La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le projet : 1. Introduction 2. Vocabulaire 3. Méthodologies

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le projet : 1. Introduction 2. Vocabulaire 3. Méthodologies"— Transcription de la présentation:

1 Le projet : 1. Introduction 2. Vocabulaire 3. Méthodologies 4. Applications

2 - Utilisation de deux supports, fournis sur l'espace partagé.
- Exploitation des apprentissages cerpet https://dialog.ac-reims.fr/espaces/authentification.php

3 Le projet : 1. Introduction, 2. Vocabulaire, 3. Méthodologies 4. Applications

4 Le projet ; Évolutions du terme.
1. Introduction générale. Le projet ; Évolutions du terme. Le projet et le début de l’activité économique Les années 60 : les grands programmes militaires et spatiaux Les années 70 : les grands projets industriels Les années 80 : généralisation de la démarche projet Les années 90 : les abus du terme – les gourous du management Les années 00 : un recentrage du terme et des pratiques - N’est-il pas légitime d’affirmer qu’il y a projet depuis le début de l’activité économique ? Pourquoi est-il plus légitime de parler de projet à partir des années 80 ? =>projets gérés selon des pratiques artisanales et / ou spécifiques à une entrepise ou un secteur d’activité. =>Une réponse est avancée par P. Llerena, P. Cohendet, 1993, (cités par V. Giard et C. Midler, encyclopédie de gestion, 2 édition, sous la direction de Y. Simon et P. Joffre, pp , Economica, 1997) : les modes de concurrence évoluent d’une économie de masse à une économie de variété et de réactivité et le projet est construit autour des notions de variété et de réactivité. - Les années 60 : les grands programmes / projets militaires et spatiaux codification et rationalisation des pratiques industrielles car les grands programmes font appel à des techniques issues de différents secteurs d’activité. Cela consiste (Christian Navarre, 1993, pilotage stratégique de la firme et gestion des projets : de ford et taylor à agile et IMS, in ecosip, sous la direction de V Giard et Christophe Midler, pilotage par projet et entreprises, diversités et convergences, economica.) à : Définir de manière détaillée les objectifs du projet ; décomposer progressivement les projets en sous-projet, lots de travaux et tâches élémentaires (=organigramme technique du projet) ; réaliser le chaînage organisationnel des lots ; jalonner le projet ; estimer coûts et délais, optimiser le réseau des tâches entre logique séquentielle et simultanée. C’est la naissance de la courbe en V. - Les années 70 : les grands projets industriels application / généralisation des méthodes de l’armée aux industries lourdes. - Les années 80 : généralisation de la démarche La littérature théorique et managériales abondante depuis les années 80 dans le domaine de la gestion par projet laisse supposer qu’il y a un changement dans le management des entreprises. Une remise en cause de ce qui était pratiqué jusqu’alors s’est affirmée dans les années 80 : la forme hiérarchique a montré des insuffisances que la forme projet permet de combler. Un nouveau paradigme (Navarre) fondé sur deux axes : l’importance des facteurs soft (management entrepreneurial, leadership, comportements, communication, mobilisation des acteurs) et une organisation visible et compréhensible (équipes multi- fonctionnelles de petite taille, autonomies (opératoire, c’est à dire planifier, gérer, estimer, de processus et organisationnelle, c’est à dire de choix de la méthode ou de l’organisation appropriée à un moment donnée pour un objectif donné) centrage objet (=responsabilité d’une sous partie du projet). La gestion de projet se fait au coup par coup, dans le cadre de métarègles propres à une famille de projet (= les règles de l’art du projet). Le cahier des charges initial est le point de départ ; il doit être modifié / revalidé selon l’avancement des travaux et l’observation, d’éventuelles impossibilités. - Les années 90 : les abus du terme – le règne des gourous du management – le besoin de recentrage les limites des recettes : le projet est là pour reconstruire, pas reproduire des solutions (« je ne connais pas le monde, je le reconnais »). Ces méthodes ne sont plus valables lorsque la part d’inconnu est forte. La démarche projet est alors identifiée par six caractéristiques : - une démarche finalisée par un but et fortement contrainte. - une prise en compte de la singularité de la situation. - une intégration de différentes logiques et donc un soucis de communication. - un processus d’apprentissage dans l’incertitude. - une convergence vers une temporalité irréversible. - un espace ouvert et fluctuant. De nombreuses entreprises ont adopté cette organisation et les écrits ont employé ce terme jusqu’à ce que tout ou presque devienne projet et que le terme perde en clarté. - Les années 00 : un recentrage du terme et des pratiques Pourquoi le projet ? Le projet doit permettre l’atteinte d’objectifs (en délai, coût, qualité, sécurité) qui ne sont pas atteignables avec une organisation structurée autrement. Le projet permet notamment de : -  Créer, évaluer puis appliquer des méthodes et processus -  évaluer méthodiquement et rigoureusement toutes les performance -  établir des plans d’action -  identifier les éventuelles mesures correctives à prendre -  forcer le travail en équipe -  forcer la prise de décision/résolution de problème à des niveaux hiérarchiques différents

5 Le projet : 1. Introduction, 2. Vocabulaire, 3. Méthodologies 4. Applications

6 Selon l’affitep afnor 92 :
2. Vocabulaire. Projet Le projet est un ensemble d'actions à réaliser pour satisfaire un objectif défini, dans le cadre d'une mission précise, et pour la réalisation desquelles on a identifié non seulement un début, mais aussi une fin. Selon l’affitep afnor 92 : L’AFITEP AFNOR (1992) défini le projet comme une « démarche spécifique qui permet de structurer méthodiquement et progressivement une réalité à venir. Il est défini et mis en œuvre pour répondre aux besoins d’un client et implique un objectif et des besoins à entreprendre avec des ressources données. ». La démarche projet est alors identifiée par six caractéristiques : - une démarche finalisée par un but et fortement contrainte. - une prise en compte de la singularité de la situation. - une intégration de différentes logiques et donc un soucis de communication. - un processus d’apprentissage dans l’incertitude. - une convergence vers une temporalité irréversible. - un espace ouvert et fluctuant.

7 2. Vocabulaire. Projet Le projet est un ensemble d'actions à réaliser pour satisfaire un objectif défini, dans le cadre d'une mission précise, et pour la réalisation desquelles on a identifié non seulement un début, mais aussi une fin.

8 2. Vocabulaire. Projet On distingue souvent le projet "ouvrage", dont la finalité est d'obtenir un résultat considéré pour lui-même (par exemple, ouvrage d'art, bâtiment, usine, navire, déménagement) et le projet " produit ", dont la finalité est la mise au point d'un produit, qui fera par la suite l'objet d'une production répétitive, destinées à un marché (par exemple, automobile, électroménager, produit chimique ou pharmaceutique). Le premier est aussi appelé "projet d'ingénierie" ou "projet client" (car il est destiné à un client unique), et le second, " projet de développement " ou " projet marché ".

9 2. Vocabulaire. Programme Au sens large, un programme est un ensemble d'opérations qui couvre le cycle de vie complet d'un produit, depuis l'idée initiale jusqu'à l'extinction du produit, en passant par sa mise au point, celles de sa fabrication, de ses supports logistiques et commerciaux, de la maintenance de l'outil de production et du (des) produit(s) lui (eux)-même(s) et de leurs évolutions. Un programme peut donc comprendre un nombre significatif de projets distincts […] à côté des phases de production et d'exploitation du produit, qui, elles, ne relèvent pas de la logique "projectique", mais de la logique "productique". Ce terme est quelquefois ultilisé malgré tout comme synonyme de projet, mais il semble plus clair et utile de faire la distinction. Dans un sens plus restreint on emploie aussi le mot programme pour parler du plan d'actions, qui est précisé par l'ensemble des documents constituant le Plan de management du projet* (ou plan directeur de projet). Se méfier de ce mot que certains emploient aussi (à tort) à la place de Planning*.

10 2. Vocabulaire. Programme Au sens large, un programme est un ensemble d'opérations qui couvre le cycle de vie complet d'un produit, depuis l'idée initiale jusqu'à l'extinction du produit, en passant par sa mise au point, celles de sa fabrication, de ses supports logistiques et commerciaux, de la maintenance de l'outil de production et du (des) produit(s) lui (eux)-même(s) et de leurs évolutions. Un programme peut donc comprendre un nombre significatif de projets distincts […] à côté des phases de production et d'exploitation du produit, qui, elles, ne relèvent pas de la logique "projectique", mais de la logique "productique".

11 2. Vocabulaire. Management Ce terme recouvre l'ensemble des tâches qui permettent de conduire une opération quelconque à bonne fin; Dans le cas d'un dictionnaire de management de projet, il comprendra les tâches de direction, gestion, maîtrise, pilotage, telles que définies ci-après, qu'elles soient assurées par une même personne ou plusieurs, appartenant à une même entreprise ou à plusieurs entités, parties prenantes du projet (ou du programme). Ces tâches sont le plus souvent réparties au sein d'une équipe.

12 2. Vocabulaire. Management Ce terme recouvre l'ensemble des tâches qui permettent de conduire une opération quelconque à bonne fin; Dans le cas d'un dictionnaire de management de projet, il comprendra les tâches de direction, gestion, maîtrise, pilotage, telles que définies ci-après, qu'elles soient assurées par une même personne ou plusieurs, appartenant à une même entreprise ou à plusieurs entités, parties prenantes du projet (ou du programme). Ces tâches sont le plus souvent réparties au sein d'une équipe.

13 Management : Direction
2. Vocabulaire. direction, gestion, maîtrise, pilotage Management : Direction C'est l'ensemble des tâches directement liées au commandement : - définition de la stratégie et des objectifs généraux et intermédiaires du projet, - prise de décision et arbitrage, - négociations internes et externes, - animation et motivation des intervenants, - contrôle du bon fonctionnement des procédures mises en place, - coordination des activités principales, - optimisation globale des ressources, etc. Ces tâches sont de la responsabilité personnelle du Chef de projet

14 Management : Direction
2. Vocabulaire. direction, gestion, maîtrise, pilotage Management : Direction C'est l'ensemble des tâches directement liées au commandement : - définition de la stratégie et des objectifs généraux et intermédiaires du projet, - prise de décision et arbitrage, - négociations internes et externes, - animation et motivation des intervenants, - contrôle du bon fonctionnement des procédures mises en place, - coordination des activités principales, - optimisation globale des ressources, etc. Ces tâches sont de la responsabilité personnelle du Chef de projet

15 2. Vocabulaire. direction, gestion, maîtrise, pilotage Management : Gestion C'est l'ensemble des tâches de préparation des référentiels, de contrôle de leur respect, d'analyse des causes de déviation, et de reporting, concernant une ou plusieurs des disciplines contribuant au projet. La gestion informe et conseille la Direction : elle ne décide pas à sa place. La gestion n'est pas uniquement économique et doit porter sur tous les aspects de la discipline concernée. Un qualificatif précise souvent celle-ci.

16 2. Vocabulaire. direction, gestion, maîtrise, pilotage Management : Gestion C'est l'ensemble des tâches de préparation des référentiels, de contrôle de leur respect, d'analyse des causes de déviation, et de reporting, concernant une ou plusieurs des disciplines contribuant au projet. La gestion informe et conseille la Direction : elle ne décide pas à sa place. La gestion n'est pas uniquement économique et doit porter sur tous les aspects de la discipline concernée. Un qualificatif précise souvent celle-ci.

17 2. Vocabulaire. direction, gestion, maîtrise, pilotage Management : Maîtrise mise en oeuvre des moyens d'agir sur les paramètres à maîtriser, pour atteindre les objectifs souhaités (dans la mesure du possible).

18 2. Vocabulaire. direction, gestion, maîtrise, pilotage Management : Maîtrise mise en oeuvre des moyens d'agir sur les paramètres à maîtriser, pour atteindre les objectifs souhaités (dans la mesure du possible).

19 2. Vocabulaire. direction, gestion, maîtrise, pilotage Management : Pilotage Ce terme est souvent assez mal compris, parce que vague. Il serait bon de le réserver aux activités décisionnelles indirectes et discontinues, par exemple lorsqu'un Comité de pilotage (ou un supérieur hiérarchique) donne au Chef de projet des instructions générales, à traduire par lui en décisions effectives.

20 2. Vocabulaire. direction, gestion, maîtrise, pilotage Management : Pilotage Ce terme est souvent assez mal compris, parce que vague. Il serait bon de le réserver aux activités décisionnelles indirectes et discontinues, par exemple lorsqu'un Comité de pilotage (ou un supérieur hiérarchique) donne au Chef de projet des instructions générales, à traduire par lui en décisions effectives. La gestion de projet, une méthode normée (afnor) qui utilise des outils normés.

21 Le projet : 1. Introduction, 2. Vocabulaire, 3. Méthodologies 4. Applications

22 Les méthodologies courantes.
Analyse de la valeur. Un document contractuel : le cahier des charges. Les documents de suivi : le diagramme de Gantt, le reporting.

23 Notion d'analyse de la valeur
3. Méthodologies. Notion d'analyse de la valeur exemple de la courbe en V (concept PSA-Peugeot-Citroën)

24 3. Méthodologies.

25 Notion de construction d'une solution (du projet)
3. Méthodologies. Notion de construction d'une solution (du projet)

26 3. Méthodologies.

27 3. Méthodologies.

28 1.La présentation du problème :
3. Méthodologies. Cahier des charges 1.La présentation du problème : Le projet et son cadre d'utilisation Le contexte du projet, les objectifs : la situation du projet dans un programme plus vaste 2.L'énoncé fonctionnel du besoin, issu de l'analyse fonctionnelle : Cycle d'utilisation du produit et identification de son environnement Fonctions de service et contraintes Caractérisation des fonctions de service et des contraintes : critères d'appréciation, niveau et flexibilité de ces critères.

29 3.Un éventuel appel à variante :
3. Méthodologies. Cahier des charges 3.Un éventuel appel à variante : destiné à permettre au concepteur ou au fournisseur de proposer des amendements à l'expression fonctionnelle du besoin. 4.Le cadre de réponse : destiné à faciliter la lecture et l'évaluation des propositions.

30 Méthodologie du diagramme de Gantt
3. Méthodologies. Méthodologie du diagramme de Gantt 1. Déterminer la liste des tâches et structurer la liste 2. Estimer durées et ressources 3. Réaliser le réseau logique Intérêts de l'outil 1. Visualisation rapide de l'avancement 2. Impose une réflexion sur la conduite du projet 3. Outil de gestion des conflits d'utilisation des ressources 4. Outil de communication entre membre du projet et avec les autres

31 3. Méthodologies.

32 La gestion des ressources et le graphe.
3. Méthodologies. La gestion des ressources et le graphe.

33 Le reporting Exemple de contenu Usages du reporting :
3. Méthodologies. Le reporting Exemple de contenu Usages du reporting : - suivi des groupes et des individus dans les groupes - gestion du temps et identification des tâches à réaliser - construction du compte rendu de réalisation du projet

34 La gestion des apprentissages
3. Méthodologies. La gestion des apprentissages

35

36

37 Le projet : 1. Introduction, 2. Vocabulaire, 3. Méthodologies 4. Applications

38 La mise en oeuvre du projet par des élèves.
4. Applications. La mise en oeuvre du projet par des élèves. Quelques exemples de BTS. Attention : le contexte est différent d'une formation à une autre ! (durée, âge des élèves, contexte et suivi par les professionnels). Il ne s'agit donc pas de reproduire, mais de transposer. Ce sont des pistes à analyser.

39 La mise en oeuvre du projet par des élèves.
4. Applications. La mise en oeuvre du projet par des élèves. Des étapes possibles. Analyse des risques Validation des objectifs intermédiaires Initialisation du projet Reporting Identification des besoins et attentes de l’entreprise Programmation et répartition des tâches Etude des technologies utilisées Bilan de projet Elaboration de la démarche Etude de la stratégie de l’entreprise Evaluation des résultats Choix des actions à mener L’environnement de l’action Bilan de fin de projet Conduite du projet Préparation du projet

40 La mise en oeuvre du projet par des élèves.
4. Applications. La mise en oeuvre du projet par des élèves. Intégration des TIC dans la démarche projet - Recherche documentaire (Annuaires, Moteurs de recherche, Métamoteurs...) - Texteur - Tableur - Schema heuristique (Mindmanager, freemind...) - SGBDR - PréAO - Outils collaboratifs (partage de l'information) - Outils de gestion du temps (Agenda partagé, diagramme de Gantt, tableaux de bord)

41 Conception Projet Manpower
4. Applications. Conception Projet Manpower OBJECTIFS A COURT TERME DEVELOPPER LA NOTORIETE DE MANPOWER VERDUN PROPOSER NOS SERVICES : LES NAF COMMERCE 95 DOSSIERS SUR VERDUN /MARVILLE PROPOSER NOS SERVICES: LES CIBLES DE 2006 55 DOSSIERS SUR VERDUN /MARVILLE OBJECTIFS A LONG TERME Avoir des retombées avec des commandes Prendre des parts de marchés en TT par rapport au CDD

42 Réalisation Projet Manpower Méthodologie Moyens
4. Applications. Réalisation Projet Manpower Méthodologie Cibler la clientèle à partir de ma base de données Argumentaire, fiche contact, planification des tournées et des rdv GRC PORTAIL LEO Moyens INTERNET, TELEPHONE MANPOWER HYPERBIL REALISATION DE MES VISITES

43 Résultats Résultats projet Manpower Objectifs Réalisation VISITES 150
4. Applications. Résultats Résultats projet Manpower VISITES TOTAL DE VISTES 150 NAF COMMERCE MARVILLE 11 NAF COMMERCE VERDUN 84 CIBLE VERDUN 49 6 RESULTATS PROSPECTION REALISEES 171 PRISE DE COMMANDES 2005 9 PRISE DE COMMANDES 2006 5 OS 13 ONS 1 Objectifs Réalisation CIBLE MARVILLE

44 Problèmes rencontrés:
4. Applications. Résultats Projet Manpower Auto analyse du projet Problèmes rencontrés: Solutions trouvées : Géomarketing Géo-concept Aide sur un secteur méconnu Dépassement du budget des kilomètres Prévoir des rendez-vous sur certain secteurs Trop d’autonomie Travailler en binôme sur les premières visites

45 DEVELOPPER LES ABONNEMENTS AUX SERVICES BANCAIRES SUR LES CIBLES
4. Applications. DEVELOPPER LES ABONNEMENTS AUX SERVICES BANCAIRES SUR LES CIBLES JEUNES, PROFESSIONNELLES ET PARTICULIERS

46 Les étapes du projet 2 3 1 4 Preparation Pilotage Initialisation Bilan
4. Applications. Les étapes du projet 1 Initialisation 2 Preparation 3 Pilotage 4 Bilan Qualification de la demande Organisation du projet Plannification - Lancement du projet Demande de projet Réalisation des étapes du projet: - Argumentaire téléphonique - Phoning - Suivi de l'évolution - Analyse des risques Évaluation sur la réalisation du projet - Remise du projet au directeur Reponse à la demande Résultats

47 4. Applications.

48


Télécharger ppt "Le projet : 1. Introduction 2. Vocabulaire 3. Méthodologies"

Présentations similaires


Annonces Google