La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse financière Lanalyse financière est une démarche, qui sappuie sur lexamen critique de linformation financière dune entreprise afin dapprécier sa.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse financière Lanalyse financière est une démarche, qui sappuie sur lexamen critique de linformation financière dune entreprise afin dapprécier sa."— Transcription de la présentation:

1 Analyse financière Lanalyse financière est une démarche, qui sappuie sur lexamen critique de linformation financière dune entreprise afin dapprécier sa performance et sa solidité.

2 Contenu du cours Révisions : Contenu des comptes annuels SIG Bilan fonctionnel (FR, BFR) Approfondissements : Flux de trésorerie Scoring

3 Plan du cours La lecture des comptes annuels Létude de la performance Létude de la solidité financière

4 Première partie La lecture des comptes

5 Premier chapitre Le contenu des comptes

6 Quelle entreprise est la plus riche ? Entreprise A : Immobilisations : Stocks : Créances : Liquidités : Entreprise B : Immobilisations : Stocks : Créances : Liquidités : Dettes Dettes

7 Les deux entreprises sont-elles équivalentes ? Entreprise A : Actif Capitaux propres Dettes Capital : Résultat : Entreprise C : Actif Capitaux propres Dettes Capital : Résultat :

8 Les deux entreprises sont-elles équivalentes ? Entreprise D : Actif immobilisé Capitaux propres Actif circulant Dettes Entreprise E : Actif immobilisé Capitaux propres Actif circulant Dettes

9 Dans quelle entreprise préférez vous investir ? Entreprise C : Charges Produits Bénéfice Exploitation : Financier : Exceptionnel : Entreprise F : Charges Produits Bénéfice Exploitation : Financier : Exceptionnel :

10 Les comptes permettent de voir : Le montant du patrimoine de lentreprise (sa richesse et sa solvabilité), La composition de ce patrimoine (liquidité), Lorigine de ce patrimoine (apport des associés ou résultat), Lorigine du résultat (exploitation ou exceptionnel).

11 BilanPatrimoineDate Compte de résultat ActivitéPériode Bilan et compte de résultat

12 Le bilan Actif = Ce que lentreprise possède Passif = Ce que lentreprise doit (dettes) + Capitaux propres

13 Le compte de résultat Charges = Ce que lentreprise a consommé pour son activité Produits = Ce que lentreprise a généré avec son activité (ventes) Résultat

14 Lactif PASSIFPASSIF ACTIF IMMOBILISE Lactif immobilisé regroupe les biens destinés à servir de façon durable à lactivité de lentreprise : bâtiment, matériel, mobilier, etc ….. ACTIF CIRCULANT Lactif circulant comprend les biens destinés à changer de nature au cours de lactivité de lentreprise : stocks, créances clients, trésorerie, etc …

15 Lactif immobilisé PASSIFPASSIF incorporelles Ce sont des biens sans substance physique : fonds commercial, logiciels, etc … ACTIF CIRCULANT corporelles financières Ce sont des biens avec une substance physique : terrains, bâtiments, matériel, mobilier, véhicules, etc … Actifs monétaires destinés à être conservés durablement : dépôt de garantie, etc … IMMOBILISATIONSIMMOBILISATIONS

16 Lactif circulant PASSIFPASSIF Stocks de marchandises, de matières premières, etc … STOCKS Sommes dues par les clients, lEtat, les organismes sociaux, etc … Comptes bancaires positifs et argent liquide en caisse. ACTIF IMMOBILISE CREANCES TRESORERIE

17 Le passif Cest la valeur comptable nette du patrimoine de lentreprise. Ils proviennent des apports des associés et des résultats accumulés. Ce sont les emprunts souscrits et les découverts bancaires. ACTIFACTIF DETTES FINANCIERES DETTES D EXPLOITATION CAPITAUX PROPRES Ce sont les sommes dues aux fournisseurs, organismes sociaux, Etat, etc …..

18 Le compte de résultat Produits dexploitation Charges dexploitation Les charges et produits dexploitation relèvent de lactivité courante de lentreprise : ventes et achats de biens et services, charges de personnel, etc... Résultat Charges financières Produits financiers Charges exceptionnelles Produits exceptionnels Les charges et produits financiers relèvent de la structure financière de lentreprise : intérêts des emprunts, agios, escomptes, etc... Tout le reste : cession dimmobilisation, pénalité et amende, etc …

19 Charges dépenses Les matières achetées mais non consommées figurent en stock à lactif du bilan : seules les matières consommées sont des charges, Les machines achetées figurent en immobilisation à lactif du bilan : seule leur usure est une charge.

20 Variation de stocks On comptabilise les achats en charges au fur et à mesure de la réception des factures, On régularise en fin dannée les matières qui nont pas été consommées (stocks final), Consommation = achats – SF + SI

21 Présentation au cdr 2 lignes de charges distinctes : Achats de matières Variation de stock = SI – SF Signification de la variation de stocks : > 0 : déstockage lentreprise a consommé plus quelle na acheté < 0 : stockage lentreprise a consommé moins quelle na acheté

22 Pour les produits finis La variation de stocks est présentée du côté des produits sur la ligne « production stockée » Signification de la variation de stocks : > 0 : stockage lentreprise a fabriqué plus quelle na vendu < 0 : déstockage lentreprise a fabriqué moins quelle na vendu

23 Dotation aux amortissements Les achats dimmobilisations sont inscrits à lactif car ils ne sont pas consommés immédiatement. Toutefois, ils vont être consommés par la suite au fur et à mesure de leur utilisation.

24 Consommation Consommation annuelle = dotation aux amortissements = coût dacquisition durée dutilisation

25 Les modes damortissement Linéaire Dégressif Fondé sur la « consommation » réelle de limmobilisation

26 Application Les tourtons de Champsaur

27 Chapitre 2 Les insuffisances des comptes

28 Les comptes ne suffisent pas : Nécessité de comparaison : par rapport aux concurrents, évolution dans le temps. Nécessité de retraiter certaines opérations.

29 Les matériaux non financiers Greffe du tribunal de commerce : - extrait K-bis - garanties données - incidents de paiement. Etudes sectorielles Banque de France Plaquettes commerciales

30 Le retraitement des comptes annuels Comptabilité : v ision juridique des opérations. Analyse financière : r éalité économique des opérations. nécessité de modifier certains chiffres des comptes annuels.

31 Le crédit-bail Pour le comptable : contrat de location avec option dachat. Pour lanalyste financier : moyen de financement dun investissement.

32 Retraitement : Au bilan : on fait apparaître une immobilisation (amortissable) et une dette financière (remboursable). Au compte de résultat : on remplace la charge de loyer par une dotation aux amortissements et des intérêts demprunt.

33 Les effets escomptés non échus Pour le comptable : cession de créances. Pour lanalyste financier : moyen de financement à court terme.

34 Retraitement : Au bilan : on fait réapparaître les créances cédées par contrepartie dun passif de trésorerie (concours bancaires courants). Au compte de résultat : pas dimpact.

35 Autres retraitements : Actifs fictifs, Sous-traitance, Etc....

36 Attention également … à la date de clôture des comptes choisie de façon à donner limage la + avantageuse possible

37 Application Le tourton du Champsaur

38 Informations complémentaires Pas de crédit-bail Effets escomptés non échus au 31/12/2005 : (rien au 31/12/2004) Sous-traitance : en en 2004

39 Modifications à apporter au bilan au compte de résultat

40 Chapitre 3 Les soldes intermédiaires de gestion

41 Les SIG Grille de lecture du compte de résultat : analyse la formation du résultat. 9 SIG qui simbriquent les uns dans autres. Lecture par comparaison (évolution N vs N-1 ou en % des ventes).

42 La marge commerciale Marge commerciale = ventes de marchandises – consommations de marchandises Reflète lactivité de négoce de lentreprise Taux de marque = marge commerciale / ventes de marchandises

43 Application Les tourtons de Champsaur

44 Marge commerciale

45 La production Production = ventes de biens et services + production stockée + production immobilisée. Reflète le volume dactivité de lentreprise.

46 Production

47 Valeur ajoutée (VA) Valeur ajoutée = marge commerciale + production – consommations externes (biens et services). Mesure la richesse produite par lentreprise. Au niveau national : PIB = VA

48 Valeur ajoutée

49 Répartition de la VA

50 Excédent brut dexploitation (EBE) EBE = VA + subventions dexploitation – charges de personnel – impôts et taxes Reflète la performance « objective » de lentreprise : pas dimpact des décisions fiscales (amortissements et provisions) ou financières Proche de lEBITDA

51 EBE

52 Résultat dexploitation RE = EBE – dotations aux amortissements et provisions + reprises – autres charges + autres produits Résultat de lactivité liée au métier de lentreprise

53 Résultat dexploitation

54 Résultat courant avant impôts RCAI = Résultat dexploitation + résultat financier Reflète lactivité régulière de lentreprise.

55 RCAI

56 Résultat net Résultat net = RCAI + résultat exceptionnel – participation des salariés – impôt sur les bénéfices. Reflète le bénéfice ou la perte de lexercice.

57 Résultat net

58 Conclusion Développement de lactivité (augmentation de la production), Mais dégradation de la rentabilité (poids des investissements), Partiellement compensée par une plus- value de cession dimmobilisation et un produit exceptionnel. Difficultés à prévoir dans le futur ….


Télécharger ppt "Analyse financière Lanalyse financière est une démarche, qui sappuie sur lexamen critique de linformation financière dune entreprise afin dapprécier sa."

Présentations similaires


Annonces Google