La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cas clinique n°3: travail et cannabis Maud CRETON (interne)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cas clinique n°3: travail et cannabis Maud CRETON (interne)"— Transcription de la présentation:

1 Cas clinique n°3: travail et cannabis Maud CRETON (interne)

2 Cas clinique Motif: Mr. R., 22 ans, se présente à la visite de reprise après 4 semaines darrêt maladie suite à un AT. Cursus professionnel: –Pas de qualification particulière ( CAP boucherie non achevé) –Employé aux abattoirs depuis 8 mois, en CDD.

3 Cas clinique Poste actuel: ouvrier dabattage de volailles. –Eviscération de poulets avec un vancutter. –Travail à la chaîne, 8h/j, avec pause de 15 mn toutes les 2h.

4 Cas clinique Appel de lemployeur qui nous fait part de ses inquiétudes quant au comportement du salarié…. Et nous demande ce quon en pense..

5 Cas clinique ATCD: RAS Pas de traitement médicamenteux. Tabac: 1 paquet/j depuis lâge de 15 ans. Alcool: occasionnellement le we, assimilable à un usage festif.

6 Cas clinique À la question sur le cannabis, il répond: « oui, il marrive de fumer de lherbe de temps en temps.. Enfin comme tout le monde quoi! » Evaluation de la consommation: –Fréquence –Fréquence :4 joints /j –Mode évolutif –Mode évolutif: –Âge de début –Circonstances de consommation –Recherche dune dépendance (deca/cage, autoquestionnaire..)

7 Cas clinique Circonstances de laccident: –Retour dune pause ( plaie profonde de main droite). –Cause: erreur dinattention. – cest le 3 ème épisode. Facteurs déclenchants? –Fatigue, problèmes personnels, …? –Aviez vous consommé de lOH, des médicaments ( bzd, opiacés..)? –Aviez-vous fumez? « oui, à la pause avec des collègues… »

8 Cas clinique: en résumé… –1) Salarié dépendant du cannabis,qui banalise sa consommation,et ne semble pas avoir conscience de léventuel lien de cause à effet entre le cannabis et lAT. –2) Il noccupe pas de PDS, mais il sest mis en danger.Il ny a pas de preuve que sa conso soit à lorigine de laccident même si on peut le suspecter fortement.

9 cas clinique:CAT –1)Attitude de compromis: Contrat moral reposant sur une confiance mutuelle: aptitude sous condition de faire un sevrage et dentamer un suivi »+/_ reclassement –2)Attitude plus répressive: Pas dengagement de sa responsabilité Détermination de linaptitude, avec risque daccentuer linstabilité et la précarité sociale du salarié en cas de licenciement.

10 Conclusion Rôle du médecin du travail: repérer la dépendance afin de proposer une aide adaptée. Décision daptitude: lourde de conséquences, elle doit résulter dune réflexion adaptée au profil de chacun. Être dans une démarche daide plutôt que dans une démarche de condamnation du sujet.

11 Moyens de prévention Prévention individuelle: –Dépistage: circulaire 9 juillet 1990 Recommandé pour les postes à risques Règlement intérieur Accord du salarié Attention à linterprétation des tests (FN, FP): prudence..

12 Moyens de prévention Prévention individuelle: –Responsabiliser le salarié quant à sa conso: Représentation culturelle du cannabis avec banalisation de la consommation malgré son caractère illicite. Infos sur les effets secondaires et des risques qui en découlent au travail selon le poste dactivité:AT –(10 à 20 % des AT sont dus à des conduites addictives)

13 Moyens de prévention Prévention collective: inscrite dans une démarche de stratégie de sécurité de lentreprise. –Campagnes de prévention collective:MILDT Processus de réflexion et de soutien des salariés Mesures de sensibilisation,dinformation Mise en place de réseaux –BIT: tripartisme –améliorer les conditions de travail: –pénibilité du travail, facteur aggravant des toxicomanies. –Pas toujours damélioration cependant.

14 conclusion -Evaluation au cas par cas. -La dépendance est la rencontre entre une personnalité, un produit et un environnement. -Tenter dadopter lattitude la plus juste possible en faisant prévaloir lintérêt du salarié sans risquer de mettre en péril le bon fonctionnement de lentreprise. -Gardez à lesprit que davouer sa conso au médecin est une marque de confiance, et que cest une main tendue pour demander de laide.


Télécharger ppt "Cas clinique n°3: travail et cannabis Maud CRETON (interne)"

Présentations similaires


Annonces Google