La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une foi Ministère de lEducation chargé du Préscolaire,de lEnseignement Elémentaire et du Moyen INSPECTION DACADEMIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une foi Ministère de lEducation chargé du Préscolaire,de lEnseignement Elémentaire et du Moyen INSPECTION DACADEMIE."— Transcription de la présentation:

1 1 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une foi Ministère de lEducation chargé du Préscolaire,de lEnseignement Elémentaire et du Moyen INSPECTION DACADEMIE DE LOUGA INSPECTION DEPARTEMENTALE DE LEDUCATION NATIONALE DE KEBEMER 4eme Atelier AGEPA NIAMEY,16 au 20 février 2009 ETUDE SUR LE QUANTUM HORAIRE A LELEMENTAIRE Présenté par: Alioune Badara DIOP Inspecteur de lEducation Inspecteur de lEducation Point focal AGEPA/IDEN KEBEMER yahoo.fr

2 2 Plan Introduction Contexte et justifications Rappel des objectifs Présentation du dispositif Analyse des résultats Enseignement et Perspectives

3 3 INTRODUCTION La seconde phase du PDEF accorde la priorité à lamélioration de la qualité des apprentissages. La maîtrise du temps dapprentissage constitue une des variables redondantes dans lexplication des résultats des évaluations trimestrielles de niveau organisées dans le Département de Kébémer pour un pilotage efficace des écoles. Le temps effectivement consacré aux études est systématiquement corrélé aux résultats scolaires.

4 4 Contexte et justifications La gestion du temps est un élément déterminant dans latteinte des résultats escomptés Cependant des difficultés sont rencontrées à tous les niveaux dans la mise en oeuvre: -non respect de la réglementation du fait du déficit dappropriation des textes réglementaires par les acteurs; -forte déperdition de temps scolaire liée aux perturbations, à la flexibilité du calendrier,au manque de stratégies de rentabilisation entre autres. Cette situation nest pas sans conséquences dans lexécution des programmes souvent inachevés.

5 5 Contexte et justifications Durant lannée scolaire 2005/2006,face à la difficulté, lIDEN de Kébémer sest engagé dans une expérimentation réduite au niveau dun échantillon décoles en vue de parfaire la gestion du quantum horaire et du coup améliorer les résultats scolaires. La démarche passe en revue: -la cueillette de données fiables mensuellement -La réalisation dun quantum horaire de 800heures au moins -La présentation du dispositif et des outils qui montre que de façon implicite AGEPA trouve réellement un terrain favorable à Kébémer -Lévaluation des résultats (cueillette,analyse et prise de décision) -Les enseignements et perspectives

6 6 Rappel des objectifs Doter les acteurs dinstruments de gestion et de suivi du temps dapprentissage. Définir une base de calcul du quantum minimal pour valider les apprentissages. Maximiser le temps dapprentissage. Achever le programme. Améliorer les résultats de chaque école aux évaluations trimestrielles de niveau.

7 7 Présentation du dispositif A1- Contexte de mise en œuvre et défis: Le constat global est une mauvaise gestion du temps. Il existe un arsenal de journées libres non prises en charge par les textes. A cela sajoute: -une insuffisante prise de conscience du temps comme ressource qui se manifeste par de fréquents reports de leçons dans lemploi du temps, - une maîtrise insuffisante de la réglementation par une bonne partie du personnel se traduisant par des retards répétés,des récréations prolongées et un absentéisme injustifié, -un déficit dune culture axée sur les résultats -des acteurs pas toujours impliqués dans la gestion des écoles pour une bonne prise en charge du temps et une absence de synergie là où ça existe Lamélioration de la qualité de lEducation est la priorité de la deuxième phase du PDEF.

8 8 Présentation du dispositif A2- Dispositif: Choix dun échantillon de 37écoles assez représentatives de la réalité de notre circonscription composé décoles des zones urbaine,rurale et semi urbaine Formation à lutilisation des outils Remise doutils de collecte aux directeurs concernés(07 outils) Ces derniers utilisent les outils,exploitent les résultats, identifient les causes internes et externes déterminent les actions à entreprendre avant de faire un envoi mensuel à lIDEN Exploitation, tendances, développement de stratégies visant à corriger les dysfonctionnements.

9 9 Dispositif organisationnel: les organes et les outils Les observatoires: NiveauxCompositionMissions Ecole Directeur(Coordination),01 enseignant(e) 01membre CGE,01agent de développement Pointage Information Régulation. Alerte Rapport mensuel Zone Responsable CODEC 01élu local,02 enseignant(e)s 01représentant par ONG Pointage Information Régulation. Alerte Rapport mensuel IDEN 01représentant du préfet,01IEN 02directeurs,01élu local, 02agents de lIDEN(BRH et BPS Synthèse trimestrielle Information Régulation. Alerte

10 10 Dispositif organisationnel: les organes et les outils Les outils: 1-Fiche de suivi de la régularité du personnel 2-Registre de suivi de la fréquentation scolaire des élèves 3-Fiche de suivi de la ponctualité du personnel 4-Fiche de suivi de la régularité des devoirs et travaux scolaires dans les matières de base 5-Fiche de suivi de la préparation régulière des leçons par le personnel 6-Fiche de suivi de la supervision du personnel par le directeur 7-Fiche de suivi de lencadrement du personnel par lIDEN

11 11 Fiche de suivi de la régularité du personnel Nombre total des jours dabsence des maîtres à lécole chaque mois de lannée scolaire EcolesNbre maître( sse)s Eff Mois 1 OCT Mois 2 NOV Mois 3 DEC Mois 4 JAN Mois 5 FEV Mois 6 MAR Mois 7 AVR Mois 8 MAI Mois 9 JUIN Total Jours perdus Cheik I Faye Ndand Kéb Gade Kébé Santhi Mour

12 12 Registre de suivi de la fréquentation scolaire des élèves Nombre total dabsence des élèves chaque mois de lannée scolaire ou taux dabsentéisme EcolesNbre maître (sse)s Eff Mois 1 OCT Mois 2 NOV Mois 3 DEC Mois 4 JAN Mois 5 FEV Mois 6 MAR Mois 7 AVR Mois 8 MAI Mois 9 JUIN Total Abs /an Cheik I Faye Ndan d Kéb Gade Kébé Santh iMour

13 13 Fiche de suivi de la ponctualité du personnel Heures perdues chaque mois à cause du retard des enseignants EcolesNbre maître (sse)s Eff Mois 1 OCT Mois 2 NOV Moi s 3 DEC Mois 4 JAN Mois 5 FEV Mois 6 MAR Mois 7 AVR Mois 8 MAI Mois 9 JUIN Total Hres perdu es Cheik I Faye h mn 2h 25mn 0030 mn 25 mn 40 mn 7h 06 Ndand Kéb h 46mn37mn52mn2h303h453h 11h3 0 Gade Kébé mn00 35 mn Santhi Mour h1h001h 001h00 6h

14 14 Fiche de suivi de la régularité des devoirs et travaux scolaires dans les matières de base Nombre de devoirs corrigés,remis aux élèves et commentés avec eux chaque mois de lannée EcolesNbre maît re(s se)s Eff Mois 1 OCT Mois 2 NOV Mois 3 DEC Mois 4 JAN Mois 5 FEV Mois 6 MAR Mois 7 AVR Mois 8 MAI Mois 9 JUIN Total de devoirs Cheik I Faye Ndand Kéb Gade Kébé Santhi Mour

15 15 Fiche de suivi de la préparation régulière des leçons par le personnel Nombre de leçons préparées par les enseignants et approuvées par le directeur chaque mois de lannée EcolesNbre maît re(s se)s Eff Mois 1 OCT Mois 2 NOV Mois 3 DEC Mois 4 JAN Mois 5 FEV Mois 6 MAR Mois 7 AVR Mois 8 MAI Mois 9 JUIN Total de leçons Cheik I Faye Ndand Kéb Gade Kébé Santhi Mour

16 16 Fiche de suivi de la supervision du personnel par le directeur Nombre de leçons supervisées par le directeur et commentées avec lenseignant chaque mois de lannée EcolesNbre maître (sse)s Eff Mois 1 OCT Mois 2 NOV Mois 3 DEC Mois 4 JAN Mois 5 FEV Mois 6 MAR Mois 7 AVR Mois 8 MAI Mois 9 JUIN Total de leçons Cheikh I Faye Ndand Kéb Gade Kébé Santhi Mour

17 17 Fiche de suivi de lencadrement du personnel par lIDEN Nombre de visites pédagogiques reçues dun inspecteur ou dun Conseiller pédagogique par les enseignants dune école Ecoles Nbre maître (sse)s Eff Mois 1 OCT Mois 2 NOV Mois 3 DEC Mois 4 JAN Mois 5 FEV Mois 6 MAR Mois 7 AVR Mois 8 MAI Mois 9 JUIN Total de visites reçues Cheik I Faye Ndande Kéb Gade Kébé Santhi Mour

18 18 Analyse des résultats B1-Acquis: Les résultats se présente comme suit: Moyenne annuelle des jours perdus par un enseignant: 10j Moyenne annuelle des absences pour un élève :02 absences Moyenne annuelle des retards pour un enseignant: 53mn Moyenne annuelle des devoirs corrigés,remis et commentés par un enseignant: 261devoirs Moyenne annuelle des leçons préparées et appréciées par le directeur pour un enseignant: 525leçons Moyenne annuelle des leçons supervisées par le directeur pour un enseignant: 04leçons Forte corrélation entre temps dapprentissage et résultats scolaire; Prise de conscience accrue des acteurs impliqués.

19 19 Analyse des résultats B2-Faiblesses: Déficit de formation pour une gestion axée sur les résultats Décalages entre les écoles du fait de spécificités et de contraintes propres à une catégorie décoles. Déficit lié au niveau de qualification du personnel se traduisant par une utilisation du temps officiel non articulé aux activités prévues.

20 20 Analyse des résultats B3 Effets induits: Implication soutenue des autorités administratives,médicales et parents dans le suivi du quantum horaire

21 21 ENSEIGNEMENTS ET PERSPECTIVES: Leçons apprises: La détermination et la maîtrise de seuils à atteindre au niveau des indicateurs est un facteur de réussite Lallègement des outils contribue à une bonne mise en œuvre par les directeurs du fait de leurs charges régulières Lenvoi de rapports de synthèse mensuels à lIDEN sur le temps de travail et les actions entreprises contre les pertes peut obeïr à une périodicité bimestrielle pour améliorer la régularité

22 22 ENSEIGNEMENTS ET PERSPECTIVES: Perspectives: Développer une approche systémique Mettre en synergie les efforts de tous les acteurs Renforcer le temps dEnseignement/Apprentissage par des mécanismes de restitution ou de rattrapage des heures perdues

23 23 ENSEIGNEMENTS ET PERSPECTIVES: Perspectives: Mise en place dun dispositif de pilotage et de gestion du temps pour répondre à lobjectif de sécurisation des 900 heures avec la DEE qui a actionné différents leviers pour aboutir au GUIDE DE GESTION DU QUANTUM HORAIRE.

24 24 - « Lutilisation et la rentabilisation du temps relèvent du maître et de lélève. Cest donc sur eux quil faut surtout agir pour sécuriser le crédit horaire » Merci de votre attention


Télécharger ppt "1 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une foi Ministère de lEducation chargé du Préscolaire,de lEnseignement Elémentaire et du Moyen INSPECTION DACADEMIE."

Présentations similaires


Annonces Google