La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » Présentée par : Mélissa Barton Frencheska Duchesne Marc- André Gougeon Sabrina Granata Guyane Joly.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » Présentée par : Mélissa Barton Frencheska Duchesne Marc- André Gougeon Sabrina Granata Guyane Joly."— Transcription de la présentation:

1

2 Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » Présentée par : Mélissa Barton Frencheska Duchesne Marc- André Gougeon Sabrina Granata Guyane Joly

3 Plan de la présentation Introduction 1.Concepts généraux de lapproche 1.1 Fondements épistémologiques 1.2 Influences et développement de lapproche 1.3 Concepts 1.4 Processus thérapeutique 2. Techniques thérapeutiques 2.1 La question miracle 2.2 Question de recherche dexceptions 2.3 Questions de mesure 2.4 Questions sur les habiletés de gestion (« coping ») 2.5 Les pauses 2.6 Les compliments 3. Recherches et applications 3.1 Recherches 3.2 Applications Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

4 Introduction Avant lapparition de lapproche psychanalytique, plusieurs thérapies utilisées dans différentes cultures étaient brèves. (Fish dans Delorme, 2003) Cette approche sest développée à partir de la pratique clinique. (de Shazer et al., dans OConnell, 1998) Elle est souvent associée aux disciplines de la rhétorique, de la linguistique et de lherméneutique puisquelle met laccent sur le langage. Cest pourquoi on considère cette approche plus comme un art quune science. (Guterman, 2006) Cest une approche pragmatique, flexible, qui fait appel à la créativité et aux forces du client dans une atmosphère de collaboration. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

5 « IF IT AINT BROKE, DONT FIX IT; ONCE YOU KNOW WHAT WORKS, DO MORE OF IT; AND IF IT DOESNT WORK, DONT DO IT AGAIN, DO SOMETHING DIFFERENT. » (Berg dans Reiter, 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

6 1. Concepts généraux de lapproche La thérapie brève orientée vers les solutions sappuie sur les fondements du constructivisme social. Le constructivisme social a dimportantes implications pour la relation thérapeutique. La connaissance est une création linguistique qui se développe (et se négocie) à travers nos interactions sociales. (Berger & Luckmann; Gergen, dans Guterman, 2006) « Therapy becomes a dialogue in which both partners construct the problem and the solution. It is a language game. The problem does not have an objective, fixed meaning which the clients bring with them. Instead,clients tell and retell their story using language which reshapes the social reality by which they live. » (OConnell 1998) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.1 Fondements épistémologiques

7 1. Concepts généraux de lapproche Conception théorique du langage Fonction du langageExemples au niveau de la thérapie Approche naïveExprime des faits réels Approche bouddhiste (voir Coward, 1990) Bloque laccès à la réalitéLa méditation permettrait un bien-être psychologique. Approche structuraliste (voir Chomsky, 1968, 1980 et Saussure, 1922) Représente la réalité La psychanalyse : Plus le patient parle, plus je lencourage à explorer son inconscient, je finirai par découvrir le réel problème qui est présentement caché. Approche post-structuraliste (voir de Shazer, 1991; de Shazer & Berg, 1992; Harland, 19) Est la réalité SFT : Le dialogue permet de construire à la fois le problème et la solution. Le langage permet de créer une nouvelle réalité pour le client. -voir lutilisation des échelles, lutilisation de la question miracle. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

8 1.Concepts généraux de lapproche Ferenczi et Rank, en 1925, ont critiqué le fait quune thérapie doit être longue pour être efficace. Alexander et French, en 1946, recommandaient à leurs clients des séances hebdomadaires au lieu de séances quotidiennes afin quils puissent mettre en pratique ce quils avaient appris en thérapie. (ODonnell, 1992) Erickson publiait en 1954 Special Techniques of Brief Hypnotherapy, où il présentait des études de cas de clients qui, au lieu de scruter leur passé, utilisaient leurs propres habiletés afin daméliorer leur vie. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.2 Influences et développement de lapproche

9 1. Concepts généraux de lapproche Dans les années 60-70, développement du « Brief therapy problem-focused model » au Mental Research Institute (MRI) à Palo Alto, en Californie. –Centre à but non lucratif avec professionnels et chercheurs en anthropologie, travail social, psychologie, communication, etc. –La cause dun problème est lapplication répétée et inefficace dune solution à des difficultés. Dans les années 80, formation du Brief Family Centre à Milwaukee au Wisconsin et développement de la Thérapie brève orientée vers les solutions par Steve de Schazer et Insoo Kim Berg –La famille possède les ressources pour régler ses problèmes. –Thérapie qui répond aux besoins de la clientèle du centre : se concentre sur les forces, les coûts sont faibles et le langage utilisée est accessible. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.2 Influences et développement de lapproche (suite)

10 Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

11 1. Concepts généraux de lapproche La thérapie se concentre sur le développement des solutions du client. (Institute for Solution Focused Therapy). Le thérapeute est un guide et un conseiller dans la découverte des compétences du client. Il occupe un rôle directif, actif et influent (Koss et Butcher, 1986). Le thérapeute travaille en collaboration avec le client afin détablir une relation de travail le plus rapidement possible (Barret-Kruse, 1994). Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.3 Concepts

12 1. Concepts généraux de lapproche La relation thérapeutique est chaleureuse et acceptante. Le client est lexpert de sa propre vie, donc de ses solutions. Le thérapeute est lexpert du changement thérapeutique et sassure que la thérapie va permettre au client datteindre son but. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.3 Concepts (suite)

13 1. Concepts généraux de lapproche 1. La solution peut se trouver à part du problème. (Barrett- Kruse, 1994) 2. Il est impossible de changer le passé. 3. Le client est lexpert du changement. 4. Le changement est naturel et hors contrôle. Le focus est dans la créativité des solutions. 5. Les situations les plus négatives peuvent offrir des pistes de découverte. 6. La résistance nexiste pas. 7. Les solutions sont simples. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.3 Concepts (suite) 7 concepts fondamentaux (Archer & McCarthy, 2007)

14 1. Concepts généraux de lapproche Le développement dune relation collaborative. Létablissement dun discours qui supporte le changement. Assurer les ressources et les forces du client. Établir les stratégies (Martin, 2008). Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.4 Processus thérapeutique

15 1. Concepts généraux de lapproche ExceptionCompétenceDéconstructionChangement de contexte (Archer & McCarthy, 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.4 Processus Thérapeutique (suite) A.Discours sur le changement Quatre éléments essentiels de ce dialogue :

16 1. Concepts généraux de lapproche Ces questions sont utiles pour examiner létat du client, la motivation, le progrès, la confiance, etc. Demandent au client de sauto-évaluer et permet au thérapeute de vérifier le rendement et le changement (Institute for Solution Focused Therapy). Les questions de mesure Permettent au client de voir la situation dun autre point de vue et dexaminer la résilience par rapport à dautres problèmes qui ont été surmontés. Les questions dhabiletés de gestion Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.4 Processus Thérapeutique (suite) B.Discours sur les solutions Plusieurs techniques sont utilisées pour orienter le client vers une solution :

17 Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » Activité de comparaison Approche centrée sur les problèmes Comment puis-je vous aider? Parlez-moi du problème. Est-ce que le problème est un symptôme de quelque chose plus profond? Quels mécanismes de défense employez-vous? Combien de séances seront nécessaires? Approche centrée sur les solutions Comment allez vous savoir si la thérapie vous a été utile? Quest-ce que vous aimeriez changer? Avons-nous clarifier lobjet central sur lequel vous aimeriez concentrer? Comment est-ce que vous pouvez profiter de vos qualités et de vos habiletés? Avons-nous accompli assez pour terminer?

18 1. Concepts généraux de lapproche D. Évaluation Les évaluations formelles ne sont pas utilisées car laccent est sur les forces et non sur les pathologies ni les diagnostiques. 1.Deux questions importantes à poser au client : « Quest-ce qui tamène ici aujourdhui? » « Comment puis-je taider? » Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.4 Processus thérapeutique (suite)

19 1. Concepts généraux de lapproche 1. La pré- contemp lation 2. La contemp lation 3. La préparat ion 4. Laction 5. Le maintien Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.4 Processus Thérapeutique (suite) D. Évaluation 2.Permet de vérifier où se situe le client par rapport à son désir de changer. ( cycle du changement – Prochaska et al., dans Gutterman, 2006 )

20 1. Concepts généraux de lapproche E. Objectifs 1.Les objectifs appartiennent au client; le thérapeute nimpose pas ses valeurs. 2.Simples et réalistes. 3.Concrets et spécifiques. 4.Comportements mesurables et présents. 5.Les objectifs sont formulés daprès les moyens pour y arriver. 6.Prendre en considération le contexte et lentourage du client. 7.Perception que les objectifs sont des obstacles. (Archer & McCarthy, 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 1.4 Processus thérapeutique (suite)

21 2. Techniques thérapeutiques Questions Questions Les questions de différents genres (miracle, exceptions, mesure et « coping »), lorsquelles sont utilisées de façon très spécifique, sont des outils essentiels de la trousse dun intervenant de lapproche SFT. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

22 2. Techniques thérapeutiques Adaptée et perfectionnée par de Shazer. Il demandait à ses clients : « Supposez que cette nuit, il arrive un miracle pendant que vous dormez et que votre problème soit résolu. À votre avis, que remarquez-vous de différent le lendemain matin qui vous permet de savoir quil y a eu un miracle pendant la nuit? » (de Shazer dans Guterman, 2006) Limportant est de se concentrer sur un aspect spécifique, atteignable et positif du miracle pour permettre que de petits pas soient pris en direction de la solution. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.1 La question miracle

23 2. Techniques thérapeutiques Selon lapproche SFT aucune situation est entièrement ou ultimement négative ou positive. (Archer et McCarthy, 2007) Sagit de demander au client sil y a des moments (exceptions) ou circonstances dans sa vie où le problème était absent ou moins problématique. (Delorme, 2003) Permet au client didentifier des expériences antérieures ou ses comportements étaient précis et autocontrôlés. Donne au client un sens de contrôle et de maîtrise qui lui permettront ensuite de développer la confiance et lhabilité de prendre dautre petits pas vers la solution. (MacDonald, 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.2 Question de recherche dexceptions

24 2. Techniques thérapeutiques Lintervenant demande au client de situer son problème sur une échelle graduée de 1 à = désespoir et 10 = le problème est résolu Situer le problème sur léchelle a deux buts : 1. Le client situera très rarement le problème à 0 ce qui signifie que la situation nest pas irrémédiable. 2. Lintervenant demande ensuite au client comment il pourrait concrètement monter léchelle dun échelon ou deux. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.3 Question de mesure 2.3 Question de mesure (Archer et McCarthy, 2007)

25 2. Techniques thérapeutiques La structure de la question : « Depuis que [le problème] existe, comment faites- vous [la solution]? » (Ozeki 2002, dans Archer et McCarthy, 2007) Ce genre de question doit reconnaître le problème et les difficultés du client comme réels. De plus, lon doit faire reconnaître au client quil a jusquà date survécu à ses obstacles. Selon Sharry, Darmody et Madden (2002, cité dans Fernando 2007) : « Such a focus can be more empowering in helping clients identify strengths and resources to manage the problem effectively. » La question permet alors au client de mettre la main sur des ressources auparavant inconscientes qui pourront laider à trouver des solutions futures. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.4 Question portant sur les habiletés de gestion « coping »

26 2. Techniques thérapeutiques Parler avec ma mère Lecture sur linitiative personnelle Manger Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.4 Question portant sur les habiletés de gestion « coping » Problème Divorce

27 Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

28 2. Techniques thérapeutiques Les pauses sont limage de marque de lapproche ( de Shazer dans Archer et McCarthy, 2007). Avant tout conseil donné au client, lintervenant prend une pause pour rassembler tout ce que le client a dit et pour réfléchir à lapproche la plus appropriée étant donné lunicité de chaque situation. Durant la pause, lintervenant peut se retirer complètement pendant quelques minutes seul ou pour consulter ses collègues afin de réfléchir plus clairement à la situation et aux commentaires qui seront les plus utiles pour la réussite de la thérapie. (Macdonald, 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.5 Les pauses

29 2. Techniques thérapeutiques Au retour, lintervenant offre dabord un compliment. Ceci assure que le client reçoive tout le crédit pour avoir jusquà date survécu sa situation problématique personnelle et environnementale. (OConnell, 1998) Faire le pont « Bridging statement » : démontre ensuite au client que ses inquiétudes ont été entendues et incorporées dans lintervention proposée. (Hawkes et coll. dans Archer et McCarthy, 2007) Après avoir fait le pont, lintervenant suggère habituellement une activité ou une tâche qui aidera le client à atteindre la solution. (Hawkes et coll. dans Archer et McCarthy, 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.5 Les pauses (suite)

30 2. Techniques thérapeutiques Le renforcement positif et la validation que créent les compliments permettent la prise en charge et une relation thérapeutique axée sur la confiance. (Archer et McCarthy, 2007) Deux étapes lorsque lintervenant complimente : 1.Reconnaître les actions et les pensées constructives et exprimer notre surprise (étonnement) par rapport aux réussites du client. 2.Demander au client, en toute sincérité, dexpliquer comment il est arrivé à atteindre ses réussites. (OConnell, 1998) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.6 Les compliments

31 2. Techniques thérapeutiques Les tâches sont des genres de devoirs à effectuer par le client entre les séances. Elles sont spécifiques aux besoins et à la motivation de chaque client ainsi quau but visé par celui-ci. (de Shazer, 1988) Souvent la tâche sagit dun suggestion au client pour que ce dernier fasse, remarque ou pense à quelque chose. Selon OConnell (1998), les gens remarquent les choses seulement lorsquils doivent vraiment y être attentif. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.7 Les tâches

32 2. Techniques thérapeutiques le client note ce qui lui donne un sens de maîtrise face à son problème; Tâches génériques faire le contraire de ce qui ne semble pas fonctionner à un moment précis; Tâches différentes le client doit prédire à un moment de la journée si le problème sera au rendez- vous le lendemain. Tâches prédictives Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 2.7 Les tâches (suite)

33 3. Recherches et applications Il existe peu de donnés concernant lefficacité de cette approche. La thérapie brève peut être éclectique et certaines techniques de la SFT sont utilisées, parmi dautres théories. Certaines recherches démontrent des progrès suite à la thérapie, sauf que la question reste toujours : « Est-ce lapproche en général ou bien les techniques spécifiques comme la question miracle qui contribue au changement ? » La validité empirique est compromise, car les données sont basées sur des études de cas. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 3.1 Recherches 3.1 Recherches

34 3. Recherches et applications Lee (1997) Centre de Santé mentale pour enfants. Participants : 59 enfants entre 4 et 17 ans. Six mois suivant SFT, ayant suivi une moyenne de 5,5 sessions en 3,9 mois, le taux de succès était de 64,9 %. Beyebach et coll. (2000) Université en Espagne Pontificia de Salamanca, 83 participants. Entre 1992 et 1996, 82 % des cas ont résolu leur problème en thérapie. (Archer & McCarthy, 2007) Georgiades (2008) A Solution-Focused Intervention with Youth in a Domestic Violence Situation : Longitudinal Evidence. Étude de cas dun ado de 13 ans témoin et victime de violence domestique. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 3.1 Recherches (suite)

35 3. Recherches et applications Limites à lapproche Comment est-ce que les humains arrivent au changement? Les théories ne confirment pas encore le fonctionnement humain sur le plan du changement. Ainsi, lapproche SFT, qui mise sur le fait daider les clients à arriver au changement en moins de temps possible (cinq sessions), doit sappuyer sur ces théories. Il ny a pas dexplication théorique concernant lefficacité des techniques et de lapproche. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 3.1 Recherches (suite)

36 3. Recherches et applications Idée contraire de microsociété de Yalom. (Pichot et Dolan, 2003) Le rôle de lintervenant est de créer un environnement sécuritaire, de poser des questions, dassister les clients dans la visualisation dune vie sans problème et daider les clients à explorer les étapes à prendre pour changer leur vie. Selon Banks 2005, le processus reste une thérapie individuelle, mais simplement entamé à lintérieur dun groupe. (Macdonald, 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 3.2 Applications A. Groupes

37 3. Recherches et applications Deux façons de travailler avec un groupe Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 3.2 Applications Tous les clients se voient enseignés les techniques de lapproche SFT quils utiliseront ensuite pour sinterviewer à tour de rôle. Lintervenant joue ici un rôle de médiateur, assistant ceux qui éprouvent le besoin. Style atelier Lintervenant organise le groupe en fonction du thème qui est commun à tous les clients. Lintervenant joue ici un rôle plus actif. Exemples de thèmes : perte demploi, décès dun être cher, relation amoureuse, etc. Style thème

38 3. Recherches et applications Ressemble beaucoup à la thérapie individuelle, car les mêmes techniques thérapeutiques sont utilisées. Le défi est de trouver une solution qui satisfait à deux individus avec différents point de vue. (Lipchik, 2002) Le rôle de lintervenant est de faire le pont entre les différences et de mettre laccent sur laspect relationnel et non individuel de la thérapie. (Hoyt et Berg, 1998) Une évaluation du niveau dengagement des deux parties est nécessaire lors de la rencontre initiale. Lambivalence na pas de place dans ce genre de thérapie. (Lipchik, 2002) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 3.2 Applications B. Couple B. Couple (Archer et McCarthy, 2007)

39 3. Recherches et applications Lapproche permet doffrir des solutions et de lespoir à bon nombre délèves en peu de temps. (Williams dans Archer et McCarthy, 2007) Permet didentifier rapidement ceux qui doivent rencontrer dautres professionnels : psychologue ou travailleur social. Lapproche est aussi flexible et adaptable à tous les niveaux scolaires. (Davis et Osborne dans Archer et McCarthy, 2007) Lapproche sapplique aussi à des rencontres de groupes, p. ex. : rencontres dont le thème porte sur le taxage. Connors Rating Scale : Les parents ou les enseignants évaluent la fréquence des comportements chez les élèves utilisant la CRS. Il y a eu une amélioration dans les comportements après la thérapie. (Corcoran et Stephenson, Franklin et al., dans Archer et McCarthy, 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 3.2 Applications C. Milieu scolaire

40 6. Recherches et applications Définition : client qui a été référé par quelquun autre que lui-même, p. ex. parents, amis, docteur, système judiciaire, etc. Si le client ne veut accepter son problème ou sil ne croit pas que ce soit sa responsabilité de changer, lintervenant doit convaincre le client quil y a des avantages associés au changement. (OConnell, 1998) Utilisation des mêmes techniques quavec des clients volontaires mais avec quelques modifications. La question miracle doit être adaptée; on doit plutôt demander au client comment serait sa vie si la personne, lorganisation ou lagence qui lavait référé navait plus jamais à le voir ou le rencontrer. (Rosenberg, 2000 dans Archer et McCarthy 2007) Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » 3.2 Applications D. Client involontaire

41 Ateliers Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

42 Atelier 1 Vidéo 1.Regarder la vidéo. 2.Remplir le formulaire. 3.Partager des opinions. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

43 Atelier 2 Techniques thérapeutiques 1.Diviser les équipes en groupes de trois. 2.Le but de cette activité est de pratiquer les techniques thérapeutiques. 3.Chaque groupe aura un scénario à jouer pour se pratiquer. 4.Partager ses expériences avec la classe. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

44 Atelier 3 Activité casse-tête 1.En groupe de trois, les membres devront mettre les indices dans les catégories qui correspondent. 2.Le but de cette activité est de travailler les concepts clés de cette théorie. 3.Au signal, les groupes feront une rotation. 4.Nous allons ensuite partager nos expériences avec la classe. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

45 Atelier 4 Scénarios 1.En groupes de trois, vous avez cinq minutes pour créer une simulation de lapproche SFT qui vous est assignée. 2.Les spectateurs devront deviner quelle simulation vous mettez en pratique et vice-versa. Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

46 Bibliographie Acher Jr., J. et MacCarthy, C.J. (2007). Theories of Counseling and Psychotherapy : Comtempories Applications, Pearson Prentice Hall : Upper Saddle River : NJ. Barrett-Kruse, C. (1994) Brief counselling: A user's guide for traditionally trained counsellors. International Journal for the Advancement of Counselling, 17(2), Berg, I.K. et Dolan, Y. (2001). Tales of solution: A collection of hope inspiring stories. New York: W.W. Norton. Berg, I. K. et de Shazer, S. (1993). Making numbers talk: Language in therapy. Dans S. Friedman (Ed.), The new language of change: Constructive collaboration in psychotherapy. New York : Guilford. De Jong, P.et Berg, I.K. (2007). Interviewing for solutions (3rd Edition). Brooks/Cole : Pacific Grove. Delorme, T. (2003). La thérapie brève orientée vers les solutions : sa description et ses applications. Mémoire, Université dOttawa. de Shazer, S. & Dolan, Y. avec Korman, H, Trepper, T. S., McCollom, E., Berg, I. K. (2007). More Than Miracles: The State of the Art of Solution-focused Brief Therapy. Binghamtom, N.Y: Haworth Press. de Shazer, S. et Berg, I.K. (1992) Doing Therapy: A Post-Structural Re-vision, Journal of Marital and Family Therapy, 18, de Shazer, S. (1984). The death of resistance. Family Process, 23, Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »

47 Bibliographie Friedman, S. (1993) The new language of change. New York : The Guilford Press. Gingerich, W., & Eisengrat, S. (2000). Solution-focused brief therapy: A review of the outcome research. Family Process, 39, Guterman, J.T. (2006). Mastering the art of Solution-Focused Counseling. Alexandria, VA : American Counseling Association. Lindforss, L. & Magnusson, D. (1997). Solution-focused therapy in prison. Contemporary Family Therapy, 19, Macdonald, A. (2007) Solution-Focused Therapy Theory, Research & Practice. Los Angeles : Sage Publications. Martin, P. (2008). Review of Solution-Focused Therapy (2nd Edition), Australian and NewZealand Journal of Family Therapy, 29(1), 59. McGee, D., Del Vinto, A., et Bavelas, J. (2005). An interactional model of questions as therapeutic interventions. Journal of Marital and Family Therapy, 31, OConnell, B. (1998). Solution-focused therapy, London : Sage Publications. Reiter (2007). The Use of Expectation in Solution-Focused Formula Tasks, Journal of Family Psychotherapy, 18(1), Institute for Solution-Focused Therapy : Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy »


Télécharger ppt "Lapproche « Solution-Focused Brief Therapy » Présentée par : Mélissa Barton Frencheska Duchesne Marc- André Gougeon Sabrina Granata Guyane Joly."

Présentations similaires


Annonces Google