La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Communication de la Commission au Parlement Européen et au Conseil Améliorer la nutrition maternelle et infantile dans le cadre de laide extérieure : un.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Communication de la Commission au Parlement Européen et au Conseil Améliorer la nutrition maternelle et infantile dans le cadre de laide extérieure : un."— Transcription de la présentation:

1 Communication de la Commission au Parlement Européen et au Conseil Améliorer la nutrition maternelle et infantile dans le cadre de laide extérieure : un cadre stratégique de lUnion Européenne

2 Une tragédie évitable 52 millions denfants souffrent de malnutrition aigue (8%) 165 millions denfants souffrent de malnutrition chronique (26%) 2 milliards de personnes ont des carences en micronutriments 90% de ces enfants vivent en Afrique et en Asie Les populations rurales pauvres et celles discriminées sont les plus atteintes Cause sous-jacente d1/3 de la mortalité infantile + 20% de la mortalité maternelle chaque année Les causes de la dénutrition sont connues Des traitements efficaces existent et nous savons y faire face

3 Les conséquences de la dénutrition Retard de croissance – Réduction significative et irréversible du développement cognitif Emaciation – Risque élevé de mortalité et de morbidité Carences en micronutriments – Dommages dévastateurs et irréversibles + augmentation du risk de mortalité et morbidité Contribue à 35% des affections frappant les enfants <5 ans Cause sous-jacente d1/3 de la mortalité infantile et 20% de la mortalité maternelle chaque année Frein au progrès économique : 10% des gains de toute une vie pour les particuliers 2 à 8% du produit intérieur brut dun pays

4 Des progrès encore trop lents

5 Comprendre les causes de la dénutrition Les causes immédiates : linadéquation de la ration alimentaire (en qualité ou en quantité) et les maladies Les causes sous-jacentes : liées à la pauvreté, insécurité alimentaire, inadéquation des soins, environnement sanitaire Les causes fondamentales : gouvernance, croissance démographique, changement climatique, …

6 Nos objectifs : En lien avec lAssemblée mondiale de la santé et les principes humanitaires : - Réduire de 7 millions le nombre denfants <5 ans présentant un retard de croissance - Réduire et maintenir la prévalence de lémaciation chez lenfant < 5% Notre but Notre but : Stimuler les progrès mondiaux pour améliorer la nutrition maternelle et infantile en réduisant la mortalité, morbidité et les carences de croissance et de développement liées à la dénutrition Lengagement de la Commission Européenne

7 Comment ? - Accroître lengagement et les investissements dans le domaine de la nutrition - Garantir une complémentarité entre aide humanitaire et aide au développement pour contribuer à la résilience des populations (initiative AGIR) - Cibler les mères et les enfants : les plus à risque, la dénutrition est intergénérationnelle

8 - Approche multisectorielle : sauver des vies, faire face aux causes multiples de la dénutrition et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle Comment ?

9 Que propose la Commission Européenne ? Renforcer la mobilisation et lengagement politique en faveur de la sécurité nutritionnelle : 2. - LUE est membre du Lead group de SUN 3. - LUE a organisé en Mars 2013 la réunion annuelle du mouvement SUN à Bruxelles 4. - La Commission et certains états membres sont des donateurs coordonnateurs de SUN (Niger...) Intensifier les actions au niveau national : 6. - Renforcer les capacités humaines et institutionnelles 7. - Intensifier les interventions pour la nutrition dans laide humanitaire et laide au développement 8. - Intensifier les actions ayant une incidence sur la sécurité nutritionnelle dans laide humanitaire et laide au développement

10 1. 3. Renforcement de lexpertise et de la base de connaissances (bien connaitre la nutrition) : 2. - Renforcer les sytèmes dinformation 3. - Investir dans la recherche 4. - Renforcer lexpertise et lappui technique 5. « … Le prochain budget de l'Union européenne reste encore à négocier. 6. Toutefois nous avons lambition de mobiliser 7. 1,5 milliards deuros en faveur de la résilience en Afrique de lOuest entre 2014 et 2020… » DISCOURS du COMMISSAIRE ANDRIS PIEBALGS lors de la Cérémonie dadoption de la Feuille de route AGIR Paris (Club du Sahel - OCDE), le 9 avril 2013 Que propose la Commission Européenne ?


Télécharger ppt "Communication de la Commission au Parlement Européen et au Conseil Améliorer la nutrition maternelle et infantile dans le cadre de laide extérieure : un."

Présentations similaires


Annonces Google