La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lenfant est reconnu comme « un autre soi- même », il peut même devenir « ce que lon fabrique avec nos regrets » ( Sartre) Lenfant est reconnu comme « un.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lenfant est reconnu comme « un autre soi- même », il peut même devenir « ce que lon fabrique avec nos regrets » ( Sartre) Lenfant est reconnu comme « un."— Transcription de la présentation:

1 Lenfant est reconnu comme « un autre soi- même », il peut même devenir « ce que lon fabrique avec nos regrets » ( Sartre) Lenfant est reconnu comme « un autre soi- même », il peut même devenir « ce que lon fabrique avec nos regrets » ( Sartre) Lautorité parentale cesse daller de soi car ce qui compte le plus devient : « lépanouissement des capacités de lenfant, de ses potentialités ». Lautorité parentale cesse daller de soi car ce qui compte le plus devient : « lépanouissement des capacités de lenfant, de ses potentialités ». Ce que lon doit à lenfant, cest laimer, le soutenir et le protéger quoi quil arrive, rester son parent quoi quil arrive, « que lenfant soit beau ou pas, intelligent ou pas, handicapé ou pas, délinquant ou pas. » Ce que lon doit à lenfant, cest laimer, le soutenir et le protéger quoi quil arrive, rester son parent quoi quil arrive, « que lenfant soit beau ou pas, intelligent ou pas, handicapé ou pas, délinquant ou pas. » On est passé à un lien inconditionnel entre parents et enfant On est passé à un lien inconditionnel entre parents et enfant

2 Car peut-on se rappeler que nos ancêtres pas si lointain enfermaient les « filles rebelles » au couvent et rejetaient les « fils indignes » sans culpabilité. Car peut-on se rappeler que nos ancêtres pas si lointain enfermaient les « filles rebelles » au couvent et rejetaient les « fils indignes » sans culpabilité. Ainsi, le mouvement de promotion de lindividu dans la société démocratique a-t- il deux conséquences opposées pour la famille : Ainsi, le mouvement de promotion de lindividu dans la société démocratique a-t- il deux conséquences opposées pour la famille : Marche vers légalité des sexe et fragilité du lien conjugal Marche vers légalité des sexe et fragilité du lien conjugal Personnalisation du lien à lenfant et lien « sacré » de filiation. Personnalisation du lien à lenfant et lien « sacré » de filiation.

3 Conséquences sur la famille occidentale : Conséquences sur la famille occidentale : La famille se constitue progressivement. La famille se constitue progressivement. Le mouvement démarre en France dans les années 70 avec le phénomène de « cohabitation juvénile » ou « mariage à lessai » Le mouvement démarre en France dans les années 70 avec le phénomène de « cohabitation juvénile » ou « mariage à lessai » Puis, on saperçoit que la « cohabitation » sinstalle dans la durée et devient une forme de couple comme le mariage traditionnel. Puis, on saperçoit que la « cohabitation » sinstalle dans la durée et devient une forme de couple comme le mariage traditionnel. La définition de la famille en est modifiée : cest la naissance de lenfant qui crée la famille socialement La définition de la famille en est modifiée : cest la naissance de lenfant qui crée la famille socialement

4 Avec deux stéréotypes qui se révèlent peu probants : Avec deux stéréotypes qui se révèlent peu probants : Limage de la femme « qui fait un enfant toute seule ». 3% des naissances sont le fait de femmes ne déclarant pas vivre en couple. Limage de la femme « qui fait un enfant toute seule ». 3% des naissances sont le fait de femmes ne déclarant pas vivre en couple. La faible fécondité ne reflète pas un « refus de lenfant ». Les femmes sans enfants sont moins nombreuses quautrefois; La faible fécondité ne reflète pas un « refus de lenfant ». Les femmes sans enfants sont moins nombreuses quautrefois; En 1900, 18% dune génération de femmes navaient pas eu denfant. Dans la génération née entre , seules 5% des femmes nont pas eu denfant. En 1900, 18% dune génération de femmes navaient pas eu denfant. Dans la génération née entre , seules 5% des femmes nont pas eu denfant. Pour la génération après 1950, on note quand même, une hausse de linfécondité et du pourcentage de femmes ayant un seul enfant. Pour la génération après 1950, on note quand même, une hausse de linfécondité et du pourcentage de femmes ayant un seul enfant.

5 Autres conséquences connues : Autres conséquences connues : La précarisation des unions La précarisation des unions Laugmentation des familles monoparentales et recomposées Laugmentation des familles monoparentales et recomposées Les relations avec le père qui sestompent par les séparation de couple. Les relations avec le père qui sestompent par les séparation de couple.

6 Statistiques actuelles sur la famille

7 Ou vivent les jeunes de moins de 25 ans ?

8 3. Lévolution du Droit de la famille 3.1 Première idée : 3.1 Première idée : La loi en France a changé de position. De lavis des juristes, elle na plus le caractère sacré dautrefois mais entre dans laccompagnement et lencadrement des désirs collectifs qui émanent de la société civile. La loi en France a changé de position. De lavis des juristes, elle na plus le caractère sacré dautrefois mais entre dans laccompagnement et lencadrement des désirs collectifs qui émanent de la société civile.

9

10 Chez lez romains, comme dans la communauté juive ou musulmane, la Loi revêt un caractère divin, en tant quémanation dune volonté divine. Chez lez romains, comme dans la communauté juive ou musulmane, la Loi revêt un caractère divin, en tant quémanation dune volonté divine. Le Code Civil et Pénal Napoléonien avaient gardé ce principe de la loi comme Gardienne des lois « naturelles » Le Code Civil et Pénal Napoléonien avaient gardé ce principe de la loi comme Gardienne des lois « naturelles » Depuis trente ans, ce principe a fortement diminué au profit dune conception de la société comme organisation qui « sauto engendre », dont les valeurs sociales comme morales sont évolutives en permanence. Depuis trente ans, ce principe a fortement diminué au profit dune conception de la société comme organisation qui « sauto engendre », dont les valeurs sociales comme morales sont évolutives en permanence.

11 Conséquence : Conséquence : On peut toujours demander à linstitution judiciaire de faire appliquer la loi avec les sanctions qui y sont assorties en cas de non suivi de celle-ci On peut toujours demander à linstitution judiciaire de faire appliquer la loi avec les sanctions qui y sont assorties en cas de non suivi de celle-ci Mais on ne peut plus lui demander de garder intactes les valeurs sociales, les codes moraux érigés à une époque donnée. Il y a sur chaque question juridique, un débat collectif. Mais on ne peut plus lui demander de garder intactes les valeurs sociales, les codes moraux érigés à une époque donnée. Il y a sur chaque question juridique, un débat collectif. Exemple : Exemple : Contre lavis moral de léglise catholique, dune partie de lopinion actuelle, lavortement est légalisé en Contre lavis moral de léglise catholique, dune partie de lopinion actuelle, lavortement est légalisé en Par contre, si le Pacs est passé en 1999, le mariage « homosexuel » nest pas autorisé encore. Députés et Sénateurs en majorité sy opposent encore. Par contre, si le Pacs est passé en 1999, le mariage « homosexuel » nest pas autorisé encore. Députés et Sénateurs en majorité sy opposent encore.

12 3.2 Quel est létat actuel du Droit des familles ? En matière de divorce : En matière de divorce : Loi de 1975 avec trois formes principales de divorce : Loi de 1975 avec trois formes principales de divorce : Par Consentement mutuel Par Consentement mutuel Par rupture de vie commune Par rupture de vie commune Par faute (adultère, violences conjugales…) Par faute (adultère, violences conjugales…) Loi de 2004 : « pacifier les séparations » Loi de 2004 : « pacifier les séparations » Divorce par consentement mutuel : Une audience du JAF au lieu de deux Divorce par consentement mutuel : Une audience du JAF au lieu de deux

13 Divorce pour rupture de vie commune : « lorsquil y a constat dune altération définitive du lien conjugal ». Deux ans de séparation de corps et de domicile suffisent. Divorce pour rupture de vie commune : « lorsquil y a constat dune altération définitive du lien conjugal ». Deux ans de séparation de corps et de domicile suffisent. Divorce par faute : « Violation grave et renouvelée des devoirs et obligations du mariage » En conséquence, ladultère nest pas systématiquement accepté comme « faute ». Divorce par faute : « Violation grave et renouvelée des devoirs et obligations du mariage » En conséquence, ladultère nest pas systématiquement accepté comme « faute ». Projet de loi de R.Dati : Projet de loi de R.Dati : Le 14/01/2008, groupe de travail pour « déjudiciariser » le divorce par C Mutuel. Passage devant le notaire et plus le JAF pour entériner le partage de la communauté de biens. Le 14/01/2008, groupe de travail pour « déjudiciariser » le divorce par C Mutuel. Passage devant le notaire et plus le JAF pour entériner le partage de la communauté de biens.

14 En matière de filiation : le mouvement est allé vers une stricte égalité entre « enfants naturels et enfants légitimes » En matière de filiation : le mouvement est allé vers une stricte égalité entre « enfants naturels et enfants légitimes » Loi de 1972 : enfants légitimes et naturels simples ont les même droits. Loi de 1972 : enfants légitimes et naturels simples ont les même droits. Loi de 1993 : Avant le père était présumé comme celui désigné par la mère. Avec la Science, on a la preuve biologique de la paternité. Loi de 1993 : Avant le père était présumé comme celui désigné par la mère. Avec la Science, on a la preuve biologique de la paternité.

15 Loi de 1994 : sur le respect du corps humain, sur le don des éléments et produits du corps, sur la Procréation Médicale Assistée. Loi de 1994 : sur le respect du corps humain, sur le don des éléments et produits du corps, sur la Procréation Médicale Assistée. Loi de 2001 : égalité des enfants adultérins avec les autres enfants en matière de succession. Loi de 2001 : égalité des enfants adultérins avec les autres enfants en matière de succession. Loi de 2002 : Loi de 2002 : « tous les enfants dont la filiation est légalement établie ont les mêmes devoirs dans leurs rapports avec leur père et mère. Ils entrent dans la famille de chacun dentre eux. « tous les enfants dont la filiation est légalement établie ont les mêmes devoirs dans leurs rapports avec leur père et mère. Ils entrent dans la famille de chacun dentre eux. Définition de lautorité parentale : « Ensemble des droits et devoirs ayant pour finalité lintérêt de lenfant » Définition de lautorité parentale : « Ensemble des droits et devoirs ayant pour finalité lintérêt de lenfant » Art du CC : « les parents associent lenfant aux décisions qui le concernent selon son age et son degré de maturité » Art du CC : « les parents associent lenfant aux décisions qui le concernent selon son age et son degré de maturité » Cette autorité parentale appartient au père et à la mère jusquà la majorité du mineur. Elle peut être déléguée à un tiers. Cette autorité parentale appartient au père et à la mère jusquà la majorité du mineur. Elle peut être déléguée à un tiers. Un tiers peut demander une partie de lautorité parentale au procureur ( cas des beaux-parents) Un tiers peut demander une partie de lautorité parentale au procureur ( cas des beaux-parents) Il y a obligation alimentaire pour les détenteurs de lAParentale durant toute la vie de lenfant. Il y a obligation alimentaire pour les détenteurs de lAParentale durant toute la vie de lenfant.

16 Pour le mariage : Pour le mariage : Loi de 1999 sur le Pacte Civil de Solidarité Loi de 1999 sur le Pacte Civil de Solidarité Lacte se fait au TGI Lacte se fait au TGI Il sagit dun contrat entre deux adultes consentants sans précision de sexe. Il sagit dun contrat entre deux adultes consentants sans précision de sexe. Ce contrat règle par accord signé et déposé auprès de la Justice le partage des biens entre les deux adultes Ce contrat règle par accord signé et déposé auprès de la Justice le partage des biens entre les deux adultes Il peut être résilié par simple désaccord dun des deux contractants. Il peut être résilié par simple désaccord dun des deux contractants.

17 3.3 La notion de parentalité : 3.3 La notion de parentalité : Cette notion apparaît sous limpact de plusieurs facteurs dont notamment le développement de la maltraitance denfant de forme nouvelle Cette notion apparaît sous limpact de plusieurs facteurs dont notamment le développement de la maltraitance denfant de forme nouvelle ( négligences psychologiques, carences éducatives). Auparavant, on devenait parent peu à peu avec lapparition de lenfant et par reproduction du modèle parental. Auparavant, on devenait parent peu à peu avec lapparition de lenfant et par reproduction du modèle parental. Désormais, comment faire avec la diversité des formes de familles nucléaires et la fragilité du lien conjugal ? Désormais, comment faire avec la diversité des formes de familles nucléaires et la fragilité du lien conjugal ?

18 Peu à peu, on va définir avec le monde anglo saxon la notion de parentalité « parenthood ». Peu à peu, on va définir avec le monde anglo saxon la notion de parentalité « parenthood ». Pour Sellenet: « la parentalité est un processus psychique évolutif et un codage social faisant accéder un homme/une femme à un ensemble de fonctions parentales ». Pour Sellenet: « la parentalité est un processus psychique évolutif et un codage social faisant accéder un homme/une femme à un ensemble de fonctions parentales ». Pour OConnor, cela sassimile au « métier dêtre parent ». Pour OConnor, cela sassimile au « métier dêtre parent ».

19 Etre parent, cest assumer trois fonctions daprès D.Houzel. Texte de M.Iucksch Etre parent, cest assumer trois fonctions daprès D.Houzel. Texte de M.Iucksch Le premier axe, est constitué de lensemble des droits et devoirs vis-à-vis des enfants : Lapprentissage de la socialisation de lenfant et de son inscription dans la lignée comme de son insertion dans la société. Le premier axe, est constitué de lensemble des droits et devoirs vis-à-vis des enfants : Lapprentissage de la socialisation de lenfant et de son inscription dans la lignée comme de son insertion dans la société. Le deuxième axe est celui de laffectif et de limaginaire : Comment jimagine mon enfant, son arrivée, son futur, ce quil sera. Le deuxième axe est celui de laffectif et de limaginaire : Comment jimagine mon enfant, son arrivée, son futur, ce quil sera. Le troisième axe est celui de la réalité quotidienne : les tâches dordre domestique ( repas, sommeil, endormissement, laver…) Le troisième axe est celui de la réalité quotidienne : les tâches dordre domestique ( repas, sommeil, endormissement, laver…) Cette notion constitue une future porte ouverte à lhomoparentalité comme aux droits des beaux-parents pour les familles recomposées. Cette notion constitue une future porte ouverte à lhomoparentalité comme aux droits des beaux-parents pour les familles recomposées.

20 4.Trois conséquences de cette évolution de la famille 4.1 Le développement des « familles monoparentales » 4.1 Le développement des « familles monoparentales » Peu à peu, depuis trente ans environ, sest développée une extension des familles dont lunique parent est très souvent la mère. Peu à peu, depuis trente ans environ, sest développée une extension des familles dont lunique parent est très souvent la mère. Dans chaque cas, il sagit dune histoire personnelle complexe créant ainsi la monoparentalité. Dans chaque cas, il sagit dune histoire personnelle complexe créant ainsi la monoparentalité. Cependant, on retrouve des tendances lourdes dun point de vue sociologique comme : Cependant, on retrouve des tendances lourdes dun point de vue sociologique comme :

21 laffaiblissement du lien conjugal reposant sur le sentiment trop souvent uniquement. laffaiblissement du lien conjugal reposant sur le sentiment trop souvent uniquement. La propension plus large des hommes à tous ages à retrouver une nouvelle compagne par rapport à la femme. La propension plus large des hommes à tous ages à retrouver une nouvelle compagne par rapport à la femme. La politique familiale de lÉtat en France qui permet financièrement de pouvoir tenir léducation dun enfant ou plus en étant seule. Mais au risque dun maintien de cet état de fait et surtout dune situation dassistanat et de pauvreté dans beaucoup de cas. La politique familiale de lÉtat en France qui permet financièrement de pouvoir tenir léducation dun enfant ou plus en étant seule. Mais au risque dun maintien de cet état de fait et surtout dune situation dassistanat et de pauvreté dans beaucoup de cas. Il sagit de lAllocation pour Parent Isolé et du PAJE auxquels se rajoutent les APL, les Allocations familiales, souvent les aides du CCAS de la ville dhabitation pour les charges du logement. Il sagit de lAllocation pour Parent Isolé et du PAJE auxquels se rajoutent les APL, les Allocations familiales, souvent les aides du CCAS de la ville dhabitation pour les charges du logement.

22 Dossier statistique : Dossier statistique : La création depuis 30 ans dune catégorie de familles pauvres et assistées: La création depuis 30 ans dune catégorie de familles pauvres et assistées: –Familles monoparentales en 1999 : 1,5 million soit 17% des familles –Taux de pauvreté : 27% et 53% pour les familles monoparentales composées dune mère inactive. –Les revenus de transfert forment 64% des revenus des familles monoparentales avec mère inactive. –12,5% des familles monoparentales perçoivent le RMI et le même nombre les minimas sociaux. –En dehors des personnes seules, les familles monoparentales perçoivent les revenus disponible moyen les plus bas.

23 4.2 Quelle place pour le père ? 4.2 Quelle place pour le père ? La formule de Tocqueville : « Le maître et le magistrat ont disparu, reste le père » La formule de Tocqueville : « Le maître et le magistrat ont disparu, reste le père » Pour les psychanalystes, on repère trois places pour le père Pour les psychanalystes, on repère trois places pour le père Le père est celui qui fait coupure davec la mère Le père est celui qui fait coupure davec la mère Le père est celui qui soutient le désir de la mère Le père est celui qui soutient le désir de la mère ( elle nest pas toute seule avec lenfant) Le père est à la fois la promesse de la Loi sociale et de la femme future pour le garçon. Le père est à la fois la promesse de la Loi sociale et de la femme future pour le garçon. –Texte de Bruel

24 On peut avoir plusieurs craintes sur les différentes places du père dans les familles actuelles : On peut avoir plusieurs craintes sur les différentes places du père dans les familles actuelles : Rupture du lien Père Enfants lors des divorces Rupture du lien Père Enfants lors des divorces 15,7% des mineurs en France ne vivent pas avec leurs pères 15,7% des mineurs en France ne vivent pas avec leurs pères Pour ce groupe : Pour ce groupe : 20% voient leurs père 1 fois /semaine 20% voient leurs père 1 fois /semaine 20% tous les quinze jours 20% tous les quinze jours 5% une fois par mois ou les vacances 5% une fois par mois ou les vacances 18% moins dune fois par mois 18% moins dune fois par mois 24% ne le voient plus du tout 24% ne le voient plus du tout 8% sont de père inconnu ( mineurs) 8% sont de père inconnu ( mineurs) ( chiffre de 1994)

25 –Autres questions sur la place du père Père doublon de la place de la mère : texte de B.Fonty Père doublon de la place de la mère : texte de B.Fonty Père dans les familles issues de limmigration en position de pères déchus socialement ( père africain, maghrébin). Texte de Tribalat Père dans les familles issues de limmigration en position de pères déchus socialement ( père africain, maghrébin). Texte de Tribalat Père, non mari de la femme : Il assume dans la réalité quotidienne des fonctions parentales. Est-il pour autant aussi lhomme de sa femme ? Textes de J.P Hiltenbrand et de P.Duret. Père, non mari de la femme : Il assume dans la réalité quotidienne des fonctions parentales. Est-il pour autant aussi lhomme de sa femme ? Textes de J.P Hiltenbrand et de P.Duret.

26 4.3 la place de lenfant : 4.3 la place de lenfant : Le droit à lenfant : un enfant « à tout prix » Le droit à lenfant : un enfant « à tout prix » Les conséquences de la Procréation Médicale Assistée. Les conséquences de la Procréation Médicale Assistée. Texte extrait de « la famille en désordre » Elisabeth Roudinesco Ladoption internationale : Sur adoptions annuelles, plus de 9000 sont des adoptions internationales. 40% des demandes dagrément proviennent de femmes ou dhommes célibataires. Ladoption internationale : Sur adoptions annuelles, plus de 9000 sont des adoptions internationales. 40% des demandes dagrément proviennent de femmes ou dhommes célibataires. Le risque à ladolescence : « je suis issu de quel désir ? » Le risque à ladolescence : « je suis issu de quel désir ? » « Suis-je pour moi-même ou pour mes parents ? »

27 Suis-je un sujet ou un objet?

28 Les droits de lenfant : « tous les droits ? »Les droits de lenfant : « tous les droits ? » Texte extrait de « la perversion ordinaire » J.P Lebrun Il y a une crise de la légitimité des parents à interdire quelque chose à leurs enfants.Il y a une crise de la légitimité des parents à interdire quelque chose à leurs enfants. La cause principale paraît en être la suivante : Lobjectif premier des parents est dêtre aimés de leurs enfants.La cause principale paraît en être la suivante : Lobjectif premier des parents est dêtre aimés de leurs enfants.

29 Cette position nest pas simplement visible chez les parents, mais aussi repérable chez les politiques, les responsables, les enseignants. Cette position nest pas simplement visible chez les parents, mais aussi repérable chez les politiques, les responsables, les enseignants. « tout se passe comme si, pour prendre une décision qui ne fait pas plaisir, nous hésitions, en reportant la décision au collectif qui fait de même, à la hiérarchie qui souvent déçoit. Bref, surtout la peur d apparaître comme celui qui ne sera pas aimé » « tout se passe comme si, pour prendre une décision qui ne fait pas plaisir, nous hésitions, en reportant la décision au collectif qui fait de même, à la hiérarchie qui souvent déçoit. Bref, surtout la peur d apparaître comme celui qui ne sera pas aimé » Elle est liée à la difficulté de reconnaître des objectifs situés en position de tiers, à savoir qui transcendent les intérêts de chacun. Elle est liée à la difficulté de reconnaître des objectifs situés en position de tiers, à savoir qui transcendent les intérêts de chacun. Lhypothèse est que avec la fin de la transcendance religieuse, nous aurions abandonné la transcendance tout court ? Lhypothèse est que avec la fin de la transcendance religieuse, nous aurions abandonné la transcendance tout court ?

30 « Lenfant, objet de léducation, se présente à léducateur : il est nouveau dans un monde qui lui est étranger, et il est en devenir ; il est un nouvel être humain et il est en train de devenir un être humain. Ce double aspect ne vas absolument pas de soi ». « Lenfant, objet de léducation, se présente à léducateur : il est nouveau dans un monde qui lui est étranger, et il est en devenir ; il est un nouvel être humain et il est en train de devenir un être humain. Ce double aspect ne vas absolument pas de soi ». « En effet, la double nature de lenfant entraîne une tension, parfois des conflits, entre deux exigences aussi fondamentales lune que lautre. Assurer à lenfant son développement propre, en relation à la vie qui est née avec lui. Laccueillir comme un nouveau venu au sein du monde humain et lui enseigner un monde « qui a commencé avant sa naissance, qui continuera après sa mort et dans lequel il doit passer sa vie ».A.Arendt la crise de lautorité « En effet, la double nature de lenfant entraîne une tension, parfois des conflits, entre deux exigences aussi fondamentales lune que lautre. Assurer à lenfant son développement propre, en relation à la vie qui est née avec lui. Laccueillir comme un nouveau venu au sein du monde humain et lui enseigner un monde « qui a commencé avant sa naissance, qui continuera après sa mort et dans lequel il doit passer sa vie ».A.Arendt la crise de lautorité

31

32 bibliographie M. Schneider : big mother odile jacob2002 M. Schneider : big mother odile jacob2002 I.Théry : couple, filiation et parenté aujourdhui Odile Jacob 1998 I.Théry : couple, filiation et parenté aujourdhui Odile Jacob 1998 Les cahiers du GRAPE : « mais où est donc passé lenfant » Eres 2003 Les cahiers du GRAPE : « mais où est donc passé lenfant » Eres 2003 J.P Lebrun : La perversion ordinaire » Denoël 2007 J.P Lebrun : La perversion ordinaire » Denoël 2007 E.Roudinesco : la famille en désordre Fayard 2002 E.Roudinesco : la famille en désordre Fayard 2002 MM Chatel : malaise dans la procréation A Michel 1993 MM Chatel : malaise dans la procréation A Michel 1993 JP Hiltenbrand : Insatisfaction dans le lien social Eres 2005 JP Hiltenbrand : Insatisfaction dans le lien social Eres 2005 PP et sociaux : Filiations, nouveaux enjeux La doc F n° PP et sociaux : Filiations, nouveaux enjeux La doc F n° PP et sociaux : Lidentité masculine La doc F n° PP et sociaux : Lidentité masculine La doc F n°


Télécharger ppt "Lenfant est reconnu comme « un autre soi- même », il peut même devenir « ce que lon fabrique avec nos regrets » ( Sartre) Lenfant est reconnu comme « un."

Présentations similaires


Annonces Google