La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lhypophyse. Situation anatomique Dans la boîte crânienne… Au centre dune ligne reliant la racine du nez à locciput Deux parties: Antérieure: anté-hypophyse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lhypophyse. Situation anatomique Dans la boîte crânienne… Au centre dune ligne reliant la racine du nez à locciput Deux parties: Antérieure: anté-hypophyse."— Transcription de la présentation:

1 Lhypophyse

2 Situation anatomique Dans la boîte crânienne… Au centre dune ligne reliant la racine du nez à locciput Deux parties: Antérieure: anté-hypophyse Postérieure: post-hypophyse

3 Situation anatomique de lhypophyse

4 Selle turcique Hypophyse Hypothalamus Situation anatomique de lhypophyse

5 Latéral Médian Paraventriculaire 3° ventricule Région paraventriculaire: cellules neurosécrétrices qui libèrent des hormones dans la circulation. Situation anatomique de lhypothalamus

6 Origine embryologique L'hypophyse se divise en deux lobes : l'anté-hypophyse ou adénohypophyse, en avant, qui dérive du plafond de la cavité buccale primitive ; l'anté-hypophyseou adénohypophyse, et la post-hypophyse ou neurohypophyse, en arrière, qui est une extension de l'hypothalamus, relié à celui-ci par la tige pituitaire. Elle contient les axones de neurones dont les corps cellulaires se trouvent dans l'hypothalamus. et la post-hypophyse ou neurohypophyse Lhypophyse intermédiaire nest visible chez lhomme quen période foetale et jusqu'à l'âge de dix ou vingt ans.

7 Origine embryologique de lhypophyse

8 Toutes les cellules anté-hypophysaires proviennent dune seule cellule souche…

9 Organisation cellulaire Anté-hypophyse: aspect de glande endocrine = cordons cellulaires organisés autour de capillaires sanguins Post-hypophyse: axones des neurones hypothalamiques qui vont déverser leurs sécrétions vers le système sanguin (et non dans lespace synaptique)

10 Aspect histologique de lhypophyse Avant Arrière Neuro-hypophyse Hypophyse antérieure

11 Aspect histologique de lhypophyse Neurohypophyse Antéhypophyse

12 Le système hypothalamo- hypophysaire Système porte donc deux réseaux capillaires reliés en série Sécrétions hormonales sous contrôle neuronal hypothalamique permanent Régulation négative par les tissus cibles périphériques…

13 Le système hypothalamo-hypophysaire

14 Boucle de régulation… Tissu cible Effets biologiques Circulation générale Hormone périphérique Rétrocontrôle inhibiteur Glande endocrine périphérique Circulation générale Hormone antéhypophysaire +

15 Le système hypothalamo-hypophysaire Régulation hypothalamique antéhypophysaire… PVH : noyau para-ventriculaire Arc : noyau arqué

16 Le système hypothalamo-hypophysaire Régulation hypothalamique post-hypophysaire… PVH : noyau para-ventriculaire SON : noyau supra-optique

17 Explorations dimagerie Radiographies de la selle turcique: examen princeps qui nest plus prescrit typiquement, selle ballonisée si adénome Scanner: peu dintérêt rapports avec la structure osseuse… IRM: gold standard

18 IRM de la région hypothalamo-hypophysaire Coupe frontale (ou coronale)

19 IRM de la région hypothalamo-hypophysaire Coupe sagittale

20 Organisation fonctionnelle Lhypophyse est comme un chef dorchestre Lhypophyse régule les glandes endocrines périphériques: thyroïde surrénales gonades glande mammaire…

21 Organisation fonctionnelle Les sécrétions hypophysaires peuvent parfois être: en excès: adénomes hypophysaires sécrétants (micro/macro) en défaut: insuffisance hypophysaire partielle ou complète (panhypopituitarisme)

22 Laxe thyréotrope

23 Première description en 1851 (autopsie de « crétins ») Deux hormones principales: H TRH: thyrotropin releasing hormone H TSH: thyroid stimulating hormone

24 Laxe thyréotrope TSH: hormone glycoprotéique avec deux sous-unités:, qui est commune avec la LH, la FSH et lhCG, qui est spécifique -TSH - LH -FSH -hCG

25 Laxe thyréotrope Sécrétion pulsatile de la TSH (13p/24h) Pic nocturne:

26 Axe hypothalamo-hypophyso-thyroïdien TRH TSH T4T4 T3T3 Hypophyse T4 T3 Noyau paraventriculaire Etat énergétique Température TRH = thyrolibérine (Thyrotropin Releasing Hormone) TSH = thyréostimuline (Thyrotropin Stimulating Hormone) Rétrocontrôle négatif des HT sur synthèse/libération de TSH/TRH

27 Laxe thyréotrope Insuffisance: signes dintensité variable tableau souvent peu sévère: prise de poids infiltration cutanéo-muqueuse constipation sécheresse cutanée frilosité… Biologie: TSH N ou basse, T4 effondrée

28 Laxe thyréotrope Excès = adénome thyréotrope: 1 ère observation en 1960 rares: 1 à 2 % des adénomes hypophysaires; 80 à 90 % macroadénomes (donc > 10 mm) signes dhyperthyroïdie aspécifiques goitre présent dans 9 cas sur 10 Biologie: TSH N ou haute, T4 élevée

29 Laxe gonadotrope

30 Trois hormones principales: H GnRH: gonadotropin releasing hormone ou gonadolibérine: polypeptide sécrétion pulsatile +++ (1p/90 min) H : glycoprotéines à deux sous-unités: FSH: follicle stimulating hormone LH: luteinizing hormone - LH -FSH

31

32 Sécrétion discontinue : Pulsatilité de la LH (90 min)

33 LH FSH Testostérone Progestérone Estradiol Inhibine LH-RH ou GnRH LH-RH ou GnRH: LH/Gonadotropin Releasing Hormone LH : Luteinizing Hormone FSH : Follicle Stimulating Hormone

34 Laxe gonadotrope chez lhomme Rôle des hormones hypophysaires: -FSH - LH Récepteurs sur la cellule de Sertoli Stimule la spermatogenèse Récepteurs sur la cellule de Leydig Stimule la synthèse de testostérone Rétrocontrôle négatif par les inhibines et lestradiol (converti à partir de la testostérone)

35 Laxe gonadotrope chez la femme Rôle des hormones hypophysaires: -FSH - LH Récepteurs sur les cellules de la granulosa et de la thèque interne Permet la croissance des follicules Récepteurs sur les cellules de la granulosa Permet lovulation et la transformation du follicule en corps jaune Rétrocontrôle négatif par lestradiol (FSH +++) et la progestérone (LH +++)

36 Laxe gonadotrope Insuffisance: = hypogonadisme hypogonadotrope tableau dépend de lâge du patient: congénital impubérisme acquis à lâge adulte: F aménorrhée, bouffées de chaleur H troubles de la libido +++, dépilation Biologie: FSH et LH N ou basses, E2/T effondrées

37 Hypogonadisme hypogonadotrope Congénital: syndrome de Kallman mutations du R-GnRH, R- FSH, R-LH… Acquis: hyperprolactinémie tumeur sellaire processus infiltratif syndrome de Sheehan rupture de tige pituitaire ATCD de radiothérapie Fonctionnel: fréquent +++ mais diagnostic délimination…

38 Aménorrhée psycho- nutritionnelle Régression progressive vers un stade pubertaire puis pré-pubertaire… LH: effondrée diéto-dépendante FSH: normale ou basse pondéro-dépendante HYPOGONADISME HYPOGONADOTROPE

39 Laxe gonadotrope En excès: Adénomes sécrétant rarissimes… Souvent aucun signe clinique en dehors du syndrome tumoral car adénomes volumineux +++ (aspect en « brioche »)

40 Laxe somatotrope

41 Trois hormones principales: H : SRIH: somatotropin release inhibiting hormone (somatostatine) GHRH: growth hormone releasing hormone (somatolibérine) H GH: growth hormone (hormone de croissance)

42 Laxe somatotrope GH: polypeptide de 191 aa, 22 Kda 2 ponts disulfures codée par le bras long du chr. 17 La plus abondante des hormones produites par lantéhypophyse Homologie structurelle avec la prolactine Sécrétion pulsatile ++ (la nuit surtout)

43 Régulation de laxe somatotrope Contrôle hypothalamique: SRIH (somatostatine): issue du noyau para-ventriculaire inhibe la sécrétion de GH GHRH (somatolibérine): issue du noyau arqué stimule la sécrétion de GH

44 GH SST GH-RH IGF1 SST : somatostatine GH : Growth Hormone GH-RH : Growth Hormone Releasing Hormone IGF-1 : Insuline like Growth Factor 1

45 Actions de la GH La GH nagit pas elle-même sur les tissus cibles Action par lintermédiaire de facteurs de croissance = somatomédines = IGF 1 et 2 (Insulin like Growth Factor) Synthèse : foie ++, cartilage de conjugaison, tissu musculaire Rôles: IGF 2 : croissance fœtale IGF 1++ (somatomédine C) : naissance à fin de puberté

46 Actions de la GH Croissance osseuse++ Tissu osseux = tissu vivant, constitué par une matrice organique produite par les ostéoblastes La GH stimule la: production et activité des ostéoblastes (ostéogénèse) formation cartilagineuse (chondrogénèse) croissance épiphysaire de los, jusquà la soudure des cartilages de conjugaison

47 Actions de la GH Métabolisme glucidique: GH = hormone hyperglycémiante résistance à linsuline Métabolisme lipidique: GH = action lipolytique dégradation des triglycérides augmentation des acides gras libres Métabolisme protéique: GH = hormone anabolisante facilite lincorporation tissulaire des acides aminés Métabolisme phosphocalcique: absorption intestinale Ca++ réabsorption tubulaire Ca++ réabsorption tubulaire Ph GH = hormone de STRESS

48 Laxe somatotrope Insuffisance: tableau dépend de lâge du patient: congénital nanisme harmonieux, syndrome polymalformatif… enfance retard de croissance acquis à lâge adulte: asthénie chronique, prise de poids, troubles métaboliques… Biologie: GH basse, non stimulable +++ IGF1 basse

49 Laxe somatotrope Excès = adénome somatotrope: acromégalie 1 ère description en 1886 rare tableau dépend de lâge du patient: enfance et adolescence acromégalo- gigantisme adulte: syndrome dysmorphique Biologie: GH et IGF1 élevées

50

51 Laxe corticotrope

52 Trois hormones principales: H : CRH: corticotropin releasing hormone ADH (ou vasopressine): hormone anti- diurétique (stockée dans la post-hypophyse) H ACTH: adrenocorticotropin hormone

53 Laxe corticotrope ACTH: polypeptide de 39 acides aminés, dont les 24 premiers ne varient jamais, les autres variant selon les espèces. stimulent les sécrétions surrénaliennes: cortisol +++ (indispensable à la vie) androgènes aldostérone (en phase aiguë)

54 CRH ACTH Cortisol CRH = Corticotropin Releasing Hormone ACTH = Adreno-CorticoTropin Hormone

55 Laxe corticotrope Insuffisance: pronostic vital en jeu !!! asthénie chronique, perte de poids, douleurs abdominales aménorrhée, impuissance hyponatrémie sévère, hypoglycémie causes multiples (corticothérapie prolongée +++) Biologie: cortisol normal ou bas avec ACTH normale ou basse

56 Laxe corticotrope Excès = adénome corticotrope: maladie de Cushing 1 ère description en 1932 rare (5 % des adénomes hypophysaires) tableau clinique: obésité faciotronculaire vergetures pourpres fragilité cutanée Biologie: cortisol élevé avec ACTH élevée

57

58 Laxe lactotrope

59 Deux hormones principales: H : dopamine exerce un tonus inhibiteur permanent (seule hormone régulée négativement) H PRL: prolactine

60 Laxe lactotrope PRL: polypeptide de 199 aa, 23 Kda codée par le bras long du chr % du contingent cellulaire adénohypophysaire Homologie structurelle avec la GH +++

61 La dopamine exerce un tonus inhibiteur PERMANENT PRL DA TRH Estradiol PRL DA : dopamine PRL : prolactine

62 Actions de la prolactine Hormone de la lactation: favorise la montée laiteuse participe à la différenciation fonctionnelle de la glande mammaire Fonction lutéotrope sur lovaire 300 fonctions diverses... à confirmer pour la plupart… (mouvements hydro-électrolytiques, immunomodulation, croissance de la prostate…)

63 PRL GH puis GH-V IGF-1 Progestérone E 2 hPL Impact de la PRL sur le sein

64 Laxe lactotrope Insuffisance: rôle suspecté sur les travaux animaux… identité clinique jamais établie…

65 Laxe lactotrope Excès = adénome lactotrope: le plus fréquent des adénomes hypophysaires action anti-gonadotrope +++ tableau clinique: F syndrome aménorrhée/galactorrhée H gynécomastie, troubles de la libido +++ (galactorrhée rarissime) adénomes mixtes: GH +++, TSH, ACTH Autres causes: grossesse, médicaments +++ (psychotropes, anti-émétiques), insuffisances rénale et hépatique… Biologie: PRL élevée

66

67 La post-hypophyse

68 La neurohypophyse La neurohypophyse est un prolongement de lhypothalamus : sécrétion hormonale par les corps cellulaires des neurones (SOP et PAV) transport par les axones le long de la tige pituitaire sécrétion dans le système porte post-hypophysaire

69 La neurohypophyse Deux hormones principales: ADH: hormone anti-diurétique (ou vasopressine) Ocytocine

70 LADH Structure: octapeptide 1 pont disulfure synthèse par noyaux SOP et PAV (préprohormone) Rôles physiologiques: sur les tubules du REIN (récepteurs V 1/2 ) réabsorption deau via les aquaporines effet vasoconstricteur (par augmentation des résistances périphériques) Sécrétion déclenchée par: laugmentation de losmolalité plasmatique (osmorécepteurs) la baisse du volume sanguin, lié à la TA (barorécepteurs)

71 LADH Insuffisance: diabète insipide urines claires, sans goût… déshydratation extracellulaire deux origines possibles: centrale: tumeurs de la région hypothalamique (crâniopharyngiome, métastases), section de tige (chirurgie, traumatisme) néphrogénique (atteinte génétique ou traitements: lithium +++) Excès: Syndrome de Schwartz-Bartter (SIADH) hypo-osmolarité, hyponatrémie causes: tumeurs (bronchique +++), traumatisme, méningite

72 Locytocine Structure: nonapeptide (7 aa communs avec lADH) 1 pont disulfure Rôles physiologiques: stimule les contractions musculaires lisses de lutérus lors de laccouchement: nombre de récepteurs augmente en fin de grossesse sécrétion fonction de la dynamique utérine et de la dilatation cervicale stimule les contractions myoépithéliales de la glande mammaire pour participer à la lactation: sécrétion stimulée par la succion du mamelon + cris du bébé

73 Lhypophyse en résumé…

74 TSH ACTH LH FSH PRL GH AVP (ADH) T3, T4 cortisol testiculesovaires Testo stérone Spermato genèse E2 Pg Folliculogenèse Hormones hypothalamiques : TRH, CRH, LH-RH, DA, GHRH, somatostatine Système porte HH antéhypophyse posthypophyse

75 Hormones de la post-hypophyse: neurohormones Ocytocine ADH (Hormone anti-diurétique) ou vasopressine


Télécharger ppt "Lhypophyse. Situation anatomique Dans la boîte crânienne… Au centre dune ligne reliant la racine du nez à locciput Deux parties: Antérieure: anté-hypophyse."

Présentations similaires


Annonces Google