La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L`ETIOLOGIE DE LA CARIE DENTAIRE Considérations étiologiques sur la carie dentaire Le rôle du liquide bucal comme facteur protecteur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L`ETIOLOGIE DE LA CARIE DENTAIRE Considérations étiologiques sur la carie dentaire Le rôle du liquide bucal comme facteur protecteur."— Transcription de la présentation:

1 L`ETIOLOGIE DE LA CARIE DENTAIRE Considérations étiologiques sur la carie dentaire Le rôle du liquide bucal comme facteur protecteur

2 Facteurs étiologiques …. Les études expérimentales, épidémiologiques et cliniques ont démontré d`une manière indubitable que la maladie carieuse est une maladie infectieuse et transmissibles, les bactéries spécifiques (acidogéniques et aciduriques) qui colonisent la surface de la dent étant reconnues comme des factéurs étiologiques impliqués directement dans l`apparition des lésions carieuses. Les études expérimentales, épidémiologiques et cliniques ont démontré d`une manière indubitable que la maladie carieuse est une maladie infectieuse et transmissibles, les bactéries spécifiques (acidogéniques et aciduriques) qui colonisent la surface de la dent étant reconnues comme des factéurs étiologiques impliqués directement dans l`apparition des lésions carieuses. La maladie carieuse est plurifactorielle; des facteurs multiples favorisants externes y sont impliqués et/ou qui modifient sa prévalence, le moment de l`apparition et le moule évolutif. La maladie carieuse est plurifactorielle; des facteurs multiples favorisants externes y sont impliqués et/ou qui modifient sa prévalence, le moment de l`apparition et le moule évolutif. Les facteurs qui, dans les études transversales, se sont prouvés être associés significativement à l`augmentation de la prèvalence sont dénommés indicateurs de risque. Les facteurs dont on a démontré dans les études longitudinales être fortement associés à une augmen tation significative du risque de déclenchement de la maladie ont été dénommés facteurs de risque et ceux qui sont liés à l`évolution de la maladie respective, facteurs de pronostic du risque.. Les facteurs qui, dans les études transversales, se sont prouvés être associés significativement à l`augmentation de la prèvalence sont dénommés indicateurs de risque. Les facteurs dont on a démontré dans les études longitudinales être fortement associés à une augmen tation significative du risque de déclenchement de la maladie ont été dénommés facteurs de risque et ceux qui sont liés à l`évolution de la maladie respective, facteurs de pronostic du risque..

3 Facteurs étiologiques …. Ainsi, l`apport fréquent de carbohydrates, tel le sucre, est envisagé seulement comme un facteur de risque ou de pronostic du risque externes, le résultat peut être modifié par des facteurs internes qui jouent le rôle d`hôte telle la qualité des tissus durs dentaires et la quantité et la qualité de la salive. Ainsi, l`apport fréquent de carbohydrates, tel le sucre, est envisagé seulement comme un facteur de risque ou de pronostic du risque externes, le résultat peut être modifié par des facteurs internes qui jouent le rôle d`hôte telle la qualité des tissus durs dentaires et la quantité et la qualité de la salive. accuiel temp Plaque bacterienne diete Sans caries Sans caries Sans caries Sans caries

4 Facteurs étiologiques …. Les facteurs favorisants internes majeurs liés à la maladie carieuse sont représentés par : Les facteurs favorisants internes majeurs liés à la maladie carieuse sont représentés par : un flux salivaire bas, un flux salivaire bas, une qualité faible de la salive, une qualité faible de la salive, de facteurs défavorisants ayant rapport à l`hôte, de facteurs défavorisants ayant rapport à l`hôte, des maladies chroniques, des maladies chroniques, une anatomie dentaire défavorable au niveau micro- et macro, une anatomie dentaire défavorable au niveau micro- et macro, un stade dangereuse dans l`éruption dentaire. un stade dangereuse dans l`éruption dentaire. Parmi les facteurs favorisants externes on peut include: Parmi les facteurs favorisants externes on peut include: l`alimentation cariogène, l`alimentation cariogène, un status socio-économique bas, un status socio-économique bas, une médication défavorable ainsi que des visites irrégulières au cabinet dentaire. une médication défavorable ainsi que des visites irrégulières au cabinet dentaire.

5 Facteurs étiologiques …. Les facteurs socio-économiques et comportamentaux Les facteurs socio-économiques et comportamentaux Ces facteurs et surtout le facteur éducationnel, sont les plus importants au niveau de groupe ou population. Evidemment, les modifications sociales (guerres, urbanisation, industrialisation) ont influencé le moule d`apparition et d`évolution de la carie. Il est bien convenu qu`une bonne hygiène, des habitudes alimentaires correctes et l`utilisation régulière des pâtes de dents au fluore particulièrement chez les enfants sont étroitement corrélées avec le niveau social des parents ( niveau éducationnel), status dentaire, la régularité des soins dentaires (surtout des programmes préventifs) et l`héritage ethnique- importante pour les émigrés. Le niveau socio-économique et éducationnel des parents est de beaucoup plus étroitement lié : l`incidence de la carie chez les enfants que par exemple, la fréquence de l`apport des produits qui contiennent du sucre. Ces facteurs et surtout le facteur éducationnel, sont les plus importants au niveau de groupe ou population. Evidemment, les modifications sociales (guerres, urbanisation, industrialisation) ont influencé le moule d`apparition et d`évolution de la carie. Il est bien convenu qu`une bonne hygiène, des habitudes alimentaires correctes et l`utilisation régulière des pâtes de dents au fluore particulièrement chez les enfants sont étroitement corrélées avec le niveau social des parents ( niveau éducationnel), status dentaire, la régularité des soins dentaires (surtout des programmes préventifs) et l`héritage ethnique- importante pour les émigrés. Le niveau socio-économique et éducationnel des parents est de beaucoup plus étroitement lié : l`incidence de la carie chez les enfants que par exemple, la fréquence de l`apport des produits qui contiennent du sucre. La classe sociale, l`hygiène orale, les habitudes alimentaires et l`utilisation du fluore sont des facteurs liés d`une manière conventionnelle à la prévalence de la carie. La classe sociale, l`hygiène orale, les habitudes alimentaires et l`utilisation du fluore sont des facteurs liés d`une manière conventionnelle à la prévalence de la carie.

6 Facteurs étiologiques …. Même chez les adults c`est le niveau éducationnel qui compte, parce qu`aujourd`hui, dans les pays industrialisés il y a une tendence d`accélération dans le pourcentage des adultes éduqués surtout à l`âge entre 20 et 50ans; c`est ce qui a aussi mené à une amélioration dans le status de la santé orale à tous les groupes d`âge. D`autres facteurs comportamentaux sont chez les habitudes quotidiennes concernant le tabac, les exercices physiques réguliers ou pas, une diète végétarienne. Même chez les adults c`est le niveau éducationnel qui compte, parce qu`aujourd`hui, dans les pays industrialisés il y a une tendence d`accélération dans le pourcentage des adultes éduqués surtout à l`âge entre 20 et 50ans; c`est ce qui a aussi mené à une amélioration dans le status de la santé orale à tous les groupes d`âge. D`autres facteurs comportamentaux sont chez les habitudes quotidiennes concernant le tabac, les exercices physiques réguliers ou pas, une diète végétarienne. En ce qui concerne la population à handicap physique ou mental, même si l`incidence de la carie est égale à celle des personnes normales, chez ces personnes restent quand même plus de caries non-traitées et plus de dents sont extraites. Le problème principal n`est pas le handicap en soi mais le manque de l`hygiène orale et la nécessité des programmes quotidiens et continuels pour ces personnes. En ce qui concerne la population à handicap physique ou mental, même si l`incidence de la carie est égale à celle des personnes normales, chez ces personnes restent quand même plus de caries non-traitées et plus de dents sont extraites. Le problème principal n`est pas le handicap en soi mais le manque de l`hygiène orale et la nécessité des programmes quotidiens et continuels pour ces personnes.

7 Le rôle du liquide bucal dans la carie dentaire Le liquide bucal représente la totalité des fluides combinés présents dans la cavité bucale. Il est formé du mèlange des sécretions des glandes salivaires, du fluide sulculaire (créviculaire), restes alimentaires, microorganismes et cellules épithéliales descuamées. Le liquide bucal représente la totalité des fluides combinés présents dans la cavité bucale. Il est formé du mèlange des sécretions des glandes salivaires, du fluide sulculaire (créviculaire), restes alimentaires, microorganismes et cellules épithéliales descuamées. Le fluide sulculaire a un rôle particulier dans le déclenchement et l`évolution de la maladie parodontale; il contient des protéines sérique: Ig G, complément, fibrine, leucocytes. Ig G active le système complément qui induit la fagocytose des bactéries Gr + et produit des enzymes destructifs contre les bactéries Gr-, en étant ainsi capable d`organiser une riposte immunologique très forte à l`invasion bactérienne. Le fluide sulculaire a un rôle particulier dans le déclenchement et l`évolution de la maladie parodontale; il contient des protéines sérique: Ig G, complément, fibrine, leucocytes. Ig G active le système complément qui induit la fagocytose des bactéries Gr + et produit des enzymes destructifs contre les bactéries Gr-, en étant ainsi capable d`organiser une riposte immunologique très forte à l`invasion bactérienne.

8 ANATOMIE Le volume quotidien normal est de 0,5-1 litres dont 2-10% seulement est produite pendant le sommeil et 80% est stimulée par la mastication en se produisant pendant les repas; c`est ainsi que la production de salive est-elle capable de répondre rapidement aux nécessités physiologiques. Le volume quotidien normal est de 0,5-1 litres dont 2-10% seulement est produite pendant le sommeil et 80% est stimulée par la mastication en se produisant pendant les repas; c`est ainsi que la production de salive est-elle capable de répondre rapidement aux nécessités physiologiques. FS= > ½ du volume de la totale FS= > ½ du volume de la totale FnS= est secrétée plus par la sous-mandibulaire et moins par la parotide. FnS= est secrétée plus par la sous-mandibulaire et moins par la parotide. Selon la nature de la secretion : Selon la nature de la secretion : la parotide : purement séreuse-secretion mince, aqueuse, riche en enzynes ; la parotide : purement séreuse-secretion mince, aqueuse, riche en enzynes ; sous-mandibulaire : mixte- plus séreuse ; sous-mandibulaire : mixte- plus séreuse ; Sous-linguale : mixte-plus muqueuse ; Sous-linguale : mixte-plus muqueuse ; mineures : mixtes à l`exception des glandes palatinales qui sont purement muqueuses et de celles von Ebners qui sont purement séreuses. mineures : mixtes à l`exception des glandes palatinales qui sont purement muqueuses et de celles von Ebners qui sont purement séreuses.

9 ANATOMIE En fonction du système ductal, les glandes salivaires se classifie encore en simples et composées. En fonction du système ductal, les glandes salivaires se classifie encore en simples et composées. Chez les glandes sous-mandibulaire et parotide le système ductal est bien représenté en contenant des ductes intercalées, striées et excrétrices. Chez les glandes sous-mandibulaire et parotide le système ductal est bien représenté en contenant des ductes intercalées, striées et excrétrices. Dans les glandes sous-linguales, les ductes intercalées et striées sont inégalablemnt distribuées. Les glandes salivaire mineures sont des glandes tubulaires simplement ramifiées. Dans les glandes sous-linguales, les ductes intercalées et striées sont inégalablemnt distribuées. Les glandes salivaire mineures sont des glandes tubulaires simplement ramifiées. La glande parotide à un poids de grammes, avec le ducte principal Stenon long de 5 cm qui s`ouvre devant la face vestibulaire de la mollaire 2 maxillaire. Cette glande contribuie avec 10% de la salive non-stimulée et avec plus de 50% de toute la salive stimulée. La glande parotide à un poids de grammes, avec le ducte principal Stenon long de 5 cm qui s`ouvre devant la face vestibulaire de la mollaire 2 maxillaire. Cette glande contribuie avec 10% de la salive non-stimulée et avec plus de 50% de toute la salive stimulée. La glande sous-mandibulaire plus légère que la parotide étant entourée d`une capsule propre. Le ducte principal Wharton est long de 5 cm et il s`ouvre à la pointe de la papille sous-linguale tout près du frein de la langue. La glande sous-mandibulaire plus légère que la parotide étant entourée d`une capsule propre. Le ducte principal Wharton est long de 5 cm et il s`ouvre à la pointe de la papille sous-linguale tout près du frein de la langue.

10 Innervation et l`arc réflexe Les stimuli gustatifs et masticateurs (la stimulation mécanique des barorécepteurs de l`espace parodontal) envoient l`impulsion nerveuse vers les moyaux salivaires de la medula oblongata. Le système descendent a deus voies. La voie vasculaire-par la stimulation sympathique se déclence la sécrétion d`adrénaline. Les stimuli gustatifs et masticateurs (la stimulation mécanique des barorécepteurs de l`espace parodontal) envoient l`impulsion nerveuse vers les moyaux salivaires de la medula oblongata. Le système descendent a deus voies. La voie vasculaire-par la stimulation sympathique se déclence la sécrétion d`adrénaline. La voie nerveuse sur la voie des nerfs facial et glosopharingien par la stimulation parasympathique en augmentant la quantité d`acétylchloline. Les terminaisons nerveuses font synapse au niveau des glandes salivaires. La voie nerveuse sur la voie des nerfs facial et glosopharingien par la stimulation parasympathique en augmentant la quantité d`acétylchloline. Les terminaisons nerveuses font synapse au niveau des glandes salivaires. Fondamentalement, la formation de la salive se fait en 2 étapes: Fondamentalement, la formation de la salive se fait en 2 étapes: les acines produisent la salive primaire, isotonique semblable au plasma pour qu`ensuite celle-ci devienne hypotinique(<70%) les acines produisent la salive primaire, isotonique semblable au plasma pour qu`ensuite celle-ci devienne hypotinique(<70%) dans le système ductal a lieu l`étape finale par la réabsorption sélective du Na+ et du Cl- (sans eau) et l`élimination de K+ et HCO3- dans le système ductal a lieu l`étape finale par la réabsorption sélective du Na+ et du Cl- (sans eau) et l`élimination de K+ et HCO3- Beaucoup de médicaments affectent le terme du flux salivaire ainsi que la composition de la salive. Ainsi, les antidepressifs et les antihystaminiques interractionnent avec les systèmes glandulaires récepteurs muscariniques collinergiques en affectant surtout le volume de la salive tandis que d`autres (les diurétiques) induisent: Beaucoup de médicaments affectent le terme du flux salivaire ainsi que la composition de la salive. Ainsi, les antidepressifs et les antihystaminiques interractionnent avec les systèmes glandulaires récepteurs muscariniques collinergiques en affectant surtout le volume de la salive tandis que d`autres (les diurétiques) induisent: des modifications compotionnelles par leur action sur les sels de l`organisme et de la balance hydrique des modifications compotionnelles par leur action sur les sels de l`organisme et de la balance hydrique des efforts inhibiteur sur le transport d`électolytes. des efforts inhibiteur sur le transport d`électolytes.

11 La Physiologie Elle est influencée par plusieurs facteurs: Elle est influencée par plusieurs facteurs: RFS ( flux salivaire stimulée), RFS ( flux salivaire stimulée), La nature de la glande stimulée La nature de la glande stimulée La nature des stimuli-goût/ mastication La nature des stimuli-goût/ mastication La durée de la stimulation La durée de la stimulation La signication et la fonction des électrolytes: Calcium maintient la structure dentaire; rémineralisation; activateur de certains enzymes Phosphate anorganique participe à la rémineralisation; osmorégulateur Fluore maintient la structure dentaire; réminéralisation; de fluore dans la plaque Chlore osmorégulateur, activateur de α-amilase; participe des microbes seulement dans certaines zones; disperse l`activité enzymatique dans toute la cavité buccale.

12 LES FONCTIONS DE LA SALIVE FONCTIONS COMPOSANTS SALIVAIRES FONCTIONS DE PROTECTION LUBRIFICATION mucine, l`eau, proteines ANTIMICROBIENS Lizozim, lactoferine, mucine, imunoglobuline A L`INTEGRITÉ MUCOSALE mucine, l`eau, électrolytes AUTO-NETTOYAGEL`eau LA CAPACITÉ TAMPON L`ion bicarbonate [HCO3 ] et l`ion phosphate [HPO4] REMINERALISATION Calcium, phosphat, staterine, proteines FONCTION ALIMENTAIRES ET DE PAROLE PRÉPARATION DE BOL ALIMENTAIRE l`eau, mucine LA DIGESTION amylase, lipase, mucine, l`eau Le Goût L`eau, LA PAROLE L`eau, mucine

13 CLEARENCE SALIVAIRE Représente le processus de dilution et d`élimination des substances introduites dans la cavité buccale; un intérêt spécial dans la carie dentaire reevient à la zacharose, au fluore, aux carbohydrates et acides de la diète. Représente le processus de dilution et d`élimination des substances introduites dans la cavité buccale; un intérêt spécial dans la carie dentaire reevient à la zacharose, au fluore, aux carbohydrates et acides de la diète. Le volume résiduel salivaire est environ de 0,8ml, en plus grande quantité chez les hommes par rapport aux femmes. Un morceau de sucre dissou dans ce petit volume dépassera le niveau de saturation de sorte qu`il ne soit plus dissolvable. Par conséquent, le reste de sucre sera vité englouti et il n`arrivera pas la proximité de la plaque bactérienne, donc ce n`est pas la quantité de sucre qui comptera, mais bien la manière d`alimentation. Le volume résiduel salivaire est environ de 0,8ml, en plus grande quantité chez les hommes par rapport aux femmes. Un morceau de sucre dissou dans ce petit volume dépassera le niveau de saturation de sorte qu`il ne soit plus dissolvable. Par conséquent, le reste de sucre sera vité englouti et il n`arrivera pas la proximité de la plaque bactérienne, donc ce n`est pas la quantité de sucre qui comptera, mais bien la manière d`alimentation. Le goût doux stimulera le terme du flux stimulé qui, au moment où il arrivera à une valeur de 1,1ml, déclenchera le reflexe d`engloutissement avec un volume de 0,3ml/ déglutition. Ainsi éliminera-t-on une cretaine quantité de zacharose; celle-ci se diluant jusqu`à ce qu`elle nestimule plus les glandes salivaires; de ce moment, le clearence ne se réalise qu`au compte du terme du flux non-stimulé. Voici comment, le clearence a un moule bistadial avec une étape initiale très rapide tandis que la suivante est plus lente. Le goût doux stimulera le terme du flux stimulé qui, au moment où il arrivera à une valeur de 1,1ml, déclenchera le reflexe d`engloutissement avec un volume de 0,3ml/ déglutition. Ainsi éliminera-t-on une cretaine quantité de zacharose; celle-ci se diluant jusqu`à ce qu`elle nestimule plus les glandes salivaires; de ce moment, le clearence ne se réalise qu`au compte du terme du flux non-stimulé. Voici comment, le clearence a un moule bistadial avec une étape initiale très rapide tandis que la suivante est plus lente.

14 CLEARENCE SALIVAIRE Le terme du clearence se mesure par: le temps où l`on arrive au moindre niveau détectable de la substance dans la salive. le temps où l`on arrive au moindre niveau détectable de la substance dans la salive. Le temps de réduction à moitié le temps nécessaire pour que la concentration en salive de la substance respective arrive à la moitié de la concentration initiale. Le temps de réduction à moitié le temps nécessaire pour que la concentration en salive de la substance respective arrive à la moitié de la concentration initiale. Le terme dépend de: - le terme du flux salivaire; - le volume de salive avant et après l`engloutissement. Ainsi, plus la quantité de sucre est grande, plus le terme du flux salivaire sera aussi plus grand et une quantité plus grande de sucre sera éliminee. Ainsi, plus la quantité de sucre est grande, plus le terme du flux salivaire sera aussi plus grand et une quantité plus grande de sucre sera éliminee. Le terme du clearence varie selon: la santé des glandes salivaires; la santé des glandes salivaires; le siège oral qui gouvernera et la vitesse de déclacement de la salive qui varie entre 0,8ml/min aux dents maxillaires antérieures et les molaires mandibulaires (clerence moindre) et 0,9 ml/min devant les orifices des ductes salivaires majeures (clearance plus grand). le siège oral qui gouvernera et la vitesse de déclacement de la salive qui varie entre 0,8ml/min aux dents maxillaires antérieures et les molaires mandibulaires (clerence moindre) et 0,9 ml/min devant les orifices des ductes salivaires majeures (clearance plus grand).

15 CLEARENCE SALIVAIRE Du film salivaire, la zacharose diffuse dans la plaque bactérienne dans une quantité qui tient à la différence de concentration du sucre entre la salive et le liquide de la plaque bactérienne. Les premières minutes sont décisives pour la production d`acide dans la plaque parce que c`est alors que la différence de gradient est la plus grande. Après quelques minutes cependant, la concentration dans la plaque bactérienne deviendra plus grande que dans la salive, le flux de la zacharose étant inversé mais à une vitesse de beaucoup moindre parce que la différence en concentration n`est pas si grande lorsque la plaque est mince. Du film salivaire, la zacharose diffuse dans la plaque bactérienne dans une quantité qui tient à la différence de concentration du sucre entre la salive et le liquide de la plaque bactérienne. Les premières minutes sont décisives pour la production d`acide dans la plaque parce que c`est alors que la différence de gradient est la plus grande. Après quelques minutes cependant, la concentration dans la plaque bactérienne deviendra plus grande que dans la salive, le flux de la zacharose étant inversé mais à une vitesse de beaucoup moindre parce que la différence en concentration n`est pas si grande lorsque la plaque est mince. Un clearence réduit (moindre vitesse, accessibilité réduite, plaque plus grosse) va provoquer la chute des courbes de Stephan; après un rinçage à zacharose, la chute du pH dans la plaque aux molaires est de beaucoup plus sèvère au centre de la surface que lingualement. Un clearence réduit (moindre vitesse, accessibilité réduite, plaque plus grosse) va provoquer la chute des courbes de Stephan; après un rinçage à zacharose, la chute du pH dans la plaque aux molaires est de beaucoup plus sèvère au centre de la surface que lingualement.

16 L`auto-nettoyage La salive de repas est principalement protective, tandis qu`un volume plus grand de salive stimulée est nécessaire pour faciliter l`ingestion (la formation et l`engloutissement du bol alimentaire) ainsi que la communication. La salive de repas est principalement protective, tandis qu`un volume plus grand de salive stimulée est nécessaire pour faciliter l`ingestion (la formation et l`engloutissement du bol alimentaire) ainsi que la communication. Preuves Preuves les glandes salivaires détruites par médication, maladies ou Rx-thérapie et/ou écarteées par chirurgie post-tumeur ou lityase ont déterminé l`apparition d`une entité pathologique odontale dénommée carie rampante ou explosive. C`est pourquoi, chez les patients à Rx-thérapie on va administrer des gels au fluore et on va éliminer les glucides cariogènes de l`alimentation. les glandes salivaires détruites par médication, maladies ou Rx-thérapie et/ou écarteées par chirurgie post-tumeur ou lityase ont déterminé l`apparition d`une entité pathologique odontale dénommée carie rampante ou explosive. C`est pourquoi, chez les patients à Rx-thérapie on va administrer des gels au fluore et on va éliminer les glucides cariogènes de l`alimentation. Une seule glande majeure absenta induira un cadran plus cariosusceptible Une seule glande majeure absenta induira un cadran plus cariosusceptible la carie de biberon chez les enfants sous 3 ans: caries rampantes sur les surfaces lisses (vestibulaires) aux incisives maxilaires. la carie de biberon chez les enfants sous 3 ans: caries rampantes sur les surfaces lisses (vestibulaires) aux incisives maxilaires. la carie de biberon carie rampante- irradiation thérapeutique

17 HIPOFONCTION La xerostomie- symptôme pareil à la bouche sèche qui affecte les fonctions orales et parfois la qualité de la vie. La xerostomie- symptôme pareil à la bouche sèche qui affecte les fonctions orales et parfois la qualité de la vie. L`hyposalivation représente le signe clinique, objectif, mesurable qui s`inscrit cependant au cadre des variétés biologiques: L`hyposalivation représente le signe clinique, objectif, mesurable qui s`inscrit cependant au cadre des variétés biologiques: RFnS0,1ml/min (normalement)=0,3ml/min RFnS0,1ml/min (normalement)=0,3ml/min RFS 0,5-0,7ml/min (normal=1,5 ml/min) RFS 0,5-0,7ml/min (normal=1,5 ml/min) On observe qu`il n`y a pas une association linéaire entre RF et la carie, mais seulement un effet de seuil. La xerostomie peut exister sans les signes de l`hyposalivation, mais l`hyposalivation aussi peut ne pas présenter des signes cliniques. La composition de la salive peut être affectée sans qu`il y ait une modification du terme du flux salivaire. On observe qu`il n`y a pas une association linéaire entre RF et la carie, mais seulement un effet de seuil. La xerostomie peut exister sans les signes de l`hyposalivation, mais l`hyposalivation aussi peut ne pas présenter des signes cliniques. La composition de la salive peut être affectée sans qu`il y ait une modification du terme du flux salivaire.

18 L`Hypofonction – Etiologie Les causes principales de l`hypofonction des glandes salivaires et de la xerostomie. Les causes principales de l`hypofonction des glandes salivaires et de la xerostomie. - Médicaments aux effets secondaires sur le terme du flux salivaire,; - Médicaments aux effets secondaires sur le terme du flux salivaire,; - irradiation thérapeutique, particulièrement du cou et de la tête; - irradiation thérapeutique, particulièrement du cou et de la tête; - maladies systémiques - maladies systémiques - affections rheumatoïdes (syndrome Sjögren); - affections rheumatoïdes (syndrome Sjögren); - disfonctions du système immunitaire-SIDA - disfonctions du système immunitaire-SIDA - troubles hormonaux-diabète - troubles hormonaux-diabète - troubles neurologiques-syndrome Parkinson - troubles neurologiques-syndrome Parkinson - deshidratation - deshidratation - troubles psychogéniques-la dépression - troubles psychogéniques-la dépression - l`anorexie nerveuse- la malnutrition - l`anorexie nerveuse- la malnutrition - la ménopause - la ménopause - Sialolityases - Sialolityases - le vieillissement (facteur favorisant); - le vieillissement (facteur favorisant); - activité masticatoire basse(diète liquide; aliments mous). - activité masticatoire basse(diète liquide; aliments mous). La médication est la plus habituelle cause de xerostomie surtout chez les vieillards qui prennent des associations de médicaments. A la médication on la change ou on change sa dose mais JAMAIS sans l`avis du médecin généraliste.

19 syndrome Sjögren hyposialie

20 troubles psychogéniques l`anorexie nerveuse Amphétamines diabète

21 HIPOFONCTION - MÉDICATION Analgésiques triazolame (Halcion) Analgésiques triazolame (Halcion) diazépame (Valium) diazépame (Valium) alprazolame (Xanax) alprazolame (Xanax) Amphétamines Amphétamines Préparés antiacnéiques Préparés antiacnéiques izotrétinoine (Accutane) izotrétinoine (Accutane) Antiarthritiques piroxicame Antiarthritiques piroxicame Anticollinergiques sulphate d`atropine glicopyrolate (Robin) Antidépressifs tricycliques Antidiaréiques Antihystaminique Antihypertensifs et diurétiques Antiparkinsoniens Antipsyhotique

22 L`Hypofonction-maladies générales Maladies rhumatoïdes et autoimmunes: le syndrome Sjögren: se caractérise par l`inflammation des glandes à infiltration lymphocitaire. Les composantes sécrétrices (les acinies) se déteriorement rapidement on résultant une diminution substantielle de la salive. Maladies rhumatoïdes et autoimmunes: le syndrome Sjögren: se caractérise par l`inflammation des glandes à infiltration lymphocitaire. Les composantes sécrétrices (les acinies) se déteriorement rapidement on résultant une diminution substantielle de la salive. Le diabète sucré type I ne provoque pas de hyposalivation mais la deshydration par poliurie diminue RF surtout quand il y a un contrôle métabolique de la maladie. C`est toujours dans cette étape que le niveau glucidique dans la salive est augmenté ce qui facilité la production des caries. Le diabète sucré type I ne provoque pas de hyposalivation mais la deshydration par poliurie diminue RF surtout quand il y a un contrôle métabolique de la maladie. C`est toujours dans cette étape que le niveau glucidique dans la salive est augmenté ce qui facilité la production des caries. La malnutrition, la bulimie et l`anorexie nerveuse sur de longues périodes réduisent RF. La malnutrition, la bulimie et l`anorexie nerveuse sur de longues périodes réduisent RF. Tumeurs malignes de la tête et du cou traiteés par Rx-thérapie (50-70 Gy); apparaissent des lésions au bout de 5-7 semaines par : Tumeurs malignes de la tête et du cou traiteés par Rx-thérapie (50-70 Gy); apparaissent des lésions au bout de 5-7 semaines par : - l`effet direct sur les cellules sécrétrices et ductales; - l`effet secondaire après la lésion des structures vasculaires fines intraglandulaires; - doses > 40 Gy affectent irréversiblement le parenchyme par atrophie et fibrose.

23 L`Hypofonction. Symtômes oraux principaux: Bouche sèche (xerostomie); Bouche sèche (xerostomie); Soif; Soif; Difficulté dans l`engloutissement (disphagie); Difficulté dans l`engloutissement (disphagie); difficulté dans le parler (disphonie); difficulté dans le parler (disphonie); difficulté dans l`alimentation à éléments séchés; difficulté dans l`alimentation à éléments séchés; le besoin de boire de l`eau fréquemment pendant le repas; le besoin de boire de l`eau fréquemment pendant le repas; difficulté dans l`adaptation aux appareils gnatoprotéiques totalement amovibles; difficulté dans l`adaptation aux appareils gnatoprotéiques totalement amovibles; mesures fréquentes de maintenir toujours la bouche humide; mesures fréquentes de maintenir toujours la bouche humide; douleur et irritation fréquente du cou en simulant une tonsilite. douleur et irritation fréquente du cou en simulant une tonsilite.

24 L`Hypofonction- Symtômes oraux secondaires. Brûlures et fourmillements sur la langue; Brûlures et fourmillements sur la langue; Sensations gustatives anormales; Sensations gustatives anormales; garder un verre d`eau au chevet; garder un verre d`eau au chevet; fissures et ragades aux comissures. fissures et ragades aux comissures. Symptômes non-oraux gorge sèche; yeux:vue ombrajeuse;brûlures occulaires; sensation de sable dans les yeux; l`utilisation régulière des gouttes ophtalmiques; peau sèche; constipations fréquentes; sécheresse nasale.

25 L`Hypofonction- Signes cliniques La porte de l`éclat de la muquese orale; La porte de l`éclat de la muquese orale; La sécheresse de la muqueuse orale; muqueuse mince et pâle; La sécheresse de la muqueuse orale; muqueuse mince et pâle; fissuration et lobulation de la face dorsale de la langue; fissuration et lobulation de la face dorsale de la langue; keilite angulaires; keilite angulaires; caries dentaires; augmentation de la prèvalence; sièges atypiques; caries dentaires; augmentation de la prèvalence; sièges atypiques; salive de repos grosse, filante; salive de repos grosse, filante; tuméfaction des glandes salivaires; tuméfaction des glandes salivaires;

26 L`Hypofonction- Signes cliniques La sécheresse de la bouche pendant la mit, le matin ou pendant la journée n`est pas nécessairement un indicateur de la fonction chez les fumeurs et chez les respirateurs oraux. La sécheresse de la bouche pendant la mit, le matin ou pendant la journée n`est pas nécessairement un indicateur de la fonction chez les fumeurs et chez les respirateurs oraux. La xerostomie est liée à la deshydration de la muqueuse; puisque la salive n`humecte pas toute la cavité bucale uniformement, il est possible que même lorsque la salive est en quantités normales, des zones sèches déclenchent la sensation de bouche sèche. Cela apparaît alors que RFnS est moindre de 5% que normalement, c`est-à- dire alors qu`au moins 2 glandes majeures sont affectées. La xerostomie est liée à la deshydration de la muqueuse; puisque la salive n`humecte pas toute la cavité bucale uniformement, il est possible que même lorsque la salive est en quantités normales, des zones sèches déclenchent la sensation de bouche sèche. Cela apparaît alors que RFnS est moindre de 5% que normalement, c`est-à- dire alors qu`au moins 2 glandes majeures sont affectées.

27 Hypofontion- Evaluation Mesuration des termes du flux salivaire; Mesuration des termes du flux salivaire; données anamnésiques; données anamnésiques; données concernant la médication hyposalivante; la tuméfaction et la douleur des glandes salivaires perçues à la palpation; le test de friction; le miroir sécolle à la muqueuse; la muqueuse est mince et pâle, sans éclat; données concernant la médication hyposalivante; la tuméfaction et la douleur des glandes salivaires perçues à la palpation; le test de friction; le miroir sécolle à la muqueuse; la muqueuse est mince et pâle, sans éclat; la salive est en quantité réduite, grasse et écumeuse en format des taches blanches, jaunes ou brunes; des caries apparaissent sur les surfaces non-susceptibles: V,L et moins les caries aproximales sous le point de contact. la salive est en quantité réduite, grasse et écumeuse en format des taches blanches, jaunes ou brunes; des caries apparaissent sur les surfaces non-susceptibles: V,L et moins les caries aproximales sous le point de contact.

28 Propriétés physiques- La Visquosité Certaines glicoproteines à grande poids moléculaire contribuient à la visquosité des sécretions salivaires. Certainement, une salive très visqeuse favorise la retention et l`adhération des restes alimentaires sur la surface de la dent et dans les espaces physiques retentifs, de sorte que le clearence oral des glucides alimentaires soit plus réduit. D`un autre côté cependant, par sa propriété de se précipiton dans le milieu solide, la mucine englobe de nombreux microbes en contribuant au nettoyage de la cavité buccale. La couche de mucus n`est pas soluble et elle est un facteur très important de se mouvoir par petite friction sur d`autres surfaces de la cavité buccale. Certaines glicoproteines à grande poids moléculaire contribuient à la visquosité des sécretions salivaires. Certainement, une salive très visqeuse favorise la retention et l`adhération des restes alimentaires sur la surface de la dent et dans les espaces physiques retentifs, de sorte que le clearence oral des glucides alimentaires soit plus réduit. D`un autre côté cependant, par sa propriété de se précipiton dans le milieu solide, la mucine englobe de nombreux microbes en contribuant au nettoyage de la cavité buccale. La couche de mucus n`est pas soluble et elle est un facteur très important de se mouvoir par petite friction sur d`autres surfaces de la cavité buccale.

29 La capacité tampon Par cette caractéristique la salive a la capacité de corriger les variations de pH provoquées par les modifications dans la concentration des ions acides ou basiques produits par exemple de la fermentation des sucres. L`ion de hydrogène représente la principale variable puisque: il gouverne l`équilibre Ca3 (PO4)2 entre la dent et son milieu liquide; il influence la solubilité et l`activité des macromolécules salivaires. Il s`exprime en unités de pH qui représentent le logarythme à signe changé de la concentration H+, de sorte qu`à une unité de pH la concentration diffère de la fois. Par cette caractéristique la salive a la capacité de corriger les variations de pH provoquées par les modifications dans la concentration des ions acides ou basiques produits par exemple de la fermentation des sucres. L`ion de hydrogène représente la principale variable puisque: il gouverne l`équilibre Ca3 (PO4)2 entre la dent et son milieu liquide; il influence la solubilité et l`activité des macromolécules salivaires. Il s`exprime en unités de pH qui représentent le logarythme à signe changé de la concentration H+, de sorte qu`à une unité de pH la concentration diffère de la fois. Sources: Sources: - secrété par les glandes sous la forme d`acides organiques et anorganiques; - secrété par les glandes sous la forme d`acides organiques et anorganiques; - produit par la microbiote orale; - produit par la microbiote orale; - amené dans la cavité buccale des boissons et des aliments. - amené dans la cavité buccale des boissons et des aliments.

30

31 Il y a des différences majeures dans le pH de la plaque sur des sièges différents: Il y a des différences majeures dans le pH de la plaque sur des sièges différents: - le pH immédiatement sur-gingival où prédomine Str.mitis qui est le moins acidurique est différent de celui qui est placé immédiatement sous le point de contact où se développe LB. de la maison qui est le plus acidurique; - le pH immédiatement sur-gingival où prédomine Str.mitis qui est le moins acidurique est différent de celui qui est placé immédiatement sous le point de contact où se développe LB. de la maison qui est le plus acidurique; - le pH des dents maxillaires < le pH des dents mandibulaires; - le pH des dents maxillaires < le pH des dents mandibulaires; - le pH des surfaces linguales > le pH des surfaces vestibulaires; - le pH des surfaces linguales > le pH des surfaces vestibulaires; à la maxillaire: le pH des dents antérieures < le pH des dents postérieures; à la maxillaire: le pH des dents antérieures < le pH des dents postérieures; au mandibule: le pH des dents antérieures > le pH des dents postérieures. au mandibule: le pH des dents antérieures > le pH des dents postérieures. Il y a des différences significatives entre le pH de la surface d`une lésion carieuse et celui de son intérieur: Il y a des différences significatives entre le pH de la surface d`une lésion carieuse et celui de son intérieur: - le pH de la surface où il y a un contact avec la salive est semblable au pH des surfaces saines; - le pH de la surface où il y a un contact avec la salive est semblable au pH des surfaces saines; -le pH de l`intérieur est cependant de beaucoup moindre par la présence des LB et l`absence de la salive. -le pH de l`intérieur est cependant de beaucoup moindre par la présence des LB et l`absence de la salive.

32 Le pH des lésions lui-même est différent selon le diamètre de l`ouverture, en ayant une valeur descendente comme il suit: Le pH des lésions lui-même est différent selon le diamètre de l`ouverture, en ayant une valeur descendente comme il suit: - carie à grand diamètre et peu de dentine infectée; - carie à petite ouverture et peu de dentine infectée; -carie à petite ouverture et beaucoup de dentine infectée. Les courbes de Stéphans – 20 minutes après un rinçage à glucose chez 50 patients aux caries rampantes, sur de dents sans accès salivaire, le pH a diminué plus et il est resté à une petite valeur plus temps que sur les sièges à un accès salivaire optime. Les courbes de Stéphans – 20 minutes après un rinçage à glucose chez 50 patients aux caries rampantes, sur de dents sans accès salivaire, le pH a diminué plus et il est resté à une petite valeur plus temps que sur les sièges à un accès salivaire optime.

33 Rôle du calcium salivaire Ca2+ est un ion bivalent excrété par transport actif avec les protéines (zymogène) dans le lumen des acines. La concentration de cet élément dans la salive totale est de 1-3 mmol/l: la concentration du calcium dans les glandes sous-linguales /sous- mandibulaires est ½ de la concentration de la glande parotide, et celle-ci augmente le plus la sécrétion par RFS, de sorte que la concentration du Ca augmente linéairement en même temps que l`augmentation du flux salivaire. Ca2+ est un ion bivalent excrété par transport actif avec les protéines (zymogène) dans le lumen des acines. La concentration de cet élément dans la salive totale est de 1-3 mmol/l: la concentration du calcium dans les glandes sous-linguales /sous- mandibulaires est ½ de la concentration de la glande parotide, et celle-ci augmente le plus la sécrétion par RFS, de sorte que la concentration du Ca augmente linéairement en même temps que l`augmentation du flux salivaire. Selon le pH salivaire le calcium existe sous 2 formes: Ca2+ (ionisé) et Ca lié. Ca2+ est très important dans l`attaque cariogène parce que c`est lui qui prend part à la stabilisation de l`équilibre entre les phosphates de calcium entre dent et les liquides environnants. Selon le pH salivaire le calcium existe sous 2 formes: Ca2+ (ionisé) et Ca lié. Ca2+ est très important dans l`attaque cariogène parce que c`est lui qui prend part à la stabilisation de l`équilibre entre les phosphates de calcium entre dent et les liquides environnants. À pH =7, Ca=Ca lié. À pH =7, Ca=Ca lié. À pH =4, Ca2+ >> Ca lié. À pH =4, Ca2+ >> Ca lié.

34 Le calcium lié existe sous forme de : Le calcium lié existe sous forme de : - ions anorganiques (phosphate; bicarbonate) =10-20%; - ions organiques pétits (cytrate) < 10%; -macromolécules =10-30 %( statérine, histidine, proteines riches en proline qui d`un côté lié Ca2+ et d`un autre côté inhibe la précipitaion des phosphates de calcium. Les protéines de la salive parotidienne ont une affinité particulière très forte pour Ca2+ : 12,5-20% du Ca2+ de la salive parotidienne est sous forme de complexes calcium-protéines. Le pH salivaire a un effect limité sur le rapport calcium-protéines. C`est pourquoi, même aux valeurs diminuées du pH salivaire (5,5) des quantitées considérables de calcium sont-elles encore liées aux protéines ou aux peptides. Grâce à ces complexes de calcium et de phosphate, à un pH physiologique, les produits ioniques de calcium et phosphate ne sont pas cependant en très grande quantité, de sorte qu`on puisse d`une apparente sur-saturation dans ces produits.

35 Lorsque le pH diminue au-dessous les niveaux physiologiques, une partie des complexes existents sont délivrés et s`ajoutent au bassin ionique de Ca2+ et PO43- ; par conséquent, l`apatite de l`émail de surface est protégée de se dissoudre des concentrations accrues de Ca2+ et PO43-. A un certain pH, quand le bassin des complexes de calcium est vidé, apparaît la sous-saturation et l`apatite passe dans le solution. Ce niveau s`appele pH critique et il varie d`un individu à l`autre, sa valeur dépendant à un certain moment des réserves de complexes Ca2+ et PO43-. Lorsque le pH commence d`augmenter des concentrations assez grandes de Ca2+ et PO43- sont présentes- lesquelles vont précipiter sur la surface dentaire. A un pH =5 ils prècipiteront sous forme de Ca(H2PO4)2. Alors que le pH continue d`augmenter de nouvelles formes de phosphate de calcium précipiteront, en engendrant à d`autres phases solides qui graduellement contiendront de plus en plus Ca PO4. Lorsque le pH diminue au-dessous les niveaux physiologiques, une partie des complexes existents sont délivrés et s`ajoutent au bassin ionique de Ca2+ et PO43- ; par conséquent, l`apatite de l`émail de surface est protégée de se dissoudre des concentrations accrues de Ca2+ et PO43-. A un certain pH, quand le bassin des complexes de calcium est vidé, apparaît la sous-saturation et l`apatite passe dans le solution. Ce niveau s`appele pH critique et il varie d`un individu à l`autre, sa valeur dépendant à un certain moment des réserves de complexes Ca2+ et PO43-. Lorsque le pH commence d`augmenter des concentrations assez grandes de Ca2+ et PO43- sont présentes- lesquelles vont précipiter sur la surface dentaire. A un pH =5 ils prècipiteront sous forme de Ca(H2PO4)2. Alors que le pH continue d`augmenter de nouvelles formes de phosphate de calcium précipiteront, en engendrant à d`autres phases solides qui graduellement contiendront de plus en plus Ca PO4.

36 Dans le biofilm bactérien, la concentration du calcium est de beaucoup plus grande que dans la salive par: - le nombre plus grand de sièges de liaison, -des sels précipités de calcium. Les échanges de calcium total entre la plaque bactérienne et la dent se font bidirectionnellement, en partant de là où la concentrastion en Ca2+ est plus grande. Quand le pH diminue après une provocation glucidique, le calcium lié délivrera Ca2+, dont la concentration augmentera dans la salive. En même temps cependant, le pH salivaire augmente aussi progressivement et les concentrations Ca2+ vont s`égaliser, en arrivant à l`équilibre initial entre la salive et la plaque bactérienne.

37

38

39

40

41 Ca2+ a deux valences qui peuvent lier les ions à deux valences négatives, en résultant une configuration stérique. Le citrate (agent quélateur) dans la salive est en petite quantité, amis il augmente après une exposition à l`acide citrique de sorte que Ca2+ dans la salive diminuera beaucoup; elle réprésentera une solution non-saturée en phosphate de calcium qui déterminera l`apparition d`une forte force inductrice pour la dissolution CaPO4 sur la surface dentaire. Dans le temps cependant, par clearence l`acide citrique est éliminé, de sorte que la saliva revienne au normal avec une légère sur-saturation en phosphate de calcium lorsque la surface dentaire se rémineralisera. Si l`attaque aux agents quelateurs est prolongé ou très fréquemment s`installera une perte NETTE de minéral en émail, en résultant l`ERROSION. Ca2+ a deux valences qui peuvent lier les ions à deux valences négatives, en résultant une configuration stérique. Le citrate (agent quélateur) dans la salive est en petite quantité, amis il augmente après une exposition à l`acide citrique de sorte que Ca2+ dans la salive diminuera beaucoup; elle réprésentera une solution non-saturée en phosphate de calcium qui déterminera l`apparition d`une forte force inductrice pour la dissolution CaPO4 sur la surface dentaire. Dans le temps cependant, par clearence l`acide citrique est éliminé, de sorte que la saliva revienne au normal avec une légère sur-saturation en phosphate de calcium lorsque la surface dentaire se rémineralisera. Si l`attaque aux agents quelateurs est prolongé ou très fréquemment s`installera une perte NETTE de minéral en émail, en résultant l`ERROSION.

42 Rôle du phosphate anorganique Dans la salive celui-ci existe sous les formes suivantes: Dans la salive celui-ci existe sous les formes suivantes: acide phosphorique (H3PO4); acide phosphorique (H3PO4); ion phosphate primaire( H2PO-); ion phosphate primaire( H2PO-); ion secondaire phosphate (HPO2-); ion secondaire phosphate (HPO2-); ion tertiaire phosphate (PO43-). ion tertiaire phosphate (PO43-). Plus le pH est moindre (il y a plusieurs H+) plus PO43- existe moins dans la salive qui devient aussi non-saturée dans ce produit qui sera sorti du HA de l`émail. Le produit ionique du de la HA baisse par la diminution du pH, en se produisant ainsi la déminéralisation. Plus le pH est moindre (il y a plusieurs H+) plus PO43- existe moins dans la salive qui devient aussi non-saturée dans ce produit qui sera sorti du HA de l`émail. Le produit ionique du de la HA baisse par la diminution du pH, en se produisant ainsi la déminéralisation.

43 Rôle du phosphate anorganique La prévalence et l`incidence des caries chez les individus à un très grand terme de formation du tartre sont moindres que la moyenne.: La prévalence et l`incidence des caries chez les individus à un très grand terme de formation du tartre sont moindres que la moyenne.: dans une étude sur une période de 3 ans où l`on a utilisé des pâtes dentrifices au fluore chez 4000 enfants on a observé que tous les 12 ans ceux qui avaient un grand terme de formation de tartre ont significativement présenté moins de nouvelles caries. dans une étude sur une période de 3 ans où l`on a utilisé des pâtes dentrifices au fluore chez 4000 enfants on a observé que tous les 12 ans ceux qui avaient un grand terme de formation de tartre ont significativement présenté moins de nouvelles caries. Chez les adultes à une très bonne hygiène il y a une sous- classe à un terme rapide de formation du tartre et qui a de beaucoup moins de caries. Chez les adultes à une très bonne hygiène il y a une sous- classe à un terme rapide de formation du tartre et qui a de beaucoup moins de caries. Rôle : contribue aux produits de solubilisation du phosphate de calcium et implicitement au maintien de la structure dentaire; dans le maintien ou le tamponnement du pH; constitue un important nutrient pour la microflore orale en étant essentiel à la glicolyse. Rôle : contribue aux produits de solubilisation du phosphate de calcium et implicitement au maintien de la structure dentaire; dans le maintien ou le tamponnement du pH; constitue un important nutrient pour la microflore orale en étant essentiel à la glicolyse.

44 Rôle du fluore salivaire La présence dépend de celui de l`eau potable, aliments, pâtes dentrifices et d`autres produits prophilactiques. La présence dépend de celui de l`eau potable, aliments, pâtes dentrifices et d`autres produits prophilactiques. l`eau potable: dans les zones où sa concentration est moindre de 0,2 ppm le niveau basal salivaire est moindre de 1,4mol/l. Le niveau salivaire poursuit le niveau plasmatique du fluore (après l`ingestion de fluore) mais aux valeurs moindres de %. l`eau potable: dans les zones où sa concentration est moindre de 0,2 ppm le niveau basal salivaire est moindre de 1,4mol/l. Le niveau salivaire poursuit le niveau plasmatique du fluore (après l`ingestion de fluore) mais aux valeurs moindres de %. L`alimentation et les boissons: dans certaines de celles-ci,le fluore est en état ionique de sorte qu`il se disolve rapidement dans la salive: - quand une tablette de fluore est de 0,25 mg, on disolve dans un ml de salive la concentration du fluore sera fois plus grande que la concentration basale, et celle-ci va considérablement diffuser dans la plaque en peu de temps. L`alimentation et les boissons: dans certaines de celles-ci,le fluore est en état ionique de sorte qu`il se disolve rapidement dans la salive: - quand une tablette de fluore est de 0,25 mg, on disolve dans un ml de salive la concentration du fluore sera fois plus grande que la concentration basale, et celle-ci va considérablement diffuser dans la plaque en peu de temps.

45 Rôle du fluore salivaire Des minéraux vont se former sous forme de CaF2 qui fonctionne comme un réservoire de fluore à lente délivrance. Voilà pouquoi les produits qui contiennent du fluore (tablettes et gommes à mastiquer) seront promenés par toute la bouche. Les gommes à mastiquer au fluore se consommeront après les repas (30 minutes) quand il y a plus de salive stimulée de la parotide qui contient plus de calcium. Voilà pouquoi sont aussi utiles les gommes à mastiquer qui contiennent du Ca et du fluore. Le facteur limite de formation de CaF2 est le contenu en calcium des fluides oraux. Des minéraux vont se former sous forme de CaF2 qui fonctionne comme un réservoire de fluore à lente délivrance. Voilà pouquoi les produits qui contiennent du fluore (tablettes et gommes à mastiquer) seront promenés par toute la bouche. Les gommes à mastiquer au fluore se consommeront après les repas (30 minutes) quand il y a plus de salive stimulée de la parotide qui contient plus de calcium. Voilà pouquoi sont aussi utiles les gommes à mastiquer qui contiennent du Ca et du fluore. Le facteur limite de formation de CaF2 est le contenu en calcium des fluides oraux.

46 Rôle du fluore salivaire Le fluore suit le même moule de clearence que la zacharose de sorte qu`un produit au fluore qui a un goût fort augmentera aussi l`élimination de celui-ci, mais il y a aussi des différences importantes : Le fluore suit le même moule de clearence que la zacharose de sorte qu`un produit au fluore qui a un goût fort augmentera aussi l`élimination de celui-ci, mais il y a aussi des différences importantes : - la salive contient un certain niveau basal de fluore, ce qui va conduire à une diminution graduelle du fluore jusqu`à ce niveau. - la salive contient un certain niveau basal de fluore, ce qui va conduire à une diminution graduelle du fluore jusqu`à ce niveau. – le fluore englouti va entrer de nouveau dans la salive, en augmentant la concentration de celui-ci.- après quelques minutes la concentration dans la plaque bactérienne et la dent sera plus grande de sorte que la direction de la diffusion changez vers la salive. – le fluore englouti va entrer de nouveau dans la salive, en augmentant la concentration de celui-ci.- après quelques minutes la concentration dans la plaque bactérienne et la dent sera plus grande de sorte que la direction de la diffusion changez vers la salive. Après que la concentration en fluore de la plaque bactérienne diminuer à un niveau qui le fera non-saturé en CaF2, ce sel se dissoudra, en augmentant la concentration de fluore. CaF2 est dépendante du pH aux valeurs normales, les cristaux de CaF2 sont protégés par un pellicule d`ions phosphatés absorbés. Dès que le pH se rapproche de 5, cette couche disparaît et quand la pH augmente il se forme de nouveau. Cette couche diminue l`énergie de surface de l`émail en diminuant l`absorbtion de protéines et la formation PD. Après que la concentration en fluore de la plaque bactérienne diminuer à un niveau qui le fera non-saturé en CaF2, ce sel se dissoudra, en augmentant la concentration de fluore. CaF2 est dépendante du pH aux valeurs normales, les cristaux de CaF2 sont protégés par un pellicule d`ions phosphatés absorbés. Dès que le pH se rapproche de 5, cette couche disparaît et quand la pH augmente il se forme de nouveau. Cette couche diminue l`énergie de surface de l`émail en diminuant l`absorbtion de protéines et la formation PD.

47 Composants organiques: propriétes antibactériennes et effets de minéralisation A. Les mucines Ce sont des glicoprotéines muqueuses d`origine acinaire à grande poids moléculaire en contenant 40% glucides. Elles ont des propriétes réologiques et la tendance de s`associer avec d`autres composantes. Elles se trouvent sous 2 formes: MG1 (1000Kda) et MG2 (150Kda). Ce sont des glicoprotéines muqueuses d`origine acinaire à grande poids moléculaire en contenant 40% glucides. Elles ont des propriétes réologiques et la tendance de s`associer avec d`autres composantes. Elles se trouvent sous 2 formes: MG1 (1000Kda) et MG2 (150Kda). -MG1 s`absorbe à l`émail en contribuant à la formation de la pellicule acquise, en le protégeant des attaques physiques ou chimiques. On voit qu`elles sont secrètées par les glandes sous- mandibulaires, labiale at palatines. -MG1 s`absorbe à l`émail en contribuant à la formation de la pellicule acquise, en le protégeant des attaques physiques ou chimiques. On voit qu`elles sont secrètées par les glandes sous- mandibulaires, labiale at palatines. - MG2 sont hydrophiles, fortement hydratées par l`interraction entre les carbohydrates et l`eau; elles résistent à la deshydratation en étant actives dans la lubréfaction et le maintien des surfaces mucisales humides. Elles sont produites par les glandes sous-mandibulaires et labiales. - MG2 sont hydrophiles, fortement hydratées par l`interraction entre les carbohydrates et l`eau; elles résistent à la deshydratation en étant actives dans la lubréfaction et le maintien des surfaces mucisales humides. Elles sont produites par les glandes sous-mandibulaires et labiales.

48 L`acide sialique des mucines qui participent à la formation de la pellicule acquise joue un rôle mineur dans le stade initial de l`adhésion bactérienne, mais il participe dans la transition vers les interraction d`affinité plus grande. L`acide sialique des mucines qui participent à la formation de la pellicule acquise joue un rôle mineur dans le stade initial de l`adhésion bactérienne, mais il participe dans la transition vers les interraction d`affinité plus grande. Du moment où les mucines contiennent des quantités considérables d`acide sialique terminal et qu`an elle font partie de la pellicule acquise, il est logique de suggérer qu`elles servent comme récepteur de pellicule à grande affinité pour l`attachement bactérien. Contrastant avec cette adhésion, dépendente de l`acide sialique, l`adhésion Str. Mutans et celle de certains troncs de Str. Sanguis à la pellicule acquise semble impliquer un récepteur qui contient de la galactose. La galactose est souvent le dernier ou l`avant dernier carbohydrate trouvé sur les oligozacharides des mucines salivaires et elle est exposée après l`écartement de l`acide sialique par les microorganismes qui produisent de la neuraminidase. Du moment où les mucines contiennent des quantités considérables d`acide sialique terminal et qu`an elle font partie de la pellicule acquise, il est logique de suggérer qu`elles servent comme récepteur de pellicule à grande affinité pour l`attachement bactérien. Contrastant avec cette adhésion, dépendente de l`acide sialique, l`adhésion Str. Mutans et celle de certains troncs de Str. Sanguis à la pellicule acquise semble impliquer un récepteur qui contient de la galactose. La galactose est souvent le dernier ou l`avant dernier carbohydrate trouvé sur les oligozacharides des mucines salivaires et elle est exposée après l`écartement de l`acide sialique par les microorganismes qui produisent de la neuraminidase.

49 Leur fonction générale est donnée par leur grand degré de glycosidation et le potentiel pour l`hydratation qui permet aux mucines de combattre la désication en le sèchement des surfaces orales. Leur fonction générale est donnée par leur grand degré de glycosidation et le potentiel pour l`hydratation qui permet aux mucines de combattre la désication en le sèchement des surfaces orales. Les mucines s`attachent aux différentes toxines et aux différentes constituents chimiques afin de protéger les surfaces orales contre les insultes du milieu. Les mucines s`attachent aux différentes toxines et aux différentes constituents chimiques afin de protéger les surfaces orales contre les insultes du milieu. Les propriétés visquo-élastiques permettent la lubréfication des surfaces dures et molles pour minimiser l`abrasion et pour faciliter le parler et l`engloutissement. Les propriétés visquo-élastiques permettent la lubréfication des surfaces dures et molles pour minimiser l`abrasion et pour faciliter le parler et l`engloutissement.

50 Les glycoprotéines séreuses Les glycoprotéines séreuses Elles ont une moindre GM et contiennent plus de 50% carbohydrates. C`est un groupe hétérogène à une grande diversité des catènes de sorte qu`il présente un grand polimorphisme des catènes et des rôle fonctionnels multiples. Elles ont une moindre GM et contiennent plus de 50% carbohydrates. C`est un groupe hétérogène à une grande diversité des catènes de sorte qu`il présente un grand polimorphisme des catènes et des rôle fonctionnels multiples. I.Avec prépondérence dans la reminéralisation I.Avec prépondérence dans la reminéralisation 1. La statérine 1. La statérine C`est une petite à une GM moindre de 5300 D qui contient de la proline, de la lysosime et de la phosphosérine. Les radicaux libres chargés électriquement lui assure les sièges d`adhésion à HA. C`est une petite à une GM moindre de 5300 D qui contient de la proline, de la lysosime et de la phosphosérine. Les radicaux libres chargés électriquement lui assure les sièges d`adhésion à HA. Inhibe la précipitation spontanée du phosphate de calcium de la salive sursaturée et prévient la croissance des cristaux de sorte que soit favorisée la réminéralisation des surfaces dentaires sauf la formation des dépôts minéraux disfontionnels. Inhibe la précipitation spontanée du phosphate de calcium de la salive sursaturée et prévient la croissance des cristaux de sorte que soit favorisée la réminéralisation des surfaces dentaires sauf la formation des dépôts minéraux disfontionnels. Proment aussi l`adhésion du Actinomyces visquesous à la surface dentaire.. Proment aussi l`adhésion du Actinomyces visquesous à la surface dentaire..

51 2. Protéines riches en proline acides et basiques à une GM de Kda. Elles contribuent significativement à la protection de la surface de l`émail par l`union à grande affinité à la HA, en participant pleinement à la formation de la pellicule acquise. 2. Protéines riches en proline acides et basiques à une GM de Kda. Elles contribuent significativement à la protection de la surface de l`émail par l`union à grande affinité à la HA, en participant pleinement à la formation de la pellicule acquise. – acides; – acides; - empêchent la précipitation du phosphate de calcium de la salive sur-saturée; - empêchent la précipitation du phosphate de calcium de la salive sur-saturée; - se lient aussi aux bactéries orales (S.M.) en contribuant à la composition bactérienne de la pellicule acquise; - se lient aussi aux bactéries orales (S.M.) en contribuant à la composition bactérienne de la pellicule acquise; - la sécrétion des PBP-acides est accrue par la stimulation des récepteur β-adrénergiques des glandes salivaires majeures de sorte que les médicaments qui agiraient sur ces récepteurs pourraient influencer l`adhérance des bactéries orales à la surface des dents; - la sécrétion des PBP-acides est accrue par la stimulation des récepteur β-adrénergiques des glandes salivaires majeures de sorte que les médicaments qui agiraient sur ces récepteurs pourraient influencer l`adhérance des bactéries orales à la surface des dents; - chez les rats: l`administration de médicaments ayant cette action (propanolole) a aussi provoqué une augmentation des caries cervicales sur les surfaces lisses. - chez les rats: l`administration de médicaments ayant cette action (propanolole) a aussi provoqué une augmentation des caries cervicales sur les surfaces lisses.

52 3. α-amilases sont les plus abondantes dans une proportion de 40% ; 3. α-amilases sont les plus abondantes dans une proportion de 40% ; - assure l`adhérance Str. Oraux sur HA; - assure l`adhérance Str. Oraux sur HA; - divisent l`amidon en maltose, maltotriase et dextrine; - divisent l`amidon en maltose, maltotriase et dextrine; - la maltose est hydrolisée en glucose qui assure le substratum nutritionnel pour les bactéries cariogènes; - la maltose est hydrolisée en glucose qui assure le substratum nutritionnel pour les bactéries cariogènes; - la maltotriase est métabolisée par la glucoziltransphérase (GTF) en glucans qui assurent le subtratum pour l`adhèrance des bactéries orales sur la surface dentaire. - la maltotriase est métabolisée par la glucoziltransphérase (GTF) en glucans qui assurent le subtratum pour l`adhèrance des bactéries orales sur la surface dentaire.

53 4. Les Histatines Ce sont des protéines riches en hystidine (GM=3-4 kda) produite dans les cellules acineuses à rôle majeur pareil à la statérine, dans le maintien de l`intégrité des surfaces dentaires. Elles sont parmi les moindres protéines du fluides salivaire, où l`on a identifié H1, H3 et H5. La dégradation protéolitique et d`autres modifications chimiques des hystatines peuvent altérer leur capacité de s`attacher à la surface de l`émail. La phosphorilation du H1 augmente la capacité de s`attacher à la HA, en appuyant le concept qu`une région terminale aminofortement chargée négativement est importante dans l`adhésion à la surface de l`émail. 4. Les Histatines Ce sont des protéines riches en hystidine (GM=3-4 kda) produite dans les cellules acineuses à rôle majeur pareil à la statérine, dans le maintien de l`intégrité des surfaces dentaires. Elles sont parmi les moindres protéines du fluides salivaire, où l`on a identifié H1, H3 et H5. La dégradation protéolitique et d`autres modifications chimiques des hystatines peuvent altérer leur capacité de s`attacher à la surface de l`émail. La phosphorilation du H1 augmente la capacité de s`attacher à la HA, en appuyant le concept qu`une région terminale aminofortement chargée négativement est importante dans l`adhésion à la surface de l`émail. Certaines études ont démontré que les hystatines (particulièrement H5) ont aussi une activité antibactérienne: elles inhibent la hémaglutination et l`activité des protéases Porfiromonas gingivalis ainsi que des troncs de S.M., aussi qu`une activité antifungique contre Candida albicans. Certaines études ont démontré que les hystatines (particulièrement H5) ont aussi une activité antibactérienne: elles inhibent la hémaglutination et l`activité des protéases Porfiromonas gingivalis ainsi que des troncs de S.M., aussi qu`une activité antifungique contre Candida albicans.

54 5. Les cystatines ont une GM=15 kda. 5. Les cystatines ont une GM=15 kda. Ce sont de inhibiteur de protéases riches en cysteine prévenant l`action nocive de ceux-ci sur les tissus mous. Elles se lient à HA celles qui sont acides inhibant la précipitation du phosphate de calcium et elles protégent l`émail en assurant l`état de sur-saturation de la salive en calcium et en phosphate. Ce sont de inhibiteur de protéases riches en cysteine prévenant l`action nocive de ceux-ci sur les tissus mous. Elles se lient à HA celles qui sont acides inhibant la précipitation du phosphate de calcium et elles protégent l`émail en assurant l`état de sur-saturation de la salive en calcium et en phosphate.

55 II. A prépondérence antibactérienne II. A prépondérence antibactérienne 1. La lactophérine est présente en concentration de 0,5-1 mg%. Elle a certaines similarités avec la transphérine qui fait partie des protéines sanguines qui lie l`ion à Fe. Elle se lie à 2 atomes de Fe, en empêchant ainsi l`utilisation de cet élément dans le métabolisme microbien, mais quand elle est saturée par Fe elle perd sa capacité antibactérienne. Dans le stade sans Fe (aquo- lactophérine) elle est bactéricide pour S.M. 1. La lactophérine est présente en concentration de 0,5-1 mg%. Elle a certaines similarités avec la transphérine qui fait partie des protéines sanguines qui lie l`ion à Fe. Elle se lie à 2 atomes de Fe, en empêchant ainsi l`utilisation de cet élément dans le métabolisme microbien, mais quand elle est saturée par Fe elle perd sa capacité antibactérienne. Dans le stade sans Fe (aquo- lactophérine) elle est bactéricide pour S.M.

56 2. Le lysosome a été observé pour la première fois par Fleming en 1922 dans les sécrétions lacryamles et nasales. Dans le liquide buccal, il provient des cellules ductales et non pas acineuses de sorte que la concentration salivaire est inversement proportionnelle avec RF, et dans le liquide creviculaire il semble avoir aussi une origine plasmatique. Il se couple avec différents anions salivaires (bicarbonate, F, I) en formant des complexes qui se lient à la paroi cellullaire bactérienne, en le destabilisant par la catalisation de l`hydrolise des liens β(1-4) muranyle-glucosamine des peptidoglicans. Il altère le métabolisme intermédiaire glucidique. Il peut parfois provoquer l`aggrégation microbienne en contribuant au clearence bactérien oral. 2. Le lysosome a été observé pour la première fois par Fleming en 1922 dans les sécrétions lacryamles et nasales. Dans le liquide buccal, il provient des cellules ductales et non pas acineuses de sorte que la concentration salivaire est inversement proportionnelle avec RF, et dans le liquide creviculaire il semble avoir aussi une origine plasmatique. Il se couple avec différents anions salivaires (bicarbonate, F, I) en formant des complexes qui se lient à la paroi cellullaire bactérienne, en le destabilisant par la catalisation de l`hydrolise des liens β(1-4) muranyle-glucosamine des peptidoglicans. Il altère le métabolisme intermédiaire glucidique. Il peut parfois provoquer l`aggrégation microbienne en contribuant au clearence bactérien oral. Il est fortement cationique en activant les autolysines qui dêtruisent la paroi cellulaire Il est fortement cationique en activant les autolysines qui dêtruisent la paroi cellulaire

57 3. Les péroxidases salivaires représentent un système formé de 2 enzymes: la péroxidase salivaire et la miélopéroxidase salivaire. Ces enzymes convertissent le péroxide de hydrogène (H2O2) en présence du tyocianate salivaire (SCN-) dans le hypotiocianate (OSCN-) et l`eau (H2O). Elles agissent à plusieurs niveaux: 3. Les péroxidases salivaires représentent un système formé de 2 enzymes: la péroxidase salivaire et la miélopéroxidase salivaire. Ces enzymes convertissent le péroxide de hydrogène (H2O2) en présence du tyocianate salivaire (SCN-) dans le hypotiocianate (OSCN-) et l`eau (H2O). Elles agissent à plusieurs niveaux: l`hypotiocénte oxyde les goupes sulfhydriles des bactéries orales en provoquant l`inhibition du métabolisme glucidique de ceux-ci de sorte que plus il y a du hypotiocénate dans la salive; plus se produira moins d`acide après une provocation glucidique. L`inhibition du métabolisme glucidique à Str. Mutans pH dépendente: une fois que les valeurs de la pH baissent sous 6 et que le danger cariogénique augmente, l`inhibition de celui-ci est plus efficiente de sorte que le système péroxidasique est parfaitement conformé pour une protection optime de l`hôte. l`hypotiocénte oxyde les goupes sulfhydriles des bactéries orales en provoquant l`inhibition du métabolisme glucidique de ceux-ci de sorte que plus il y a du hypotiocénate dans la salive; plus se produira moins d`acide après une provocation glucidique. L`inhibition du métabolisme glucidique à Str. Mutans pH dépendente: une fois que les valeurs de la pH baissent sous 6 et que le danger cariogénique augmente, l`inhibition de celui-ci est plus efficiente de sorte que le système péroxidasique est parfaitement conformé pour une protection optime de l`hôte. Protège les protéines de l`hôte devant la toxicité H2O2 en le consommant dans la réaction à laquelle il prend part: - H2O2 peut éliminer les ions hydroxile qui sont dévastateurs; - H2O2 oxyde les résiduus d`acide sialique des mucines de sorte qu`on perde la capacité d`aggrégation bactérienne. Protège les protéines de l`hôte devant la toxicité H2O2 en le consommant dans la réaction à laquelle il prend part: - H2O2 peut éliminer les ions hydroxile qui sont dévastateurs; - H2O2 oxyde les résiduus d`acide sialique des mucines de sorte qu`on perde la capacité d`aggrégation bactérienne.

58 4. Les aglutinines non-immunes 4. Les aglutinines non-immunes Ce sont des glucoproteines qui interractionnent avec les bactéries libres en provoquant le groûpement de celles-ci dans de grands aggrégés qui sont plus facilement lavés par la salive et engloutis. Du groupe de ceux-ci font partie: Ce sont des glucoproteines qui interractionnent avec les bactéries libres en provoquant le groûpement de celles-ci dans de grands aggrégés qui sont plus facilement lavés par la salive et engloutis. Du groupe de ceux-ci font partie: MG2 sont plus efficientes que MG1 MG2 sont plus efficientes que MG1 β2 la microglobuline qui a une séquence peptidique semblable à I8 β2 la microglobuline qui a une séquence peptidique semblable à I8 les aglutinines les aglutinines ont une GM plus grande en contenant chacune 15 unités à une GM de 450 Kda chacune ont une GM plus grande en contenant chacune 15 unités à une GM de 450 Kda chacune sont pauvres en acide sialique et riches en fucose sont pauvres en acide sialique et riches en fucose perdent leurs qualités à une température plus grande de 500C perdent leurs qualités à une température plus grande de 500C nécessite la présence de Ca2+ nécessite la présence de Ca2+ la fibronectine qui agglutine MS mais dans la cavité buccale est détruite par les protéases bactériennes. la fibronectine qui agglutine MS mais dans la cavité buccale est détruite par les protéases bactériennes.

59 5. Les immunoglobulines A- sécrétrices 5. Les immunoglobulines A- sécrétrices Elles sont produites par les lymphocites localisées dans les glandes salivaires majeures et mineures. La molécule a 2 unités (dimer) grandes (300KD) liées par une polipeptide de liaison- (15KD) qui porte une composante sécrètrice CS (70KD) synthetisée dans les cellules sécrétrices acineuses. Le dimère est transporté du lymphocite à la menbrane de la cellule sécrétrice où il de lie à CS qui agit comme une partie du récepteur de membrane pour IgA, de sorte que la complexe IgA-CS puisse être înternalisée et tarnsportée par la cellule. Elles sont produites par les lymphocites localisées dans les glandes salivaires majeures et mineures. La molécule a 2 unités (dimer) grandes (300KD) liées par une polipeptide de liaison- (15KD) qui porte une composante sécrètrice CS (70KD) synthetisée dans les cellules sécrétrices acineuses. Le dimère est transporté du lymphocite à la menbrane de la cellule sécrétrice où il de lie à CS qui agit comme une partie du récepteur de membrane pour IgA, de sorte que la complexe IgA-CS puisse être înternalisée et tarnsportée par la cellule. Ig A-s inhibent l`adhérance par sa capacité: Ig A-s inhibent l`adhérance par sa capacité: de se lier à la surface des adhésines des bactéries ( s`attacher) de se lier à la surface des adhésines des bactéries ( s`attacher) de neutraliser la charge négative de la surface bactérienne en facilitant l`aggrégation (l`aglutation) bactérienne de neutraliser la charge négative de la surface bactérienne en facilitant l`aggrégation (l`aglutation) bactérienne d`empêcher l`action de certains enzymes impliqués dans le potentiel cariogénique (GTF). d`empêcher l`action de certains enzymes impliqués dans le potentiel cariogénique (GTF).


Télécharger ppt "L`ETIOLOGIE DE LA CARIE DENTAIRE Considérations étiologiques sur la carie dentaire Le rôle du liquide bucal comme facteur protecteur."

Présentations similaires


Annonces Google