La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Décembre 2007Virologie1 Les prions et ATNC Parfois classés dans les virus (circulaires de 1994 sur les agents biologiques), les AGENTS TRANSMISSIBLES NON.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Décembre 2007Virologie1 Les prions et ATNC Parfois classés dans les virus (circulaires de 1994 sur les agents biologiques), les AGENTS TRANSMISSIBLES NON."— Transcription de la présentation:

1 décembre 2007Virologie1 Les prions et ATNC Parfois classés dans les virus (circulaires de 1994 sur les agents biologiques), les AGENTS TRANSMISSIBLES NON CONVENTIONNELS (ATNC) sont mal connus. La principale catégorie est constituée par les prions, célèbres depuis la maladie de la vache folle (Encéphalopathie spongiforme bovine).

2 décembre 2007Virologie2 Ce sont des maladies animales et humaines caractérisées par une vacuolisation du neuropile ou "spongiose" du cerveau entrainant une raréfaction neuronale et une gliose réactionnelle, de type astrocytaire (gliose = anomalie des tissus de soutien des neurones). Des "plaques" argyrophiles (amyloïdes) peuvent s'y ajouter (particulièrement abondantes dans le Kuru de Nouvelle-Guinée). On les retrouve aussi dans des maladies supposées non infectieuses comme la maladie d'Alzheimer et surtout la maladie de Creutzfeldt-Jakob (CJ) qui se manifeste : forme familiale sporadique (personnes âgées) iatrogènes (liée à GH : Nouvelle forme britannique de la maladie de CJ (1996) liée à la vache folle On parle d'ESST dans le cas des ESS transmissibles. Qu'est ce que les Encéphalites spongiformes subaiguës (ESS) ? KURU (Nouvelle Guinée)

3 décembre 2007Virologie3 Une maladie du mouton connue depuis longtemps Vache folle Épidémie anglaise chez les bovins

4 décembre 2007Virologie4 Les extraits de cerveau sont utilisés pour rechercher lagent. On constate alors que lagent résiste : à la protéinase K. à la chaleur (160°C-24 h ne suffit pas en chaleur sèche; 136°C-18 min. en chaleur humide sont efficaces) aux rayons UV et Gamma. aux ultrasons au méthanal (formol) à l'urée 6 M pendant 6 heures (M = mol/L) aux procédés enzymatiques détruisant les acides nucléiques Lagent pathogène transmissible Prusiner émet lhypothèse PRION pour « proteinaceous infectious particles » Nature de lagent

5 décembre 2007Virologie5 Il sagit dune protéine normale de lindividu, existant sous deux formes : PrPc PrPsc Cette protéine est une protéine chaperon. Dans le cas de lESB, cette protéine anormale déclenche la formation de plaques dans le système nerveux conduisant à transformer le cerveau en « éponge » du point de vue histologique. De plus, si elle est épidémique (transmissible), cest aussi quelle est anormalement absorbée par lintestin lors de la digestion. Du fait de sa nature probablement protéique (lhypothèse initiale est très probablement juste même s il peut subsister un doute), on ne peut pas nommer les prions virus. Mieux vaut donc leur garder un statut particulier comme pour certains acides nucl é iques infectieux.

6 décembre 2007Virologie6 La transmission : Elle est donc alimentaire Pourquoi les farines ?


Télécharger ppt "Décembre 2007Virologie1 Les prions et ATNC Parfois classés dans les virus (circulaires de 1994 sur les agents biologiques), les AGENTS TRANSMISSIBLES NON."

Présentations similaires


Annonces Google