La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

© Yvan Péguiron –HEP-VD – octobre 2004 – janv. 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "© Yvan Péguiron –HEP-VD – octobre 2004 – janv. 2007."— Transcription de la présentation:

1 © Yvan Péguiron –HEP-VD – octobre 2004 – janv. 2007

2

3 La croissance : Augmentation de la quantité de biens et de services produite dans un secteur d'activité ou sur le plan national.

4 3500 av. J.-C. La roue 1190 La boussole (chinois) 1350 Le haut-fourneau 1454 L'imprimerie (Gutenberg – D) 1492 Découverte de l'Amérique (Colomb – E) 1733 Le métier à tisser (Kay – GB) 1796 La vaccination (Jenner – GB) 1800 Production d'électricité (Volta – I) 1804 Le chemin de fer (Trevithick – GB) 1822 Le ciment (Vicat – F) 1876 Le téléphone (Bell – USA) 1878 L'ampoule électrique (Edison – USA) 1883 L'automobile (Delamare-Deboutteville – F) 1895 Le cinéma (Lumière Lumière – F) 1903 L'aviation (Wright – USA) 1925 La télévision (Baird – GB) 1928 La pénicilline (Fleming – GB) 1943 L'ordinateur (Turing – GB) 1973 Le téléphone mobile (Cooper – USA) 1983 L'Internet 2000 Les nanotechnologies Les grandes inventions qui ont engendrés de la croissance

5 Le PIB instrument de mesure de la croissance Le Produit Intérieut Brut est la valeur des biens et services produits dans un pays en une année. Le Produit National Brut n'est plus utilisé en Suisse depuis les années PNB * = PIB * + productions suisses à l'étranger. * Le PNB est fondé sur le principe des ressortissants, le PIB est fondé sur le principe du territoire.

6 Produit intérieur brut (PIB) Source: Ler système de comptabilité nationale, Office fédéral de la statistique. (www.statistique.ch) Variation en %

7 Suisse : la récession est là PIB en volume (accroissement trimestriel, en %) - Source : KOF Le PIB suisse a de nouveau reculé au premier trimestre 2003 (-1% en rythme annualisé). Les exportations ont particulièrement souffert (-9,1%). La Suisse a été pénalisée par la force de sa monnaie, qui rend ses produits trop chers pour l'étranger et par la déprime de l'Allemagne, son principal partenaire commercial. La seule bonne nouvelle vient de la résistante de la consommation (+1,2%). Mais lhumeur dépensière des ménages ne pourra pas empêcher à elle seule une nouvelle contraction du PIB au deuxième trimestre LExpansion.com

8 Voici une liste des chiffres d'affaires de certaines multinationales, comparés avec le PIB des états. Elle en dit long sur la puissance planétaire que ces sociétés sont en train d'acquérir. Une puissance toujours plus démesurée, du fait de l'accélération des fusions entre multinationales. Source PIB 2004 : Wikipedia (liste du FMI) Source CA 2005 : Fortune Carnets de nuit: Les 100 plus grands ensembles économiques mondiaux. 1,5Mauritanie129,8AXA 28,5Tunisie152,3Total 32,2Microsoft152,0Argentine 71,3Roumanie157,1General Electric 71,4Nestlé163,5Thaïlande 77,0Egypte177,2Ford Motors 78,7Samsung184,7Irlande 84,7UBS185,8Toyota Motor 84,8Algérie186,1Finlande 91,1IBM192,6General Motors 94,1Chili205,4Grèce 100,9Siemens267,6BP 100,3Hongrie294,6Autriche 101,4Generali306,7Royal Durch Shell 103,4Pakistan339,9ExxonMobil 110,7Crédit Agricole357,9Suisse 116,9Israël581,7Russie 118,3Volkswagen2'133,0France 121,4Allianz11'734,3Etats-Unis PIB 2004 – Chiffres daffaires 2005 (en milliards de $)

9 Expansion et récession La croissance peut être accompagnée de périodes plus courtes : d'expansion de récession de dépression 1 - Expansion Phénomène conjoncturel (court terme) caractérisé par une hausse importante du PIB et donc une hausse importante de l'activité économique. Le taux de croissance est supérieur au taux de croissance observé sur une longue période. 2 - Récession Phénomène conjoncturel (court terme) caractérisé par une faible hausse du PIB et donc une faible hausse de l'activité économique. Le taux de croissance est inférieur au taux de croissance observé sur une longue période. 3 - Dépression Phénomène à court terme caractérisé par une baisse du PIB et donc une baisse de l'activité économique. Le taux de croissance est négatif (ex : la France en 1993).

10 Dépression Expansion Récession

11

12

13 Le carré magique est la représentation graphique qui permet de mesurer l'état de santé d'un pays à partir de 4 critères : emploi (taux de chômage) croissance (taux de croissance du PIB) équilibre extérieur (solde de la balance des paiements en % du PIB) stabilité des prix (inflation) Le carré magique instrument de mesure de la conjoncture Dictionnaire de l'économie - Larousse prix équilibre croissanceemploi

14

15

16

17

18

19 Bulle financière Augmentation excessive du cours des titres cotés en bourse, amenant nécessairement un brutal retournement ("éclatement de la bulle") Mais un krach boursier (comme celui de 1987) ne débouche pas nécessairement sur une crise économique Dictionnaire de l'économie - Larousse

20 Famine puis Peste 1789 Révolution Mauvaises récoltes en 88 et 89 Prix du pain Achats textile Industrie Chômage Prise de la Bastille 1882 Faillite de la Banque Union Spéculation sur les chemins de fer Hyper-inflation du mark Crédits militaires La France réclame le paiement des réparations de guerre Krach de Wall Street Spéculation Mauvais résultats de l'industrie Effondrement de la bourse 1974 Crise du pérol 1973, Guerre du Kippour. Opep réduit la production pour obliger Israël à quitter les territoires occupés. 1974, prix du baril x Phytophthora puis Barricades 1844 Pommes de terre détruites Les ventres creux et les chômeurs renversent la monarchie Les papier-monnaie de Law sont brûlés 1719 John Law crée les premiers billets de banque français. La banque Générale tombe dans la facilité. Perte de confiance Le Prince Condé exige le remboursement en or oct. L'expérience est arrêtée Krach Crises de subsistanceCrises financières 1690 Sécheresse Grande disette, des milliers de morts 2000 Krach

21

22 Genèse 41 / 29 Sept années de grande abondance vont venir dans tout le pays d'Egypte. Elles seront suivies de sept années de famine, qui feront oublier les années d'abondance, et la famine consumera le pays.

23 Les cycles économiques La mise en place et le développement du capitalisme ne se sont pas faits de manière linéaire. La période a été marquée par des crises de durées et d'amplitudes variables. Qu'est-ce qu'un cycle économique ? C'est une période d'une durée déterminée qui correspond plus ou moins exactement au retour d'un même phénomène. Un cycle présente 2 caractéristiques : la périodicité (axe des abscisses) l'amplitude (axe des ordonnées) Chaque cycle comporte 4 phases : expansion crise dépression reprise Remarque : les cycles successifs sur une longue période n'ont pas la même amplitude. L'allure générale peut être ascendante ou descendante : c'est la tendance sur une longue période (trend).

24 Phases d'un cycle L'amplitude et la longueur (durée) sont propres à chaque cycle.

25

26 Famine puis Peste 1789 Révolution Mauvaises récoltes en 88 et 89 Prix du pain Achats textile Industrie Chômage Prise de la Bastille 1882 Faillite de la Banque Union Spéculation sur les chemins de fer Hyper-inflation du mark Crédits militaires La France réclame le paiement des réparations de guerre Krach de Wall Street Spéculation Mauvais résultats de l'industrie Effondrement de la bourse 1974 Crise du pérol 1973, Guerre du Kippour. Opep réduit la production pour obliger Israël à quitter les territoires occupés. 1974, prix du baril x Phytophthora puis Barricades 1844 Pommes de terre détruites Les ventres creux et les chômeurs renversent la monarchie Les papier-monnaie de Law sont brûlés 1719 John Law crée les premiers billets de banque français. La banque Générale tombe dans la facilité. Perte de confiance Le Prince Condé exige le remboursement en or oct. L'expérience est arrêtée. Crises de subsistanceCrises financières 1690 Sécheresse Grande disette, des milliers de morts 1987 Krach 2000 Krach

27 Les différents cycles économiques On distingue plusieurs cycles économiques qui portent le nom de ceux qui les ont découverts : le cycle Juglar (Français) – lié à l'amortissement du capital le cycle Kitchin (Américain) – enregistre les fluctuations conjoncturelles le cycle Kondratiev (Russe) – enregistre les mutations sociales Le cycle Juglar est le cycle majeur ou cycle des affaires. Sa durée est de 6 à 10 ans. Il a été mis en évidence en 1860 et connaît les 4 phases. Le cycle Kitchin est le cycle mineur ou cycle court. Il a été mis en évidence en Sa durée est de 3 à 4 ans. Ce cycle ne connaît pas de crises mais une détérioration du phénomène d'expansion perçu dans le cycle Juglar. Le cycle Kondratiev est un cycle de longue durée. Il a été mis en évidence en 1925 et connaît 2 phases : une phase ascendante (phase A) et une phase descendante (phase B). Sa durée est de 40 à 60 ans. Phase A : hausse de la production et hausse des prix. Phase B : baisse de la production et baisse des prix.

28

29 Cycles de Kondratieff et innovations

30 Cycles de Kondratieff repris par Joseph Schumpeter Kondratieff Waves in a Long-term Growth Model with Endogenous Technical Change St´ephane Hallegatte Centre International de Recherche sur lEnvironnement et le D´eveloppement, Nogent-sur-Marne France. Détails

31

32 Les cycles de Kondratieff (Le bonheur économique François-Xavier Chevallier - Albin Michel 1998)

33

34 1 er choc pétrolier Le baril passe de 3$ à 12$ 2 e choc pétrolier Le baril passe de 13$ à 32$ Krach de Wall Street Crise Asiatique Oct. 98 ? Crise … Krack … Boom !!!

35 © Yvan Péguiron –HEP-VD – octobre 2004

36 Bibliographie : Encyclopaedia Universalis La Bourse Mode d'emploi CD-ROM France Info CAPITAL no 11 et 143 ALTERNATIVES ECONOMIQUES Hors série no 40 Dictionnaire de l'Economie – LAROUSSE La planète bourse – Michel Turin – Découvertes Gallimard Les Mondes Economiques – Rime et Schaller – Ed. LEP Economie Terminale – Collection Perspectives – Ed. Foucher Conférence UTLS du – Gilbert Abraham-Frois Fiches no 14 "La conjoncture" Y. Péguiron Divers documents Internet (Sources indiquées) Arrière-plan : Image de converture J.-P. Bovée "Economie et finances BPS" CCCC Croissance Conjoncture Crises Cycles économiques Fin © Yvan Péguiron –HEP-VD – octobre 2004


Télécharger ppt "© Yvan Péguiron –HEP-VD – octobre 2004 – janv. 2007."

Présentations similaires


Annonces Google