La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Entendre avec… un implant cochléaire ou Restauration dune modalité sensorielle 23 mars 2007 formation Neurosciences et apprentissage : le langage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Entendre avec… un implant cochléaire ou Restauration dune modalité sensorielle 23 mars 2007 formation Neurosciences et apprentissage : le langage."— Transcription de la présentation:

1 Entendre avec… un implant cochléaire ou Restauration dune modalité sensorielle 23 mars 2007 formation Neurosciences et apprentissage : le langage

2 Les surdités de perception, ou surdités neurosensorielles

3 Les implants cochléaires (1) Microphone = capteur Processeur = traitement des informations concernant les sons de lenvironnement sont regroupés dans un petit appareil placé sur le contour de loreille Émetteur externe= reçoit les informations du processeur et les transmet par radio-fréquences au stimulateur interne Stimulateur = situé à lintérieur de la boite crânienne derrière loreille, générateur dimpulsions Chapelet dune vingtaine délectrodes insérées directement dans la cochlée et qui stimule électriquement le nerf auditif

4 Les implants cochléaires (2)

5 Implants cochléaires et Plasticité corticale INFLUENCE DE LÂGE Surdités pré-linguales : Lenfant atteint dune surdité congénitale implanté avant lâge de deux ans peut acquérir le langage parlé à un rythme normal ou quasi normal. Les adultes sourds pré linguaux ne peuvent faire correspondre les informations acoustiques très rudimentaires fournies par limplant avec les représentations sémantiques complexes construites pendant la période de surdité (en absence de la modalité sensorielle auditive). Surdités post-linguales : Les patients associent les nouveaux motifs de stimulation à des souvenirs de la parole, ce qui leur confère un avantage par rapport aux enfants nés sourds.

6 Plasticité des territoires auditifs associatifs et performances de perception de parole après implantation Au cours des premières années de la vie, les neurones du cortex auditif qui ne reçoivent pas les stimulations auxquelles ils sont destinés sont affectés à dautres tâches sensorielles, rendant le retour à la fonction prévue difficile voire impossible selon lâge.

7 Réponses corticales à la parole chez des adultes sourds post-linguaux implantés Giraud A-L, Rencontres IPSEN en ORL, 2004 Les sons de parole provenant de limplant sont dabord perçus comme du bruit et névoquent pas dactivation corticale spécifique. Suite à un apprentissage, des activations corticales spécifiques sont observées et présentent une latéralisation à gauche caractéristique dun traitement linguistique lorsque les performances de reconnaissance de la parole dépassent 90% (patients réhabilités).

8 Coopération multimodale au cours du traitement de la parole chez des adultes sourds post-linguaux implantés Après 3 ans, le cortex visuel répond de façon significativement plus forte à des sons de parole quà du bruit Giraud et al., Neuron, Vol. 30, 657–663, June, 2001

9 Effets inter modaux chez les implantés cochléaires Limplantation induit lapprentissage de nouvelles relations entre sons et sources sonores visuelles et restaure ainsi la coopération entre les modalités auditive et visuelle.

10 Conclusions La surdité et la réhabilitation auditive par limplant cochléaire provoquent des remaniements corticaux reflétant la compétition entre les modalités sensorielles pour loccupation de lespace cortical. Dun point de vue fonctionnel, limplantation induit lapprentissage de nouvelles relations entre sons et sources sonores visuelles et restaure ainsi la coopération entre les modalités auditive et visuelle.


Télécharger ppt "Entendre avec… un implant cochléaire ou Restauration dune modalité sensorielle 23 mars 2007 formation Neurosciences et apprentissage : le langage."

Présentations similaires


Annonces Google