La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A Placebo-Controlled Trial of Proglitazone in Subjects with Nonalcoholic Steatohepatitis Belfort and Al. N Engl J Med 2006;355: 2297-307.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A Placebo-Controlled Trial of Proglitazone in Subjects with Nonalcoholic Steatohepatitis Belfort and Al. N Engl J Med 2006;355: 2297-307."— Transcription de la présentation:

1 A Placebo-Controlled Trial of Proglitazone in Subjects with Nonalcoholic Steatohepatitis Belfort and Al. N Engl J Med 2006;355:

2 Background NASH = Insulinorésistance + steatose hépatique + nécrose inflammatoire +/- fibrose centrolobulaire ttt de référence: régime hypocalorique pas de thérapeutique médicamenteuse reconnue jusquà présent (metformine et thiazolinediones début prometteurs) pioglitazone= thiazolinedione = PPAR γ agoniste, AMM diabète T2, insulinorésistance.

3 Méthodes 55 patients: intolérance au glucose / diabète type 2 et NASH confirmée par biopsie

4 Méthodes (2) 2 bras randomisés + double aveugle: –régime + placebo –régime + 45mg/jr pioglitazone régime= réduction 500 Kcal/besoins calculés quotidiens durée ttt = 6 mois

5 Méthodes (3) –Critères dévaluation: avant et après 6 mois de ttt biologiques: dosage sanguin ASAT/ALAT histologiques: biopsie hépatique contenu hépatique graisseux mesuré par spectroscopie par résonnance magnétique. Turn-over du glucose marqué au C14 et H3 lors dun test de tolérance au glucose

6 Résultats métaboliques

7 Résultats histologiques

8 Effets secondaires Effets secondaires pioglitazone: fatigue et OMI chez 1 sujet

9 Discussion / Conclusion Faible nombre de patients Durée de létude: 6 mois pour durée optimale ? Pas damélioration significative de la fibrose Effet dose dépendant (données animales) Etudes sur des cohortes plus importantes


Télécharger ppt "A Placebo-Controlled Trial of Proglitazone in Subjects with Nonalcoholic Steatohepatitis Belfort and Al. N Engl J Med 2006;355: 2297-307."

Présentations similaires


Annonces Google