La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH ENSEIGNER EN PPF.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH ENSEIGNER EN PPF."— Transcription de la présentation:

1 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH ENSEIGNER EN PPF

2 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 1. LA PLACE DES PPF DANS LE SYSTEME : IEN MAYOTTE AIS/ASH Une mission de formation continue Une mission de formation initiale spécialisée La charge de tous les postes AIS/ASH La responsabilité des écoles PPF.

3 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 1.1. Une mission de formation continue : 320 jours stagiaires par circonscription 762 jours stagiaires pour la circonscription AIS/ASH

4 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 1.2. Une mission de formation spécialisée : 1 bureau – 2,5 formateurs 3 formations : –CAAIS option E (10) –CAAIS option F (20) –CAPA SH option E (10)

5 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 1.3. La charge des postes AIS/ASH : 1 bureau - 1 secrétaire – 2 Conseillers ADAPTATION : RASED Maîtres E (35) Maîtres G (8) Psychologues (8) SEGPA (3) PVP/CAPp (28,5) Classe relais (2) Maison darrêt (3) Association (1) INTEGRATION : CCPE/CCSD (9) AVSco. (11) CLIS 1 (21) CLIS 2, 3, 4 (4) Enfants de la lune UPI (4) BRIGADE (9) PPF AIS (6) Association(1)

6 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 1.4. LES ECOLES PPF : 1 bureau – 1 secrétaire – 2 Conseillers 9 écoles sur le territoire de MAYOTTE élèves environ 64 classes 69,25 maîtres 5 formateurs CFA/UFA 5 brigadiers

7 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 2. Un cursus institutionnel : Conseil de Cycle et Commission dharmonisation Commission dappel Commission Départementale dOrientation (CDO) ECOLE COLLEGE « ECOLE PPF» Maintien CM2 6 ème 6 ème SEGPA Orientation en école pré professionnelle de formation Section denseignement général 1 ère année et professionnel adapté 5 ème 5 ème 2 ème année 4 ème 3 ème Certificat de Formation Générale LYCEE LYCEE PROFESSIONNEL Certificat dAptitude Professionnelle 1 ère année 2 ème année VIE «ACTIVE»

8 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 3. Un parcours scolaire : Conseil de Cycle Commission dharmonisation Commission dappel ECOLE COLLEGE « ECOLE PPF» Maintien CM2 Passage 6 ème Orientation en école pré professionnelle de formation évaluation initiale 6 ème préparatoire à la voie professionnelle (PVP) 6 ème PPF Concours 5 ème 5 ème PVP 2 ème année 4 ème CAPp 1 ère année 3 ème année Cycle dAdaptation Pré professionnel 3 ème CAPp 2 ème année Certificat de Formation Générale LYCEE LYCEE PROFESSIONNEL VIE «ACTIVE»

9 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 4. Résultats en Français :

10 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH Commentaires français les résultats sont faibles avec une moyenne générale de 4,22/20 les performances des élèves sont très diversifiées selon les structures, elles sétendent –pour les moyennes > 10 : de 13,5% (MAMOUDZOU) à 0% (PAMANDZI) –pour les résultats nuls : de 1,6% (BANDRABOUA) à 21,1% (BANDRELE) de façon générale les performances nulles nécessitent une prise en charge spécifique dans chacun des établissements à lexception de BANDRABOUA à linverse le pourcentage des élèves « forts » est nul à PAMANDZI et très réduit à OUANGANI et TSINGONI les structures de MAMOUDZOU et BANDRABOUA ont des différentiels très positifs, ce qui modifie radicalement les représentations initiales et spontanées de ces établissements les structures du sud (BANDRELE, CHIRONGUI) et du centre (CHICONI, OUANGANI, TSINGONI) présentent des différentiels négatifs les écoles PPF de PETITE TERRE présentent des résultats non comparables, les performances de LABATTOIR étant largement supérieures à celles de PAMANDZI lécole PPF de PAMANDZI présente les performances globales les plus faibles

11 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH Commentaires français (suite) Si la moyenne générale est faible (i.e. 4,22/20), des élèves obtiennent des résultats exceptionnels qui devraient interpeller quant à la possibilité dune réorientation : –13 élèves ont une moyenne comprise entre 14 et 16 –1 élève a une moyenne comprise entre 16 et 17 –2 élèves ont une moyenne supérieure à 17.

12 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 5. Résultats en Mathématiques :

13 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH Commentaires mathématiques les résultats sont faibles avec une moyenne générale de 5,18/20 lefficience globale en mathématiques est légèrement supérieure à celle du français (i.e. + 1/20) le différentiel français /mathématiques porte sur les performances et peu sur les élèves (i.e. résultats significativement « harmoniques ») les performances des élèves sont très diversifiées selon les structures, elles sétendent –pour les moyennes > 10 : de 21,3% (CHICONI) à 3,6% (BANDRELE) –pour les résultats nuls : de 1,6% (BANDRABOUA) à 21,1% (BANDRELE) de façon générale les performances nulles nécessitent une prise en charge spécifique dans chacun des établissements à lexception de BANDRABOUA à linverse le pourcentage des élèves « forts » est très réduit à BANDRELE et faible à CHIRONGUI, PAMANDZI et TSINGONI les structures de MAMOUDZOU et BANDRABOUA ont des différentiels très positifs, ce qui modifie radicalement les représentations initiales et spontanées de ces établissements une structure du sud (BANDRELE) et celles du centre (OUANGANI, TSINGONI) présentent des différentiels négatifs

14 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH Commentaires mathématiques (suite) les écoles PPF de PETITE TERRE présentent des résultats non comparables et presque inverses, les performances de LABATTOIR étant largement supérieures à celles de PAMANDZI lécole PPF de BANDRELE présente les performances globales les plus faibles si la moyenne générale est faible (i.e. 5,18/20), des élèves obtiennent des résultats exceptionnels qui devraient interpeller quant à la possibilité dune réorientation : –16 élèves ont une moyenne comprise entre 14 et 16 –4 élèves ont une moyenne comprise entre 16 et 17 –1 élève a une moyenne supérieure à 17.

15 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 6. Résultats Généraux :

16 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH Commentaires généraux si le TOTAL arithmétique présente des pourcentages comparables aucun établissement ne présente de résultats aussi harmoniques deux profils détablissements sont favorables (BANDRABOUA et MAMOUDZOU) quatre établissements présentent un profil très défavorable (BANDRELE, PAMANDZI, OUANGANI et TSINGONI) trois établissements présentent des profils diversifiés (CHICONI, CHIRONGUI, LABATTOIR) seule lécole PPF de BANDRABOUA tout en différenciant sa pédagogie, peut ne pas prendre en charge spécifique les élèves très faibles, en français comme en mathématiques.

17 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 7. BILAN :

18 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 8. ANALYSE :

19 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 9. LES METIERS DENSEIGNANTS EN PPF : METIER 1 –PVP de PPF –350/1 600 élèves –13/64 maîtres –Travail axé sur : les savoirs (Collège) les savoirs être (élève, collégien, lycéen) METIER 2 –PPF –1 250/1 600 élèves –51/64 maîtres –Travail axé sur : la dimension socio- professionnelle (Découverte et ouverture au monde des métiers ) les savoirs fondamentaux (Dire, Lire, Ecrire, Compter) les savoirs être (élève, citoyen) les savoirs faire (stratégies, parcours, stages, préparation et éducation à lorientation socio- professionnelle)

20 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 10. LES NOUVEAUX PROGRAMMES : Ils intègrent les objectifs du socle commun défini par la loi pour lavenir de lécole. Ils fixent une nouvelle organisation du temps de travail : –la durée hebdomadaire dinstruction passe de 26 heures à 24 heures pour tous les élèves –lobligation de service des maîtres reste inchangée à 27 heures par semaine –les deux heures hebdomadaires libérées sont consacrées aux élèves rencontrant des difficultés dapprentissage ou à du travail en petits groupes.

21 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH Ils respectent la liberté pédagogique de lenseignant : « Ils laissent libre le choix des méthodes et des démarches, témoignant ainsi de la confiance accordée aux maîtres pour une mise en œuvre adaptée aux élèves. » Ils affirment la responsabilité du maître : « La liberté pédagogique induit une responsabilité : son exercice suppose des capacités de réflexion sur les pratiques et leurs effets. » 10. LES NOUVEAUX PROGRAMMES (suite)

22 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 11. EXERCICES : Enoncé 1 En français on distingue 4 types de verbes : les verbes du premier groupe, les verbes du deuxième groupe, les verbes du troisième groupe et les auxiliaires. Questions : –En français combien y a-t-il de types de verbes ? –Quels sont ces types ?

23 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH En agriculture la terre est défini par 2 éléments : le sol et le sous-sol. Questions : –En agriculture combien déléments définissent la terre ? –Quels sont ces éléments ? 11. EXERCICES : Enoncé 2

24 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH En mathématiques il existe trois sortes de lignes : les lignes droites, les lignes courbes et les lignes brisées. Questions : –En mathématiques combien y a-t-il de sortes de lignes ? –Quelles sont ces sortes ? 11. EXERCICES : Enoncé 3

25 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 11. EXERCICES : Enoncé 4 Dans son métier lélectricien utilise trois sortes de fils électriques : la phase, le neutre et la terre. Questions : –Dans son métier combien lélectricien distingue-t-il de sortes de fils électriques ? –Quelles sont ces sortes ?

26 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 12. MAITRISE DE LA LANGUE : DIRE... à un tiers ignorant –Raconter –Décrire –Exposer –Échanger –Argumenter –Justifier –Expliquer –Débattre –Questionner –... ECRIRE –Copier –Proposer des réponses –Noter des idées –Rapporter des informations –Prendre des notes –Rédiger différents types de textes (récits, dialogues, descriptions, portraits, poésies) –Améliorer un texte –...

27 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 12 - Maîtrise de la langue (suite) LIRE... sans aide –Énoncés, consignes –Texte après préparation –Utiliser les outils (affiches, manuels, cahiers,...) –Effectuer une recherche –Texte intégral –Textes en réseau –... COMPRENDRE –Reformuler –Résumer –Répondre aux questions –Faire un questionnaire –Dessiner –Saisir des informations explicites –Traiter des informations implicites –Faire –...

28 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 13. CONCLUSIONS : Plus que les maîtres des écoles primaires les enseignants des PPF sont responsables de leurs méthodes, de leurs démarches et des façons dont ils permettent à leurs élèves dapprendre ou non. Les enseignants de PPF doivent sadapter : –au but des écoles PPF : linsertion socio-professionnelle –à des élèves qui sont performants –à des élèves dont les compétences sont différentes –à des élèves qui peuvent avoir des parcours variés.

29 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 14- Remarques Plus encore quà lécole primaire la maîtrise de la langue est essentielle en PPF. De 7 h à 7 h 30 ou de 12 h 15 à 12 h 45, les enseignants de PPF effectuent 30 minutes quotidiennes dactivités différenciées par groupes de compétences qui visent la maîtrise de la langue (DIRE/LIRE/ECRIRE)

30 Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH 14. REMARQUES : (suite) Ladaptation est une obligation. Laide différenciée est une obligation. Lévolution de chaque élève est une obligation. Lenseignement en école PPF nest pas une obligation : cest un choix de lenseignant qui prend ses responsabilités. Six rapports concluent : « La professionnalité observée est maîtrisée, appréciée et reconnue. Lensemble est de grande qualité et justifie laugmentation de note proposée ».


Télécharger ppt "Th. DENOYELLE IEN MAYOTTE AIS/ASH ENSEIGNER EN PPF."

Présentations similaires


Annonces Google