La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Motricité du cæcum & du côlon Update 6 octobre 2010 PL Toutain.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Motricité du cæcum & du côlon Update 6 octobre 2010 PL Toutain."— Transcription de la présentation:

1 Motricité du cæcum & du côlon Update 6 octobre 2010 PL Toutain

2 Différences interspécifiques dans le développement du côlon 1. Estomac 2. Intestin grêle 3. Cæcum 4. Gros intestin Chien Cheval Bovin

3 Le gros intestin

4 Valvule iléo-cæcale

5

6 Les lèvres du côlon et de liléon Sphincter épaississement de liléon Ouverture favorisée par PN relâchement par la gastrine Fermeture en cas de distension/inflammation du secteur cæco-colique Évite les reflux

7 Anatomie de lintestin du cheval 1.Estomac 2.intestin grêle 3.Cæcum: 4.Colon replié 5.Côlon flottant 6.Rectum

8 Physiologie du gros intestin du cheval A. Petit estomac B. Intestin grêle C. Cæcum: D. Colon replié E. Colon flottant F. Rectum

9 Cæcum & côlon Les 4 secteurs Les 4 secteurs Cæcum Jonction caeco-colique Côlon ventral droit et gauche Flexure pelvienne Côlon dorsal gauche et droit Côlon flottant

10 Volume (L) des différents segments du tube digestif manpigChevalsheepcattle Body weight, kg Rumen, liters Omasum Abomasum Total stomach ……11……11 ……88……88 ……88…… Small intestine Cæcum Large intestins Total intestine 4…164…

11 Contenu (kg,frais) dans le du tube digestif du cheval E: 4 IG: 8.6 C: 18.5 CVD:10.1 CVG:19.8 CDG:4.2 CDD: 10.6 CF: 7 E: estomac IG: intestin grêle C: caecum CVD: côlon ventral droit CVG: côlon ventral gauche CDG: côlon dorsal gauche CDD: côlon dorsal droit CF: côlon flottant

12 Temps moyen de résidence (h) des ingesta dans le tube digestif du cheval E: estomac IG: intestin grêle C: caecum CVD: côlon ventral droit CVG: côlon ventral gauche CDG: côlon dorsal gauche CDD: côlon dorsal droit CF: côlon flottant Temps total: 22. 3h C: 2.9h CVD: 3.1h CVG: 5.9h CDG: 1h CDG: 4.9h CF: 4h IG: 3h E: 2.5h

13 Physiologie du cæcum & du côlon chez le cheval 70% du volume digestif cæcum: 30L; côlon:100L 2 rôles principaux Zone de digestion microbienne Réabsorption finale de leau et formation des féces

14 Physiologie du cæcum & du côlon 1. Zone de digestion microbienne 50% énergie du cheval 50% des sucres solubles et 100% de la cellulose arrivent au caecum Protéines microbiennes : différence avec les ruminants ou le lapin Production dAGV 2. Réabsorption finale de leau et formation des fèces (fèces)

15 Influence du changement de nourriture sur lactivité microbienne En cas de changement de ration alimentaire, il faut environ 3 semaines pour avoir un bonne adaptation de la flore digestive Passage progressif dune alimentation à lautre

16 Cæcum du cheval Crosse Pointe Corps

17 Cæcum & côlon replié du cheval Vue ventrale

18 Caecum: motricité Anatomie: Crosse/corps/pointe 2 types dactivité Propagées crosse-pointe & vice versa 2-3 par minutes Vitesse= 10 cm/sec Pression= 20mm Hg Localisées (surtout la pointe) Petites contractions de 4 sec regroupées en salves de contractions Retour cyclique toutes les 3-4 min

19 Cæcum: coordination avec liléon et le côlon Arrivée dun CMM à liléon déclenche une onde péristaltique base-pointe Transfert des ingesta /Mélange Une contraction pointe-base déclenche des contractions coliques gagnant successivement le côlon ventral droit et le côlon ventral gauche pour sarrêter à la flexure pelvienne Flexure pelvienne: site dengorgement

20 Contraction pointe-base du cæcum propagée jusquà la courbure pelvienne Flexure pelvienne du côlon Lieu dengorgement Explorable par palpation (entrée du bassin)

21 Cæcum: gaz Production de gaz fermentaires par le cæcum Tympanisme Nécessité délimination Accumulation de gaz dans la crosse Mouvement de masse pour éliminer les gaz «éructation caecale» lorsque lorifice caecocolique est exposé au gaz Le cheval « vente »

22 Cæcum Débit 3L/h Temps de transit 3h (30h dans le côlon)

23 Caecum & côlon: vitesse de transit Caecum: 3h Côlon: 20-30h Vitesse de transit ralentit progressivement de lamont vers laval Points de résistance Jonction caeco-colique Flexure pelvienne Jonction colon dorsal droit-côlon flottant

24 Côlon dorsal Côlon ventral droit et gauche Coordination avec le caecum Flexure pelvienne Côlon dorsal gauche et droit Activité indépendante du colon ventral 2-3 périodes dactivité par h durant 10 min chacune Ondes bidirectionnelles Côlon flottant

25 Entre le côlon replié (dorsal) et lanus Zones de formation des crottins Présence de replis semi-lunaires Desséchement progressif de la matière fécale qui se moule Les crottins vont saccumuler dans lampoule rectale

26 Motricité cæco-colique du lapin

27 Très développée: 10% du poids corporel Physiologie adaptée à la cæcotrophie

28 Tube digestif du lapin Fusus coli Cæcum 25g 40cm 120g Côlon proximal (50cm) Côlon distal(50cm)

29 Caecum Contraction en va-et-vient 1 par min mm de Hg Les gaz forment une bulle qui assure le mélange

30 Côlon du lapin 2 parties séparées par le fusus coli Côlon proximal Côlon distal Le fusus coli est le pace-maker Zone de 3-4 cm

31 Côlon proximal 2 zones fonctionnelles Zone abouchée au cæcum contenant un contenu identique à celui du caecum est animée de mouvements péristaltiques et antipéristaltiques Zone abouchée au fusus coli Zone de formation des caecotrophes

32 Le fusus coli est la pacemaker Zone de formation des caecotrophes

33 Les Deux types de crottes du lapin Le lapin élabore 2 types de crottes Crottes molles ou caecotrophes qui seront ré- ingérées directement à partir de lanus Cottes dures conventionnelles qui seront éliminées

34 Cæcotrophes Crotte entourée dune pellicule de mucus Riche en protéine (30%) et pauvre en cellulose (15%) Riches en bactéries, protozoaires Sont produits de façon intermittente et typiquement 2 fois par jour

35 La caecotrophie (1) Réingestion directe des crottes à lanus Débute à lâge de 3 semaines et est établie à 6 semaines Sobserve typiquement 4 h après le dernier repas pendant une période de tranquillité La réingestion est déclenchée par la stimulation des mécanorécepteurs de lanus et lodeur (AGV) En cas de perturbation, le lapin peut laisser une pile de caecotrophes non réingérés Les lapins germ-free ne réingèrent pas leur caecotrophes Nécessite de la souplesse (lapin de compagnie devenu obèse) Attention à un anus devenu douloureux (fermentation locale de caecotrophes collés dans la fourrure, pli de peau) Problème dentaire rendant lactivité douloureuse

36 La caecotrophie (2) Pseudorumination (insalivation pendant 1-3 min) Accumulation des crottes dans la grosse tubérosité de lestomac où elles vont fermenter (rôle identique au rumen) La caecotrophie est une seconde chance de digestion des aliments Une alimentation riche en fibre augmente la production de caecotrophes Un lapin (domestique) qui a une alimentation riche et avec peu de fibres pourra ne pas réingérer ses caecotrophes

37 Anomalies de la caecotrophie Accumulation de caecotrophes dans la cage ou coller autour de lanus Cela peut irriter lanus et déclencher un cercle vicieux La mauvaise odeur et le caractère pâteux des caecotrophes peuvent faire croire à de la diarrhée Le lapin continue de bien manger (alors quil sera anorexique en cas de diarrhée) La mauvaise odeur des caecotrophes non réingérés peut devenir problématique (lapin de compagnie) et attirer les insectes

38 Estomac du lapin contenant des cæcotrophes

39 Motricité colique et cæcotrophie Motricité de « jour » Pendant la PN, nombreuses contractions en masse et transit caecum-anus de 150 min Réabsorption de leau crottes dures Motricité de « nuit » Hypomotilité du caecum et du colon proximal et hyperactivité du côlon distal Transit fusus-anus en 50 min crottes molles et riche en eau

40 Le côlon des carnivores

41 Côlon des carnivores Pas dondes antipéristaltiques Pas dhaustrations Mouvements en masse (3 à 5 par heure) Activité localisée Organisation avec cycle iléo-dépendant pour la première partie et iléo-indépendante pour la seconde partie

42 Mouvements de masse Food residue Rectum

43 Défécation Le rectum est normalement vide Sphincter entre lanus et le sigmoïde Le rectum est rempli par les mouvements «en masse» du côlon ce qui déclenche le besoin dexonération Sphincter anal Interne : lisse externe: strié à contractions volontaires

44 Rectum last 20 cm of GI tract, terminal 2-3 cm = anal canal rectal valves for flatus (gas) mucus secretion Anus external opening internal sphincter of smooth muscle (involuntary) external sphincter of skeletal muscle (voluntary)

45 Récepteurs étirement Neurones sensitifs Sphincters anaux Neurone parasympathique Neurone Somatique Réflexe de défécation Rectum


Télécharger ppt "Motricité du cæcum & du côlon Update 6 octobre 2010 PL Toutain."

Présentations similaires


Annonces Google