La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Bacillaceae. Les bacilles Gram + 1°/Bacilles Gram + cultivant en aérobiose et non filamenteux 1.1. Sans forme filamenteuse : Bacillus et apparentés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Bacillaceae. Les bacilles Gram + 1°/Bacilles Gram + cultivant en aérobiose et non filamenteux 1.1. Sans forme filamenteuse : Bacillus et apparentés."— Transcription de la présentation:

1 Les Bacillaceae

2 Les bacilles Gram + 1°/Bacilles Gram + cultivant en aérobiose et non filamenteux 1.1. Sans forme filamenteuse : Bacillus et apparentés Genre Lactobacillus Genre Listeria Genre Erysipelothrix Genre Corynebacterium Genre Gardnerella 1.2. Avec forme filamenteuse : Actinomyces Streptomyces Nocardia,… 2°/Bacilles Gram + anaérobies strictes 2.1. Sporulés : Genre Clostridium 2.2. Non sporulés : Actinomyces Propionobacterium Eubacterium Bifidobacterium

3 La taxonomie des bacilles Gram + nest pas toujours très claire et nest pas toujours bien connue. Les principaux critères dorientation sont : la présence de spore, la présence de pseudomycélium, la coloration de Ziehl, la catalase, laspect morphologique des bacilles (forme régulière ou irrégulière) Cultivant en aérobiose Sans forme filamenteuse Avec forme filamenteuse petits bacilles ou coccobacilles réguliers Bacilles de forme irrégulière Forme de massue ou dhaltère, Catalase + Petits bacilles à gram variable, Catalase - Genre Gardnerella Genre Corynebacterium Longs bacilles acido- alcoolo-résistants, catalase + Genre mycobacterium Actinomyces, Streptomyces, Nocardia,… Catalase + Sporulés Non exigeants Genre Lactobacillus Genre Bacillus et app Genre Listeria Genre Erysipelothrix Catalase + Catalase - Anaérobies strictes sporulés Non sporulés Actinomyces, Propionobacterium, Eubacterium, Bifidobacterium,... Genre Clostridium BACILLES Gram + Catalase – Non sporulés Exigeants Gros bacilles réguliers

4 La taxonomie des bacilles Gram + nest pas toujours très claire et nest pas toujours bien connue. Les principaux critères dorientation sont : la présence de spore, la présence de pseudomycélium, la coloration de Ziehl, la catalase, laspect morphologique des bacilles (forme régulière ou irrégulière) Cultivant en aérobiose Sans forme filamenteuse Avec forme filamenteuse petits bacilles ou coccobacilles réguliers Bacilles de forme irrégulière Forme de massue ou dhaltère, Catalase + Petits bacilles à gram variable, Catalase - Genre Gardnerella Genre Corynebacterium Longs bacilles acido- alcoolo-résistants, catalase + Genre mycobacterium Actinomyces, Streptomyces, Nocardia,… Catalase + Sporulés Non exigeants Genre Lactobacillus Genre Bacillus et app Genre Listeria Genre Erysipelothrix Catalase + Catalase - Anaérobies strictes sporulés Non sporulés Actinomyces, Propionobacterium, Eubacterium, Bifidobacterium,... Genre Clostridium BACILLES Gram + Catalase – Non sporulés Exigeants Gros bacilles réguliers

5 I. Définition - Bacilles Gram + - SPORULÉS (ou plutôt apte à la sporulation) - AEROBIES (aéro-anaérobies ou aérobies stricts) - Mobiles par ciliature péritriche (sauf B. anthracis) - Cultivant aisément sur milieux usuels - CATALASE +.

6 RAPPEL ! endospore : forme de résistance de certaines bactéries. La sporulation seffectue lorsque les conditions environnementales sont défavorable, on parle de sporulation. La spore est dormante. Lors que les conditions de cultures redeviennent favorables, il y a retour à létat végétatif (germination).

7 II. Morphologie et taxonomie Bacillus, Brevibacterium, Maenibacterium, Virgibactillus, Alicyclobacillus, Halobacillus…

8 III. Habitat - Saprophyte - Ubiquitaire, très retrouvés dans la terre (on parle de germes telluriques), sur les végétaux, dans leau… commensale - Spores : résistent à des conditions très défavorables (Autoclavage !) Utilisation des spores de Geobacillus stearothermophilus dans le contrôle de stérilisation - Certains sont thermophiles Ils sont souvent protéolytiques !

9 IV. Pouvoir pathogène - Bactérie pathogène stricte : BPS - Immobile, capsulé 4.1. Bacillus anthracis

10 IV. Pouvoir pathogène 4.1. Bacillus anthracis - Bactérie pathogène stricte : BPS - Immobile, capsulé - Responsable du charbon (anthrax, en anglais). Zoonose, pouvant toucher lhomme. Maladie professionnelle (équarisseurs, éleveurs, vétérinaires, ouvriers agricoles, tanneurs…) - Pénétration par une plaie, multiplication, libération de toxine, septicémie, dissémination…

11 IV. Pouvoir pathogène 4.1. Bacillus anthracis Chez lhomme : forme cutanée : maladie professionnelle surtout (fermiers, bouchers), infection par voie cutanée forme pulmonaire plus rare : inhalation de spores (maladies des cardeurs de laine)

12 IV. Pouvoir pathogène 4.1. Bacillus anthracis Chez lanimal : maladie septicémique à évolution rapide : le sang est noir et incoagulable, infection par voie digestive chez les herbivores

13 IV. Pouvoir pathogène 4.1. Bacillus anthracis Le rôle pathogène de B. anthracis est lié : - à un pouvoir invasif (présence dune capsule qui le protège de la phagocytose) - à la sécrétion dune toxine (toxine charbonneuse) Le charbon est donc une toxi-infection !

14 IV. Pouvoir pathogène - BPO - Responsable dintoxications alimentaires, via la production de 2 toxines : 1 toxine diarrhéogène et 1 toxine émétisante - Croissance sur tous les aliments (surtout le riz et les jus de viande) 4.2. Bacillus cereus

15 IV. Pouvoir pathogène - Bacillus pathogène chez les lépidoptères (papillons et chenilles). Ce Bacillus produit, lors de la sporulation, une toxine : le cristal sporal. Les insectes qui avalent le Bacillus voit cette protéine libérée dans leur intestin : elle provoque la mort de l'insecte. - Utilisation comme insecticide biologique (Bactospeine®). Le maïs transgénique dit BT utilise cet insecticide… : les gènes correspondant à la toxine ont été "clonés" dans le maïs où ils s'expriment Bacillus thuringiensis

16 IV. Pouvoir pathogène Chez les immunodéprimés, de nombreuses espèces de bacillus peuvent être impliqués dans des maladies nosocomiales (méningites, pneumonies…) + Paenibacillus alvei : pathogène chez les abeilles Autres Bacillus pathogènes

17 V. Isolement - GO, BCP : type R - Milieu de Mossel (mannitol, rouge de Phénol, jaune dœuf, polymyxine) Man-, lécithinase + - GS + ANC Milieu de Mossel / Bacillus cereus

18 VI. Identification GENRE : - Bacilles Gram+ (forme et groupement souvent spécifiques) - Présence dune endospore - Catalase + - AS ou AAF - Souvent mobile (sinueux)

19 VI. Identification ESPECE : - Forme, position dune endospore - AS ou AAF, - Lécithinase + ? Galerie Api20 E ou API20 CHB Groupe IGroupe IIGroupe III Spore ovale, non déformante, centrale ou subterminale (Bacillus subtilis, Bacillus cereus…) Spore ovale, déformante, centrale à terminale (Bacillus polymyxa, Bacillus stearothermophilus) Spore sphérique, déformante, terminale ou subterminale (Bacillus pasteurii…) B. subtilis

20

21 VII. Traitement et Prophylaxie - Antibiogramme de peu dintérêt… - Prophylaxie : éradication de la maladie animale (vaccination + destruction des animaux morts par incinération) - Hygiène alimentaire

22 VII. Traitement et Prophylaxie

23 VIII. Rôles dans les bio-industries - Industries alimentaires : 1. Contaminants redoutables dans les conserveries ! Flat Sour : altération dune conserve se traduisant par une acidification (surissement) sans gaz donc sans bombage. 2. Rôles nombreux dans les processus de fermentations (cacao), de production : protéases (lessive), damylases, denzymes, de vitamines… 3. Rôle dinsecticide (Bacillus thuringiensis) - Industries pharmaceutiques : Producteurs dantibiotiques !

24


Télécharger ppt "Les Bacillaceae. Les bacilles Gram + 1°/Bacilles Gram + cultivant en aérobiose et non filamenteux 1.1. Sans forme filamenteuse : Bacillus et apparentés."

Présentations similaires


Annonces Google