La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A randomized,controlled trial of furosemide with or without albumin in hypoproteinemic patients with acute lung injury Critical care medecine 2005 vol.33,numéro.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A randomized,controlled trial of furosemide with or without albumin in hypoproteinemic patients with acute lung injury Critical care medecine 2005 vol.33,numéro."— Transcription de la présentation:

1 A randomized,controlled trial of furosemide with or without albumin in hypoproteinemic patients with acute lung injury Critical care medecine 2005 vol.33,numéro 8

2 Situation générale Syndrome de détresse respiratoire (SDRA) et atteinte pulmonaire aigüe (ALI) sont des pathologies relativement fréquentes en réanimation, au coût direct et indirect important. Hypoprotidémie serait un facteur prédictif du risque de développer un SDRA chez les patients septiques(1) Intérêt dans les SDRA dune balance hydrique négative pour diminuer la part œdème pulmonaire et améliorerait le devenir.(2) LAlbumine restaure la pression oncotique, et en améliorant le gradient de pression transcapillaire, prévient la formation dœdème notamment pulmonaire. daprès les auteurs et leur précédente étude, rôle bénéfique sur loxygénation et lhémodynamique des SDRA.(3) 1/ Mangialardi RJ et al: Hypoproteinemia predicts acute respiratory ditress syndrome development, weight gain and death in patients with sepsis. Crit Care Med / Alsous F et al:Negative fluid balance predicts survival in patients with septic shock: A retospective pilot study. Chest /Martin GS et al:Albumin and furosemide therapy in hypoproteinemic patients with acute lung injury. Crit Care Med 2002.

3 Objectif de létude: Montrer une amélioration de loxygénation (= primary outcome) grâce à une thérapeutique diurétique (pour obtenir une balance hydrique négative) et une perfusion dalbumine pendant 3 j (groupe traitement). Chez des patients en SDRA, et hypoproteinemiques Comparativement à une thérapeutique diurétique seule chez ces mêmes patients (groupe contrôle).

4 Méthodologie Étude prospective (de février 99 à décembre 02). En intention de traiter. Randomisé (par ordinateur) En double aveugle (préparation et distribution camouflée). Multicentrique (3 centres dinclusion) Consentement acquis par un des proches. Critères inclusion: critère américano-européen pour ALI, protéinémie inférieure à 60g/dl, ventilation mécanique depuis plus de 24h. Critères exclusion: instabilité hémodynamique, insuffisance rénale, cirrhose,âge inférieur à 18 ans,grossesse, allergie albumine ou furosémide, Na+ > 155 mM ou K+ < à 2.5mM. Standardisation de ladministration des doses dalbumine et des doses de diurétique en fonction du poids perdu, de lâge et de la créatinine. Données collectées avec score reconnus (APACHE II, SOFA) sur les 30j suivants.

5 RESULTATS 40 patients inclus, ALI apparaît en moyenne à J3, principalement dorigine septique (15 des 40 patients), traumatique, pneumopathie, aspiration. Dosage moyen initial de furosémide 3.7mg/h ; à J3 augmentation de doses 7 mg/h dans groupe contrôle versus 5,2 mg/h dans groupe traitement (non significatif p 0.06). Arrêt transitoire sur hypotension du furosémide chez 12 des 40 patients (dont 9 dans le groupe contrôle). A linclusion, protidémies des patients 45g/l en moyenne et albuminémie à 17g/l. Dans le groupe traité augmentation à J3 de protidémie de 15g/l versus 5g/l pour le groupe contrôle et de lalbuminémie de 13g/l versus 3g/l (p <0.001) ( doses: 25g albumine /8h pendant 3j)

6

7 Bilan entrée sortie négatif de 5,4L sur 3j dans le groupe traitement versus 1,4L dans le groupe contrôle. Pas de modification notable de la chimie et de la créatine. A noter, davantage de remplissage par sérum physiologique en raison dhypotension plus fréquente dans le groupe contrôle. Amélioration du rapport PaO2/FiO2 principalement au cours des 24 premières heures dans le groupe albumine.Variation +43mmHg ( groupe traitement) versus-24 mmHg (groupe contrôle),statistiquement significative (p < 0.01).Ceci avec les mêmes paramètres de ventilation dans les 2 groupes,sans modification notable de la PEEP. Résultats restant significatifs après régression logistique multivariable, à savoir ajustement statistique en fonction de lâge, race, score APACHEII, service hospitalier dorigine, cause dALI. Amélioration (mais non significative) de lindex cardiaque à 24h chez les patients traités de +0,4 versus –0,3L/min.

8

9

10 Devenir des patients Pas d effet indésirable en dehors dhypotensions dans le groupe contrôle, pas d hémorragies, pas de besoins transfusionnels, pas de complications infectieuses. Amélioration moyenne du score de SOFA au bout des 3j de –0,6 (groupe traités) versus +1,1 (groupe contrôle).(p0.01). Mortalité: 7 patients dans le groupe traité versus 9 patients dans le groupe contrôle (35% versus 45% de mortalité p=0.52). Diminution de la durée de la ventilation de 5,5j chez les patients traités versus 1 j chez les patients contrôle.(pour un intervalle de confiance allant de –2.5j à +11.5j).

11 Interprétations des résultats Lamélioration de loxygénation est polyfactorielle avec amélioration de lindex cardiaque et par la même de la délivrance en O2 aux tissus périphériques. Diminution de l oedème pulmonaire par les thérapeutiques associant colloïdes et diurétiques, tout en maintenant la fonction cardiaque, permet daméliorer le rapport ventilation- perfusion. Effet propre de lalbumine améliore l oxygénation, modère leffet de stress oxydatif, et rôle dans linflammation.(4). Intérêt du remplissage concomitant par de lalbumine dans une thérapeutique diurétique du SDRA, en améliorant la stabilité hémodynamique. (Épisodes moins fréquents dhypotension) 4/ Quinlan GJ et al: Albumin influences total plasma antioxydant capacity favorably in patients with acute lung injury. Crit Care Med 2004.

12 Critique des résultats Le faible nombre de patients inclus dans létude rend lextrapolation des résultats à la population générale difficile, et limite ainsi sa validité externe, nous « mentant » aussi sur les résultats statistiques. Biais de sélection des patients inclus: sur 355 patients éligibles, 309 furent exclus, 241 en raison dun choc, 39 pour une protidémie normale et 29 pour une autre raison. Les techniques de monitoring utilisées a savoir impédencemétrie, nont pas été validées chez les patients en ALI.(chez qui lœdème pulmonaire peut modifier la précision des données). Lamélioration de loxygénation nest pas forcément synonyme de bénéfice clinique sur le devenir des patients, comme lont montré dautres études.(5) Amélioration de loxygénation perceptible à 24h mais pas supérieure à 72h ni à 7j (épuisement de leffet avec le temps?). Surcoûts liés à lalbumine, et risque transfusionnel théorique dun dérivé sanguin humain (maladie à prions) 5/ Taylor RW et al:Low dose inhaled nitric oxide in patients with acute lung injury:A randomized controlled trial.JAMA 2004.

13 Conclusion Au total les résultats de cette étude de haute qualité méthodologique, scientifique et statistique sont principalement limités par le faible nombre de patients inclus. Toutefois les résultats sont en faveur du remplissage par de lalbumine chez des patients en SDRA, ceci, dans un objectif thérapeutique de balance hydrique négative sous diurétique, en raison dune amélioration précoce du rapport PaO2/FiO2 et dune meilleure stabilité hémodynamique de ces patients.


Télécharger ppt "A randomized,controlled trial of furosemide with or without albumin in hypoproteinemic patients with acute lung injury Critical care medecine 2005 vol.33,numéro."

Présentations similaires


Annonces Google