La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

KETAMINE ET ALR POURQUOI ?? COMMENT ??. PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR La survie dun être pluricellulaire est assujettie aux contraintes imposées par lenvironnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "KETAMINE ET ALR POURQUOI ?? COMMENT ??. PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR La survie dun être pluricellulaire est assujettie aux contraintes imposées par lenvironnement."— Transcription de la présentation:

1 KETAMINE ET ALR POURQUOI ?? COMMENT ??

2 PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR La survie dun être pluricellulaire est assujettie aux contraintes imposées par lenvironnement. Ladaptation est lensemble des procédures concourant soit au maintien de équilibre préexistant : lhoméostasie soit à lélaboration dun nouvel équilibre : lallostasie soit à lélaboration dun nouvel équilibre : lallostasie Ne jamais oublier quil existe deux systèmes dans la gestion physiologique de la douleur : nociceptifs et antinociceptifs. Ne jamais oublier quil existe deux systèmes dans la gestion physiologique de la douleur : nociceptifs et antinociceptifs.

3 LES VOIES ET LES CENTRES DE LA DOULEUR Récepteurs périphériques Voies afférentes:fibres A delta et C Corne postérieure de la moelle Faisceaux spinothalamique Tronc cérébral,réticulé,thalamus et hypothalamus Enfin le cortex cérébral

4

5 ETAT ANALGESIQUE EQUILIBRE ENTRE SYSTEMES ANTINOCICEPTIFS ET PRONOCICEPTIFS

6 SYSTEMES ANTINOCICEPTIFS ENDOGENES : par exemple la théorie de la « porte » au niveau médullaire,le brouillage réticulaire,les endorphines…. EXOGENES : les antalgiques, lanesthésie générale, les ALR … lanesthésie générale, les ALR …

7 SYSTEMES PRONOCICEPTIFS ANTIANALGESIQUES: seuls capables de sopposer aux effets des systèmes antinociceptifs. Ce sont des neuropeptides antiopioïdes(cholécystokinine…) HYPERALGESIQUES:capable de provoquer de la douleur et surtout dinduire une sensibilisation à la douleur au niveau périphérique et central.

8 SYSTEMES HYPERALGESIQUES OU PRONOCICEPTIFS PERIPHERIQUES: histamine,bradykinine CENTRAUX: AA excitateurs via principalement les récepteurs NMDA++

9 RECEPTEURS NMDA Se retrouvent au niveau de différentes aires de lencéphale. Sont recrutés par les AA excitateurs: L-glutamate et L-aspartate L-glutamate et L-aspartate Mais aussi par les opiacés+++ Mais aussi par les opiacés+++

10 RECEPTEURS NMDA LEURS ROLES Auraient un effet activateur des systèmes pronociceptifs avec une action « dembrasement » qui fera le lit de la douleur chronique et des algoneurodystrophies Participeraient au contrôle dune voie facilitatrice descendante de la nociception se projetant sur la moelle.

11 LE PARADOXE DES OPIACES Leffet analgésique serait la résultante des effets de la mise en jeu simultané de systèmes facilitateurs et inhibiteurs de la nociception. Les opiacés sont capables dinduire une réaction de stimulation des récepteurs NMDA avec une possible boucle de rétrocontrôle positif soit un phénomène dhyperalgésie!!

12

13

14 KETAMINE Début de son utilisation pendant la guerre du Vietnam Conservation de état hémodynamique, de la ventilation spontanée, des réflexes laryngés. Effets psychodysphoriques. Analgésie de surface++

15 KETAMINE Action rapide,1/2 durée de vie courte. Voie IM,IV,IR,SL. Propriétés antihyperalgiques par action sur les récepteurs NMDA en bloquant laction dhyperalgésie des opioïdes. Régulation de létat inflammatoire.

16 KETAMINE A dose anesthésique:3 à 7 mg/kg A dose préventive de lhyperalgésie des morphiniques: faire à linduction 0,1 à 0,2 mg/kg en association au midazolam. A dose filée en association avec morphinothérapie:10 gamma/kg/mn

17 ANESTHESIE LOCOREGIONALE Technique consistant à injecter sous forme de bolus ou en infusion continu des anesthésiques locaux au contact dun nerf,dun tronc neveux ou en péri médullaire.

18 LES ALR POURQUOI ?? Le but de toutes les techniques danesthésies locales,locorégionales ou médullaires est déviter que linformation douloureuse per et post opératoire transite par la voie spinale vers les aires corticales via la zone réticulo-hypothalamo-hypophysaire

19 LES ALR POURQUOI ?? En effet il ne faut pas oublier que lanesthésie générale nempêche pas le message douloureux darriver au cortex mais sert au sommeil,à la myorelaxation et à atténuer fortement la sensation douloureuse mais sans en supprimer totalement le cheminement.

20 LES ALR POURQUOI ?? Car cest la technique de choix permettant linterruption du message douloureux vers les aires associatives cérébrales pour éviter les phénomènes dembrasement (wind-up) responsables semble-t-il des syndromes algoneurodystrophiques notamment les syndromes « fantômes » et les douleurs chroniques. Car cest la technique de choix permettant linterruption du message douloureux vers les aires associatives cérébrales pour éviter les phénomènes dembrasement (wind-up) responsables semble-t-il des syndromes algoneurodystrophiques notamment les syndromes « fantômes » et les douleurs chroniques.

21 LES ALR OU ?? Blocs cervicaux Bloc interscalénique Bloc axillaire,huméral, au coude Bloc para vertébral Bloc sciatique(fesse/poplité),fémoral PériduraleInfiltrations:dents,plaies,articulations

22 CONCLUSION Pour éviter la survenue des douleurs chroniques post opératoires il faut: - optimiser la prise en charge de DPO -lutter contre lhyperalgésie:ketamine -Lutter contre les phénomènes dembrasement: infiltrations et ALR


Télécharger ppt "KETAMINE ET ALR POURQUOI ?? COMMENT ??. PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR La survie dun être pluricellulaire est assujettie aux contraintes imposées par lenvironnement."

Présentations similaires


Annonces Google