La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bruno Grandbastien Pour la Commission spécialisée « Sécurité des patients » Haut Conseil de la Santé Publique Pour une politique de sécurité des patients.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bruno Grandbastien Pour la Commission spécialisée « Sécurité des patients » Haut Conseil de la Santé Publique Pour une politique de sécurité des patients."— Transcription de la présentation:

1 Bruno Grandbastien Pour la Commission spécialisée « Sécurité des patients » Haut Conseil de la Santé Publique Pour une politique de sécurité des patients globale et intégrée : principes et préconisations

2 La lutte contre les EIAS une préoccupation ancienne de la médecine USA rapport « to err is human » IOM 1999 OMS département Sécurité des patients 2002 France (Eneis 2) – à séjours hospitaliers évitables /an – En cours dhospitalisation, à événements indésirables grave (EIG) évitables /an Contexte

3 Objectifs du rapport Réaliser un état des lieux en France des problématiques sopposant au développement de la sécurité des patients Proposer des principes et préconisations pour lémergence dune politique globale et intégrée de sécurité des patients

4 Où en sommes-nous ? Efforts importants et continus pour prévenir les événements indésirables dans les établissements de santé … mais reproduction de crises Intolérance croissante des patients et des usagers, perception plus claire des dégâts provoqués sur la santé de la population Difficultés rencontrés par les professionnels des établissements pour réduire ces risques … et démarche balbutiante en extra-hospitalier Quelques expériences internationales …

5 Constat (1) : 4 « obstacles » à la sécurité des patients L'organisation des soins expose les patients à des risques – prise en charge segmentée réponses : réseau de santé, parcours coordonné de soins, DMP, … – sur-spécialisation des processus de soins La sécurité des patients mal ancrée dans le système de soins ; peu enseignée et peu transparente – sécurité des soins normative, segmentée réponses : développement de RMM, … – management – défaut de formation réponses : évolution des programmes en IFSI et 2 sd cycle médical – défaut de transparence

6 Constat (2) : 4 « obstacles » à la sécurité des patients L'organisation des soins expose les patients à des risques La sécurité des patients mal ancrée dans le système de soins ; peu enseignée et peu transparente La gestion de la sécurité des patients en France ne répond pas aux attentes – défaut de lisibilité des EIG – sécurité en soins de premier recours ? – système dinformation parcellaire, dispersé Des politiques de sécurité sectorielles, en réaction à des crises – histoire … réponses : coordination – pilotage national ? régional réponses : place des ARS

7 Deux principes Principe 1 : Gérer les risques liés aux soins de façon globale et graduée – Reconnaitre la prééminence des facteurs systémiques dans la sécurité des patients – Proposer une réponse d'ensemble – Privilégier les réponses locales : principe de subsidiarité Principe 2 : Atteindre un engagement individuel et collectif – Amener chaque professionnel à exercer sa responsabilité propre comme acteur de la sécurité – Positionner les patients comme co-acteurs de leur sécurité

8 Les 5 préconisations 1.Élaborer et piloter une politique nationale globale et intégrée en matière de sécurité des patient 2.Fonder cette politique sur une organisation coordonnée, intégrée et graduée de la gestion des risques 3.Affirmer la responsabilité individuelle de chaque professionnel de santé et des managers, inciter par le financement et organiser la transparence sur la sécurité 4.Sappuyer fortement sur les patients et les usagers 5.Intégrer des objectifs partagés de sécurité des patients dans les formations des professionnels et managers et développer la recherche en sécurité des patients

9 Préconisation 1 : Élaborer et piloter une politique nationale globale et intégrée en matière de sécurité des patients Intègre produits de santé, pratiques et organisation des soins Identifie un pilotage national, établit un mode de suivi annuel aux instances parlementaires Explicite le degré de protection des professionnels de santé signalant Assure la transparence sur les actions déployées dans chaque région Favorise la cohérence des actions ainsi que leur retour dexpérience, réduit les écarts constatés

10 Subsidiarité et apprentissage local (triple boucle) Région : séparation des missions de déploiement/appui de celles de décision, contrôle et inspection Coordination des trajectoires au niveau territorial Etablissements de santé – positionnement et formation du coordonateur des risques – évaluer limpact des changements organisationnels en termes de qualité de vie au travail des professionnels et de risques pour les patients Pratiques « evidence-based » et coopérations Préconisation 2 : La fonder sur une organisation coordonnée, intégrée et graduée de la gestion des risques

11 Développement de la responsabilité individuelle de chaque professionnel de santé … et du management Pistes : – affichage des objectifs de sécurité dans les contrats et dans les fiches de poste – valorisation des initiatives individuelles/déquipe Préconisation 3 : Ancrer la sécurité des patients dans lorganisation du système de soins

12 Inciter à la sécurité des patients par le financement – prévention et surveillance ++ – fonction de « gestionnaire de cas » pour les maladies ou prises en charge de longue durée Développer la transparence sur la sécurité des patients – développement de supports dinformation pour identifier et limiter les risques aux interfaces – surveillance ciblée (EIAS particulièrement graves, certains produits de santé, activités à risque et populations particulièrement vulnérables) – développement de systèmes de signalement communs à tous les risques, accessibles dans les unités de soins, avec possibilité de suivi par le professionnel des actions réalisées relatives à son signalement Préconisation 3 (fin) : Ancrer la sécurité des patients dans lorganisation du système de soins

13 Permettre aux représentants nationaux des associations d'usagers de donner un avis sur le futur rapport annuel de sécurité Rendre les patients acteurs de leur propre sécurité Renforcer les compétences des usagers et leur rôle dans les instances décisionnelles et consultatives Développer la participation des patients et de leur entourage au signalement (accès au numéro vert des ARS) Préconisation 4 : Sappuyer fortement sur les patients et les usagers

14 Partage dobjectifs de sécurité des patients dans les formations des professionnels et managers – toutes les filières, formation initiale et continue – formation aux outils (analyse des causes, …), compétences non techniques – place dans le DPC – outils modernes (simulation, …) Développement de la recherche – structuration déquipes – appels à projets – « sécurité des patients » dans la recherche sur linnovation médicale impact des interventions, dont impact médico-économique facteurs humains spécificités de la médecine extra-hospitalière Préconisation 5 : Développer la formation et la recherche en sécurité des patients

15 Au total … Croisée des chemins … Contexte pouvant être favorable : – cadre législatif/réglementaire – organisations – volonté des acteurs … mais nécessité dun appui fort,

16 16

17 Bruno Grandbastien Pour la Commission spécialisée « Sécurité des patients » Haut Conseil de la Santé Publique Pour une politique de sécurité des patients globale et intégrée : principes et préconisations


Télécharger ppt "Bruno Grandbastien Pour la Commission spécialisée « Sécurité des patients » Haut Conseil de la Santé Publique Pour une politique de sécurité des patients."

Présentations similaires


Annonces Google