La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRE-ECLAMPSIE Dr G.DUCARME Service de Gynécologie Obstétrique, CHU Jean Verdier, AP-HP, BONDY.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRE-ECLAMPSIE Dr G.DUCARME Service de Gynécologie Obstétrique, CHU Jean Verdier, AP-HP, BONDY."— Transcription de la présentation:

1 PRE-ECLAMPSIE Dr G.DUCARME Service de Gynécologie Obstétrique, CHU Jean Verdier, AP-HP, BONDY

2 La pré-éclampsie = maladie des hypothèses * Maladie humaine * Etiologies multiples (??) * Le traitement : laccouchement

3 La pré-éclampsie Définition HTA Systole > 140 mm de Hg ou Diastole > 90 mm de Hg ET PROTEINURIE > 0,3 g/l ou > 0,5 g/24h Hyperuricémie Transaminases Thrombopénie RCIU

4 Aspects Obstétricaux de la PE Morbidité et Mortalité maternelles et fœtales Le traitement : Accouchement Effet Non Immédiat Discussion en fonction du terme et de lévolutivité Avant 34 SA : Traitement conservateur

5 Facteurs de risque Ethnie Antécédents de syndrome vasculogravidique Surpoids HTA labile, Diabète, Hypercholestérolémie Age maternel avancé Primiparité/Primipaternité, IAC Grossesses multiples Anomalies de lœuf (malformation, chromosomes) NéphropathiesConnectivites AMPThrombophilie ATCD Familiaux Altitude, stress, travail

6 Facteurs Protecteurs Exposition prolongée au sperme Tabac: Effets protecteurs ! ?

7 Implantation normale Circulation à haut débit ET à basse pression

8 1 Apposition 2 Pénétration 3 Migration des cellules trophoblastiques (extra-villeux) 4 Colonisation des artères endométriales 5 Colonisation des artères myométriales Implantation normale

9

10 Mise en place du tonus vasculaire utéro-placentaire (1) Engainement des capillaires déciduaux par le cytoTB Élévation des pressions en amont Diminution de la péroxydation des lipides membranaires PGI2 TXA2 Vasodilatation locale Première phase de limplantation TB 4-8 SA:

11 Mise en place du tonus vasculaire utéro-placentaire (2) Deuxième phase de limplantation TB 8-13 SA: Les cellules cytoTB colonisent la lumière puis lépaisseur de la paroi vasculaire des artères spiralées Diminution des cellules - endothéliales - musculaires lisses Modification phénotypique des cellules cytoTB en cellules pseudo-endothéliales Vasodilatation artères utérines et débit sanguin continu DISPARITION DE LINCISURE PROTODIASTOLIQUE

12

13 Implantation pathologique * Ischémie placentaire * Infarctus placentaire, nécrose focale et dépôts de fibrine * Athérose aigüe

14 Pathologie : perte de la capacité invasive du TB (1) PGI2/TXA2 : - sensibilité vasculaire à lAT II - résistance vasculaire - vasoconstriction - formation de micro-thromboses localisées Hypoxie relative Péroxydation des lipides Mbr TXA2 / PGI2 1ère phase:

15 Pathologie : perte de la capacité invasive du TB (2) Vasoconstriction Agrégation plaquettaire 2ème phase dinvasion TB perturbée Débit sanguin : RCIU + Absence de VD des artères spiralées

16

17 Conséquences de lischémie utéro-placentaire * Génération de radicaux libres * Apoptose * Production de facteurs type VEGFr * Déséquilibre des synthèses de Pg * Atteinte des cellules endothéliales * Hyperlipidémie

18 RETENTISSEMENTS VISCERAUX POUMONSPLACENTAFOIE FOETUS LESIONS ENDOTHELIALES MODIFICATIONS HEMATOLOGIQUES CERVEAU SYSTEMEAPPAREIL RENAL CARDIOVASCULAIRE

19 La pré-éclampsie : RISQUES MATERNELS HTA maligne Hellp Syndrome HRP CIVD +++ OAP Eclampsie Ins Rénale Aigue Hémorragie de la délivrance FŒTAUX RCIU SF chronique SF Aigue MFIU DC Néonatal Séquelles

20 La pré-éclampsie SURVEILLANCE AVANT LACCOUCHEMENT MERE TA, Albuminurie, Biologie, Diurèse, Poids Echo Hépatique si barre ou Hellp Σ FŒTUS HU, Mvts Actifs, RCF 3/j Echo : Manning, Croissance, Dopplers

21 COMPLICATIONS du Hellp Syndrome Haddad/Sibaï, Am JOG, 2000, 183 p (183 hellp) : 6% éclampsie 10% HRP 22% transfusion 8% CIVD Plus déclampsie pour les termes précoces, plus d HRP si ATCD de PE Plus déclampsie si Population Noire Ins Rénale Aigue et HRP sont associés à 1 CIVD

22 Bilan biologique NFS Plaq, D-Dimères, Fibrinogène, TP, TCA, Schizocytes, Haptoglobine Uricémie, créatininémie, ASAT/ALAT, LDH Protéinurie sur échantillon et des 24 heures Groupe, Rhésus, RAI

23 Autres bilans Enregistrement du RCF, VCT Echographie : Biométrie, Score de Manning Dopplers ombilical, cérébral Dopplers utérins ? Diurèse des 24 H ou Horaire

24 PRINCIPES DU TRAITEMENT COOPERATION Obstétricale, Anesthésique, Pédiatrique, ( Néphrologique ou Cardiologique) SURVEILLANCE et MONITORAGE PLURIQUOTIDIEN de la mère et du fœtus ADAPTER AU CAS ( Réanimation) BAISSE PROGRESSIVE et LIMITEE de la PA

25 Traitements Le remplissage vasculaire Les anti-hypertenseurs Le Sulfate de Magnésium Prévention des récidives déclampsie... Place de lAspirine Penser au transfert in utero

26 CRITERES TRAITEMENT CONSERVATEUR BUT : Réduction de la prématurité Maturation pulmonaire EN FONCTION : Terme de la grossesse : 34 SA 32 SA Age et antécédents maternels, Désir des parents ABSENCE DE SIGNES PEJORATIFS cliniques ou biologiques mettant en jeu le pronostic materno-foetal (HTA, oligurie, barre épigastrique avec transa élevées).

27 La pré-éclampsie: Corticothérapie Maturation pulmonaire fœtale : Bétamétasone LP 12 mg/24h 48h à renouveler à 8 j Corticothérapie du HELLP : Bétamétasone LP 24mg/24h jusquà franche amélioration clinique et biologique

28 TERMINAISON DE LA GROSSESSE CRITERES FOETAUX - ANOMALIES sévères ou répétées du RCF - ANOMALIES VELOCIMETRIQUES sévères et évolutives - ABSENCE de CROISSANCE FOETALE depuis 15 jours - OLIGOAMNIOS Sévère

29 TERMINAISON DE LA GROSSESSE CRITERES MATERNELS (1) HTA INCONTROLEE ECLAMPSIE THROMBOPENIE EVOLUTIVE COAGULOPATHIE HELLP SYNDROME INSUFFISANCE RENALE AIGUE

30 TERMINAISON DE LA GROSSESSE CRITERES MATERNELS (2) - CEPHALEES SEVERES PERSISTANTES - TROUBLES VISUELS - OEDEME PULMONAIRE - MODIFICATION DES CONDITIONS LOCALES : - Rupture prématurée des membranes - Saignement - Travail

31 Les anti hypertenseurs Action centrale: Alpha methyldopa (Aldomet), Clonidine (Catapressan) Inhibiteurs calciques Nicardipine (Loxen), Nifédipine (Adalate) ( / bloquants) Labétalol (Trandate) ( bloquants) Acébutolol (Sectral) Atenolol (Tenormine)

32 Alphamethyldopa (Aldomet) Per os cp 250 et 500 mg doses750 à 2500 mg Ne pas prescrire si transaminases élevées

33 Nicardipine (Loxen) Per os cp 20 et gél 50 mg dose 60 à 120 mg/j IV amp :10 mg/ml Bolus puis IV continu 0,5 à 4 mg/h Risque de céphalées et de tachycardie

34 ß Bloquants Acébutolol (Sectral) Per os cp 200mg et 400mg dose 400mg Hypoglycémie néonatale, bradycardie néonatale Atenolol (Tenormine) Per os cp 100mg dose 100mg Hypoglycémie et/ou Bradycardie néonatale, RCIU

35 Labétalol (Trandate) Per os 200mg dose 400 mg IV 30 mg/h Bolus puis IV continu Hypoglycémie néonatale, bradycardie néonatale moins marqué que pour les autres bloquants

36 SULFATE DE MAGNESIUM MétaanalyseL. Duley et al; The Cochrane Library, Issue 4, études incluant 1441 femmes. Sulfate de Mg vs Diazepam risque de mort maternelle(6 essais, 1336 femmes; RR 0.59, 95% (CI: ). du risque de récidives (7 essais,1441 femmes; RR 0.44, 95% CI )

37 SULFATE DE MAGNESIUM Mécanisme d'action inconnu, bloquerait flux Ca++ Anticonvulsivant, lève vasospasme cérébral, tocolytique Indications : Récurrence des crises convulsives de léclampsie Prophylaxie de léclampsie ? Précautions : Maladies Neuro-musculaires Insuffisance rénale aiguë Inhibiteurs calciques

38 SULFATE DE MAGNESIUM (2) Mode de Prescription : Bolus 4-6 g IVD lente mn + perfusion 1-2 g.h-1.1 Si récidive : bolus 2-4 g IVD lente Surveillance: Dosage plasmatique Efficacité : mmol / l Surdosage > 4 mmol / l Traitement : 1 g Gluconate de Ca +++ Surveillance Clinique : Fréquence respiratoire, ROT Diurèse > 25 ml / h

39 Autres Anticonvulsivants Diazepam (Valium) Dose de 0,1 à 0,2 mg/kg par injection. On peut d'emblée administrer 1 à 2 ampoules par IV lente. Cette dose à renouveler jusqu'à 4 fois/24 h voire davantage. Clonazepam (Rivotril) Dose: 0,25 mg à 1 mg soit 0,25 ml à 1 ml de solution) à diluer dans une seringue avec le contenu de l'ampoule de solvant (1 ml). son action peut durer trois heures. Traitement dentretien ….

40 La pré-éclampsie Décompensation en Post-Partum Survient en général avant 10 jours Attention aux autres complications Eclampsie Ins Rénale CIVD………...puis thrombose

41 BILAN A DISTANCE Vérifier la normalisation des PA Vérifier bilan rénal +/- Echo rénale +/- Rechercher pathologie causale Bilan Immuno Bilan Thrombophilie

42 Contraception Pas de microprogestatif en présence dun bilan hépatique perturbé Vérifier labsence de thrombophilie avant la prescription dune pilule minidosée

43 La grossesse suivante Suivi adapté +++ Aspirine 100 à 160 mg si : RCIU sévère, HRP, Prééclampsie sévère et/ou précoce, Bilan immuno patho, thrombophilie patho? +/- HBPM si SAPL, bilan thrombophilie patho (fin de grossesse et post partum?)


Télécharger ppt "PRE-ECLAMPSIE Dr G.DUCARME Service de Gynécologie Obstétrique, CHU Jean Verdier, AP-HP, BONDY."

Présentations similaires


Annonces Google