La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evaluation gériatrique standardisée E.G.S. ou C.G.A. Dr Martin-Grellier 09/03/2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evaluation gériatrique standardisée E.G.S. ou C.G.A. Dr Martin-Grellier 09/03/2014."— Transcription de la présentation:

1

2 Evaluation gériatrique standardisée E.G.S. ou C.G.A. Dr Martin-Grellier 09/03/2014

3

4 Plan 1.Le concept de fragilité 1.1. Généralités 1.2. Causes Fatigabilité fonctionnelle La désadaptation aux situations de stress Autres causes 1.3 Effets 2. Evaluation gériatrique standardisée ou CGA (comprehensive geriatric assesment) 2.1 Réalisation dune EGS 2.2 Modèle dune EGS et outils 2.3 Interêts 3. Prise en charge 2.1. Travail en équipe 2.2. Approche adaptée

5 1.1 Généralités Concept récent : 1984 État instable correspondant à une sous- population de personnes âgées : déficit progressif des fonctions physiologiques avec diminution des capacités de réserves et limitation précoce et insidieuse des aptitudes relationnelles et sociales. 1. Concept de fragilité

6 Quelques points de repère de fragilité -âge très élevé (> 85 ans) -perte dautonomie pour une activité de la vie quotidienne (ne plus conduire) -altération des fonctions cognitives (perte de mémoire) -support social inadéquat (pauvreté) -Confinement -troubles sensoriels mal compensés (mauvaise vue), -syndrome dépressif -Polymédication -déficiences hépatiques et rénales -baisse des réserves nutritionnelles (amaigrissement). 1. Concept de fragilité

7 Seuil dinsuffisance âge 1 Vieillissement physiologique 2 Maladie chronique 3 Maladie aiguë Fonction dorgane 100% de Bouchon Chez un sujet fragile, un facteur précipitant est susceptible de déclencher une cascade de réactions comme des maladies sévères ou une perte dautonomie fonctionnelle. 1. Concept de fragilité

8 1.2 causes Fatigabilité fonctionnelle Liée au vieillissement normal des cellules « qui marchent moins vite et moins bien » Vrai pour le cœur, le cerveau, le pancréas, les articulations, les muscles, tous les organes des sens (vue, ouïe, odorat..)…. 1. Concept de fragilité

9 1.2 causes La désadaptation aux situations de stress Mauvaise réponse hormonale aux situations stressantes (mort du conjoint, déménagement, hospitalisation..) 1. Concept de fragilité

10 1.2 causes Autres causes - Ensemble des composantes socio- environnementales : vécu journalier de la personne agée - niveau disolement familial et social - Précarité et pauvreté, ressources financières -Qualité de lhabitat -Réduction des activités sociales (non utilisation des capacités intellectuelles) 1. Concept de fragilité

11 1.3 Effets Cinq effets repérables (ou marqueurs) 1 - cognition et émotion 2 - la force, lendurance, léquilibre et la marche 3 - difficultés à affronter les problèmes de la vie quotidienne et relationnelle 4 - incontinence 5 - dénutrition

12 2. Evaluation gériatrique standardisée Pour évaluer le degré de fragilité Pour repérer « là où cest fragile » A laide de test validés (ex : MMS), dun examen clinique, dun bilan social…

13 2.1 Réalisation dune EGS Comment fait-on ? Evaluation faite par un gériatre, éventuellement avec une IDE formée à lévaluation gériatrique. Le patient est vu en consultation, en hôpital de jour, de préférence accompagné dun proche.

14 2.2 Modèle dune EGS et outils 1 âge, niveau culturel, entourage, histoire de vie 2 autonomie : grille AGGIR, ADL, IADL * 3 équilibre marche risque de chute : Get up and Go* 4 cognition : MMS, test de lhorloge, test des cinq mots 5 examen psychique : GDS* 6 nutrition : MNA* 7 continence 8 examen clinique (poids, taille, Tension artérielle, pouls, examen cardiaque, respiratoire, neurologique, digestif, état cutané, ganglions…), antécédent médicaux (diabète, hypertension), antécédents chirurgicaux (prothèses, cancers..), tabagisme, alcoolisme… 9 médicaments 10 bilan biologique (thyroide, foie, rein, anémie, albumine)

15 2.3 Intérêts Repérer les « marqueurs » de fragilité Prévenir Adapter Obtenir une aide financière (APA)

16 3. Prise en charge 3.1 travail en équipe Tous les professionnels travaillant auprès des personnes âgées : -médecins généralistes et spécialistes -IDE, aides-soignantes, -aides-ménagères… -et aussi la diététicienne, le kinésithérapeute, le podologue…et aussi lassistante sociale…

17 3.2 approche adaptée Suivi médical régulier Adapter lenvironnement Anticiper les évolutions prévisibles

18 A.D.L (Activity of daily living) Activités quotidiennes Codage : 1 : sans aide, 0.5 : avec aide partielle, 0 : avec aide complète -Déplacements -Aller aux toilettes -Continence -Soins dhygiène personnels -Habillage -Alimentation Le total varie de 0 à 6 selon le degré de dépendance

19 I.A.D.L. Index d'autonomie de la vie instrumentale Codage : 1 : sans aide, 0.5 : avec aide partielle, 0 : avec aide complète -Capacités à utiliser le téléphone -Faire les courses -Préparation des repas -Entretien de la maison -Lessive -Moyens de transport -Responsabilité pour la prise des médicaments -Capacités à gérer son budget

20 GRILLE AGGIR ("A" signifie : Bon, fait seul, totalement, r é guli è rement et correctement. "B" signifie : Fait partiellement ou irr é guli è rement ou incorrectement. "C" signifie : Ne fait pas, ne peut pas ou ne veux pas le faire.) 1 Coh é rence Converser et se comporter de fa ç on sens é e par rapport aux normes admises 2 Orientation Se rep é rer dans le temps (jour et nuit, matin et soir), dans les lieux habituels... 3 Toilette Faire seul, en entier, habituellement et correctement sa toilette du haut et du bas. 4 Habillage S'habiller seul, totalement et correctement. 5 Alimentation S'alimenter seul et correctement. 6 Elimination Assure seul et correctement l'hygi è ne de l' é limination urinaire et anale. 7 Transferts Se l è ve (du lit, du canap é, du sol), se couche et s'assoit seu 8 D é placements int é rieurs Se d é place seul ( é ventuellement avec canne, d é ambulatoire ou fauteuil roulant) 9 D é placements ext é rieurs D é passe seul le seuil de sa porte Ne modifie pas le GIR r é sultant 10 Communication à distance Utilise les moyens de communication à distance (cris, t é l é phone, alarme..) Les six groupes iso-ressources ou GIR pr é vus par la grille AGGIR peuvent être sch é matiquement caract é ris é s de la mani è re suivante : GIR 1 correspond aux personnes âg é es confin é es au lit, dont les fonctions mentales sont gravement alt é r é es et qui n é cessitent une pr é sence indispensable et continue d'intervenants. Dans ce groupe se trouvent é galement les personnes en fin de vie ; GIR 2 regroupe deux cat é gories majeures de personnes âg é es : -celles qui sont confin é es au lit ou au fauteuil, dont les fonctions mentales ne sont pas totalement alt é r é es et qui n é cessitent une prise en charge pour la plupart des activit é s de la vie courante, -celles dont les fonctions mentales sont alt é r é es, mais qui ont conserv é leurs capacit é s à se d é placer ; GIR 3 correspond, pour l'essentiel, aux personnes âg é es ayant conserv é leur autonomie mentale, partiellement leur autonomie locomotrice, mais qui n é cessitent quotidiennement et plusieurs fois par jour des aides pour leur autonomie corporelle. La majorit é d'entre elles n'assument pas seules l'hygi è ne de l' é limination anale et urinaire. GIR 4 comprend deux cat é gories de personnes âg é es : -celles n'assumant pas seules leur transfert mais qui, une fois lev é es, peuvent se d é placer à l'int é rieur du logement. Elles doivent parfois être aid é es pour la toilette et l'habillage. Une grande majorit é d'entre elles s'alimentent seules, celles n'ayant pas de probl è mes locomoteurs, mais devant être aid é es pour les activit é s corporelles et pour les repas GIR 5 comprend des personnes assurant seules leurs d é placements à l'int é rieur de leur logement, s'alimentant et s'habillant seules. Elles ont besoin d'une aide ponctuelle pour la toilette, la pr é paration des repas et le m é nage ; GIR 6 se compose des personnes qui n'ont pas perdu leur autonomie pour les actes discriminants de la vie courante.

21 M.M.S. = MINI MENTAL STATE ORIENTATION " Quelle est la date complète daujourdhui ? " 1 - En quelle année sommes-nous ?_/1 2 - En quelle saison ?_/1 3 - En quel mois ?_/1 4 - Quel jour du mois ?_/1 5 - Quel jour de la semaine ?_/1 " Je vais vous poser maintenant quelques questions sur lendroit où nous nous trouvons. " 6 - Quel est le nom de lhôpital où nous sommes ?_/1 7 - Dans quelle ville se trouve-t-il ? _/1 8 - Quel est le nom du département dans lequel est situé cette ville ? _/1 9 - Dans quelle province ou région est située ce département ? _/ A quel étage sommes-nous ici ? _/1 Sous-score : _/10

22 APPRENTISSAGE " Je vais vous dire 3 mots ; je voudrais que vous me les répétiez et que vous essayiez de les retenir car je vous les redemanderai tout à lheure " Cigare _/1 12 – Fleur _/1 13 – Porte _/1 Répéter les 3 mots Sous-score : _/3 ATTENTION " Voulez-vous compter à partir de 100 en retirant 7 à chaque fois ? " 14 – (100 – 7) _/1 15 – (93 – 7) _/1 16 – (86 – 7) _/1 17 – (79 – 7) _/1 18 – (65 – 7) _/1 Sous-score :/5 M.M.S. = MINI MENTAL STATE

23 (épeler le mot MONDE à lenvers**) RAPPEL " Pouvez-vous me dire quels étaient les 3 mots que je vous ai demandé de répéter et de retenir tout à lheure ? " 19 – Cigare _/ Fleur _/ Porte _/1 Sous-score :_/3 LANGAGE 22 – Crayon : Quel est le nom de cet objet ? _/1 23 – Montre : Quel est le nom de cet objet ? _/ Ecoutez bien et répétez après moi : " PAS DE MAIS, DE SI, DE ET " _/ " écoutez bien et faites ce que je vais vous dire : prenez cette feuille de papier avec la main droite, _/1 26 – " pliez-la en deux " _/1 27 – " et jetez-la par terre " _/ " faites ce qui est écrit " [1] _/1[1] 29 -" Voulez-vous mécrire une phrase, ce que vous voulez, mais une phrase entière "_/1 Sous-score :_/8 PRAXIES CONSTRUCTIVES 30 - " voulez-vous recopier ce dessin " _/1 SCORE TOTAL (0 À 30 )_/30 [1][1] FERMEZ LES YEUX

24 TEST DE LHORLOGE Dessinez une horloge et mettez les aiguilles à 10h10 Horloge dessinée : 1 point Heure correcte : 1 point TEST DES CINQ MOTS DE DUBOIS LIMONADE PASSOIRE MUSEE CAMION SAUTERELLE SCORE TOTAL : - / 10

25 GET UP AND GO TEST Décomposition de lépreuve score Cotation de 1 à 5 A : équilibre assis droit sur une chaise à dossier B : transfert assis à debout C : équilibre debout avant la marche D : équilibre lors de la marche E : équilibre lors dun demi tour F : marche en direction dune chaise G : transfert debout à assis 1 : pas dinstabilité 2 : lenteur dexécution 3 : hésitations 4 : marche ébrieuse ou trébuchante ou mise en jeu de mouvements des bras ou du tronc 5 : risque permanent de chute Résultat : si une action obtient un score > 3, il y a instabilité posturale et risque de chute, ce risque est très élevé si plusieurs actions sont > 3. En chronométrant lépreuve : 30 s : dépendance pour la mobilité

26 MINI GDS / TEST DE DEPRESSION Score de dépression : - Vous sentez vous découragé ? - Avez vous limpression que votre vie est vide ? - Êtes vous heureux la plus part du temps ? - Pensez vous que votre situation est désespérée? Résultat : coter un point pour chaque réponse OUI, un score de 0 correspond à une très faible probabilité de dépression, la probabilité de dépression augmente à mesure que le score total augmente.

27 M.N.A Evaluation Nutritionnelle : mini MNA Votre app é tit s est-il modifi é r é cemment ( 3 derniers mois ) Perte d app é tit s é v è re0 point Perte d app é tit Mod é r é e1 point Pas de Perte d App é tit2 points Avez vous perdu du poids depuis 3 mois Perte de poids > 3kg0 point Ne sait pas1 point Perte de poids de 1 à 3 kg2 points Pas de perte de poids3 points Autonomie Allez vous du lit au fauteuil0 point Marchez vous à l int é rieur1 point Sortez vous de chez vous2 points Maladie aigu ë ou stress important dans les 3 derniers mois Oui0 point Non2 points Vous sentez vous d é prim é D é pression s é v è re ou d é mence0 point D é pression ou d é mence mod é r é e1 point D é pression mineure ou pas de d é pression2 points Index de masse Corporelle : IMC[1] (=BMI)[1] IMC < 19 0 point IMC de 19 à 21 1 point IMC de 21 à 23 2 points IMC > 233 points Score de d é pistage: > 12 pts :nutrition normale < 11 pts : possibilit é de malnutrition à compl é ter par un bilan plus approfondi [1] Index de masse Corporelle : IMC = poids /Taille 2 [1]

28


Télécharger ppt "Evaluation gériatrique standardisée E.G.S. ou C.G.A. Dr Martin-Grellier 09/03/2014."

Présentations similaires


Annonces Google