La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ADDICTIONS PRISE EN CHARGE ET PREVENTION DES ADDICTIONS PLAN 2007 - 2011 ORGANISATION DU DISPOSITIF DE PRISE EN CHARGE ET DE SOINS AUX PERSONNES AYANT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ADDICTIONS PRISE EN CHARGE ET PREVENTION DES ADDICTIONS PLAN 2007 - 2011 ORGANISATION DU DISPOSITIF DE PRISE EN CHARGE ET DE SOINS AUX PERSONNES AYANT."— Transcription de la présentation:

1 ADDICTIONS PRISE EN CHARGE ET PREVENTION DES ADDICTIONS PLAN ORGANISATION DU DISPOSITIF DE PRISE EN CHARGE ET DE SOINS AUX PERSONNES AYANT UNE CONDUITE ADDICTIVE Circulaire du 16 mai 2007 Circulaire du 16 mai 2007 REFERENTIELS DORGANISATION DES SOINS Dr Jean-Yves BREUREC ELSA avril 2008 Dr Jean-Yves BREUREC ELSA avril

2 ADDICTIONS > Problème de santé publique majeur > Favoriser la prise de conscience > Améliorer la prise en charge

3 ADDICTIONS b VISIBILITEMeilleure organisation Lieu de prise en charge unique b ACCESSIBILITEAccès aux soins pour tous (jeunes, femmes enceintes, précarité….) b PROXIMITETerritoire de santé Bassin de vie b QUALITEPrise en charge de qualité Evaluation

4 PLAN ADDICTIONS 6 Priorités >Mieux prendre en charge les addictions dans les établissements de santé >Mieux prendre en charge les addictions dans les centres médico-sociaux >Articuler davantage loffre de soins en ville avec le secteur sanitaire et médico-social

5 PLAN ADDICTIONS 6 priorités >Développer la prévention >Renforcer la formation des professionnels en addictologie >Coordonner davantage la recherche en addictologie

6 MIEUX PRENDRE EN CHARGE LES ADDICTIONS DANS LES CENTRES MEDICO-SOCIAUX > Créer des centres de soins daccompagnement et de prévention en addictologie CSAPA -Décret du 14 mai 2007missions CSAPA -Décret du 24 janvier 2008fonctionnement financement CSAPA -Circulaire 28 février 2008mise en place des CSAPA et schémas régionaux médico-sociaux daddictologie

7 MIEUX PRENDRE EN CHARGE LES ADDICTIONS DANS LES CENTRES MEDICO-SOCIAUX > Augmenter la capacité daccueil et notamment avec hébergement > Poursuivre la politique de réduction des risques -Améliorer les pratiques (TSO - hépatites) -Evaluation des dispositifs médicaux

8 ARTICULER DAVANTAGE LOFFRE DE SOINS EN VILLE AVEC LES SECTEURS SANITAIRE ET MEDICO-SOCIAL > Organiser les réseaux en addictologie 1 réseau de proximité en addictologie pour habitants -interdisciplinarité des prises en charge -Accès au soin -coordination des soins -prévention -formation

9 ARTICULER DAVANTAGE LOFFRE DE SOINS EN VILLE AVEC LES SECTEURS SANITAIRE ET MEDICO-SOCIAL > Etablir des schémas régionaux daddictologie Planification régionale du dispositif daddictologie harmonisation > Coordonner le parcours de soin du patient Audition publique abus - dépendance et polyconsommations : stratégies de soins HAS - FFA - 1 et 2 février 2007.

10 MIEUX PRENDRE EN CHARGE LES ADDICTIONS DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE > Améliorer lorganisation de la prise en charge des addictions dans les établissements de santé. > Valoriser la prise en charge sanitaire des addictions.

11 AMELIORER LORGANISATION DE LA PRISE EN CHARGE DES ADDICTIONS > Consultations spécialisées daddictologie Equipes de liaison en addictologie Tout établissement doté dun service des urgences > Identifier au moins un service daddictologie de recours pour habitants. pour habitants. > Créer un pôle daddictologie dans chaque centre hospitalo- universitaire Niveau régional Centre de référence

12 DISPOSITIF ADDICTOLOGIQUE HOSPITALIER > Filière hospitalière de soins addictologiques Structuration territoriale définie par lARH Structuration territoriale définie par lARH Modalité dorganisation graduée Modalité dorganisation graduée intégrant les parcours possibles sévérité addiction comorbidités Identification - individualisation de laddictologie Identification - individualisation de laddictologie

13 DISPOSITIF ADDICTOLOGIQUE HOSPITALIER Prises en charge spécifiques assurées en : Prises en charge spécifiques assurées en : Consultation Consultation Hospitalisation complète programmée ou non Hospitalisation complète programmée ou non lits dhospitalisation pour sevrage simple lits dhospitalisation pour sevrage simple lits dhospitalisation pour soins résidentiels complexes lits dhospitalisation pour soins résidentiels complexes soins de suite et de réadaptation en addictologie soins de suite et de réadaptation en addictologie Hospitalisation de jour Hospitalisation de jour Liaison ELSA Liaison ELSA

14 FILIERE DE SOINS ADDICTOLOGIQUES HOSPITALIERE 3 niveaux Niveau 1de proximité Niveau 1de proximité Niveau 2de recours Niveau 2de recours Niveau 3universitaire - régional Niveau 3universitaire - régional

15 FILIERE DE SOINS ADDICTOLOGIQUES HOSPITALIERE Niveau 1Strutures de proximité -Réalisation de sevrages résidentiels simples -Activité de liaison -Consultation hospitalière daddictologie Regroupés en unité fonctionnelle Regroupés en unité fonctionnelle Dans tout établissement de santé ayant une structure des urgences Dans tout établissement de santé ayant une structure des urgences

16 FILIERE DE SOINS ADDICTOLOGIQUES HOSPITALIERE Niveau 2Structures de recours *Missions Niveau 1 *Soins Résidentiels Complexes *Hospitalisation De Jour niveau spécifiquement addictologique niveau spécifiquement addictologique personnels formés à laddictologie personnels formés à laddictologie prise en charge spécialisées prise en charge spécialisées patients les plus en difficulté patients les plus en difficulté Regroupés en UFstructure interne pôle Comprend soins de suite et de réadaptation addictologiques.

17 FILIERE DE SOINS ADDICTOLOGIQUES HOSPITALIERE Niveau 3 Centre daddictologie universitaire régional Même prise en charge que structures de niveau 2 Niveau de référence régional Missions -Enseignement -Formation -Recherche -Coordination régionale Un par CHU Un par CHU

18 DISPOSITIF ADDICTOLOGIQUE HOSPITALIER > Pérénité du dispositif *Reconnaissance administrative de laddictologie dans le cadre des pôles *Volet addictions -Dans le projet détablissement -Dans les projets médicaux de territoire

19 DISPOSITIF ADDICTOLOGIQUE HOSPITALIER > Intégration dans lorganisation régionale des soins -Volet addictologique SROS -Harmonisation > Continuité des soins Articulation -Médico-social spécialiséconvention -Intervenants libérauxmédecin traitant -intervenants champ social

20 CONSULTATION HOSPITALIERE DADDICTOLOGIE MISSIONS * Accueillir, évaluer, traiter, orienter dans le dispositif addictologique toute personne sollicitant une aide spécialisée en milieu hospitalier * Prendre en charge les patients dépendants sinscrivant dans un programme de soins addictologique en établissement de santé

21 CONSULTATION HOSPITALIERE DADDICTOLOGIE MISSIONS * Traiter en ambulatoire les patients dépendants présentant des dommages induits nécessitant la technicité de lhôpital * Proposer une prise en charge aux usagers à risques ou usages nocifs repérés lors dune admission à lhôpital * Assurer des consultations pour des groupes spécifiques.

22 CONSULTATION HOSPITALIERE DADDICTOLOGIE b ACCES Démarche spontanée du patient Orientation : - médecin traitant - dispositif spécialisé médico-social b STRUCTURE INDIVIDUALISEE Lieu unique pour toutes les addictions Organisation horaires identification de compétences b EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE Médecin - infirmier - psychologue - assistante sociale - diététicien Formé en addictologie

23 EQUIPE HOSPITALIERE DE LIAISON ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE MISSIONS DE SOINS *Aider au repérage précoce des problèmes addictifs *Contribuer : -à lévaluation de laddiction -à lélaboration du projet de soins -à la mise en place dune prise en charge médico-psycho- sociale pendant lhospitalisation

24 EQUIPE HOSPITALIERE DE LIAISON ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE MISSIONS DE SOINS *Aider les équipes soignantes -lors de la réalisation des sevrages -lors de la mise en place des traitements de substitution Préparer la sortie de lhospitalisation Orientation -dispositif spécialisé hospitalier -dispositif spécialisé médico-social -ville -réseau de santé

25 EQUIPE HOSPITALIERE DE LIAISON ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE AUTRES MISSIONS *Sensibilisation et formation des équipes de soins à laddictologie >Introduire ou renforcer une culture addictologique >Introduction ou renforcement dun savoir faire soignants -Formation continue -Formations ciblées urgences, périnatalité, cancérologie, psychiatrie -Protocolisations

26 EQUIPE HOSPITALIERE DE LIAISON ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE AUTRES MISSIONS *Lien avec les équipes daddictologie du territoire de santé *Articulation et coordination avec les autres acteurs sanitaires et sociaux *Education à la santé patients - personnels hospitaliers

27 EQUIPE HOSPITALIERE DE LIAISON ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE INTERVENTION -Auprès des patients à problème addictifs pendant leur hospitalisation -Ensemble des unités de soins -Du lundi au vendredi EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE Formée en addictologie Effectif fonction de la taille de létablissement

28 COURT SEJOUR ADDICTOLOGIQUE Structure de prise en charge aiguë –de la conduite addictive –de ses complications –des comorbidités associées

29 COURT SEJOUR ADDICTOLOGIQUE Structure de prise en charge aiguë >Sevrage simple >Soins complexes -Programme thérapeutique intensif -Dépendance majeure -Bilans approfondis -Situation déchec après tentative de sevrage >Bilan >Situation de crise

30 COURT SEJOUR ADDICTOLOGIQUE SEVRAGE SIMPLE *unité dhospitalisation référente *5 à 6 lits *5 à 10 jours *Equipe soignante sensibilisée à laddictologie *soutien de léquipe de liaison Privilégier Accès direct Préparation à la sortie Dans tout établissement de santé doté dune structure des urgences Dans tout établissement de santé doté dune structure des urgences

31 COURT SEJOUR ADDICTOLOGIQUE Cours séjour addictologique de recours *Environ 15 lits regroupés en UF ou structure interne *Reconnue par ARH dans le cadre du CPOM *Durée hospitalisation 2 à 4 semaines *Equipe pluridisciplinaire formée en addictologie - PH - Cadre de santé - Infirmiers -Psychologue - assistant social - diététicien - kinésithérapeute

32 COURT SEJOUR ADDICTOLOGIQUE COURT SEJOUR ADDICTOLOGIQUE DE RECOURS b Programmes thérapeutiques spécifiques - Informations addictologiques - Informations addictologiques -Thérapies à médiation corporelle -Thérapie cognitivo-comportementale -Thérapies familiales ou systémiques -Psychothérapies individuelles -Espace rencontre avec les associations de patients Locaux spécifiques * Accessibilité à un plateau technique

33 HOPITAL DE JOUR ADDICTOLOGIE MISSIONS Patients dépendance et ou complications sévères *Evaluation addictologique des patients nécessitant soins complexes *Réalisation de bilans Elaboration de projet thérapeutiques individualisés *Réalisation des sevrages des soins addictologiques spécifiques et diversifiés

34 HOPITAL DE JOUR ADDICTOLOGIE MISSIONS Accompagnement au décours du sevrage en hospitalisation complète Accompagnement au décours du sevrage en hospitalisation complète *Gestion des crises : -reprise de consommation -difficultés psychiques *Accompagnement à moyen et long terme patients à problématiques multiples et sévères *Participation au suivi réévaluation

35 HOPITAL DE JOUR ADDICTOLOGIQUE b ACCES -Court séjour addictologique -Service hospitalier après évaluation ELSA -CSAPA -Médecin traitant

36 HOPITAL DE JOUR ADDICTOLOGIQUE Cadre intensifavec lien environnemental préservé 6 à 15 places 5 jours sur 79 h - 17 h équipe pluridisciplinaire formée : - en addictologie - aux techniques spécifiques Locaux spécifiques

37 SSR ADDICTOLOGIQUE b Orientation régionale non exclusive b Structure de 15 à 20 lits à lits b Durée de séjour quelques semaines à 3 mois b Equipe pluridisciplinaire formée à laddictologie variations en fonction du projet thérapeutique b Plateau technique de rééducation adapté aux activités

38 SSR ADDICTOLOGIQUE b Prévenir ou réduire les conséquences de laddiction b Promouvoir la réadaptation b Patients en mésusage sévère Orientéspar structure addictologique niveau Orientéspar structure addictologique niveau par structure médico-sociale par médecin traitant

39 SSR ADDICTOLOGIQUE Suivi médical *Aide psychothérapeutique individuelle et collective *Programme socio-éducatif *Orientations particulières possibles (cognitive) b Consolidation de labstinence b Prévention des rechutes

40 VALORISER LA PRISE EN CHARGE SANITAIRE DES ADDICTIONS > Maintenir le tarif de séjour pour sevrage simple Groupe homogène de séjour Ethylisme avec dépendance Toxicomanies non éthylique avec dépendance > Créer un tarif adapté au séjour pour sevrage complexe *Organisation plus complexe des soins *Unités dédiées identifiées par ARH *Création dun second GHS pour sevrage complexe

41 VALORISER LA PRISE EN CHARGE SANITAIRE DES ADDICTIONS Arrêté du 25 février 2008 relatif à la classification et la prise en charge des prestations pour les activités MCO - JO 5 mars 2008 Bornes Bornes basse haute basse haute Ethylisme avec dépendance GHS ,35 Euros GHS ,10 Euros Toxicomanies non éthyliqueGHS ,34 Euros avec dépendanceGHS ,10 Euros


Télécharger ppt "ADDICTIONS PRISE EN CHARGE ET PREVENTION DES ADDICTIONS PLAN 2007 - 2011 ORGANISATION DU DISPOSITIF DE PRISE EN CHARGE ET DE SOINS AUX PERSONNES AYANT."

Présentations similaires


Annonces Google