La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction Difficultés, retards et troubles du langage D. CRUNELLE Orthophoniste, Docteur en Sciences de l Education Directeur de lInstitut d Orthophonie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction Difficultés, retards et troubles du langage D. CRUNELLE Orthophoniste, Docteur en Sciences de l Education Directeur de lInstitut d Orthophonie."— Transcription de la présentation:

1 Introduction Difficultés, retards et troubles du langage D. CRUNELLE Orthophoniste, Docteur en Sciences de l Education Directeur de lInstitut d Orthophonie de Lille

2 Il est important de distinguer deux types de dysfonctionnement langagier : * les troubles pragmatiques et/ou du comportement : inhibition ou instabilité, non respect du tour de parole, de l alternance conversationnelle, manque d informativité… * les difficultés ou troubles linguistiques, comme : - le trouble d articulation - le retard de parole - le retard de langage - la dysphasie de développement - le bégaiement C est sur ce deuxième volet que porte ce chapitre.

3 On considère que 10 % des enfants scolarisés en maternelle présentent un retard ou un trouble du langage. Bien sûr, la répartition géographique est très inégale. Dans certains secteurs difficiles, ce pourcentage peut aller jusquà 40 %. Les origines de ces difficultés sont multiples, parfois cumulées : - les troubles spécifiques concernent 1 % de la population - les difficultés dorigine psychoaffective et/ou socioculturelle sont beaucoup plus fréquentes Certains de ces enfants relèvent de rééducations précoces et ciblées - les enfants présentant un trouble spécifique - les enfants présentant un retard avéré

4 Tous relèvent de pédagogies adaptées, différenciées qui devraient permettre : -Aux enfants non déficitaires de combler leurs lacunes et de sinscrire dans le langage requis par les apprentissages scolaires, -Aux enfants déficitaires de développer des compensations, dadapter leurs stratégies dapprentissage Seules des actions établies dans la grande précocité et dans une perspective développementale permettront déviter ou de limiter léchec scolaire : Importance de déterminer la spécificité et la complémentarité des actions des différents professionnels, * de systématiser les démarches de repérage précoce * de veiller à ce que toute démarche de repérage soit suivie d aides adaptées. Lécole maternelle est le lieu privilégié dune telle prévention.


Télécharger ppt "Introduction Difficultés, retards et troubles du langage D. CRUNELLE Orthophoniste, Docteur en Sciences de l Education Directeur de lInstitut d Orthophonie."

Présentations similaires


Annonces Google