La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BILAN A REALISER DEVANT UNE SYNCOPE Jeudi 7 AVRIL 2011 FMC DE GRASSE Docteur Manuel IMIANITOFF CARDIOLOGUE 4, avenue Robert Soleau 06600 ANTIBES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BILAN A REALISER DEVANT UNE SYNCOPE Jeudi 7 AVRIL 2011 FMC DE GRASSE Docteur Manuel IMIANITOFF CARDIOLOGUE 4, avenue Robert Soleau 06600 ANTIBES."— Transcription de la présentation:

1 BILAN A REALISER DEVANT UNE SYNCOPE Jeudi 7 AVRIL 2011 FMC DE GRASSE Docteur Manuel IMIANITOFF CARDIOLOGUE 4, avenue Robert Soleau ANTIBES

2 DEFINITION DUNE SYNCOPE Perte de conscience transitoire due à une hypoperfusion cérébrale globale transitoire Caractérisée par début rapide, durée brève, retour rapide spontané et complet à la conscience

3 Formule magique TA= Débit cardiaque X résistances vasculaires VESFC PΣ (VD)Σ (VC)

4 Syncope « canada dry » ça ressemble à une syncope mais ce nest pas une syncope !! PDCT mais autre mécanisme que l hypoperfusion cérébrale globale –Crise dépilepsie –Troubles métaboliques (hypoglycémie, hypoxie, hypocapnie par hyperventilation) –Intoxications –AIT vertébro basilaire Sans altération de la conscience –Drop attack –Chutes –Pseudosyncope psychogène –AIT carotidien

5

6 Classification des syncopes bases physiopathologiques 3 types de syncopes –Réflexe (neuromédiée): bradycardie/VD –HypoTA orthostatique:Déficit de la VC –Cardiaque

7 Syncope secondaire à une hypotension orthostatique

8 Syncope cardiaque

9 Etiologies des syncopes

10 Syncope réflexe Vasovagale –Inititée par un stress: peur, douleur, sang –Inititiée par le stress orthostatique Situationnelle –Toux, éternuement –Stimulation gastro intestinale: déglutition, défécation,douleur viscérale –Miction –Post-effort, post-prandial Syndrome du sinus carotidien

11 Syncope due à une hypotension orthostatique Altération primaire du SNA –Dysautonomie pure, Atrophie systématisée multiple, maladie de Parkinson, Démence à corps de Lewy Altération secondaire du SNA –Diabète, Amylose, urémie, lésions moelle épinière Drogues –Alcool, vasodilatateurs, diurétiques, phénotiazines, antidépresseurs Hypovolémie –Hémorragie, diarrhée, vomissements

12 Syncopes cardiaques Syncopes rythmiques –Bradycardie Dysfonction sinusale, sd brady/tachy Bloc AV Dysfonction PM ou DAI –Tachycardie TSV ou TV –Iatrogène: brady ou tachy induites par médicaments maladies structurelles –Cardiopathies: valvulopathies, IDM, SCA, CMH, tumeurs cardiaques, tamponade, anomalie coronaire congénitale, dysfonction valve prothétique –Autres: EP, Dissection Aortique, HTAP

13 Epidémiologie Symptôme très fréquent: 3% des hommes/ an et 3,5% des femmes/ an (Etude Framingham ) Prévalence augmente avec l'âge: - < 40 ans, lhypotension orthostatique = cause rare de syncope - lhypotension orthostatique= fréquente chez sujets très âgés le taux élevé de syncopes inexpliquées justifie de nouvelles stratégies dévaluation et de diagnostic. Causes des syncopes: retrouvée dans 75 % des cas: –Vasovagales ( 55%) –Cardiaques ( 10%) –Orthostatiques (10%) »Emerg Med J 2006;23:589 »Eur Heart J 2001;22:1256

14 Pronostic FDR Mort subite cardiaque: –Les maladies cardiaques structurales et les atteintes électriques primaires. Lhypotension orthostatique :risque de décès X2 (sévérité des comorbidités). les sujets jeunes sans atteinte structurale ou électrique et qui ont des syncopes réflexes ont un excellent pronostic. La plupart des décès et des évènements graves sont plus liés à la sévérité de la maladie sous-jacente quaux syncopes per se. Environ 1/3 des patients ont 1ou plusieurs récidives de syncope dans les trois ans qui suivent. Des évènements majeurs, comme fractures et accidents de véhicule à moteur, surviennent chez 6 % des patients, Des atteintes mineures, comme des ecchymoses, chez 29 %. Syncopes récidivantes: retentissement important sur la qualité de vie, réduisent la mobilité, les aptitudes usuelles et favorisent la dépression, les douleurs et la sensation dinconfort.

15 Prise en charge initiale Interrogatoire soigneux Examen clinique avec recherche dhypotension orthostatique ECG systématique En fonction des données recueillies –MSC chez patients > 40 ans –ETT (cardiopathie) –Surveillance ECG (Holter-ECG, R-Test ….) –Test dinclinaison Diagnostic étiologique réalisé dans 25-50% cas

16

17

18

19 Tests Diagnostiques Massage sinus carotidien Passage en position debout –Lever actif –Test dinclinaison (Tilt-Test) Surveillance ECG continue –Holter-ECG –Holter-ECG longue durée –Enregistreur continus externes (R-Test) –Holter Implantable +++ Télémétrie à distance EEP( exploration électrophysiologique) Tests spécifiques (ATP, Ajmaline) Autres: imagerie cardiaque, épreuve deffort, KT, Cs psy, EEG …

20 Nouveautés 2011 en rythmologie

21 Holter ECG longue durée AFT 1000 Holter Supplies –Durée denregistrement de 22 jours +++

22 Miniaturisation des Holter-ECG - La durée de lenregistrement= 7 jours -ladhésion du boîtier à la peau avec les nouveaux matériels, ne devrait plus poser des difficultés.

23 Holter Implantable Reveal XT(Medtronic) - durée de vie de 3 ans - une taille= clé USB

24 Cas cliniques

25 Jeune homme de 28 ans Histoire 8 à10 épisodes syncopaux sur lannée écoulée Nombreuses chutes avec contusions Crainte des chutes et de la conduite Nombreux passages aux urgences sans diagnostics Examens réalisés ECG, Holter, R-test, et massage sino-carotidien : négatifs Tilt test et Etude électrophysiologique normaux Suspicion de troubles psychologiques mise en place Holter implantable

26 Nouvel épisode syncopal après 1 mois Diagnostic Tachycardie ventriculaire à plus de 190/min Ablation et médication 6 mois après, le patient reste asymptomatique

27 Femme active de 54 ans Histoire Episodes syncopaux tous les 6 mois Crainte de « perdre le contrôle de sa vie » Se questionne sur sa santé mentale Grande voyageuse : crainte de décéder à l étranger Examens réalisés Visites aux urgences et examens cardiologiques sans diagnostic ECG, Holter, 2 R-tests, et massages du sinus carotidien négatifs mise en place Holter implantable

28 Nouvel épisode syncopal après 3 mois Diagnostic Tachycardie supra-ventriculaire à 210/min pendant 3 minutes Traitement par Quinidine La patiente a repris ses activités =Activation point 0.2 nV :28:27:26:25:24:23:22:21:20 :19:18:17:16:15:14:13:12 :11:10:09:08:07:06:05:04 11:35: 04 11:35: 12 11:35: 20 P

29 Jeune fille de 16 ans Histoire 2 syncopes inexpliquées lors d événements familiaux importants Antécédents familiaux avec cas de syncopes et d arrêts respiratoires Examens réalisés ECG, Holter, R-test, et massage sino- carotidien : négatifs Tilt test et Etude électrophysiologique normaux Echocardiographie et IRM normales Evaluation psychiatrique Mise en place Holter implantable

30 Diagnostic Nouvel épisode syncopal après 3 mois Torsade de pointes se terminant spontanément Implantation dun défibrillateur cardiaque La patiente ne souffre plus de syncopes

31 Enregistreur automatique dévénements cardiaques de longue durée R-TEST (NOVACOR) –45g –8 jours –étanche

32 Télécardiologie - Les stimulateurs et défibrillateurs cardiaques modernes peuvent être équipés de la télécardiologie. - En effet, ces prothèses sont équipées dune antenne permettant soit denvoyer directement le message, soit dêtre interrogés par un boîtier externe qui est fourni au patient. - Ce boîtier enverra ensuite les informations aux médecins soit sous forme de sms codés envoyés via le réseau GSM, soit par le réseau de téléphonie filaire

33 Télétransmission dECG Appareil permettant la télétransmission de lECG -Poser la carte sur poitrine -Appuyer sur le bouton -Transmis automatiquement à un centre de traitement des données grâce à votre mobile -Utile pour diagnostic des palpitations -Surveillance des traitements anti arythmiques -Dépistage de la FA -NON indiqué dans les syncopes !!

34 Conclusions Evaluation initiale –Diagnostic de la syncope (éliminer autres PDCT) –Diagnostic étiologique pour traitement adapté –Stratification du risque de MSC :Maladie cardiaque sous jacente +++ Bilan systématique simple: –Interrogatoire (ATCD MS familiale +++) –Examen clinique avec TA couchée et debout pendant 3 min –ECG systématique

35 Sources bibliographiques F.DELAHAYE.Les propositions de la Société Européenne de Cardiologie. Cardiologie Pratique 2010;927:1-8 Guidelines for diagnosis and management of syncope (version 2009).Eur Heart Journal (2009);30: Pertes de connaissance brèves de ladulte: prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes.Recommandations HAS 2008.

36 Merci de votre attention !


Télécharger ppt "BILAN A REALISER DEVANT UNE SYNCOPE Jeudi 7 AVRIL 2011 FMC DE GRASSE Docteur Manuel IMIANITOFF CARDIOLOGUE 4, avenue Robert Soleau 06600 ANTIBES."

Présentations similaires


Annonces Google