La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Elevage porcin en chiffre Marie Lise CARRIE, Marc WANLIN Licence professionnelle DVPE Promotion 2005/2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Elevage porcin en chiffre Marie Lise CARRIE, Marc WANLIN Licence professionnelle DVPE Promotion 2005/2006."— Transcription de la présentation:

1 Elevage porcin en chiffre Marie Lise CARRIE, Marc WANLIN Licence professionnelle DVPE Promotion 2005/2006

2 Les élevages en France 3ème producteur de lUnion Européenne (Allemagne, Espagne) 3ème producteur de lUnion Européenne (Allemagne, Espagne) Production en 2004 de 2,4 millions de tec Production en 2004 de 2,4 millions de tec Environ 75 % des effectifs français sont situés dans le Grand Ouest Environ 75 % des effectifs français sont situés dans le Grand Ouest

3 Différents types délevage Différents types délevage - Naisseur - Naisseur-engraisseur - Engraisseur Les races Les races - Land race (qualités maternelles) - Large White (stress, viande) - Piétrain (musculature)

4 Lorganisation dun élevage La conduite en bande La conduite en bande - Intérêts: - Intérêts: - seule technique qui permet un vide sanitaire sérieux - division du troupeau en plusieurs groupes nayant pas de contacts entre eux - groupe les travaux à des intervalles réguliers - permet détaler la production dans le temps: permet de réduire les risques commerciaux

5 Les bâtiments Quarantaine Quarantaine gestantes-verraterie gestantes-verraterie Maternité – sevrage Maternité – sevrage Engraissement Engraissement

6 Les bâtiments Règles de chargement Règles de chargement - sevrage: 100 kg/m² - engraissement: 0,65m²/100 kg - gestante: 6 truies par case Règles de préchauffage Règles de préchauffage - température de lair est de 22 °C Règles de ventilation Règles de ventilation - éliminer les gaz et la vapeur deau émise par les animaux GestationMaternitésevrageEngraissement 150 à à à à 70 Taux minima de renouvellement de lair (m3/h.animal)

7 La cochette Âge de livraison 5,5 mois puberté 6 mois Première saillie kg à 7,5 mois Consommation des nullipares 2,8-3,4 kg/jr

8 Le verrat puberté 5,5 mois Première saillie 8 mois Consommation dalimentation par verrat 2,5-4 kg/jr Taux de réforme 60 %

9 La reproduction Durée de gestation 114 jrs Intervalle sevrage-saillie fécondante 7-9 jrs Intervalle entre mise-bas jrs Nombre de portées/truies productive/an 2,2-2,4 Consommation daliments truies gestantes 3 kg/jr Taux de réforme des truies 50 %

10 La reproduction La prolificité La prolificité Total nés/portée (toutes truies confondues) > 12 - performances en première portées - performances en première portées - performances en seconde portée - performances en seconde portée - performances en 3, 4, 5 et 6ème portées - performances en 3, 4, 5 et 6ème portées>10,3>10,6>11,5 La fécondité Taux de mise bas à la première saillie (%) >90 Nombre de truies/verrats apte à la saillie (sans IA) 15-20

11 La reproduction Insémination artificielle Insémination artificielle - Prélèvement du sperme - Examen: volume, mobilité, concentration - Dilution : dose de 100ml (3 milliards de spermatozoïdes) - Stockage à °C - Insémination à °C

12 Mise bas Age de la 1er mise bas jrs Nombre de portées/truies productive/an 2,2-2,4 Poids du porcelet 1,5 kg Durée de lactation 28 jrs Consommation des truies en lactation 4-7,5 kg/jr Poids de la truie 250 kg

13 Après la naissance Séchage des porcelets sous lampe infrarouge une demi-journée environ Séchage des porcelets sous lampe infrarouge une demi-journée environ Couper le cordon ombilical puis le désinfecter Couper le cordon ombilical puis le désinfecter Epointage des dents du haut et du bas Epointage des dents du haut et du bas 2 injection intramusculaire pour un apport de fer et en prévention pour les diarrhées 2 injection intramusculaire pour un apport de fer et en prévention pour les diarrhées Couper les queues des mâles et femelles puis castration à une semaine. Couper les queues des mâles et femelles puis castration à une semaine.

14 La lactation Alimentation Alimentation - truie: - augmenter apport protéique (20,3 %) - truie: - augmenter apport protéique (20,3 %) - augmenter progressivement lalimentation jusquà 7,5KG/j - augmenter progressivement lalimentation jusquà 7,5KG/j Porcelet: a 2 semaines aliment 1 er âge - préventif contre les diarrhées - préventif contre les diarrhées 5 % de MG 5 % de MG 22 % de MA 22 % de MA

15 Le post sevrage (7,5-27kg) Sortie maternité > 7,5 kg Indice de consommation (kg/kg) < 1,8 Gain moyen quotidien (g) > 500 Age à 25 kg (jours) 60 Transition aliment 1 er âge- 2 ème âge à volonté 10 % MG 19 % MA

16 Engraissement Lengraissement (25-30 à kg) Lengraissement (25-30 à kg) Durée moyenne dengraissement (j) < 102 Indice de consommation (kg/kg) < 3 Gain moyen quotidien (g) > 750 Age à 100 kg (jours) < 175 Consommation daliment/porc/jour en alimentation rationnée (kg) 2-2,2 Consommation daliment/porc/jour en alimentation à volonté (kg) 2,3-2,5 Poids dabattage (kg vif) 110 Taux de muscle > 55 %

17 Engraissement Alimentation: Alimentation: croissance: 30 – 60 kg MAT: 175 g finition: 60 – 110 kg MAT: 145 g

18 Conclusion le marché le marché Les éleveurs nont aucun soutien de la PAC, ils sont donc soumis au aléas du marché qui subi de grosses fluctuations. Cours du 19 janvier 2006: 1,130 euro le kilo NB:dans le cochon tout est bon de la queue au menton

19 bibliographie Mémento de léleveur de porc, 5 ème édition 1993 Mémento de léleveur de porc, 5 ème édition Cours en élevage porcin de la Licence professionnelle Cours en élevage porcin de la Licence professionnelle


Télécharger ppt "Elevage porcin en chiffre Marie Lise CARRIE, Marc WANLIN Licence professionnelle DVPE Promotion 2005/2006."

Présentations similaires


Annonces Google