La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES CANCERS : FREQUENCES ET DEPISTAGES Point de vue épidémiologique Pr Pierre INGRAND Service dInformation Médicale CHU de Poitiers Unité dépidémiologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES CANCERS : FREQUENCES ET DEPISTAGES Point de vue épidémiologique Pr Pierre INGRAND Service dInformation Médicale CHU de Poitiers Unité dépidémiologie."— Transcription de la présentation:

1 LES CANCERS : FREQUENCES ET DEPISTAGES Point de vue épidémiologique Pr Pierre INGRAND Service dInformation Médicale CHU de Poitiers Unité dépidémiologie et biostatistique Registre des cancers du Poitou-Charentes Observatoire Régional de la Santé Espace Mendès-France Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers Jeudi 16 avril 2009

2 Evolutions récentes des risques de cancers en région Poitou-Charentes La publication récente par lInstitut du cancer de lAtlas de la mortalité par cancer en France (http://www.e- cancer.fr/) nous rappelle que les français ne sont pas égaux face au risque de décès par cancer. La région Poitou-Charentes, longtemps présentée comme une région à faible mortalité voit sa situation se rapprocher des tendances nationales. Cependant les situations ne sont pas les mêmes entre hommes et femmes, et selon les territoires.

3 Mortalité par cancers à léchelle des cantons Des inégalités importantes entre territoires, plus marquées chez les hommes que chez les femmes. Ratios standardisés de mortalité. Référence population métropolitaine 1999

4 Evolution des taux de mortalité par cancer broncho-pulmonaire Première cause de mortalité chez les hommes. Progression inquiétante chez les femmes : tabagisme Source CepiDC INSERM, INCa

5 Mortalité par cancers des intestins Une surmortalité par cancer colorectal en Poitou-Charentes, particulièrement dans les Deux- Sèvres (+35%), et chez les hommes, malgré la diminution du nombre des décès. Sources : INSERM CépiDc, INSEE. Exploitation : ORS Poitou-Charentes

6 Mortalité par cancer du sein Une situation favorable en Poitou-Charentes par rapport à la France. Une baisse des taux de mortalité malgré une augmentation du nombre de décès par cancer du sein.

7 ORS : une équipe au service des acteurs de santé publique Rendre disponibles les indicateurs épidémiologiques régionaux ORS Poitou-Charentes 17, rue Salvador Allende Poitiers Tél. : ORS Observatoire Régional de la Santé

8 Finalité des informations épidémiologiques Guider la mise en œuvre et suivi des politiques de santé publique Prévention Dépistage précoce, diagnostic Evaluation des nouveaux traitements Amélioration du pronostic Qualité de vie Nécessité dinformations récentes et de qualité

9 Evolution très rapide des besoins de santé En 10 ans, le nombre de patients atteints de cancers pris en charge au CHU de Poitiers a augmenté de 46%

10 Les données de mortalité seules sont insuffisantes Besoin de mieux comprendre lévolution des cancers Difficultés à expliquer des paradoxes apparents : –Vieillissement de la population qui entraîne une augmentation du nombre de décès par cancer, –Progrès médicaux qui saccompagnent dune diminution du risque, pour un individu, de décéder de cancer. Nécessité de disposer dindicateurs de lincidence des cancers en Poitou-Charentes, région non couverte par un registre des cancers.

11 Registre régional des cancers Poitou-Charentes Objectif denregistrement systématique de tout nouveau cancer Création en 2007 qui traduit une engagement régional fort (ARH) et qui sinscrit dans la durée Une collaboration active de nombreux partenaires –Médecins spécialistes danatomie pathologique –Établissements de santé : médecins, chirurgiens, oncologues, services dinformation médicale –Assurance-maladie tous régimes –Partenariats entre registres limitrophes Support de travaux de recherche en population

12 Registre régional des cancers Poitou-Charentes une équipe dédiée à lépidémiologie des cancers Début des travaux en 2008 : autorisations CNIL Plus de nouveaux cas de cancers par an Unité dépidémiologie des cancers du Poitou-Charentes - CHU de Poitiers Faculté de Médecine et de Pharmacie – 6 rue de la Milétrie Poitiers


Télécharger ppt "LES CANCERS : FREQUENCES ET DEPISTAGES Point de vue épidémiologique Pr Pierre INGRAND Service dInformation Médicale CHU de Poitiers Unité dépidémiologie."

Présentations similaires


Annonces Google