La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les anaérobies. Aspect microscopique Bacilles Gram + présentant une spore Spore très résistante, non détruite à 100°C pendant 3 à 5 heures. À lEF : mobiles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les anaérobies. Aspect microscopique Bacilles Gram + présentant une spore Spore très résistante, non détruite à 100°C pendant 3 à 5 heures. À lEF : mobiles."— Transcription de la présentation:

1 Les anaérobies

2 Aspect microscopique Bacilles Gram + présentant une spore Spore très résistante, non détruite à 100°C pendant 3 à 5 heures. À lEF : mobiles le plus souvent par ciliature péritriche

3 Classification Elle se fait selon leur habitat, leurs caractères morphologiques et culturaux et leur pouvoir pathogène. On distingue: la flore tellurique: bactéries saprophytes du sol et commensales des cavités naturelles de l'homme et des animaux. Exemple : le genre Clostridium. Règle appliquée pour les conserves industrielles : 10 min à 120°C. la flore de Veillon: bactéries commensales des voies respiratoires, digestives et génitales de l'homme et des animaux et qui ne peuvent survivre dans le sol, non sporulées. Exemples : nombreux genres comme Bacteroides, Peptococcus, Mobiluncus, Fusobacterium.

4 Clostridium tetani Forme végétative : bacilles à bouts carrés en chaînettes plus ou moins longues Gram + Forme de résistance : spore dans un environnement favorable permet le développement dun nouveau Clostridium tetani. Présent dans le sol et les poussières tétanos Pouvoir pathogène

5 Le tétanos est secondaire à l'introduction dans l'organisme de spores de Clostridium tetani consécutive à un traumatisme. Si l'anaérobiose est suffisante (plaies profondes, multiplication de bactéries aérobies associées), les formes végétatives apparaissent par germination des spores. Cependant, la multiplication bactérienne reste localisée à la porte d'entrée, la maladie est uniquement due à la toxine. La toxine, libérée au cours de la multiplication entre par endocytose par les terminaisons nerveuses du site infecté. Elle empêche la libération d'inhibiteurs du motoneurone (glycine, GABA) et provoque une paralysie spastique. (muscle restant en contraction)

6 Clostridium botulinum Observation microscopique Grand bacille (5 µm de long, 1 µm de large), Gram +, Formant une spore ovalaire terminale déformante. Clostridium botulinum est l'agent d'une intoxication alimentaire, le botulisme. La maladie nest pas due à la bactérie mais à lingestion de sa toxine présent dans un aliment mal stérilisé. Cest une toxine thermolabile (sensible à la chaleur), il y a risque de contamination uniquement lors de lingestion daliments non chauffés. L'intoxication se traduira par une paralysie des muscles lisses essentiellement. Caractères biochimiques: ANS, glucose +, mobile.

7 Clostridium perfringens Observation au MEB Grand bacille (5 µm de long, 1 µm de large), Gram +, Formant une spore ovalaire terminale déformante. Responsable de gangrènes gazeuses post-traumatiques, de toxi-infections alimentaires et d'entérites nécrosantes. C'est l'anaérobie le plus répandu dans l'environnement (sol, eau, air, poussières). C'est aussi un commensal des flores de l'intestin, du vagin ou des voies aériennes supérieures de l'Homme et des animaux. Sa présence dans les eaux est un critère de contamination fécale.

8 Angine fuso-spirochétienne de Vincent Angine ulcéro-nécrotique accompagnée d'une fièvre élevée et d'une réaction ganglionnaire de voisinage. Le diagnostic est bactérioscopique avec la présence d'une bactérie de type Fusobacterium et d'une bactérie de type spirochète. Le traitement de cette angine est simple à base de pénicilline G.

9 Les milieux de culture des Clostridium Milieu de SCHAEDLER Bouillon trypticase soja10 g Polytone Sg glucose 5 g Extrait de levure 5 g Tris-hydroxyméthylaminométhane 3 g Hémine0,01 g L-cystéine0,40 g EDqsp 1 L Source N et de C, de vitamines Acide aminé, réducteur pH = 7,6 Ce milieu peut-être : enrichi par addition de vitamine K3. sélectif par addition d'inhibiteurs. solide par addition d'agar : gélose Schaedler. Bouillon ou gélose Schaedler simple: bactéries non exigeantes du genre Clostridium. Bouillon ou gélose enrichi(e): bactéries exigeantes de la flore de Veillon. Milieu de culture utilisé pour les bactéries anaérobies exigeantes : gélose Schaedler + vitamine K3 + sang frais à une concentration de 5%. Utilisation: Facteur de croissance (synthèse des cytochromes) Tampon (maintien du pH constant)

10 Milieu de Rosenow cystéine Composition Peptone trypsique10 g Extrait de viande de bœuf 3 g Chlorure de sodium 2 g Chlorhydrate de Cystéine0,3 g Glucose 2 g Indicateur dAndrade10 mL (fushine acide dans de lED) EDqsp 1 L Source N et de C Acide aminé, réducteur Source énergétique carbonée pH = 7,2 Ensemencement Sources minérales Régénérer le milieu 20 min au BM à 100°C pour assurer lanaérobie La présence dun réducteur renforce lanaérobie Ensemencer en profondeur le tube en évitant les bulles dair Recouvrir de paraffine fondue Incuber 24 heures à 37°C. Ajouter dans le tube: Un morceau de marbre Un morceau de cervelle de boeuf Indicateur doxydo réduction

11 Milieu MRS Composition Peptone trypsique de caséine15 g Macération de viande 500 mL Extrait de levure 5 g Acétate de sodium 5 g Citrate dammonium 2 g Phosphate bipotassique 2,4 g Tween 801 mL Sulfate de magnésium 0,2 g Sulfate de manganèse 0,05 g Glucose 20 g Agar12 g EDqsp 1 L Source N et de C, vitamines et minéraux, dacides aminés Apport dacides gras pH = 6,5 inhibiteur Source minérale Inhjbiteurs (concentrations ) Ensemencement Isolement par la technique des quadrants et incubation sous atmosphère à CO 2. Cest un milieu disolement sélectif et enrichi des Lactobacillus utilisé pour lisolement et le dénombrement de ces bactéries dans les produits laitiers. Source énergétique de C Sources minérales

12 Coloration rose à rouge carmin au niveau de la cervelle fermentation du glucose Pas de coloration rose glucose - Milieu de Rosenow Cystéine Lecture des milieux Décoloration du milieu voir virage au vert les bactéries sont réductrices Apparition de bulles, décollement de la paraffine production de gaz par les bactéries

13 Gélose de Schaedler en anaérobiose Type respiratoire Culture sur la hauteur du tube, à lexception de la surface en contact avec lO 2 de lair b bb bactéries ANS. Colonies blanches contours réguliers, bombées,type S c cc culture sur milieu riche en anaérobiose n° impair: Bacilles Gram - c cc culture sur milieu riche, bactéries exigeantes faisant partie de la flore de veillon

14 n° pair: Bacilles Gram + sporogène b bb bactéries faisant partie de la flore tellurique. Colonies blanches contours réguliers, bombées, type S c cc culture sur milieu riche en anaérobiose

15 Gélose MRS Petites colonies blanches caractéristiques des Lactobacillus Culture sur les boîtes mises en anaérobiose et sous atmosphère à CO 2 b bb bactéries cultivant en absence dO2 nécessaire à la fermentation du lactose du lait production dacides responsables de lapparition du caillé.

16 Frottis du yaourt Coques en chaînette Gram + caractéristiques des Lactococcus Bacilles Gram + caractéristiques des Lactobacillus La fermentation du yaourt est due à deux types de bactérie provoquant le caillé du lait par production d acides lors de l utilisation du lactose.


Télécharger ppt "Les anaérobies. Aspect microscopique Bacilles Gram + présentant une spore Spore très résistante, non détruite à 100°C pendant 3 à 5 heures. À lEF : mobiles."

Présentations similaires


Annonces Google