La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE STRESS CONCEPTION MEDICALE JP CHABANNES GRENOBLE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE STRESS CONCEPTION MEDICALE JP CHABANNES GRENOBLE."— Transcription de la présentation:

1 LE STRESS CONCEPTION MEDICALE JP CHABANNES GRENOBLE

2 QUEST-CE QUE LE STRESS? Cest la réaction dadaptation de lindividu face à toute stimulation EXEMPLE STIMULATIONREACTION Un entretien d évaluation -Anxiété soucis -Pourvu que je sois à la hauteur! -Insomnie,transpiration tension musculaire -Je fume, je bois un coup pour me calmer EMOTION PENSEE REACTION PHYSIQUE COMPORTEMENT

3 DEUX DEFINITIONS LES STRESSEURS -Pressions de lenvironne-ment comme problèmes àrésoudre, difficultés rela-tionnelles-Ennuis de santé agissantcomme des « facteurs exo-gènes » (en pensée) LA REACTION DE STRESS Spécifique à la personne

4 LE STRESS EST LE PRINCIPAL MODE D ADAPTATION INDIVIDUEL POUR « FAIRE FACE » C est tout à la fois une réponse: -physiologique(axe hypothalamo- cortico-surrénalien) -émotionnelle -cognitive (pensées) -comportementale (actions) AUX STRESSEURS

5 La réponse peut être ADAPTEE ET UTILE -amélioration des performances -préservation de lintégrité et de la santé Cest une dépense minimale dénergie efficace La réponse peut être INADAPTEE ou MAL - ADAPTEE -par son intensité -par sa durée Les ennuis commencent

6 CEPENDANT Une réaction adaptée peut être nocive Exemple: lors dune agression le sujet agressé se dégage et sauve sa vie par une réaction violente et adaptée mais par la suite il va développer des troubles -cauchemars -insomnies -anxiété; humeur dépressive -évitements…. Cest le SYNDROME POST TRAUMATIQUE

7 EVOLUTION DU STRESS CHRONIQUE Stress Temps Phase dalarme Phase de résistance Épuisement Burn out Réaction aigue: signes physiologiques hyper éveil psychique Réaction dadaptation, destinée à faire face de manière chronique. Souvent utilisation « daides » alcool, médicaments, tabac, H. Fatigue extrême Difficultés à travailler Troubles de lhumeur

8 RAPPORTS EMOTIONS DECISIONS A niveau émotionnel élevé ce sont les émotions qui gouvernent E M O T I O N S EMOTION + _ PENSEE COMPORTEMENT CONSEQUENCE COLERE Cest un idiotVous êtes un idiotIdiot toi même FEED-BACK PENSEEEMOTION COMPORTEMENTCONSEQUENCE FEED-BACK Ce type est en difficultés Calme conservé Que vous arrive til? En ce moment rien ne va!

9 LE FONCTIONNEMENT CEREBRAL CERVEAU EMOTIONNEL CERVEAU AFFECTIF CERVEAU RATIONNEL BATRACIEN POISSON REPTILE MAMMIFERE GRANDS SINGES HOMME COLERE DOULEUR CALME PLAISIR ETC AMOUR HAINE RECONNAISSANCE REJET ETC Si les EMOTIONS commandent REFLEXION IMPOSSIBLE OU AU SERVICE DE LEMOTION PEUR

10 UNE CERTAINE DEPENSE DENERGIE CORRESPOND AU MAX DEFFICACITE EFFICACITE ENERGIE FOURNIE TOP POINT CHEMIN DU « BURN-OUT » A chacun ses courbes;nous avons une courbe générale mais aussi diverses courbes selon les situations

11 RESUMONS STRESSEURS REACTION ADAPTEE REACTION INADAPTEE -MEILLEURE EFFICACITE -SANTE PRESERVEE TROUBLES FONCTIONNELS Maux de tête; lombalgies… MALADIES ORGANIQUES Infarctus; ulcères… TROUBLES PSYCHOLOGIQUES Burn out;anxiété; dépression; décompensations…. PERTE DEFFICACITE TROUBLES RELATIONNELS

12 LANALYSE VA PORTER SUR 2 ENTITES LES FACTEURS DE STRESS MOI MEME STRESSEURS MATERIELS Pb concrets à résoudre; prises de décisions;gestion du temps;maladies STRESSEURS RELATIONNELS ABSENCE DE SOUTIEN (soutien =protecteur) MES APTITUDES NATURELLES A FAIRE FACE MES CAPACITES ACQUISES A GERER

13 LES STRESSEURS LES PLUS FREQUENTS STRESS MATERIELS PROFESSIONNELS -temps et quantité dinformations à traiter par unité de temps -décalage entre travail prescrit et travail effectué -décalage entre tâches et moyens -décalage entre poste;attentes personnelles et compétences -résolution de problèmes -prise de décisions STRESS MATERIEL DE LA VIE COURANTE -bruit - transports -argent -logement

14 LES STRESSEURS LES PLUS FREQUENTS STRESS RELATIONNELS PROFESSIONNELS -pressions hiérarchiques -conflits avec les collègues et les subalternes -critiques négatives; manque de renforcement et de reconnaissance -difficultés de communication STRESS RELATIONNELS QUOTIDIENS -conflits familiaux -problèmes de voisinage -conflits avec des amis -problèmes commerciaux -conflits associatifs et politiques

15 ET MOI QUE PUIS-JE FAIRE? CHACUN SES STRESSEURS CHACUN SON STRESS Pour appréhender mon cas particulier il faut: 1-évaluer ma relation aux stresseurs 2-comprendre comment fonctionne mon stress

16 EVALUER SON STRESS Diverses échelles. Nous en retenons deux. ECHELLE BREVE DEVALUATION DES STRESSEURS (C CUNGI) ECHELLE BREVE DEVALUATION DU STRESS (C CUNGI) Nom : Prénom : pasdutoutpasdutout faiblementfaiblement unpeuunpeu assezassez beaucoupbeaucoup extrêmementextrêmement Date : Ai-je subi tout au long de ma vie, des situations traumatiques ? (décès, perte d'emploi, déceptions amoureuses, divorces …) Suis-je en train de vivre une situation traumatique ? (décès, perte d'emploi, déceptions amoureuses, divorces …) Est-ce que je subis une surcharge de travail fréquente ou permanente ou/et suis-je souvent pris dans l'urgence ? ou/et existe-t-il une ambiance très compétitive dans mon emploi Mon travail ne me convient pas, il ne correspond pas à ce que je souhaiterais faire ou/et est source d'insatisfaction; me donne l'impression de perdre mon temps. Au maximum me déprime ? Ai-je des soucis familiaux importants (couple, enfants, parents …) Est-ce que ma famille est plus un poids qu'un réconfort ? Suis-je endetté, ai-je un revenu trop faible par rapport à mon mode de vie ? Est-ce que cela ma pose soucis ? Ai-je beaucoup d'activité extraprofessionnelles et sont-elles sources de fatigues ou de tensions (associations,sports…) ? Ai-je une maladie ? Coter la gravité ou l'importance ou la gêne par rapport à soi TOTAL PAR COLONNE TOTAL GENERAL Nom : Prénom : pas du toutpas du tout faiblementfaiblement unpeuunpeu assezassez beaucoupbeaucoup extrêmementextrêmement Date : Suis-je émotif, sensible aux remarques, aux critiques d'autrui Suis-je colérique ou rapidement irritable Suis-je perfectionniste, ai-je une tendance à ne pas être satisfait de ce que je fais ou de ce que les autres ont faits Ai-je le cœur qui bat vite, de la transpiration, des tremblements, des secousses musculaires par exemple au niveau du visage, des paupières ? Est-ce que je me sens tendu au niveau des muscles, ai- je des sensations de crispation au niveau des mâchoires, du visage, du corps en général ? Ai-je des problèmes de sommeil ? Suis-je anxieux ? Est-ce que je me fais souvent du soucis Ai-je des manifestations corporelles comme un trouble digestif,des douleurs, des maux de tête, des allergies, de l'eczéma ? Est-ce que je suis fatigué ? Ai-je des problèmes de santé, une maladie de peau, un problème de cholestérol, de l'hypertension artérielle, un trouble cardio-vasculaire ? Est-ce que je fume ou bois de l' alcool pour me stimuler ou me calmer? Est-ce que j' utilise d' autres produits ou des médicaments dans ce but? TOTAL PAR COLONNE TOTAL GENERAL De 8 et 14 niveau de stresseurs très bas 15 et 18 ………………………..bas 19 et 28………………………..élevé Sup à 28………………………très élevé De 11 à 19 niveau de stress très bas 20 à 30…………………….bas 31 à 45…………………….élevé Sup à 45…………………..très élevé

17 QUATRE GRANDS MODELES Score de stresseurs élevé Score de stress élevé Score de stresseurs élevé Score de stress bas Score de stresseurs bas Score de stress bas Score de stresseurs bas Score de stress élevé

18 Score de stresseurs élevé Score de stress élevé -Je suis probablement très tendu,psychologiquement et physiquement -Je suis en permanence sur le QUI-VIVE -Je peux être aisément irritable

19 Score de stresseurs élevé Score de stress élevé AVANTAGES -état dalerte permanent; toujours prêt pour laction -capacité de défense immédiate -les choses ne traînent pas -capacité à mener plusieurs chantiers de front INCONVENIENTS -tendance à trop exiger des autres>> pb relationnels -à terme>> fatigue, troubles du sommeil -élaboration de ses propres difficultés à faire face -au long cours diminution des performances RISQUES -utilisation de substances -épuisement,burn-out,dépression -maladies cardio-vasculaires -les facteurs de risques sont parallèles au score à léchelle de stress

20 Score de stresseurs élevé Score de stress bas -Modèle BENEFIQUE: « je reste calme dans ladversité » -Sauf en cas de sous-estimation du niveau de stress(du coup renvoi au cas précédent) -Bonnes performances et préservation de l état de santé -Cest lobjectif dun programme de gestion du stress -Attention à ne pas trop tirer sur la corde. Ce genre de sujet est toujours plus sollicité

21 Score de stresseurs bas Score de stress bas -Très bénéfique sauf en cas dapparition de stresseurs -Manque dentraînement >> manque defficacité; grosses difficultés émotionnelles dans le « faire face » -Tendance à la passivité >> diminution des motivations -Excellent pour des congés « doigts de pieds en éventail »

22 Score de stresseurs bas Score de stress élevé -Aucun avantage -Plus fréquent quil ny parait -Souvent retrouvé chez certaines personnalités (dépendants) ou dans certaines pathologies (schizophrénie) -Nécessite vraiment une prise en compte du problème

23 COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNE MON STRESS CEST UNE ANALYSE FONCTIONNELLE Il sagit de repérer: -les stresseurs principaux:leur fréquence;leur intensité;leur ancienneté; le contexte. -mes réactions et les moyens utilisés pour faire face

24 Un stresseur pour une personne peut ne pas lêtre pour une autre CHAQUE PROBLEME ET CHAQUE SOLUTION SONT INDIVIDUELS Un stresseur pour lun peut ne pas lêtre pour lautre Les réactions sont donc très personnelles Les réponses à apporter seront de deux ordres Dans certains cas il est utile dapprendre à faire face efficacement Dans dautres il vaut mieux changer de situation TOUS LES INTERMEDIAIRES SONT POSSIBLES

25 LOBSERVATION DES SITUATIONS EST LE PREALABLE INCONTOURNABLE 9 QUESTIONS INCONTOURNABLES -Quels sont les stresseurs principaux et comment sont ils supportés? -Quelles sont les réactions émotionnelles ? ( irritabilité;colère; soumission;découragement ) -Quelles sont les manifestations fonctionnelles? (sommeil; tension musculaire …) -Y a til des problèmes organiques qui fluctuent avec les stresseurs? -Quels sont les moyens employés pour faire face? -Quelles sont les conséquences concrètes des comportements (est-ce j ai eu ce que je désire? Quel influence ai-je sur mon environnement?) -Quels sont les soutiens familiaux; amicaux; relationnels? -Quels ont été les principaux traumatismes de l existence? -Quelle est la nature de base (émotive; anxieuse; colérique; passive…)

26 LA METHODE DES CERCLES VICIEUX Permet de visualiser les interactions entre les différentes composantes de la réaction de stress Il faut identifier pour chaque situation qui pose difficulté: -la ou les situations déclenchantes -ce qui me passe par lesprit, ce que je pense -ce que je ressens; mes émotions -ce que je fais; ai envie de faire; ai tendance à faire -les conséquences concrètes et relationnelles

27 LE CERCLE VICIEUX 1 Situation déclenchante Ce que je pense Ce que je ressens Ce que je fais Ou Ai tendance à faire -concrètes Conséquences -relationnelles

28 LE CAS DE BRIGITTE 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

29 Question1:PRINCIPAUX STRESSEURS 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

30 Question2: LES EMOTIONS 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

31 Question 3:manifestations fonctionnelles 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

32 Question 4: Pb ORGANIQUES 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

33 Question 5: METHODES EMPLOYEES 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

34 Question 6: CONSEQUENCES 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse... » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

35 Question 7 :LES SOUTIENTS FAMILIAUX 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

36 Question 8: TRAUMAS ANTERIEURS 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. » Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: - la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

37 Question 9: LA NATURE PSYCHIQUE 43 ans, secrétaire de direction, mariée, 3 enfants, consulte à la demande de son MG pour:divers troubles psychiques et retentissement fonctionnel. Demblée elle affirme être « tendue, énervée, angoissée et au bord du découragement ».A la question:« votre MG s inquiète de qq troubles dont il a de la peine à retrouver la cause physique » elle répond: « tout d abord j ai eu une reprise d eczéma qui avait disparu depuis plusieurs années et surtout jaide +en+ souvent mal à la tête. Interrogatoire sur sa vie familiale: « Je fais plein de choses dans l urgence et j ai le sentiment de ne pas être comprise les enfants grandissent, les 2 premiers sont en pleine crise d adolescence; leurs résultats scolaires sont moins bons. Du coté de mon mari nous avons de –en- de dialogue, il est de +en+ accaparé par ses occupations. Je n arrive pas tjs à faire face à mes tâches ménagères et du coup ça m irrite et je m énerve. » Cela doit vous mettre en surpression? « Pas quun peu,jai de la peine à mendormir,je ne supporte plus le bruit, parfois jéclate en sanglots ou en agressivité. » Au travail?«Jai du mal avec le nouveau logiciel,les procédures ont changé et le chef met la pression » Comment faites vous face? «Je me force,je prends sur moi,je ne dis rien et jéclate à la maison. Certains jours pour rester vigilante je consomme plein de café et le soir je prends un somnifère sinon je ne dors pas. Du coup je suis fatiguée, irritable, je deviens désagréable, mon mari me le répète sans cesse. » Mais votre mari vous soutient quand même? « Comme il peut, c est à dire pas beaucoup car il est très stressé et surtout les enfants en rajoutent. » Avez-vous eu des pb importants dans votre existence? « Ceux qui me touchent le plus sont: -la perte de maman l année dernière dans des conditions difficiles(Alzheimer morte au domicile) -le changement de patron avec les licenciements et l augmentation de la pression. » Question: quelle est votre nature? « Je suis plutôt anxieuse, soucieuse, comme maman mais là je deviens grave. »

38 EXEMPLE DUN CERCLE VICIEUX DANS LE CAS DE MARIE 1 Situation déclenchante Une critique du chef « vous navez encore pas fini! » Ce que je pense « cest pas possible il nest jamais content » Ce que je ressens Découragée mais Révoltée Ce que je fais ou ai tendance à faire « Je ne dis rien; jaccélère » -concrètes plus de travail Conséquences -relationnelles :je ne supporte plus le chef QUE FAIRE? VOIR AUTREMENT Il est speed il doit avoir une pression folle MAITRISER LES EMOTIONS Rester zen MIEUX SAFFIRMER ET AINSI POUR TOUTES LES SITUATIONS IDENTIFIABLES

39 LA BOITE A OUTILS DIVERS OUTILS A ADAPTER AUX NECESSITES Pour les émotions -savoir ralentir -désensibilisation systématique Pour les renforcements ; pour l affirmation de soi Pour la gestion du temps Pour les problèmes à résoudre Pour les modèles de pensées Pour l hygiène de vie Pour la philosophie d existence Pour la gestion de la hiérarchie et le management Les programmes sétablissent selon les cas

40 FIN PROVISOIRE


Télécharger ppt "LE STRESS CONCEPTION MEDICALE JP CHABANNES GRENOBLE."

Présentations similaires


Annonces Google