La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Les jeunes d'aujourd'hui aiment le luxe, ils sont mal élevés, méprisent l'autorité, n'ont aucun respect pour leurs aînés et bavardent au lieu de travailler.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Les jeunes d'aujourd'hui aiment le luxe, ils sont mal élevés, méprisent l'autorité, n'ont aucun respect pour leurs aînés et bavardent au lieu de travailler."— Transcription de la présentation:

1 « Les jeunes d'aujourd'hui aiment le luxe, ils sont mal élevés, méprisent l'autorité, n'ont aucun respect pour leurs aînés et bavardent au lieu de travailler. » Socrate av.J-C « Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du cœur. Les jeunes sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d'autrefois. Ceux d'aujourd'hui ne seront pas capables de maintenir notre culture. » Inscription babylonienne. Plus de 3000 av.J-C « Notre monde a atteint un stade critique. Les enfants n'écoutent plus leurs parents. La fin du monde ne peut être très loin. » Prêtre égyptien av. J-C

2 Ne faisons-nous pas parfois les mêmes remarques ? Avons-nous confiance en eux ? Ont-ils confiance en nous ? Chacun a-t-il confiance en soi ? Les parents d'aujourdhui ne se situent plus comme jadis, selon leur tempérament, entre la méfiance et la confiance ; ils se situent entre la confiance et la démission. (Hervé Bazin - Ce que je crois -) Qui a confiance en soi conduit les autres. (Horace)

3 Eduquer à la confiance en soi … et avoir confiance en lautre !

4 Pour savoir où lon va… I - Quelques repères sur notre conception de léducation II - Ladolescence : voyage au pays des « mutants » (documents disponibles) IV - La confiance en soi comme conquête III - La confiance en soi comme signe damour reçu de lautre et de compétence

5 « Sans confiance pas déducation » (Don Bosco) « educere » : conduire hors… Passeur de gué On néduque pas pour être fier de léduqué Léducateur à obligation daction, pas de résultats Croire (sadresser et non dresser) Espérer (ne pas gémir sur son temps) Aimer « comme »

6 Les constantes éducatives Psycho-affective (« mens sana ») Personnalité équilibrée (affectivité, activité) Physico-tonique (« corpore sano ») Fonction âge et physique Morale Bien/Mal, justice, droits/devoirs, vertus Intellectuelle Intelligence, jugement droit par réflexion, observation, débat, lecture Spirituelle Eveil à la Foi, apprentissage prière, relation à Dieu, pardon, Eglise

7 II- Difficulté pour souvrir à lautre Construction de lidentité passe par 3 étapes : -Renforcement de légocentrisme -Recherche de modèle didentification hors de la famille -« socio-centrique » : recherche dautonomie dans linterdépendance

8 Quelques concepts importants Motivation et sentiment de compétence Interprétation dun résultat Efficacité personnelle perçue Décalage optimal

9 Sentiment de compétence (Harter, 1978) Motivation de compétence Estime de soi confiance PlaisiranxiétéPerception de manque de compétence Perception de contrôle interne SuccèsEchecPerception de contrôle externe Indépendance efficacité Essai de maîtrise Dépendance

10 Interpréter le résultat dune action Daprès Weiner (1972) Locus de contrôle InterneExterne StableCapacitéDifficulté de la tâche InstableEffortChance

11 Efficacité personnelle perçue Bandura (1977) Performance objective Expérience vicariante Persuasion verbale État physiologique

12 III – La confiance : signe damour Léduqué doit acquérir un sentiment de valeur fondé sur une valeur réelle, quil connaît, dont il peut parler. Quels sont nos commentaires ? « Parents, n'exaspérez pas vos enfants de peur qu'ils ne se découragent. » (st Paul)

13 Rechercher les points forts Point fort = Goût + aptitude … + travail Le travail est exigeant, on ne peut pas tout travailler… Le goût facilite lardeur au travail, laptitude permet de voir plus rapidement les progrès et encourage à poursuivre. Travailler les points forts ne signifie pas ne plus se préoccuper des points faibles.

14 Connais-toi toi-même La confiance en soi passe par un légitime amour de soi, qui nest ni égoïsme ni orgueil. (« être content dêtre soi ») Intéresser le plus tôt possible lenfant au fait quil devra avoir un métier. Importance du dialogue Développement de la personne = exigence + respect.

15 Donner de lexpérience -Donner goût aux choses -Ouverture sur la culture générale -Laisser une « autonomie contrôlée » -Ecouter ses choix

16 IV - Etre conquérant Devenir soi-même est une conquête, cela ne se fera pas tout seul. La confiance viendra davoir vaincu, de sêtre vaincu. Léchec fait partie de la vie et ne doit pas être source de découragement.

17 Donner faim au lieu de gaver Sils nont plus le désir dêtre et donc de grandir, cest quils sont rivés sur lavoir. Le zapping ajoute la superficialité à la passivité. Lautonomie exige une formation rigoureuse, une discipline sans faille, une absence de laxisme.

18 Les stratégies pour donner confiance : - Déjà vu - Première fois - Bon départ - Bien finir - Du duel - Dencouragement Fixer des objectifs réalisables (décalage optimal)

19 Et la prière ?

20 Pour en savoir plus : Les neufs fondamentaux de léducation (Yannik Bonnet) Mieux se connaître pour mieux saimer / Construire sa personnalité (Pascal Ide)


Télécharger ppt "« Les jeunes d'aujourd'hui aiment le luxe, ils sont mal élevés, méprisent l'autorité, n'ont aucun respect pour leurs aînés et bavardent au lieu de travailler."

Présentations similaires


Annonces Google