La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rhumatologie = Spécialité médicale des maladies de lappareil locomoteur Articulations Rachis Os Structures juxtaarticulaires (tendons...) (Muscles) « Rhumatismes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rhumatologie = Spécialité médicale des maladies de lappareil locomoteur Articulations Rachis Os Structures juxtaarticulaires (tendons...) (Muscles) « Rhumatismes."— Transcription de la présentation:

1 Rhumatologie = Spécialité médicale des maladies de lappareil locomoteur Articulations Rachis Os Structures juxtaarticulaires (tendons...) (Muscles) « Rhumatismes » = Maladies des articulations dans son sens le plus général... et le plus flou... « RHEO (... couler)... LOGOS (... étude)... » Articulations tuméfiées par un « flux pernicieux »

2 Tissu de soutien (rôle mécanique) « Réservoir calcique » (rôle métabolique) Généralités : los Le tissu osseux A) Structure Os compact (corticale, 4/5) Os spongieux (médullaire, 1/5) Los compact :... cylindres (ostéons) centrés par les canaux de Havers... ( os longs) Los spongieux :... réseau plus lâche... Présence de la moelle osseuse richement vascularisée (= os trabéculaire vertèbres)

3 Généralités : los B) Composition Los = Matrice organique + sels minéraux La matrice protéique : = collagène (I) : 95 % (Tropocollagène... Richesse en OH p, OH lysine) = Protéines non collagéniques (ostéocalcine...) = Glycosaminoglycanes : 1 % (MPS) (ac. hyaluronique, chondroïtines sulfates...) Eau (2 %) Cellules osseuses (2 %) Les sels minéraux = Cristaux dhydroxyapatite (cristaux phosphocalciques...) ( Mg++, Na+, Fa...) Los = 99 % du calcium de lorganisme ( g)

4 Généralités : los C) Les cellules osseuses Origine = Cellules souches hématopoïétiques 1) Les ostéoblastes = cellules cylindriques (10 ) = cellules formatrices du tissu osseux non minéralisé (ostéoïde) molécules de tropocollagène, de MPS... phosphatases alcalines ( minéralisation osseuse) couche cellulaire « bordant » les travées osseuses ½ vie cellulaire avec lâge (vieillissement osseux) cellules progressivement « englobées » dans la matrice osseuse Ostéocytes

5 Généralités : los 2°) Les ostéocytes = cellules « actives »Synthèse protéique Résorption périosteocytaire Régulation à court terme du calcium 3°) Les ostéoclastes = Grandes cellules (20-40 ) de forme variable, multinucléées Mobiles Résorption osseuse (minérale puis protéique) (Bordure en brosse)

6 Les maladies osseuses 1°) Infectieuses = Ostéomyélites : - BK - Pyogènes - Syphilis... parasites... levures... 2°) Tumorales - TM (ostéosarcomes) - TB - Métastases osseuses (K. sein- Rein-Thyroïde-Prostate) - Hémopathies (Hodgkin, LMNH, MM) (Leucémies) 3°) Vasculaires - Ostéonécroses (fémur) et infarctus osseux - « Algodystrophie »

7 Les maladies osseuses 4°) Dystrophiques = Maladie de Paget 5°) Métaboliques : = Ostéoporoses F = 3 M 1/3 F 70ans Tassement vertébral Ostéomalacies (ostéodystrophie rénale) 6°) – Dysplasie fibreuse des os – Maladie de Gaucher, histiocytose X, amylose... – Albers-Schonberg

8 Les articulations Définition = Formation anatomique qui unit 2 segments de membre et permet leur mobilisation Diarthrose ou Articulation synoviale ( synarthrose immobile) Constitution 1°) Le cartilage articulaire = cartilage hyalin - tissu très différencié, avasculaire, peu cellulaire - rigidité et élasticité 3 couches (calcifiée, moyenne, superficielle) - Rôle « glissement » Collagène de type II Substance fondamentale (MPS = chondroïtines et kératanes sulfates, Chondroblastes, chondrocytes (1 à 2 %) : isolés ou en groupes cellulaires. synthèse de la substance fondamentale. renouvellement faible Nutrition = Liquide synovial

9 Les articulations 2°) Le liquide synovial - Produit par la membrane synoviale - Clair, visqueux, densité 1, pH alcalin - Q faible /mm3 ( mononucléées) - Protéines (albumine) = 20 g/L (dialysat plasmatique sélectif) Nutrition du cartilage articulaire, lubrification

10 Les articulations 3°) La membrane synoviale = Tissu conjonctif lâche qui recouvre les structures intraarticulaires et limite la cavité synoviale M0 1 à 2 couches de synoviales (synoviocytes) NON continues - Couche superficielle, bordante, intimale - couche sous intimale - couche profonde très vascularisée ME Synoviocytes de type A = « Macrophages » (origine médullaire) Synoviocytes de type B = « cellules secrétoires » (Type C) Rôle Nutrition du cartilage articulaire « Nettoyage » 4°) Muscles, tendons, ligaments, capsules... éléments stabilisateurs de larticulation (insertion tendon/os = enthèse)

11 Les maladies articulaires 1°) « Inflammatoires » (R.I.C.) plus de de personnes en France « Connectivites » :Polyarthrite rhumatoïde (F=0,3%) Lupus, sclérodermie, polymyosite, vascularite... Syndrome de Gougerot-Sjögren Spondylarthropathies :(F = 0,3 %) Spondylarthrite ankylosante Rhumatisme psoriasique F.L.R., arthrites réactionnelles Entéropathies (Crohn, RCH) Maladies « systémiques » : PPR et Horton Maladie de Still, maladie périodique, Behçet Sarcoïdose

12 Les maladies articulaires 2°) « Infectieuses » Bactériennes (endocardites) (Lyme) (BK) Virales (rubéole, hépatite B... HIV.. parvovirus B19...) Parasitaires (filaires), levures (candidoses) 3°) Microcristallines Goutte (F = 1 %0) CCA OHapatite (dyslipidémies, ochronose...) 4°)... Tumeurs (SVN)... Algodystrophie 5°) Dégénératives : Arthrose Coxarthrose : F = Gonarthrose : F =

13 « Douleurs articulaires » A) Symptôme < douleur abarticulaire (« périarticulaire ») Mode de début, circonstances déclenchantes Siège, irradiations Intensité Horaire Arthralgies « mécaniques » - apparaissent au lever - PAS de dérouillage matinal - « sourdes » (intensité ) - le soir, à la fatigue - calmées par le repos - sommeil non perturbé « inflammatoires » - le matin, au lever - persistantes dérouillage matinal+ - paroxysmes douloureux - le soir, à la fatigue - non calmées par le repos - réveils nocturnes douloureux + (2 d partie) Evolution par « poussées » Association de signes physiques

14 « Douleurs articulaires » 1) - Tuméfaction (... épanchement) - Rubéfaction tégumentaire, chaleur locale - Mobilité articulaire... points douloureux... - Déformation articulaire 2) Signes extraarticulaires associés cutanés (nodosités... psoriasis...) ophtalmologiques, digestifs... Mono / Oligo / Poly-articulaire Bilatéralité, symétrie Grosses / Petites articulations... B) Biologie : 1) Recherche dun Sd inflammatoire (VS+,CRP,EPS.) 2)... FR... Ag HLA B27... AAN... Ac anti-CCP... 3) Liquide mécanique / inflammatoire (Prot 25g/L 1000) Association de signes physiques

15 « Douleurs articulaires » C) Radiologie : N0 « Arthrose » « Arthrite » Arthrose» - pincement localisé - condensation des berges - géodes dhyperpression - ostéophytose « Arthrite » - pincement global - déminéralisation sous-chondrale - mini-géodes sous-chondrales - érosions articulaires destruction articulaire « ankylose » (SA... infection...)

16 « Douleurs articulaires » D) Imagerie : 1) Scintigraphie osseuse (Technetium 99m) (Gallium... Indium...) Hyperfixation = « témoin dorganicité » Diagnostic précoce «...RX » Algodystrophie Ostéonécroses 2) Arthrographie « synovite » Ostéochondromatose... 3) Arthroscopie Biopsies à visée diagnostique (guidées par la vue...)

17 « Douleurs articulaires » 4) T.D.M. Arthro-scanner 5) I.R.M. Algodystrophie Ostéonécroses, tumeurs synoviales, arthrites septiques. (Arthrose... RIC...) 6) Biopsie synoviale Diagnostic anatomopathologique... bactériologique - Trocard (genoux, hanches, épaules) - Arthrotomie - (Arthroscopie) Diagnostic dune monoarthrite

18

19


Télécharger ppt "Rhumatologie = Spécialité médicale des maladies de lappareil locomoteur Articulations Rachis Os Structures juxtaarticulaires (tendons...) (Muscles) « Rhumatismes."

Présentations similaires


Annonces Google