suspendre les hommes-acteurs en scaphandres. Cela pour cacher a) qu’ils n’avaient pas la technologie requise pour y aller et atteindre le but qu’ils avaient publiquement annoncé, ou b) qu’ils ont rencontré des extraterrestres avec des bases sur la lune, et pour garder le secret ils ont fait cette mise en scène incroyable; ou c) ils devaient à tout prix vaincre les Soviets, qui étaient sur le point de les devancer sur le plan technologique. content/uploads/2009/02/apollo-11-hoax.jpg /ventenpoupe/chapitre_11/11message.jpg

19 Les compagnies pétrolières veulent la guerre (celui-ci est vrai!) Les compagnies pétrolières auraient inventé et supprimé une substance qui transforme l’eau en carburant, par crainte de perdre leur capacité de contrôler l’économie mondiale. Alternativement, ces compagnies ont inventé des additifs (ou des appareils simples) qui augmenteraient le kilométrage de façon dramatique, et elles les ont supprimés ou détruits. Iran-Iraq-War-by-Mohammad-Farnood.jpg Comme corolaire, les guerres au Moyen-Orient sont causées par ces mêmes compagnies, les plus grands contributeurs aux coffres des deux grands partis politiques américains. Ils achètent les services militaires du gouvernement américain. chives_may2006/OilCoSign.jpg

20 En 1969 la légende urbaine court que le musicien Paul McCartney est mort, quand un deejay américain prétend avoir entendu la confirmation en jouant à l’inverse la chanson « Revolution no. 9 », où les autres Beatles avaient enregistré un message « secret » à l’inverse (backmasking), « turn me on, dead man ». Paul, selon cette rumeur, aurait été tué dans un accident véhiculaire en 1966 (ou 67) et remplacé par un sosie. De centaines d’indices commencent à émerger dans la presse populaire et surtout sur la radio. En fait, une blague avait lancé la rumeur. N’importe. On commence à écouter des LP en tournant manuellement le plateau tournant à l’inverse. On étend des messages sataniques partout, surtout dans les chansons Heavy Metal, régulièrement dénoncées par les pasteurs américains. Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band, Paul veste un uniforme avec un insigne O.P.P., Ontario Provincial Police, car le gagnant d’un concours de sosie pour Paul (« le plus beau des Beatles ») prétendument travaillait pour cette organisation en 1966, mais, mystérieusement, est introuvable quand la légende commence à circuler. C’est la preuve qu’un policier canadien a pris la place de Paul. Le pire est réputé être Led Zeppelin, Stairway to Heaven (1971), dont les verses contiennent de nombreuses références à Satan: Ceci est rigoureusement nié par le groupe, mais les convaincus continuent à prétendre que les messages existent et, pire, qu’ils induisent les jeunes à adhérer aux pratiques sataniques. Apparemment, ils sont motivés par une théorie psychologique dépassée, quand certaines agences publicitaires plaçaient de tels messages dans les films de l’époque, pour augmenter (dit-on) les ventes de breuvages. La recherche a démontré que ces messages sont inefficaces, mais les complotologues religieux soutiennent qu’ils sabotent la volonté et l’éducation. À gauche, un autodafé au Minnesota, en Bye bye Zep. « Paul is Dead » – « Ded ze lop »

21 La compagnie Proctor & Gamble a adopté à la fin du 19e siècle un symbole « oriental »; les horoscopes et les phénomènes parapsychologiques de l’époque étaient attribués à « Chaldée », nom utilisé pour les civilisations de Sumer et d’Akkad. Il s’agit de l’Homme- dans-la-lune, un trope assez populaire à l’époque, qui surveille les 13 étoiles symboles des 13 colonies fondatrices du pays. Dans les années 1980, une rumeur accuse P & G d’utiliser de symboles sataniques sur ses produits. Selon certains fondamentalistes chrétiens (qui commencent à dominer les manchettes américaines dès la fin des années 1970), le symbole se moque d’un verset biblique qui fait allusion à la lune « reine » du ciel surmontée d’une couronne de 12 étoiles: en transformant la lune en homme et en ajoutant une 13 e étoile, la compagnie aurait commis un sacrilège. Les boucles de la barbe et de la chevelure étaient des cornes de bouc, symboles par excellence de Satan. La compagnie a nié qu’elle était une propagandiste d’un culte diabolique, mais change son logo en Les cultes sataniques contrôlent la publicité américaine

22 L’holocauste est un mythe inventé par les Juifs Le tout commence avec la publication en 1903, de la part de la police secrète russe, du document faux, Protocoles des Sages de Sion. Il expose un prétendu complot de la part d’une élite juive internationale qui a comme but la conquête du monde. Ceci joue parfaitement sur les sentiments racistes d’une partie de la population européenne, et est repris par Hitler (parmi d’autres) pour justifier son plan d’éliminer les Juifs de l’Europe. Malgré que Hitler annonce son plan en Mein Kampf (1925) et tente de le réaliser durant la guerre, plusieurs continuent à croire que l’Holocauste est une autre tentative de l’élite juive pour manipuler les autres pays à agir selon un sentiment de culpabilité. Une preuve fréquemment citée: l’ONU crée le pays d’Israël en 1948 en démantelant la Palestine arabe. Depuis, le pays ne cesse de grandir aux dépens des Palestiniens. 0/00/FrMeinKampf jpg/462px-FrMeinKampf jpg Version française apparue en /commons/thumb/d/d4/Flag_of_Israel.svg/660px-Flag_of_Israel.svg.png La disparition des terres palestiniennes, selon une carte d’origine russe.

23 008/07/holocaust-denial.jpg?w=344&h=496 La totalité des historiens professionnels accepte l’Holocauste comme fait; certains dissidents citent des données ambigües (largement des interprétations émises de façon anonyme) pour construire des «théories» qui nient cet évènement. Ils prétendent que les Juifs partout, encouragés par le gouvernement d’Israël, ont manipulé quelques incidents isolés pour créer le mythe de l’Holocauste. Le refus de l’histoire ne se limite pas aux groupes néo-nazis, mais à tous les individus et groupes antisémites frustrés par leur impuissance sur la scène mondiale. 1/29/Ahmadinejad_narrowweb__300x402,0.jpg tical.com/media/2006/11/borat jpg L’ex président d’Iran Mahmoud Ahmadinejad en 2005 appelle l’Holocauste «un mythe», et le journaliste kazakh Borat Sagdiyev protagoniste du documensonge Borat semble partager son opinion. Les deux rejettent la version dominante de l’histoire et favorisent de complets bons marchés.

24 La fin du monde (qui a eu lieu en 2012, en 2003, en 2000 …) Il ne s’agit pas d’un complot, car la fin est prétendument causée par le renversement des pôles magnétiques de la terre, ou comme prélude à l’Apocalypse, ou par l’impact d’un bolide géant, etc. Pourtant, ceci n’empêche pas les complotologues d’affirmer que ‘le gouvernement’ cache le secret et n’informe pas le public de la menace. Ou, que les chercheurs scientifiques (‘Quackademia’, un quack an anglais est un charlatan) conspirent à ne pas révéler que les civilisations égyptienne, maya, sumérienne, etc. ont été fondées par des extraterrestres qui leur ont confié de textes apocalyptiques qui prédisent la fin du monde; p.e., le calendrier maya que supposément ne peut pas compter les jours après le 21 décembre C’est faux; tels textes n’existent pas ou sont très ambigus. Par contre, la seule mythologie renommée qui décrit la fin du monde (si on ne compte pas la Bible) est celle des peuples scandinaves, qui parle de Ragnarok, ‘la fin des pouvoirs’. Malheureusement pour les complotologues, le compositeur Richard Wagner l’a utilisé pour son opéra, Götterdämmerung, le ‘Crépuscule des dieux’. Les Scandinaves sont ignorés par les complotologues, peut-être parce la musique wagnérienne banalise le gravitas de leur pseudoscience. Ou, comme je soupçonne, la popularité de la musique wagnérienne (p.e., La chevauchée des Walkyries est utilisée dans le film Apocalyse Now; est incompatible avec la secretomanie des complotologues. Pour une critique scientifique de cette position, voir Une supposée photo de Nibiru, planète fantôme censée croiser l’orbite de la terre tous les 3600 ans. Selon l’autodidacte Zecharia Stichin, qui inventa de ‘traductions’ d’anciens textes cunéiformes, elle héberge une race appelée Annunaki, prétendus fondateurs de la civilisation sumérienne lors d’un rapprochement de cette planète. En réalité, les Sumériens décrivent les Annunakis comme une race de demi-dieux identifiée avec Anu, le dieu céleste, dont les qualités évoquent Zeus et Odin. La photo est de V838 Monocerotis, distant 20,000 années lumières.

25 Les explications pour la popularité des théories du complot varient énormément. Hannah Arendt, politologue du totalitarisme (donc, des régimes officieusement dominés par de chuchotements incessants de complot), a suggéré que ces croyances répondent à un désir pour la certitude que donne la foule dans un contexte où, justement, les personnes sont confuses et méprisent les autres. Plus les personnes s’identifient avec «la masse», plus elles se méfient du jugement anonyme de «l’on-dit», alimentant donc leurs fantaisies à propos du pouvoir, et les encourageants de projeter telles fantaisies sur leurs communautés imaginées. Plusieurs,* moi inclus, voient dans le complot une crise de l’individu, plus précisément, une crise de l’agir et d’identité. Autrement dit, l’individualité occidentale s’est forgée sur l’idée que l’individu se façonne en se heurtant contre un système * Voir T. Melley, Empire of Conspiracy: The Culture of Paranoia in Postwar America, Ithaca, 2000, qui parle de «agency panic», la crise de confiance dans l’agir individuel Conspiracy-Theories.jpg Aujourd’hui, la porosité de ces points de référence institutionnels rend telle identification difficile, laissant le Soi assiégé par la cacophonie de social trop bruyant, mais moins structuré. Certaines personnes se confortent en inventant un monde difficilement repérable, mais néanmoins hyperstructuré, et donc pénétrable et, en principe, contrôlable. politique et contre une idéologie culturelle.

26 1) le Soi affaibli, après la «découverte» (voir, invention) du complot, vit dans un monde hermétique et donc fortement ritualisé (c.-à-d., peu d’éléments, organisés selon une logique simple), où il peut incarner le rôle de maitre de son petit univers; 2) la majorité de complotologues sont des mâles; 3) le complot est «pénétrable»; 4) le noyau «secret» est conçu comme un fait qui touche la corporalité individuelle: p.e.,: a) les éleveurs de bétail et de volaille ajoutent des ingrédients bannis pour augmenter la croissance (qui seront ingérés par les humains, naturellement); b) les compagnies pétrolières suppriment des technologies avancées parce que leurs produits polluants sont plus rentables (condamnant les humains à ingérer les hydrocarbures); c) les ETs peuvent nous étudier uniquement en utilisant de sondes rectales; d) des ETs sont engagés dans un programme de modification génétique pour produire de bébés hybrides; e) les compagnies pharmaceutiques savent que leurs produits sont inefficaces et suppriment les découvertes utilitaires pour appuyer leur monopole; f) le SIDA a été inventé par la CIA pour éliminer les Noirs (ou les homosexuels, ou les catholiques), ou, au contraire, le SIDA n’existe pas (selon certains politiciens africains et chercheurs occidentaux); g) dans les années 1950s et 1960s, certains dénonçaient la fluoration de l’eau potable comme un complot communiste – la liste de ce type de croyance est très longue, mais tous ces complots touchent l’idée du corps attaqué et donc violable. Le trope dominant du corps social masculin est tellement puissant qu’il n’est pas surprenant que la révélation du secret frôle le domaine sexuel par l’entremise de la pénétration, l’inverse de son rôle « normal ». uRUzu3I/AAAAAAAAB9w/lIStWerDXN8/s1600/milkrBGH_2.jpg Dans le film de Stanley Kubrick, Doctor Strangelove (1964), les croyances paranoïaques de Générale Ripper mènent à la fin du monde.

27 Aucun complotologue, semble-t-il, ne prend comme modèle l’épiphanie de St-Paul sur le chemin vers Damas, où le moment d’illumination lui est tombé du ciel (littéralement, semblerait-il). Pour eux, les portes n’ouvrent pas automatiquement. Ils doivent creuser, fouiller, scruter, approfondir; il y a de documents secrets à trouver, de personnes complices à interviewer (avant qu’elles soient éliminées, évidemment), des implants à enlever. La complotologie serait donc une manifestation du biopouvoir sexuel (justement, plusieurs complotologues, semble-t-il, ne semblent pas avoir de vies sexuelles normales). Leur saint-patron est Fox Mulder, qui se déplace d’un bout du pays à l’autre, qui est aussi rusé que James Bond (cependant, dans une incarnation involontairement chaste), et qui est inlassable dans se quête pour le Saint-Graal extraterrestre, qui, ne l’oublions pas, a une dimension corporelle: il cherche sa sœur enlevée par les ETs pour développer une race hybride. Pénétrer et donc saboter le complot est une grande victoire de l’individu contre le corps social masculin. En secret, le complotologue est un mâle-alpha. La conversion de St-Paul, une illustration populaire pour une édition de la Bible, ics/meanwhile-in-italy.jpg Une rare photo d’un complotologue dans son environnement naturel, dans l’acte de pénétrer un secret.

28 L’agir au temps du complot Croire au complot permet de croire en ses propres compétences: le complot est censé être secret et opaque, donc la croyance, dans un sens, signifie créer une communauté imaginaire qui résiste à la pénétration: dans son imagination, le complotologue se transforme en sur intelligent, le seul à avoir pénétrer le mystère. La complexité baroque qu’on projette sur le complot – des milliers de personnes sont engagées à garder le secret; des milliards ont été dépensés pour construire des locations secrètes; la bureaucratie gonflée du gouvernement va inévitablement générer des documents dont elle va perdre les traces – en est garantie qu’il y aurait toujours moyen de le pénétrer; plus le secret est complexe, plus l’individu augmente son biopouvoir. Bref, le complot agit dans la même dimension primordiale où s’établit le pont métaphorique liant le Soi à la communauté représentée par le corps social. La pénétration réelle et métaphorique (l’une, de la part des ETs et l’autre, de la part des victimes à la recherche de la «vérité») n’est qu’une manifestation extrême de renforcer le biopouvoir. Dans le cas du complot ET, la pénétration n’est que le véhicule métaphorique qui le permet de réorienter son identité sociale vers le complot de son invention. Dans les cas des autres complots, l’agir pénétré et donc compromis est symboliquement représenté par la mort: JFK, les Juifs, 9-11, Iraq et les guerres du Moyen-Orient. Des ETs prisonniers à Roswell depuis l’incident de 1947 contrôlent petites annonces pour trouver un service de sans-fil dont la couverture s’étend à Mars. Un complotologue et son chat se protègent des ondes secrètes envoyées par les alliés martiens du gouvernement américain; apparemment, le malheureux ignore que le chat est le déguisement préféré des extraterrestres.

29 Les complots en fait créent deux communautés: une est la communauté secrète et acéphale, composée de personnes/victimes/mâles alphas qui croient dans le complot; l’autre, c’est la communauté secrète des comploteurs. En fait, si la première n’a pas de tête, dans le sens métaphorique, la deuxième n’est qu’une tête gigantesque, une dictature omnipuissante capable de menacer de milliers de personnes pour qu’elles conspirent et gardent le silence. Les complotologues vivent dans un monde polarisé /04/blade-runner-los-angeles jpg (En-bas, à droite: Los Angeles dans le film Blade Runner (Ridley Scott, 1982), le portrait parfait d’une dystopie. Par contre, pour arriver à l’Utopie, prenez la première sortie après Boise City, Oklahoma. 0/10-8/Charon_archivos/image013.gif Créatures mythiques acéphales, Époque médiévale /5/53/85/ pYLKUm_fs.jpg Une autre créature mythique, mais mégalocéphale, Époque contemporaine

30 Mieux penser le complot, le mouvement millénariste, la dystopie et l’utopie comme des manifestations du même phénomène du Soi menacé. Ces réactions peuvent être placées sur une seule échelle dont les gradins représentent le degré d’engagement avec le social: du Soi passif (l’utopie), au Soi ritualisé (le mouvement millénariste, qui souvent exige un degré de participation publique sans adhésion psychique et émotive), au Soi totalement engagé à ériger le monde imaginaire du complot et de pénétrer ses secrets. Le mouvement John Frum, Vanatu, 1980s; un Culte du cargo qui a débuté avant la 2 e Guerre Mondiale, centré sur un soldat américain nommé John Frum (qui n’a jamais existé); ici, on imite une parade militaire pour accélérer l’arrivée du Cargo (richesses). LIBRIVOXLookingBackward500.jpg L’utopie de Bellamy /2008/05/1984-versionafront.jpg La dystopie d’Orwell

31 Le Soi secret, l’Autre secret La structure du complot est donc simultanément hautement hiérarchisée et anarchique. Il y a trois dimensions au complot: 1) les personnes autrement démunies de capital social peuvent inventer leur petit univers privé, dont les traits suivent les traces de leur propre structure identitaire psychoémotive; 2) la puissance de l’idée du complot est qu’il entoure un secret pénétrable; le huis clos est en fait poreux. Le biopouvoir de la pénétration devient le sémiopouvoir de l’interprétation; 3) le complot est situé « ailleurs »: mis en scène par des cabales élites, donc situées « en haut » de la pyramide sociale, ou par des puissances venant de loin, comme les OVNIs – une métaphore puissante pour l’individu incapable d’influencer ou de contrôler les dynamiques du système mondial n’ayant plus de centres identifiables. Le complot est le véhicule parfait pour renforcer l’individualité affaiblie par la surcharge de travail psychique exigé par le social postmoderne amorphe. Plus le social est amorphe, plus le Soi doit faire un travail acharné pour continuellement créer et stabiliser son petit coin du social, et plus il devient inefficace et impuissant dans le «vrai» social. Le complot est un outil qui permet d’ériger une petite communauté hermétique, ce qui facilite la pénétration symbolique du secret. Grâce au complot et à l’appropriation du secret, le Soi affaibli se transforme en un Maitre de son petit univers, muni de l’arme métaphorique la plus puissante de la galaxie, le biopouvoir de la pénétration. Le dossier secret qui serait la preuve convaincante du complot n’est pas ici; circulez, sinon …. /products/detail/3908.jpg


Télécharger ppt "La complotologie pop; qu’arrive-t-il au biopouvoir dans l’ère de l’impuissance?"

Présentations similaires


Annonces Google