La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intérêt de la corticothérapie tardive avant une césarienne à terme Dr Marc Valdiguié – Dr Jean Thévenot Clinique Ambroise Paré Réseau MATERMIP 16/11/07.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intérêt de la corticothérapie tardive avant une césarienne à terme Dr Marc Valdiguié – Dr Jean Thévenot Clinique Ambroise Paré Réseau MATERMIP 16/11/07."— Transcription de la présentation:

1 Intérêt de la corticothérapie tardive avant une césarienne à terme Dr Marc Valdiguié – Dr Jean Thévenot Clinique Ambroise Paré Réseau MATERMIP 16/11/07

2 Plusieurs études ont démontré une incidence plus élevée de syndrome de détresse respiratoire (MMH) en cas daccouchement par césarienne et en particulier avant début de travail Reed et col : Césarienne = facteur de risque majeur de SDR Beydoun et col : Césarienne = risque de SDR x par 2 Curet et col : Voie basse : 11.8 % de SDR Césarienne avec travail préalable : 12.7 % de SDR Césarienne avant travail : 41 % de SDR White et col : Voie basse : 27.6 % de SDR Césarienne avec travail préalable : 35.4 % de SDR Césarienne avant travail : 47 % de SDR Goldberg et col : Réduction de lincidence du SDR si césarienne avec travail préalable

3 Hypothèses n Travail déclenche libération de surfactant par lintermédiaire des bêta adrénergiques n Travail stimule la production endogène de PG n Travail diminue le risque de retard de résorption du liquide pulmonaire

4 Rôle de lage gestationnel La composition typique définitive du surfactant napparaît que vers semaines. Le SDR présente une incidence dautant plus forte que lâge gestationnel est faible puisquil atteint 80% des prématurés de moins de 28 semaines et 5% après 32 semaines. Gold F. Fœtus et nouveau-né de faible poids: Physiologie et pathologie respiratoires; Masson, 2ème édition, 2000; p43-53 Robertson P. Neonatal morbidity according to gestational age and birth weight from five tertiary care centers in the United States,1983 through Am.J.Obstet.Gynecol 1992 ; vol 166,N°6,part I : p

5 Protocole n Etude multicentrique (10 maternités) n 998 femmes randomisées n Après 37 SA n 2 doses de 12 mg de bêtaméthasone, espacées de 24 h et débutées 48 h avant la césarienne Stutchfield P. et al. Antenatal betamethasone and incidence of neonatal respiratory distress after elective caesarean section BMJ 2005 ;331 : 662-6

6 Résultats n Sur environ 1000 enfants nés par césarienne, 35 ont été hospitalisés en néonatologie pour détresse respiratoire (24 du groupe témoin, 11 du groupe traité) n Diminution de la fréquence des hospitalisations en néonatologie pour détresse respiratoire (5.1 vs 2.4 %) (p = 0.02) n Diminution de la tachypnée transitoire (Resp >60/) (4 vs 2.1%) n Diminution des détresses respiratoires (Silverman 4) dans les 24 premières heures (1.1 vs 0.2%) Stutchfield P. et al. Antenatal betamethasone and incidence of neonatal respiratory distress after elective caesarean section BMJ 2005 ;331 : 662-6

7 Fréquence dhospitalisation pour détresse respiratoire Stutchfield P. et al. Antenatal betamethasone and incidence of neonatal respiratory distress after elective caesarean section BMJ 2005 ;331 : groupetémoin groupe bétaméthasone 36 SA 11%5.2% 37 SA 6%2.8% 39 SA 1.5%0.6%

8 Commentaires n Étude de faible puissance n Niveau de preuve faible n Efficacité probable des corticoïdes n Rareté des DRT après 38 SA n Risque hypothétique maternel et/ou néonatal des corticoïdes

9 Que retenir de cette étude ? n Bénéfice à réaliser les césariennes itératives si possible à partir de 39 SA n Analyse bénéfice-risque des corticoïdes au cas par cas pour les césariennes avant la 39ème SA

10 A ce jour, reculer le moment de la césarienne semble plus pertinent que de donner des corticoïdes …


Télécharger ppt "Intérêt de la corticothérapie tardive avant une césarienne à terme Dr Marc Valdiguié – Dr Jean Thévenot Clinique Ambroise Paré Réseau MATERMIP 16/11/07."

Présentations similaires


Annonces Google