La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ADO dans le traitement du Diabète Gestationnel Dr Ben Salem Hachmi Leïla Service dEndocrinologie Institut National de Nutrition 15/10/11 XXI ème CONGRES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ADO dans le traitement du Diabète Gestationnel Dr Ben Salem Hachmi Leïla Service dEndocrinologie Institut National de Nutrition 15/10/11 XXI ème CONGRES."— Transcription de la présentation:

1 ADO dans le traitement du Diabète Gestationnel Dr Ben Salem Hachmi Leïla Service dEndocrinologie Institut National de Nutrition 15/10/11 XXI ème CONGRES NATIONAL DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE

2 Modification du style de vie, laugmentation de la prévalence de lobésité Augmentation de lincidence du diabète chez la femme en âge de procréer. 3 à 6% (ethnie, critères diagnostiques)

3 Traitement du diabète gestationnel (DG) Mesures hygiéno-diététiques Insuline = traitement de référence Difficulté dutilisation++ Hospitalisation, Education++, plusieurs injections Hypoglycémie, prise de poids….

4 Traitement du diabète gestationnel (DG) ADO au cours du diabète gestationnel? Pas de recommandations problème defficacité? 2- Sécurité demploi?

5 Diminution de la production hépatique du glucose : Biguanides Augmentation de lutilisation périphérique du glucose : Biguanides, Glitazones Stimulation de la secrétion dinsuline par les cellules β du pancréas : Glinides et sulfamides, gliptines, exénatide Réduction de labsorption intestinale du glucose: inhibiteurs des alpha-glucosidases

6 Sulfamides hypoglycémiants

7 ADO au cours du diabète gestationnel Depuis quelques années, plusieurs publications Plusieurs études Qualité, méthodologie, rétrospectives++ Méta analyses récentes ( )

8 Best Practice & Research Clinical Obstetrics and Gynaecology 2011; 25: 51–63 8 études sélectionnées: - 4 glyburide/insuline - 2 metformine/insuline - 2 metformine/glyburide

9 American Journal of Obstetrics & Gynecology, Novembre études sélectionnées: - 4 glyburide/insuline - 2 metformine/insuline

10 Caractéristiques des études

11 American Journal of Obstetrics & Gynecology, Novembre 2010 Contrôle glycémique

12 American Journal of Obstetrics & Gynecology, Novembre 2010 Hypoglycémie néonatale

13 American Journal of Obstetrics & Gynecology, Novembre 2010 Poids à la naissance

14 Glibenclamide et DG Classiquement contre indiqué pendant la grossesse Risques: Hypoglycémie néonatale, Anomalies fœtales. Etudes réalisées avec les anciens sulfamides avant la commercialisation du glyburide et du glipizide Glibenclamide (glyburide) traverse très faiblement le placenta humain (1991) glyburide pourrait être une alternative à l'insulinothérapie chez ces femmes

15 Glibenclamide et DG

16 404 femmes, ans DG ne répondant pas à un régime Randomisation: insuline (203)/ glibenclamide (201) Entre 11 et 33 SA Objectifs de l'étude: -Contrôler le diabète -Déterminer les complications maternelles et néonatales. N Engl J Med 2000;343:1134-8

17 Doses de Glibenclamide Dose initiale: 2,5 mg matin Augmentation de 2,5mg/semaine Dose maximale: 20 mg/j Passage à linsuline chez 8 patientes sous glibenclamide (4%) N Engl J Med 2000;343:1134-8

18 Glycémies et HbA1C N Engl J Med 2000;343:1134-8

19 Glycémies et HbA1C N Engl J Med 2000;343:1134-8

20 Glycémies et HbA1C N Engl J Med 2000;343:1134-8

21 Hypoglycémies GlibenclamideInsulinep glycémie<0,4g/l (2,2mmol/l) 4/201 (2%) 41/203 (20%) 0,03 Sévères00 N Engl J Med 2000;343:1134-8

22 Complications Maternelles GlibenclamideInsuline Pre éclampsie6% Taux de césarienne23%24% Quelques soit lâge dintroduction du glibenclamide (avant ou après 20SA) N Engl J Med 2000;343:1134-8

23 Complications Néonatales N Engl J Med 2000;343:1134-8

24 Complications Néonatales

25

26

27 A partir de 11SA

28 Complications Néonatales N Engl J Med 2000;343:1134-8

29 Glibenclamide chez le Nouveau né Glibenclamide était non détectable dans le sérum du cordon chez tous les nouveaux nés Dosage fait à 8±4 heures après la dernière prise de glibenclamide. N Engl J Med 2000;343:1134-8

30 Glibenclamide chez le Nouveau né Dosage du glibenclamide en même temps dans le sang maternel et le sang du cordon chez 12 patientes Sang maternelSang du cordon [Glibenclamide]50 à 150 ng/mlUndetectable N Engl J Med 2000;343:1134-8

31 Metformine et DG Traitement logique du diabète gestationnel Metformine et grossesse: SOPK Transfert placentaire élevé?? (bas PM, nature hydrophile, absence de liaison aux protéines plasmatique). Sang du cordon: [ ] faible Elimination par le placenta vers la circulation maternelle probable.

32 N Engl J Med 2008;358:

33 733 femmes, ans DG non contrôlé par les mesures hygiéno- diététiques Randomisation: Metformine (363)/ Insuline (370) Entre 20 et 33 SA Objectif de l'étude: Comparer la survenue de complications périnatales sous metformine/insuline (exclure 33%) N Engl J Med 2008;358:

34 Doses de Metformine Dose initiale: 500 mg 1 à 2 fois/j Titration/ 1 à 2 semaines Dose maximale: 2500 mg/j - 92,6% ont continué la metformine jusquà laccouchement - 46,3% ont nécessité une insulinothérapie en association avec la metformine N Engl J Med 2008;358:

35 Hypoglycémies MetformineInsulinep glycémie<0,47g/l 55/363 (15%) 69/370 (18,6%) 0,21 glycémie<0,30g/l 12/363 (3,3%) 30/370 (8,1%) 0,008 N Engl J Med 2008;358:

36 Complications Néonatales Détresse respiratoire Photothérapie Traumatisme obstétrical Prématurité N Engl J Med 2008;358:

37 Complications Néonatales Mensurations néonatales Insuline dans le sang du cordon

38 Complications Maternelles N Engl J Med 2008;358: MetformineInsulineP

39 International Journal of Gynecology and Obstetrics 2010;111:37–40

40 Metformine/Glibenclamide Contrôle glycémique comparable

41 The Annals of Pharmacotherapy 2009, January, Volume 4

42 Acarbose Etude mexicaine 6 femmes enceintes avec DG Contrôle glycémique sans incidences néonatales

43 Points pratiques Le DG est de plus en plus fréquent Traitement simple Bien que limitées, les praticiens ont des preuves pour appuyer l'utilisation du glibenclamide et de la metformine dans le DG.

44 Points pratiques Bien qu'il n'existe pas de données de sécurité à long terme, à court terme: - les complications néonatales - les malformations congénitales - le contrôle glycémique sont comparables à linsuline Lacceptation du traitement et lobservance

45 Conclusion

46 La facilité demploi, linnocuité et lefficacité des ADO justifient leur utilisation dans le diabète gestationnel Dautres études dinterventions sont nécessaires pour: -confirmer ces constatations -Sassurer de linnocuité à long terme -Évaluer la tératogénicité

47 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "ADO dans le traitement du Diabète Gestationnel Dr Ben Salem Hachmi Leïla Service dEndocrinologie Institut National de Nutrition 15/10/11 XXI ème CONGRES."

Présentations similaires


Annonces Google